Dossier UFO : Réouverture du débat sur l’incident de la forêt de Rendelsham

Un article de l’express. co.uk traduit par Era pour Area51blog

Un commandant américain de base aérienne à la retraite au centre de la plus controversée des  observations collective d’OVNI du Royaume-Uni insiste sur le fait «que nous ne sommes pas seuls », mais que les dirigeants du monde «dissimulent» la vérité.

Charles-Halt-590814

Le colonel retraité Charles Halt, doyen des anciens militaires Américain  à avoir  rendu publiques les observations extraterrestres, a également dit qu’il a obtenu une « nouvelle preuve à l’appui » de l’atterrissage d’un OVNI à Rendlesham, Suffolk, à côté d’une base de la RAF en 1980.

Revenant 35 ans en arrière, les déclaration de M. Halt incluent :

• à l’époque la forêt de Rendlesham a été assaillie par du  personnel militaire américain « chasseur d’ovnis » .

• Un « OVNI a explosé » devant ses yeux et un autre « a tiré un faisceau laser » depuis 3000 pieds au-dessus

• Le ministère de la Défense britannique (MoD) a plus tard caché des documents relatifs à Rendlesham

•  Le Personnel Américain qui «a eu un missing time de 40 minutes » pendant l’observation s’est vu   refuser l’accès aux dossiers médicaux.

Lors d’une conférence OVNI à Woodbridge, Suffolk, il a dit: « Il n’y a aucun doute dans mon esprit que nous ne sommes pas seuls et il y a des gens (au pouvoir) qui savent cela, mais même M. (Barack) Obama est impuissant face à eux. « 

Maintenant, vous pouvez écouter l’enregistrement de la bande qu’il a faite sur un dictaphone au moment des observations ici :

Si la vidéo ne fonctionne pas correctement cliquez ici

 

 

Charles Halt à la conférence  Crédit : http://www.express.co.uk

Charles Halt à la conférence
Crédit : http://www.express.co.uk

 

 

 

une observation d'ovni plus récente dans les bois de  Rendlesham prise par un chercheur local Crédit photo : express.co.uk

une observation d’ovni plus récente dans les bois de Rendlesham prise par un chercheur local
Crédit photo : express.co.uk

Remarque de Nick Pope : La conférence du  Colonel Charles Halt à propos de l’incident de la forêt de Rendlesham a ré-ouvert le débat sur ce que le MOD (ministère de la défense) et la RAF (Royal Air Force) savaient et ont déclaré à propos des données radar. Voici les documents clé  qui proviennent du dossier principal du MOD sur cet incident, rendu public pour la première fois en 2001, suivant le Code de pratique sur l’accès à la demande d’information auprès  du gouvernement, effectuée à l’époque par Georgina Bruni.

Pour les documents cliquez ici

gif

Mise à jour Area51blog, le: 14/07/2015 à : 14h55

area51blog

 

 

2 commentaires pour Dossier UFO : Réouverture du débat sur l’incident de la forêt de Rendelsham

  1. évhémère dit :

    Nouveau rebondissement dans cette affaire, « le Roswell anglais », où tout le monde semble s’être fait manipuler , à commencer par  » le brelan de dames » ( Brenda Butler, Dot Street et Jenny Randles ) qui ignoraient qu’une partie de la forêt qu’une partie de la forêt avait été contaminé par la radioactivité !…

    On continue à s’interroger sur ces évènements de décembre 80 : j’étais de ceux qui soupçonnaient un rapport avec un des « pics » les plus inquiétants de la guerre froide et l’installation de batteries de missiles de croisière ( SS 20 du côté Pacte de Varsovie, « Pershing 2 » en Grande-Bretagne ) : quelques mois plus tard , un fort mouvement pacifiste citoyen n’hésita pas à braver « les autorités » et à obtenir l’annulation des rampes de lancement occidentales, mais également le démantèlement des installations à l’Est !… ( Les dictateurs argentins crurent le moment propice pour envahir les Malouines ; erreur qui leur fut fatale !… ) .

    En somme, ce serait donc un soi disant « canular » ovni qui aurait finalement entraîné la chutes des tortionnaires d’Amérique du Sud : un missile « Pershing 2 » , clandestinement déjà installé se serait écrasé peu après son lancement … avec sa charge nucléaire !… Depuis la fin de la guerre froide ( et les investigations citoyennes ) , on découvre que les catastrophes du nucléaire ne sont seulement « civiles », mais qu’un tas de bombes atomiques ont connu des « fortunes » très aléatoires et qu’on a frisé le cataclysme à maintes reprises !… ( Pas seulement à Tchernobyl ou à Palomares !…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :