document annexe du livre OANI / OVNI enquête, méthode , réflexion

10/02/2016
sous marin russe de classe Foxtrot ©investigation oceanographique et oanis

sous marin russe de classe Foxtrot
© investigation oceanographique et oanis

Mercredi 10 février 2016 à 16h20:

« Petit document avec quelques photos qui a permis d’avoir un aperçu de la

oanisvie à bord d’un sous-marin de ce type pour un équipage, mais aussi d’approfondir nos connaissances.

Le livre OANI/OVNI enquête, méthode, Sylvain Matisse Enquêteur Crédit Photo : Investigation Océanographique et Oanisréflexion a été un travail de longue haleine jusqu’à sa publication. A présent ce travail achevé, un autre commence. La recherche continue car l’énigme OANI est loin d’être résolue.« 

OANI/ OVNI enquete méthode réflexion Crédit: éditions Saint-Martin

OANI/ OVNI enquete méthode réflexion
Crédit:
éditions Saint-Martin ©

Cliquez sur l’image PDF pour accéder au document

pdf

©2016

Publicités

L’univers est-il vivant?

10/02/2016
Le bulbe de la Voie lactée observé par le télescope Hubble | Nasa via slate.fr

Le bulbe de la Voie lactée observé par le télescope Hubble | Nasa via slate.fr

Article source: slate.fr

L’univers est-il d’une toute autre nature que celle purement physique que nous cherchons à comprendre? Sommes-nous des éléments infimes d’un ensemble «vivant» dont les éléments n’ont pas forcément conscience de l’existence.

Le scientifique Ethan Siegel tente de répondre à cette difficile question sur son blog publié par le magazine Forbes. Elle est formulée de la façon suivante: «sommes-nous les cellules du cerveau d’une créature bien plus importante, à une échelle planétaire, qui n’a pas conscience de son existence? Comment le savoir? Comment tester cette hypothèse?»

Il existe d’indéniables et troublantes analogies entre le vivant et le physique, entre l’infiniment petit et l’infiniment grand. Les atomes sont à l’image des systèmes solaires avec leurs électrons comme des planètes tournant autour d’un noyau comparable à une étoile. La structure à très grande échelle de l’univers et de ces galaxies n’est pas sans rappeler non plus les neurones du cerveau humain. Autre coïncidence remarquable, le très grand nombre d’étoiles dans une galaxie, de galaxies dans l’univers, d’atomes dans une cellule et de cellules dans un corps humain est compris entre 10 puissance 11 et 10 puissance 14. Des nombres qui sont comparables.

L’idée philosophique selon laquelle l’ensemble de l’univers est en fait une créature sensiblen’est pas nouvelle. Et il est presque impossible d’y répondre. Tout simplement et pour commencer parce que nous ne savons pas exactement ce qu’est la conscience d’exister. Nos connaissances sont avant tout celles, partielles, de la réalité physique de l’univers. A partir de cela, on peut essayer de construire un raisonnement sur ce que serait un univers vivant et voir si cela correspond à cette réalité physique.

Suite

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 10/02/2016 à : 10h05.

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :