Technologie et extraterrestres présumés font débattre.


OVNIS au-dessus de Salem, Massachusett . Quatre objets brillants et non identifiés sont apparus dans le ciel à 9h35 le 15 juillet 1952 sur un parking.
Crédit: Shell R. Alpert Getty Images et petit texte

Les civilisations extraterrestres sont-elles technologiquement avancées ?

Article source : scientificamerican.com  traduit et relayé par sciencepost.f

Plus nous découvrons de planètes habitables autour d’autres étoiles de la Voie lactée, moins l’on peut s’empêcher de se demander pourquoi nous n’avons pas encore détecté de preuves d’une civilisation extraterrestre. S’il est vrai que leur technologie pourrait être trop subtile ou sophistiquée, le silence décevant du ciel peut également indiquer que certaines civilisations durables n’utilisent tout simplement pas de technologies qui les rendraient visibles à nos télescopes.

Sur la base de notre propre expérience – comment nous en vouloir ? – nous nous attendons en effet à ce que des civilisations beaucoup plus anciennes que la nôtre soient plus savantes et donc technologiquement avancées. Mais il pourrait également être possible qu’un mode de vie plus simple que la prospérité scientifique ait dominé le paysage politique sur d’autres planètes, conduisant à des civilisations anciennes certes, mais technologiquement primitives. Après tout, l’histoire humaine nous permet d’imaginer la possibilité que sous un scénario politique différent, notre planète aurait pu rester dominée par les mentalités anti-scientifiques du moyen âge. Un tel scénario est imaginable sur des échelles de temps de plusieurs milliers d’années. Si nous avons eu de la chance de voir surgir la technologie, les catastrophes environnementales ou politiques auraient pu facilement remettre à zéro l’horloge de l’évolution.

Peut-être que la durée de vie ultime de la civilisation humaine se révélera plus courte qu’elle ne l’aurait été si nous étions restés technologiquement primitifs. La technologie pose en effet des risques à long terme pour notre avenir sous la forme de changements climatiques et de guerres non conventionnelles (nucléaires, biologiques ou chimiques). Dans ce cas, les surfaces d’autres planètes pourraient nous révéler des reliques de civilisations technologiquement avancées auto-détruites. Le problème n’est pas d’imaginer cette hypothèse, mais encore faut-il pouvoir l’observer. Si nous ne détectons rien à travers nos télescopes, la seule façon de savoir si une civilisation est savante ou technologiquement primitive est de se rendre directement sur place. Compliqué. Mais si c’est un jour le cas, l’astrosociologie pourrait alors devenir un domaine d’exploration particulièrement excitant une fois l’Homme aventuré dans l’espace.

Si nous savons qu’il est beaucoup moins coûteux d’observer à distance des planètes éloignées que de lancer une sonde, l’observation à distance ne peut détecter que les civilisations transmettant des signaux électromagnétiques, ou modifiant l’atmosphère de leur planète par pollution industrielle. Si les extraterrestres ne modifient pas radicalement leur habitat naturel ou ne transmettent pas de signaux artificiels, nous serons alors amenés à visiter leurs planètes domestiques afin de découvrir leur existence.

Une civilisation ancienne mais primitive pourrait en effet s’imbriquer parfaitement dans son environnement naturel pour toute une variété de raisons. Le camouflage, par exemple, est une tactique de survie naturelle, de sorte qu’une civilisation pourrait préférer paraître indiscernable des autres formes de vie, telles que la végétation. On pourrait aussi imaginer une civilisation si intelligente qu’elle déciderait de maintenir délibérément un profil technologique discret pour soutenir sa biosphère.

Un premier projet financé de manière significative pour visiter un autre système planétaire, Breakthrough Starshot, a été inauguré en 2016. Starshot vise à atteindre les étoiles les plus proches en quelques décennies. Puisque Proxima Centauri n’est qu’à 4,24 années-lumière, cela nécessite une technologie capable d’accélérer un vaisseau spatial à au moins un cinquième de la vitesse de la lumière. Le seul concept approprié implique une voile légère (à laquelle la charge utile est attachée) poussée par un puissant faisceau de lumière. L’inconvénient d’atteindre une telle vitesse avec cette conception est que le freinage près de la planète cible reste à ce jour très compliqué, même sur le papier.

Alors, civilisation technologiquement avancée ou primitive ? Spoiler Alert : nous ne le saurons probablement jamais, du moins certainement pas de notre vivant. Science-Post

Source

Mise à jour Area 51 Blog le – 12/01/2018  à 11h45.

Publicités

12 Responses to Technologie et extraterrestres présumés font débattre.

  1. zagros dit :

    Il y a sûrement une multitude de cas possibles, avec des technologies ressemblant ou pas du tout à la nôtre. Il y a aussi une multitude de cas possibles en matière de durée de vie des civilisations: très courtes comme la nôtre ou plus longues. Seules des civilisations longues et technologiquement semblables ont une chance de se rencontrer (simultanéité). Ce n’est pas notre cas et nos chances de contact sont minces, sauf si nos visiteurs en décident autrement.

  2. orionis dit :

    Bonjour,
    Je crois qu’il faut être réaliste et ne pas se poser la question du sexe des anges. Nous ne sommes pas seuls dans l’univers c’est évident. Celui-ci a environ 13 milliards d’années. Notre système 4.5. Différence 8 ou 9 milliards d’années. Pendant tout ce temps, des civilisations extraterrestre ont vu le jour et ont disparu. Il en sera de même de la nôtre. Ce ne sont pas nos pauvres progrès technologiques dont nous nous glorifions qui nous permettent de penser que nous sommes très avancés. Bien du chemin reste encore à faire. N’oublions pas que l’aviation a 120 ans seulement. En d’autres termes nous sommes partis de rien et 70 ans plus tard nous posions le pied sur la lune.. mais est-ce suffisant pour penser que nous sommes une civilisation technologiquement avancée. certes non.

    • andre dit :

      bonjour
      d accord avec vous , moi ce qui me chagrine est qu il faut tout prendre pour argent comptant les astronomes disent notre système a 13 voir14 milliards d années ? il sont aux courant d une chose ou d un univers qu ils non pas vu naitre , et donne un age . par contre des entités qui viennent de tres loin ce n est pas possible le pire dans tout ca est que dans les manuscrits ou a l école ont répète les mêmes sornettes . c est pas possible , c est pas possible c est tout ce qu ils savent répondre.
      j ai vu un excellent documentaire sur les ovnis en chine et bien je peut dire que les chinois sont plus en avance que nous car eux ne ridiculise pas le sujet au contraire. tout le temps que les groupes d ufologues ne vont pas bousculer la presse ou le gouvernement rien ne bougera , et les ufos irons a la poubelle

      • zagros dit :

        Oui André. Ce n’est pas parce qu’une chose est inexplicable qu’elle n’existe pas.

        Le scientifique peut se demander si la question du créateur et donc des religions n’est pas une fausse question. Dans notre évolution encore primitive, nous n’avons gravi que deux marches : les multiples dieux du polythéisme, puis le dieu unique (ça a été progressif : Akhenaton, Zeus, les prophètes…). Notre esprit est encore coincé par quelques limites. Ainsi la notion d’infini nous est difficile à appréhender sans l’aide des mathématiques. Dans notre progression vers la sagesse et la connaissance de l’univers nous avons encore besoin d’un créateur car nous ne pouvons imaginer le néant avant un nécessaire point de départ. Et même dans ce cas, on peut se demander qui a créé le créateur… Mais peut-être en sera-t-il différemment dans quelques siècles. Nous savons que l’univers est en expansion depuis 13,8 milliards d’années à partir d’une énergie concentrée. Peut-être va-t-il se restreindre en sens inverse quand les trous noirs seront trop envahissants et se reconcentrer vers un nouveau big bang (dans 50 milliards d’années?), d’où des respirations périodiques répétées à l’infini sans début ni fin? Le créateur prendrait la forme dans notre future culture d’une loi physique capable de développer les galaxies et l’apparition de la vie, loi que nous cherchons déjà à percer avec force dans nos labos de recherche (voir le boson de Higgs). Les lois physiques étant les mêmes partout dans l’univers (chose en soi déjà remarquable), par extension elles seraient peut-être aussi les mêmes dans les autres cycles. Les habitants des univers parallèles (monde des défunts, mondes à N dimensions,…) seraient probablement aussi soumis à la même règle périodique générale.
        On me rétorquera que ce qui précède (la périodicité de l’univers, qui n’est ici qu’une hypothèse) procède aussi peut-être de notre impossibilité à concevoir le néant qui précède, s’il y a vraiment un J zéro ! Tout est relatif…
        Reparlons-en quand nous aurons gravi la troisième marche…Ça viendra plus vite qu’on ne croit : 30000 ans pour la première marche, 3000 ans pour la deuxième, 300 ans (?) pour la troisième, selon la loi de l’accélération de l’acquisition des connaissances.
        Dans ce contexte, on s’aperçoit que nos partenaires cosmiques qui nous visitent discrètement depuis des milliers d’années et encore aujourd’hui, attendent que nous ayons mis le pied sur la troisième marche, donc que nous ayons un minimum de connaissance de l’univers (maîtrise du temps, de la gravité, manipulation de l’espace-temps…), pour s’adresser à nous de façon ostensible.
        En résumé pour atteindre la troisième marche, la connaissance de l’univers, il faut se débarrasser des boulets que constituent maintenant nos religions vieillottes (après avoir été utiles en leur temps). Notre évolution passe donc par une révolution intellectuelle au Vatican, à Jérusalem, à la Mecque…, intégrant bien entendu la conduite à tenir vis-à-vis de nos partenaires galactiques, en nous défaisant des attardés de tout poil (les fondamentalistes islamiques ne sont pas les seuls, la pensée dominante aussi dans les sciences encore trop matérialistes) .

        L’essentiel nous échappe encore, mais nous le saurons plus rapidement que ce que nous avons acquis jusqu’ici. On se console comme on peut…

        • Georges dit :

          pour l’instant seul l’islam admet qu’il y ai d’autres mondes créé par dieu, et qu’il nous a créé a son image donc les extraterrestres doivent nous ressembler si nous sommes tous a son image, déjà en 1961 mon prof de chimie et biochimie doyen de la faculté des sciences de Nancy nous expliquait que si la vie existe ailleurs dans l’univers, on devrait retrouver les mêmes éléments et les mêmes formes de vie que sur la terre, car la nature par ses mutations amène au bien être de ces vies.

          • zagros dit :

            Dans la bible aussi. « L’homme est à l’image de Dieu » ce qui signifie que l’inverse est vrai. Cependant l’exobiologie nous incite à penser qu’il doit y avoir une certaine diversité des espèces.
            Par exemple, si la gravité de la planète est supérieure à la nôtre, ses habitants sont plus petits (cas inverse de Nibiru ?), de gros globes oculaires sont l’indice d’une faible lumière due à un soleil éloigné (cas des gris ?) , etc..

          • orionis dit :

            Le seul problème est de savoir à quoi nous ressemblerons dans mille ans, voire 1 million d’années si la race humaine ne s’est pas détruite elle même avant par ses absurdités voire les conflits d’intérêts au profit des « grands de ce monde » qui ont intérêt à laisser les peuples dans l’ignorance ( Bilderberg). Nous n’aurons certainement pas le même aspect qu’aujourd’hui.
            Pour moi, la cause est entendue depuis mon enfance , il suffit de regarder les photos du ciel profond prises par les téléscopes il y a bientôt 100 ans et les milliards d’étoiles et de galaxies qui peuplent l’univers. Tout le reste n’est qu’une tentative de manipulation des masses. En imaginant 1 mm par année, notre système solaire ferait 4 500 km de longueur. Depuis le lancement du premier satellite artificiel en 1957 cette distance représente 61 mm. La cause est entendue.

        • andre dit :

          bonjour
          je reprend quelques ligne, notre esprit est coincé ? toujour pas le mien j ai 63 ans et je m intéresse depuis l age de ont va dire 19 ans j ai pu méditer sur le problème .tout d abord je suis athée , mais je pense que nous avons des espris qui nous entourent ou nous surveillent mais ca c est une autre histoire . revenons a nos moutons.
          Notre esprit est encore coincé par quelques limites. Ainsi la notion d’infini nous est difficile à appréhender sans l’aide des mathématiques. Dans notre progression vers la sagesse et la connaissance de l’univers nous avons encore besoin d’un créateur .
          avons nous besoin d un créateur? le cerveau sert a quoi de plus nous sommes dans un monde ou les petites gens non pas droit a la parole , car si cela était le cas nous aurions fait un bon de plus de 500 ans et si il ni avait pas le problème de l argent alors ce serait 1000ans .
          vous parler de marche , il ni aura plus de marche j ai écouter un documentaire intéressant mais ce n est pas le seul que j ai vu
          sur j ai personnes abductés qui disaient que les entités présente sur terre avaient un programme de , élimination de la race humaine
          leur études est ni plus ni moins de vampirisé la race humaine de ce servir de nos corps pour i incorporer les leurs .
          comment voulez vous arriver a l age d or avec tout les jours des infos les plus déments , est ce que ces êtres vont toujours laisser faire cela sans réagir , je ne pense pas si nous no voyons rien c est qu ils agissent sans que personnes ne sans aperçois .

          • zagros dit :

            Il me semble que partageons largement le même point de vue. Sauf un point; « ils agissent sans que personne s’en aperçoit ». Ca me déplait et ne me convainc pas que des ET nous aident en sous-main. Nous avons suffisamment d’ADN aliène (hybridation par les Annunakis ou autres, notre apparition ayant été brutale) pour nous débrouiller tous seuls. Je pense au contraire qu’ils observent sans intervenir. Et puis quelle espèce interviendrait alors qu’il y a des dizaines d’espèces concurrentes susceptibles de nous surveiller?

      • Georges dit :

        selon le doyen de la faculté des sciences de Nancy en 1961, nous sommes le résultat d’une flaque d’eau et d’un orage avec le hasard ( premières cellules vivantes ), donc partant de lá il y a des milliers de planètes habitées, des vielles et des plus jeunes que la notre.( essai en laboratoire réussi dans les années 50 des premières cellules vivantes crée a partir d’eau et de différents gaz et chimie ) un lien :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Origine_de_la_vie#Chimie_pr%C3%A9biotique

  3. pat065 dit :

    Allez donc faire un tour ici https://www.youtube.com/user/secureteam10, vous aurez toutes les preuves nécessaires.

  4. pat065 dit :

    En 1952 également, ainsi qu’en 1953, George W. Van Tassel reçut par channeling une foule de messages provenant de l’espace à destination de Washington D.C.
    La plupart de ces messages se trouvent ici en version originale anglaise et traduction française http://mayasandaliens.canalblog.com/archives/2017/12/17/35965785.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :