Un musée japonais consacré aux OVNIS préoccupe le FBI

Crédit image http://journaltelegraph.com/

                Crédit image http://journaltelegraph.com/

Le FBI aurait été inquiet suite à l’ouverture d’un musée japonais consacré aux ovnis. Il faut savoir que seuls 1950 documents du FBI ont été rendus publics en 1970.  En janvier 1994, il a été annoncé que le centre serait construit dans la ville côtière de Hakui, située à environ 310 miles à l’ouest de Tokyo.

Le fait que le Japon ait prévu de construire un centre international de recherche dans le seul but d’étudier les ovnis a probablement mis Hakui sur le radar du FBI.

L’objectif du Centre est de mettre à disposition une bibliothèque où les spécialistes et le grand public puisse accéder à plus de 10.000 documents officiels relatifs au phénomène OVNI. Des informations sont fournies en japonais et en anglais.

Le fonctionnaire, Toru Wada, a déclaré :

« Dans l’avenir, nous espérons que le centre sera au cœur de l’attention internationale en termes de collecte et de diffusion des informations sur les OVNIS. La ville a minutieusement acquis les documents sur une période de 10 ans à partir de sources telles que la Central Intelligence Agency des États-Unis (CIA). »

Une note de service sur un crash, compromettante pour le FBI

Ce qui aurait pu intéresser le FBI était l’affirmation selon laquelle le centre Hakui avait obtenu une note de service en date de 1950, de la part d’un agent spécial du FBI de haut rang.  Cette note évoquerait la récupération de trois objets en forme de soucoupes métalliques, contenant des occupants « humanoïdes » mesurant trois pieds
L’agent spécial Guy Hottel  était en charge du « Washington Field Office » au FBI.

Le 22 mars 1950, Hottel a envoyé un mémo au directeur du FBI J. Edgar Hoover. Il s’agirait du document le plus lu dans la base de données du FBI. On peut y lire :

« Un enquêteur des Forces aériennes indique que trois soi-disant soucoupes volantes ont été récupérées au Nouveau-Mexique. Les engins ont été décrits comme étant de forme circulaire et mesurant 50 pieds de diamètre. Chacun d’eux était occupé par trois corps de forme humaine, mesurant 3 pieds de haut. Selon M. [nom censuré], l’informateur, les soucoupes ont été découvertes dans le Nouveau-Mexique du fait que le gouvernement possède un radar de très haute puissance dans ce secteur. On pense que le radar interfère avec le mécanisme de contrôle des soucoupes. »

Nigel Watson, auteur anglais, explique que :

« Le FBI, à la demande de l’US Air Force, a envoyé ses agents pour enquêter sur la validité de rapports d’OVNIS de 1947 à juillet 1950. Ils étaient tellement débordés par les observations d’ovnis que de nombreux bureaux du FBI détruisaient régulièrement leurs archives, car ils ne disposaient pas de suffisamment de ressources ou de pièces pour enregistrer et stocker ces fichiers. »

Il a ajouté :

« Le FBI a mis en ligne plusieurs de ses rapports, y compris un document 128 pages au sujet d’une étude sur les cas d’ovnis et de mutilations de bétails ayant eu lieu aux États-Unis pendant les années 1970. »

Source : La vérité est ailleurs et  http://journaltelegraph.com

gif

Mise à jour Area51blog, le: 27/09/2015 à : 15h00.

area51blog

5 commentaires pour Un musée japonais consacré aux OVNIS préoccupe le FBI

  1. revello dit :

    voila un petit pas pour l’homme incroyant, un grand pas pour l’humanité planétaire

  2. idnaze dit :

    Ce qui me fait penser que leurs OVNIs  » sont souvent de nature humaines ou US » , c’est qu’ils parlent tout le temps d’objets métaliques sensibles aux ondes radar😀

    Pourquoi, les vrais OVNIs, ne seraient pas aussi de nature minerales ?😉

  3. Dr DIASOLUKA dit :

    Le FBI serait-il une association de lézardais ?

  4. ZONE-UFO dit :

    Attention le centre Hakui n’a jamais trouver aucun document !

    (Ce qui aurait pu intéresser le FBI était l’affirmation selon laquelle le centre Hakui avait obtenu une note de service en date de 1950, de la part d’un agent spécial du FBI de haut rang.)

    ah bon ? voyez ceci: https://www.facebook.com/ZONEUFO/posts/1171018249582220

  5. évhémère dit :

    Pourquoi ce musée inquiète-t-il le FBI ?… Pour une simple dépêche qui est connue depuis longtemps ?… Même le radar en question avait été identifié, mais j’ai perdu le lien !… Je me souviens juste que ce super-radar fut un super-ratage, boulimique en énergie et … meurtrier : Lucien Barnier l’avait évoqué au cours d’une de ses émissions « Aux frontières de l’Inconnu » sur Radio-Luxembourg ( RTL maintenant ) , au lieu de se répartir sur son antenne parabolique, le flux de micro-ondes se concentra sur un seul point et un technicien qui passait devant fut littéralement « cuit » instantanément ( comme dans un four à micro-ondes, précisément ) !… Ce modèle de radar fut dès lors abandonné .

    En quoi cette vieille histoire pourrait-elle déstabiliser le FBI ?… Je doute d’ailleurs que les G’Men aient jamais détruit leurs archives … avant d’avoir expédié les originaux au centre social à Washington !…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :