Le METI réfléchit à un contact extraterrestre

10/04/2017

Les extraterrestres ne fascinent pas uniquement les complotistes et les amateurs de science-fiction. La question d’une vie extérieure à notre propre planète est aussi largement débattue dans la communauté scientifique et le METI a d’ailleurs organisé le mois dernier une journée de travail sur Paris afin d’aborder ces problématiques.

meti-640x426

Le METI a organisé un colloque dédié à la vie extraterrestre le mois dernier. Crédit photo fredzone.org

Toutes ces tentatives se sont malheureusement soldées par de cuisants échecs. Face à la situation, les chercheurs ont préféré se focaliser sur l’écoute de signaux.

Le METI réfléchit au meilleur moyen de contacter les extraterrestres

Le METI (Messaging Extra Terrestrial Intelligence) pense pour sa part que l’humanité ne doit pas avoir une attitude passive et il envisage ainsi de lancer dans les années à venir plusieurs messages en direction de plusieurs planètes distantes. Proxima Centuri b fera partie de la liste, mais elle ne sera pas la seule.

Le groupe a donc entamé une réflexion de fond ces dernières années afin de déterminer la technologie à utiliser, mais également la teneur et la forme du message à envoyer.

Lire la suite


Déclarations de l’astronaute colonel L. Gordon Cooper

10/04/2017
gordon cooper

Colonel L. Gordon Cooper Crédit Photo NUFORC

« Je voulais vous transmettre mes points de vue sur nos visiteurs extraterrestres connus sous le nom de » OVNIS « , et suggérer ce qui pourrait être fait pour traiter correctement avec eux. »

« Je crois que ces véhicules extraterrestres et leurs équipages visitent cette planète à partir d’autres planètes qui, évidemment, sont un peu plus avancées sur le plan technique que nous ne le sommes ici sur Terre. Je pense que nous devons avoir un programme coordonné de haut niveau pour recueillir et analyser scientifiquement des données provenant de toute la terre concernant tout type de rencontre et pour déterminer la meilleure façon d’interagir avec ces visiteurs de manière amicale. Nous devrions d’abord leur montrer que nous avons appris à résoudre nos problèmes par des moyens pacifiques, plutôt que par la guerre, avant d’être acceptés comme membres de l’équipe universitaire entièrement qualifiés. Cette acceptation apporterait à notre monde d’énormes possibilités d’avancer dans tous les domaines. Certes, il semblerait que l’ONU ait un intérêt direct à traiter ce sujet de manière appropriée et rapidement.  »

« Si l’ONU s’engage à poursuivre ce projet et à lui apporter son crédit, peut-être que beaucoup plus de personnes qualifiées accepteront de le faire avancer et de fournir de l’aide et des informations ».

 

 «Pendant de nombreuses années, j’ai vécu avec un secret, dans un secret imposé à tous les spécialistes et aux astronautes. Je peux maintenant révéler que tous les jours, aux États-Unis, nos instruments radar captent des objets de forme et de composition qui nous sont inconnus. Et il y a des milliers de rapports de témoins et une quantité de documents pour prouver cela, mais personne ne veut les rendre publics. « 

COLONEL L. GORDON COOPER
Astronaute Mercury et Gemini
Discours aux Nations Unies 1985

Source NUFORC

Traduction Era pour Area51blog

Mise à jour Area 51 blog, le : 10/04/2017 à : 12h00

 


%d blogueurs aiment cette page :