Des OVNIs ont-ils été repérés pendant l’éclipse aux Etats-Unis?

24/08/2017
vidéomsn

capture d’écran de la vidéo

Ces lumières mystérieuses ont été vues dans le ciel au dessus de Yakima, dans l’état américain de Washington pendant l’éclipse solaire. Le même phénomène a été vu dans d’autres villes des Etats-Unis.

Voir

Source MSN

Publicités

L’une des L’observation d’OVNIS des plus longues au monde s’est déroulée dans les cieux au-dessus de la ville du Lancashire.

23/08/2017


Une image de l’engin vue par Mme Howard, qu’elle prétend avoir vu survoler environ huit minutes avant de disparaître.
Crédit : Philip Mantle / dailymail.co.uk/ CASCADE NEWS

Mercredi 23/08/2017 à 17h10:

Dernier cas de la série proposé par Philip Mantle ufologue britannique au média dailymail.co.uk que nous avons traduit et partagé ici pour vous chers lecteurs.

Publié par le média  dailymail.co.uk – le 19/08/2017 

Traduction Sylvain à l’aide de traducteurs en ligne pour 

M. Mantle a ajouté que l’une des plus longues observations d’OVNI rapportées  a été le témoignage de Joséphine Howard, de  Darwen,  Lancashire en 1985 Il a dit: « Mme Howard se dirigeait vers sa voiture à l’extérieur de sa maison à Darwen Lancashire. « Elle observe alors  deux lumières rouges rondes dans le ciel. Les lumières étaient à peu près de la taille des phares de voiture. «Il n’y avait pas de« faisceau »venant des lumières et,  il n’y avait pas de bruit. « Mme Howard a décrit la scène à l’époque en disant » l’objet était énorme et il était au-dessous de ce qui ressemblait à des boutons à tête ronde. Il s’est déplacé au- dessus et je l’ai regardé jusqu’à ce qu’il soit presque hors de vue au moment où il semblait incliner vers le haut, et partir à une grande vitesse et disparaître. « ‘ M. Mantle a ajouté que le témoin a estimé la durée pour cette observation  d’OVNI était d’ environ huit minutes.

 Source

 


Ovnis similaires en Australie et au Royaume Uni

21/08/2017

crédit – Philip Mantle /dailymail.co.uk / CASCADE NEWS

Le père et le fils Roy et Ralph Keane étaient sortis dans leur jardin lorsqu’ils ont repéré les engins à Kilsyth en 1995
crédit Philip Mantle / dailymail.co.uk/ CASCADE NEWS

Un Père et son fils ont photographié une soucoupe volante à  l’arrière de leur jardin  de Melbourne en Australie.

De l’autre côté du monde à Melbourne, en Australie, Roy et Ralph Keane ont prétendu avoir capturé des photographies d’un OVNI. Le père et le fils Roy et Ralph Keane étaient sortis dans leur jardin  à Kilsyth quand ils ont repéré les engins, en 1995. M. Keane a déclaré: «Chaque fois que l’on a photographié l’objet , il semblait se déplacer sur une trajectoire à notre droite alors que nous le regardions. «Presque immédiatement  après chaque photo, l’objet volant semblait momentanément« flotter », puis« plonger »et se déplacer très vite vers la gauche. «Chaque fois que cela s’est produit, mon fils et moi nous  nous sommes précipités sur le côté de notre maison pour tenter de voir où l’objet était passé. «Chaque fois, que nous arrivions devant   notre maison, il n’y avait aucune trace  de l’objet  dans le ciel! Les images ont été analysées par l’expert photographique Winston Keech dont le rapport a conclu que les images n’étaient pas un canular.

 

 

 

Le Chapeau Mexicain du West Yorkshire

 

003C7F5000000258-0-image-a-39_1503147498187

Une soucoupe volante similaire à celle photographiée par père et fils Roy et Ralph Keane. Leurs images ont été analysées par l’expert photographique Winston Keech dont le rapport a conclu que les images n’étaient pas un canular. Crédit : Philip Mantle/ dailymail.co.uk/ CASCADE NEWS

 

M. Mantle a déclaré que son cas inexpliqué mle plus important avait eu lieu à Normanton, dans le West Yorkshire, lorsque les occupants d’un OVNI sont apparus devant une famille. Il a dit: «Ça ne m’a pas quitté depuis. «J’ai reçu l’appel d’une dame du nom de Mme Westerman qui a raconté une rencontre rapprochée dont elle-même et ses six enfants ont été les témoins. « Mme Westerman a déclaré que c’était vers le milieu de l’après-midi quand sa fille de huit ans a soudainement couru dans la maison en criant et en pleurant et en disant à sa mère » de venir vite, un avion venait  de débarquer dans le champ ». « Mme Westerman a couru à l’extérieur et à quelques centaines de mètres, dans le champ adjacent  à sa maison, elle a vu un objet sur le sol. Il était d’une couleur gris terne et avait l’apparence d’un «chapeau mexicain». « Autour de l’objet se tenaient trois hommes très grands, tous apparemment vêtus de combinaisons argentées. «Ces hommes semblaient montrer un instrument sombre au sol. Les enfants et Mme Westerman ont parcouru le terrain vers cet objet et se sont arrêtées sur une clôture. «Les hommes marchèrent vers l’arrière de l’objet et il s’éleva verticalement, s’arrêta en sustentation, puis décolla à un angle et un rythme élevé.

 

Source :dailymail.co.uk/ &  Philip Mantle

Traduction Era pour  le 22/08/2017


«ça ne m a pas quitté depuis»: l’expert en ufologie révèle que les X Files l’ont convaincu que les extraterrestres sont réels.

21/08/2017


Le commandant de l’armée de l’air Alan Turner MBE a décrit avoir vu des objets grimper à des vitesses supersoniques de 3 000 à 60 000 pieds – au-delà des capacités de tout avion à l’époque.
Source

 -Philip Mantle / dailymail.co.uk
CASCADE NEWS

Traduction sylv1  pour à l’aide de traducteurs en ligne, le 21/08/2017 à 15h30.

Nous vous présentons deux  des cas proposé par l’ufologue britannique Philip Mantle au média dailymail.co.uk le 19 août 2017.

Le premier cas:

Le commandant de l’armée de l’air  de la  RAF est resté ahuri quand il a découvert l’objet au-dessus du Hampshire.

Son premier cas inexpliqué a impliqué le Commandant de l’armée de l’air Alan Turner MBE, qui était le superviseur au sein de l’armée (pour les  militaires) devoir (droit). Alan Turner, parle de l’affaire concernant  le Hampshire en 1971.

Il décrit l’observation d’objets s’élevant aux vitesses supersoniques de 3,000ft à 60,000ft – au-delà des capacités de n’importe quel avion à l’époque.

M. Turner a dit : ‘ je suis embarrassé d’expliquer ce que moi, et beaucoup d’autres personnes, ont vu.

‘ Pour s’élever à une telle hauteur à seulement quarante miles( 64373,8 m) étaient au-delà de la capacité de n’importe quel avion de chasse à l’époque ‘ À cette époque l’avion ne pouvait pas s’élever à une telle altitude.  Ceci a été repéré  par trois radars différents au sol , plus le radar aéroporté à Canberra, ceci reste aussi un mystère. ‘

Seconde affaire:

Traces physique sur le corps de cette hongroise la nuit après avoir été visitée par des »entités »
Crédit

– Philip Mantle/ dailymail.co.uk/ CASCADE NEWS

Le mystère des marques bizarres laissées sur le ventre d’une femme hongroise après avoir été visité par un «être»  la nuit.

Le cas le plus étrange  selon l’expert d’OVNI est lorsqu’il a rencontré  les docteurs  qui n’ont pas su expliquer des blessures subies par une femme hongroise en 1991.

M. Mantle a affirmé que la femme était à la maison avec son mari, quand un objet silencieux en forme d’œuf noir a tiré à travers la cuisine. La femme a déclaré que l’objet faisait un mouvement de «rippling»  c’est à dire d’ondulation, et un «bruit de reniflement» alors qu’il volait. Une «femme merveilleuse» apparut tout à coup, regardant directement le témoin, qui la fit entrer dans une autre pièce. Elle a respecté et suivi l’entité mystérieuse, seulement pour que l’être disparaisse quand elle est entrée dans l’autre chambre. Un certain nombre de jours plus tard, la femme s’est réveillée au lit au son de la voix de l’être, qui lui a demandé de lever le bras et elle sentit soudainement une douleur intense dans son coude. Elle s’est retrouvée seule  dans un «objet semblable à la cabane » dans son jardin. La femme s’est endormie et s’est réveillée au lit avec une douleur intense dans son abdomen et des marques étranges sur le ventre.

 

*M. Mantle, de Pontefract, Yorkshire, se prononcera lors d’une importante conférence OVNI organisée par Outer Limits Magazine à Hull le 9 septembre 2017.

SOURCE


Agression mortelle d’un OVNI sur 9 étudiants russes en 1959, suite.

19/08/2017

De gauche à droite :Zinaida Kolmogorova (22 ans), Georgui Krivonischenko (24 ans), Nikolaï Thibeaux-Brignolles (24 ans) et Roustem Slobodine (23 ans). Celle-ci, organisée par Igor Dyatlov, 23 ans, avait pour but d’explorer Otorten, une montagne située dans la partie nord de l’Oural, et débuta le 28 janvier 1959.
Cheap Offers:
crédit image:
u-fil-du-ciel.eklablog.fr/

Era site web Area 51 blog
©

Samedi 19 Août 2017 à 12h00.

Il semblerait que l’affaire que j’ai relayée ici le 25 juillet 2012 ait trouvé une explication.

Alors il y aura toujours un doute sur les allégations. Pour autant ceci pourrait être vraiment l’explication. Dans ce cas, il n’est pas étonnant que les soviétiques aient voulu cacher cette affaire qui serait un scandale. En tout cas, le temps agit sur certaines affaires.

Voir article ci-dessous du site web fr.sputniknews.com. Ce site web controversé relaie de temps à autre de la bonne information mais peut-il aussi désinformer ?

Cliquez sur ici ou le logo en noir et blanc pour accéder à l’article mis en ligne en 2012.

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Affaire du col Dyatlov: la découverte d’un objet étrange permettrait d’élucider le mystère

 

Carte source:
au-fil-du-ciel.eklablog.fr/

Russie -15:20 14.08.2017

Un objet mystérieux a été trouvé non loin du col Dyatlov, devenu cimetière pour neuf skieurs dont la mort a été causée par «une force irrésistible inconnue» dans les années 50 en Russie. La découverte pourrait-elle enfin dévoiler les détails d’une des tragédies les plus inexplicables du siècle précédent?

L’Affaire du col Dyatlov, qui recèle la mort à ce jour inexpliquée de neuf skieurs dans le nord de l’Oural (en Russie) en 1959, pourrait enfin être élucidée, estime Valentin Degterev, chercheur dans le domaine des phénomènes paranormaux.

L’expert a minutieusement étudié les images satellites du lieu du drame et a remarqué un objet mystérieux qui pourrait être lié à la tragédie, explique-t-il sur son blog.

Après l’analyse des clichés, M.Degterev a détecté, à une dizaine de kilomètres au sud de l’endroit où sont morts les membres du groupe de randonneurs, une structure abandonnée de 25 à 30 mètres de long et 10 à 15 mètres de large. Le chercheur estime qu’il s’agit de la partie hors-sol d’un bunker construit pendant la guerre froide dans les montagnes de l’Oural.

Il suppose que les touristes ont pu se rendre au col un jour où des tests d’armes à neutrons étaient effectués, ce qui expliquerait la présence d’une substance radioactive sur les vêtements des victimes.

Valentin Degterev est d’avis que la base a été fermée suite à l’accident et que tous les tests ont été suspendus. La partie sous-sol de la construction a été ensuite probablement détruite tandis que sa partie supérieure est demeurée intacte.

L’Affaire du col Dyatlov est un événement qui s’est soldé par la mort mystérieuse de neuf skieurs-randonneurs dans le nord de l’Oural, dans la nuit du 1er au 2 février 1959. Le col de montagne où s’est déroulée ce drame a depuis été renommé col Dyatlov, d’après le nom du chef du groupe, Igor Dyatlov. L’absence de témoins oculaires a donné naissance à plusieurs spéculations. À défaut de pouvoir éclaircir le mystère, l’enquête menée par les autorités soviétiques s’est contentée de conclure qu’« une force irrésistible inconnue » avait causé la mort des randonneurs.

Les enquêteurs ont déterminé que les randonneurs avaient arraché leur tente de l’intérieur et étaient sortis nu-pieds dans la neige. Leurs corps ne présentaient aucun signe de lutte, mais deux victimes avaient le crâne fracturé, deux côtes cassées, et l’une d’elles n’avait plus de langue. Selon certaines sources, les habits de certaines victimes présentaient des niveaux élevés de radiations.

Source


Une observation digne du film RR 3 en Ecosse ?

18/08/2017

INVESTIGATION OCEANOGRAPHIQUE ET OANIS

L’église Saint-Mathieu à
Perth ou
Peairt (gd) / Pairth (Ecosse)
Crédit photo: Wikipédia

 Article crédit : express.co.uk/ traduction  Era & sylvain à l’aide de traducteurs en ligne .

Era & Sylvain investigation océanographique et OANIS

L’ Ecosse est connue pour la légende du Loch Ness, ce lac d’eau douce situé dans les Highlands, devenu célèbre par une fameuse créature qui aurait été aperçue par de très nombreux témoins mais dont les preuves manquent. Pour autant, combien d’entre nous savons que ce pays recense en moyenne 300 observations d’OVNI/ PAN par jours ! Parmi ces observations insolites et au regard de la situation géographique du pays, n’aurions nous pas un certain nombre d’ OANI ( Observation aquatique non-identifiée). Ceci étant, les questions restent sensiblement les mêmes ? Phénomènes, canulars et méprises mis à part, que sont ces choses?  Qui est derrière tout cela? Voici  ci-dessous, l’une des affaires des plus…

View original post 285 mots de plus


OVNIS: L’Auvergne n’échappe pas la vague de 1954, la désinformation avec !

16/08/2017

Les premières descriptions émergent en 1954 en France. Photo d’illustration © Richard BRUNEL

L’Auvergne étrange 1954, l’année où les ovnis nous ont envahis

Article de  Thibaut Solano pour lamontagne.fr
Cet été, nous vous proposons plusieurs récits tirés de notre hors-série L’Auvergne étrange, consacré aux affaires les plus mystérieuses de la région. Créatures inconnues, maisons hantées, sorcellerie… Aujourd’hui, un œil vers les extraterrestres.

Nous sommes en 1954. L’Abbé Pierre lance son appel lors de la vague de froid qui terrasse le pays. En mai, la France capitule en Indochine. En juin, Mendès France est élu Président du Conseil. En novembre, la guerre d’Algérie débute. Mais à partir de septembre, une actualité beaucoup plus légère (mais spectaculaire) s’installe dans les colonnes des journaux, avec une régularité de métronome.

Une lumière dans le ciel

Par exemple, le 2 octobre, vers 10 heures, à Clermont-Ferrand. Au collège moderne, pendant la récréation, des fillettes s’arrêtent de jouer. Quelque chose attire irrésistiblement leur attention. Au même instant, rue Diomède, Madame S. lève à son tour les yeux. Une étrange lumière brille dans le ciel. Elle croit d’abord discerner un ballon publicitaire. Mais en y prêtant attention, l’objet est bien différent : c’est une masse métallique, presque immobile, animé d’un léger mouvement oscillatoire. Brusquement, l’appareil prend de la vitesse et disparaît de son champ de vision. Dans les maisons alentours, d’autres voisins relatent une scène similaire.

Énième épisode de la saga de l’automne. Encore un ovni. L’année 1954 demeure la période où l’on a enregistré le plus de signalements en France. Soit 2.000 cas rapportés par la presse.
Entre septembre et novembre, les apparitions se multiplient, des plus troublantes aux plus farfelues. Des engins brillants sont aperçus par plusieurs personnes au même moment, de Moulins au Puy-en-Velay…

Un écolier poursuivi par une soucoupe volante

 Et les faits mystérieux ne se déroulent pas seulement dans le ciel. Le 12 octobre, à Montluçon, un cheminot découvre sur la voie ferrée un être couvert de poils qui parle un langage incompréhensible. Paniqué, le cheminot s’enfuit tandis qu’une machine lumineuse décolle derrière lui. À Saint-Palais (Allier), un écolier affirme qu’une soucoupe volante l’a poursuivi. Au Donjon (Allier), des chasseurs auraient tiré sur un appareil et récupéré un débris métallique.
La panique est telle qu’elle atteint l’Assemblée nationale. Trois députés gaullistes demandent au ministre de l’Air des éclairages sur ces intrusions. L’un d’eux exige que les vaisseaux soient pourchassés par l’armée.

La presse s’emballe. Mais au fil des jours, des affaires se dégonflent. Ici, ce n’était pas une soucoupe mais une météorite. Là, un dirigeable. Ailleurs, un ballon-sonde. Sans compter les canulars. Ainsi, la créature velue de Montluçon n’était qu’un collègue de travail du témoin, déguisé avec une peau de chèvre. Et son engin volant une fusée de feu d’artifice. Quant aux chasseurs qui ont abattu un appareil, ils finissent par avouer leur mensonge.

Du coup, la presse se lasse. Les récits se raréfient. En novembre, le médecin parisien Heuyer scelle la fin de la vague devant l’Académie de médecine en mettant un nom sur le phénomène : « psychose collective ».
Pourtant… Les spécialistes d’ovnis ne déposent pas les armes. Ceux qui y croient l’affirment : sur 2.000 cas, il doit bien y avoir un signe venu d’ailleurs…

Source


%d blogueurs aiment cette page :