Area51 dans Sphère Magazine

 L’image contient peut-être : texte
 area51blog

era

Mardi 03 Janvier2017 à 13h00.

Chers lecteurs, tout d’abord je tiens à vous présenter mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2017. J’en profite pour vous présenter SPHERE MAGAZINE qui est un magazine virtuel créé et géré par Alex Esco qui a pour but de réunir toutes les tendances ufologiques (d’où le nom Sphère pour sphère ufologique). Dans le numéro 2 de ce magazine vous aurez l’exclusivité de l’entretien que je lui ai accordée. Je remercie Alex de m’avoir permis de m’exprimer. Dans cette revue figurent aussi Jean-Claude Bourret, Christian Comtesse qui nous parle de l’affaire Golfech et a marqué un point envers le GEIPAN puisqu’il a réussi à faire classifier ce cas d’OVNI en catégorie D (les cas restants inexpliqués), Nuréa TV (TV du web de Nora et Guillaume, un jeune couple sympathique) et d’autres surprises.

Sphere magazine

cliquez sur le lien ci-dessus pour accéder à la lecture du magazine. A la page de l’image cliquez sur la flèche pour tourner les pages.

Présentation par Alex esco 

 Bonjour amis ufologues de tous bords, le numéro 02 est sorti!
Sphère Magazine, est un magazine amateur gratuit. 🙂
Cliquez sur le lien pour accéder gratuitement à lecture du magazine,partagez un max les amis!! 🙂
https://madmagz.com/fr/magazine/918667

gif

 Mise à jour Area 51 blog, le  : 03/01/2017 à : 13h00

area51

Publicités

6 Responses to Area51 dans Sphère Magazine

  1. Merci pour tes vœux Emma, J’ai beaucoup aimé l’article qui te concerne et le travail que tu réalises. Toi et Sylvain devriez être un exemple pour les futures ufologues qui vont nous succéder.
    Bonne année a toi aussi et a tes proches.
    Christian COMTESSE

  2. Zagros dit :

    Comme ERA, et en tant que physicien de formation, j’ accorde de l’intérêt au rapprochement entre certains déplacements des ET et ce que nous appelons le monde spirituel. Dans ce que nous appelons la matière, il n’y a en fait que du vide parcouru par des forces de liaison ou de répulsion. Ainsi sans nous en rendre compte, nous marchons en quelque sorte sur un « coussin d’air » car il y a du vide entre la dernière couche d’atomes de nos semelles et la première couche du parquet. Si nous pouvions modifier l’énergie de notre corps, nous pourrions modifier l’intensité des forces en présence et passer allègrement dans l’espace occupé par la « matière », simple reflet des atomes, qui n’est en fait que du vide. C’est peut-être ce que fait notre corps énergétique spirituel quand il se libère du corps matériel et qu’il se déplace ensuite dans l’astral. C’est probablement une technique analogue acquise par les ET qui passent à travers les murs dans un tunnel de longueur limitée tiré de l’ovni voisin dans lequel le niveau énergétique ou vibratoire est modifié localement et qui permet de faire passer le corps de l’enlevé par le même chemin (ainsi que bovins, veaux, vaches, cochons, couvées…).
    Ca c’est le premier mode de déplacement des ET, le déplacement local aux fins d’enlèvement. Le second mode est le déplacement spatial ou galactique, par une modification de l’espace-temps en première approximation sphérique dont s’entoure l’ovni par un champ magnétique en rotation (dont j’ai déjà parlé…).

  3. Polyèdre dit :

    Mr Contesse s’est battu sur tout les fronts pour faire reconnaître cette affaire de Golfech. Le témoin principal de la scène a même figuré dans un documentaire télévisé à visage flouté. Le GEIPAN, on le sait, s’est complètement viandé à l’époque en évoquant un avion de ligne survolant la centrale.

    Bref ! Beaucoup d’eau est passée sous les ponts et les idées des pseudo sceptiques ont également fait leur bout de chemin. Il n’est plus question d’aéronef, mais d’une fixation sur les lampadaires de la centrale qui seraient selon eux une « méprise parfaite » pour désigner le triangle imaginaire aperçu et filmé par un des témoins à l’aide de son téléphone portable. Ainsi nous pouvons lire sur US: « La vidéo montre les lampadaires de la centrale et il (Christian C.) n’a toujours pas compris ça ! Ce cas devrait être en B, même pas en C tellement il existe d’incohérences dans les récits , d’interventions mal à propos des enquêteurs (hors GEIPAN) ».

    Après les incohérences, c’est autre chose, çà se discute mais cela ne remettra pas en cause l’observation.

    Concernant les caméras disposées un peu partout, force est de constater qu’il n’y a eue aucune transparence. Il faut dire aussi qu’entre le temps de l’observation et le début de l’enquête (celle de Mr Comtesse et Chris A.), il s’est passé un certain temps et les vidéos finissent par être détruites au bout d’un mois comme cela se fait couramment. Evidemment le GEIPAN n’a pas réagit à temps et s’est rendu que très longtemps (plusieurs mois) après sur place.

    L’administrateur d’ US laisse envisager que ces caméras sont dirigées vers le ciel, je note: « Ne parlons pas des caméras de surveillance (et qui surveillent le…. ciel) qui auraient « certainement » filmé le « truc »…

    Les caméras filment toutes vers l’intérieur des installations et sont capables de capturer encore dois-je le rappeler un engin qui évoluait très bas à hauteur (ou sous) les tours de refroidissement, voir un peu au-delà. Malheureusement ces documents de première nécessité sont perdus à jamais.

  4. olivier dit :

    Il est pas mal ce mag !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :