Doit-on contacter les extraterrestres?

era

Note Era Admin

Je vous partage cet article  qui nous est proposé par Patrick D et publié sur Slate, dont le  but est de susciter le débat sur le bien fondé ou non de provoquer la rencontre avec nos co-locataires de l’univers. Après la lecture du texte, je vous propose de donner votre avis dans le sondage en bas de page.

gif

et-si-nous-croisions-des-extraterrestres

Les Terriens font-ils bien d’attendre (dans le silence) qu’une intelligence extraterrestre les contacte ou devraient-ils entamer activement la conversation? Le débat scientifique sur la question est épineux.

Cela fait maintenant plus de cinquante ans que les astronomes ont lancé la première tentative pour faire la chasse aux signaux radio de civilisations extérieures à notre système solaire de façon systématique –une quête connue sous le nom de recherche d’une intelligence extraterrestre, ou SETI, pour Search for Extra-Terrestrial Intelligence. Au cours de cette période, nos télescopes n’ont eu droit qu’à un silence assourdissant –ce qui a conduit certains scientifiques à se demander s’il ne serait pas temps que les Terriens prennent l’initiative d’entamer la conversation.

Les partisans d’un «SETI actif» sont de l’avis que, plutôt que de chercher à entendre les signaux d’une intelligence extraterrestre de façon passive, nous devrions être en train d’essayer d’atteindre nos voisins de galaxie de façon active –que nous devrions utiliser nos émetteurs radio les plus puissants (tels que le radiotélescope géant d’Arecibo, sur l’île de Porto Rico) pour envoyer des messages en direction des étoiles les plus proches.

«Par le passé nous sommes toujours partis du principe qu’une civilisation extraterrestre capable de nous détecter prendrait automatiquement l’initiative d’entrer en contact avec nous, en nous envoyant un signal puissant pour nous faire savoir qu’elle existait, dit Douglas Vakoch, de l’Institut SETI, à Moutain View, en Californie, et l’un des principaux partisans d’un SETI Actif. Mais peut-être qu’il y a des civilisations qui n’accepteront de révéler leur existence que si nous disons clairement que nous cherchons le contact.»

Le SETI actif a toujours été une question épineuse. En 2006, l’Académie internationale d’astronautique a réuni un comité autour du SETI –mais quand le groupe a refusé de faire pression pour bannir les transmissions proactives, deux de ses membres et pas des moindres, John Billingham, alors directeur du SETI, et Michael Michaud, ont démissionné. Même le comité éditorial du prestigieux journal Nature a émis une mise en garde disant que«le risque posé par un SETI actif [était] réel»:

«Il ne va pas de soi que toutes les civilisations extraterrestres sont bienveillantes –ou que, même avec une civilisation bienveillante, le contact n’aurait pas de sérieuses répercussions pour les gens ici sur Terre».

Le débat a repris en février, lors du rendez-vous annuel de l’Association américaine pour l’avancement de la science, qui se tenait à San José. Douglas Vakoch, directeur de l’Interstellar Message Composition au SETI, a organisé un symposium et une conférence de presse pour parler du SETI actif dans le cadre de l’événement; plus tard dans la semaine, il a tenu à l’Institut une journée d’atelier –et la discussion était là encore animée.

Technologie plus avancée, risque plus grand

Ce sur quoi tout le monde est d’accord –et c’est à peu près la seule chose sur laquelle il y a consensus–, c’est qu’il est probable que toute civilisation extraterrestre que nous trouverons sera plus avancée que la nôtre. (C’est une simple question de statistiques: nous n’avons que quelques centaines d’années en tant qu’espèce industrielle avancée, alors que la galaxie est là depuis treize milliards d’années; les extraterrestres que nous rencontrerons seront sans doute beaucoup plus vieux que nous, et en principe par conséquent largement en avance sur nous.) Technologie plus avancée, risque plus grand.

Toute civilisation extraterrestre sera plus avancée que la nôtre

L’auteur de science-fiction David Brin est un franc détracteur du SETI actif. Il se base sur l’histoire de notre propre planète, où les rencontres entre cultures de sophistications technologiques diverses se passent rarement bien. «Nous avons de nombreux exemples de civilisations avancées du point de vue technologique qui sont entrées en contact avec des civilisations moins avancées de ce point de vue-là», dit-il. (On pense aux efforts de colonisation européens en Afrique et aux Amériques.) «Et à chaque fois, cela a été douloureux. Même quand les deux côtés avaient les meilleures intentions du monde.»

Ce schéma s’applique même quand les humains n’entrent pas en jeu, d’après David Brin. Quand ce qu’on appelle aujourd’hui l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud ont été réunies par la tectonique des plaques il y a environ trois millions d’années, les mammifères placentaires du nord et les mammifères marsupiaux du sud ont pu entrer en contact.

«En l’espace d’un million d’années, presque tous les mammifères marsupiaux avaient disparu, dit David Brin. Le contact entre biomes a eu des conséquences majeures en termes d’extinction à chaque fois qu’il a eu lieu sur Terre. Je ne prétends pas que c’est la façon dont les choses vont se dérouler quand nous rencontrerons des extraterrestres –mais cela laisse penser que nous devrions au moins commencer par en discuter.»

Jill Tarter, pionnière du SETI et astronome ayant servi de modèle au personnage principal du Contact de Carl Sagan, est d’accord sur le fait qu’il est prudent d’écouter avant de crier:

«Nous devrions reconnaître l’asymétrie [en termes de sophistication technologique], et permettre aux technologies plus anciennes d’assumer la charge la plus importante, celle de la transmission, dit-elle. En tant que cadets, nous devrions avant tout écouter.»

Beaucoup à gagner en tendant la main

À moins que Douglas Vakoch n’ait raison, et qu’ils attendent de nous entendre. Le cas échéant, et si nous choisissons de rester silencieux, nous passons à côté d’une incroyable occasion. «Peut-être la communication interstellaire est-elle une forme d’échange économique par le biais duquel les civilisations partagent des informations précieuses les unes avec les autres, dans une forme d’altruisme réciproque entre différentes générations», dit-il, ajoutant que des exemples de ce type d’altruisme existent chez différentes espèces animales ici sur Terre.

Seth Shostak, le facétieux astronome à la coupe au bol qui dirige l’Institut, est d’accord pour dire que nous n’avons pas grand-chose à perdre et probablement beaucoup à gagner en tendant la main. D’ailleurs ils savent probablement déjà que nous sommes là: nos programmes de radio et de télévision et nos radars militaires en particulier répandent des informations dans l’espace depuis environ soixante-dix ans, fait remarquer Seth Shostak. On ne peut pas faire machine arrière du point de vue électromagnétique.

«Toute société qui a au moins cent ou deux-cents ans d’avance sur nous sera capable de détecter la fuite, dit Seth Shostak. À moins qu’ils n’aient arrêté de se développer technologiquement –ce qui est bien sûr possible, mais alors ils ne sont pas une menace pour nous.» (Accessoirement, la plaque minéralogique de Seth Shostak affiche SETI GUY [soit le mec du SETI, ndt]; celle de Douglas Vakoch, plus cryptique, dit ASETI, pour Active SETI.)

Le plus probable, c’est qu’ils n’ont aucune idée que nous sommes là

David Brin, auteur de science fiction et titulaire d’un doctorat en sciences planétaires

Mais peut-être n’avons-nous pas encore vendu la mèche: David Brin n’accepte pas la thèse de Shostak selon laquelle «ils» savent déjà que nous sommes là (ce qu’on appelle quelquefois l’excuse de la «porte de l’écurie»[1]. Seth Shostak est trop généreux dans son calcul de notre visibilité depuis des centaines (si ce n’est des milliers) d’années-lumière, dit David Brin, qui est titulaire d’un doctorat en sciences planétaires et a été consultant pour la Nasa. Les signaux terrestres radio et télé, de la série I Love Lucy à ce qui s’échappe de Vandenberg ou de Guantanamo, sont relativement faibles. De plus, les signaux électromagnétiques chutent proportionnellement au carré de la distance (et les extraterrestres, s’ils existent, sont sacrément loin).

Le plus probable, dit Brin, c’est qu’ils n’ont aucune idée que nous sommes là –et cela ne changera pas, à moins qu’on ne se mette à émettre des signaux puissants et dirigés de la façon suggérée par Vakoch. (Les quelques messages en dur que nous avons envoyés –à bord des sondes Pioneer et Voyager, par exemple– sont des coups de poker absolus. Ils contiennent des informations basiques à propos des humains et de notre planète; sur Voyager, il y avait aussi un disque en or avec un échantillon musical allant de Mozart à Chuck Berry, et d’autres messages de Terriens. Ils ne se dirigent vers aucune étoile en particulier et par conséquent risquent de n’être jamais interceptés –mais Voyager 1 se trouvera à deux années lumières d’une étoile nommée Gliese 445 dans à peu près 40.000 ans.)

Comme Christophe Colomb arrivant aux Amériques?

David Brin n’est pas le seul à préconiser la prudence. Plus d’une vingtaine de scientifiques ont signé une prise de position appelant à un moratoire sur le SETI actif en attendant qu’une«discussion scientifique, politique et humanitaire au niveau mondial» ait lieu. Elon Musk, le milliardaire à l’origine de SpaceX, l’a signée; tout comme le chasseur de planètes Geoff Marcy et l’auteur de science fiction à succès Paul Davies. La pétition ne parle pas d’extraterrestres vengeurs et qui bavent –elle note simplement qu’«il est impossible de prédire si [ l’intelligence extraterrestre ] sera bienveillante ou hostile».

Certains, comme le célèbre cosmologue Stephen Hawking, ont été plus directs. Hawking a récemment mis en garde contre la possibilité d’une civilisation extraterrestre avancée, qui ayant épuisé les ressources de sa planète, pourrait «chercher à conquérir et à coloniser toute planète à sa portée». Il cite également l’analogie de Christophe Colomb arrivant aux Amériques, «qui ne s’est pas très bien passée pour les Indiens d’Amérique».

Serons-nous leurs élèves, ou leur déjeuner?

Même si elle paraît clichée, cette bonne vieille histoire de Colomb semble quelquefois avoir le pouvoir de couler le SETI actif. Il s’agit toutefois d’une simplification grossière de l’histoire humaine. Kathryn Denning, anthropologue auprès de l’université de York à Toronto, souligne que tous les contacts interculturels n’ont pas été néfastes. Même l’arrivée des Européens aux Amériques n’a pas été si catastrophique que cela. «De nombreux peuples autochtones du nouveau monde sont toujours bien en vie et connaissent même une certaine croissance, [particulièrement] dans l’hémisphère sud», m’a-t-elle dit récemment. Certes, il y a eu une période agitée; mais plus tard il y a eu «syncrétisme, amitiés, mariages mixtes… un rapprochement progressif de deux sociétés».

Les extraterrestres seront-ils des enseignants bienveillants ou des dirigeants despotiques? Serons-nous leurs élèves ou leur déjeuner? Même si le projet du SETI prétend être ancré dans la science, une grande partie de ce que disent ses fans semble dépendre de si ceux-ci ont grandi avec les envahisseurs armés du Rayon Ardent de La Guerre des mondes ou avec les intellos bien intentionnés de Contact.

1 — Selon le proverbe qui dit qu’«il est trop tard pour fermer l’écurie quand le cheval s’est sauvé» [note du traducteur].

Mise à jour Area51blog, le : 19/04/2015 à 22:35

Bannière

22 commentaires pour Doit-on contacter les extraterrestres?

  1. Zagros dit :

    La question ne se pose pas puisque nous sommes visités depuis des milliers d’années.

  2. defg dit :

    Il est quasiment sûr que ces gens d’ailleurs ont à gagner à nous connaître et nous fréquenter,nous les humains de la Terre (dans notre langage).

  3. bonjour s est Henri pour ma par je ne vois pas ou est le danger de contacte les extraterrestre pourrais d il être pire que l’homme lui m’aime je ne le crois pas car il aurai pu faire une bouchée de moi même car ils ont passer au dessue de moi à 30 M et ont rester 4 minutes immobiliser au dessue de moi et je vit toujours.C’était pou moi un moment historique et féérique que je voudrait bien revivre et revoir car je sentais un bien aitre de vivre merci à vous : ma page sur Facebook s’appelle – les ovnis vous en pensez quoi – voilà mon Avit🙂

  4. évhémère dit :

    Comme dit Seth Shostak, « nous aurons beaucoup à gagner », car les exemples négatifs sont très subjectifs et appartiennent à notre sphère expansionniste depuis 500 ans … qui s’est achevé avec l’effondrement de « l’espace vital » de l’épopée nazie au cours de la première moitié du XX° siècle !… Par réaction, on s’est aperçu depuis que , mis à part quelques zones surpeuplées, il y avait de la place partout sur notre planète !… Et que celle-ci n’est qu’un point dans l’Univers : il nous reste à découvrir tous les autres !…

  5. bonjour ,
    depuis le premier satellite , des messages sont mais la peur tenaille et au niveau international , seul les plus grands savent la vérité et la cache aux peuples en nous montants des monstres et forment les jeunes d’ avoir à tuer tout ce que est différents de nous , pardon mais les monstres c’est vous de ne pas comprendre , je suis positif car jamais un  » ovni  » a combattu , ils surveillent avec leurs robots !

  6. Nicol dit :

    Humain: Matière organique pensante, physiquement aboutie, émetteur-récepteur Terre-« unis vers… », au fond de soi et tout autour, en âme et conscience de l’évolution. Le contact se fait d’abord avec soi-même, le reste est une question de réception et transformation des énergies « pensées, crées ».
    On attire ce que l’on aime. Merci d’exister…!

  7. jim dit :

    « Pauvres fous ! » disait Gandalf.
    Contacter des ET à l’aveugle serait suicidaire.
    Vous êtes ET et avez la galaxie pour vous ; des idiots de singes sans poils vous interpellent de loin.
    Allez-vous les laisser quitter leur planète et partager la galaxie (et comment ? 50/50 ? alors que vous avez le tout ?) ?
    Allez-vous laisser prospérer des concurrents qui vous contesteront la suprématie galactique ?
    Resteront-ils de pacifiques singes sans poils pour toujours ou tenteront-ils de se débarrasser de vous un jour ?

    Et ça c’est l’hypothèse de gentils ET…

    • évhémère dit :

      Les « méchants » nous auraient déjà éradiqués !… ( ou réduit en esclavage, comme l’envisageait Zacharia Sitchin dans sa traductions des tablettes sumériennes ) .

      Cependant, après tous ces millénaires de surveillance, on peut « raisonnablement » estimer que leurs intentions sont, sinon « bienveillantes », en tout cas , rien de nuisible pour la petite santé de notre espèce …

      • jim dit :

        Encore une erreur mais excusable par votre lubie que la terre soit visitée.
        Et cette manie d’être un bisounours…
        Pourquoi voulez-vous imputer à des ET des valeurs humaines (et surtout occidentales modernes) ? Les ET sont de bons gauchos/antifas/droit de l’hommistes ? (Que pense ET de la démocratie ? vous avez 3 heures).

        Nous n’avons pas été éradiqués parce que nous n’avons pas été vus. Hurler la nuit dans la forêt avec une lampe n’est pas la meilleure solution pour éviter les loups…
        Ou encore, ils sont en chemin (faut se les taper les années-lumière) et le 4 juillet, ils vont nous faire notre fête en criant « nous venons en paix ». Cela pourrait être drôle comme les « Wilkommen » avant Cologne.

        La galaxie est vaste et l’explorer prend du temps. Cela peut expliquer l’absence de contacts. Alors pourquoi se signaler aux ET et leur indiquer « venez ici, il y a de la vie » donc une planète habitable à coup sûr et une colonie potentielle ou des rivaux à éradiquer ?

        Voyager entre les étoiles doit coûter cher en ressources et prendre beaucoup de temps donc l’exploration spatiale ne peut se faire que de manière stratégique et non systématique. Des hurluberlus qui se signaleraient deviendraient un objectif certain.

        « millénaires de surveillance » —> Vous en savez quoi ?.
        « raisonnablement » —-> vous déraisonnez au contraire
        « leurs intentions » —–> Prouvez qu’ils existent avant !
        Des affirmations sans fondement sont ce en quoi vous croyez ?
        Vous êtes mûr pour la religion ou une secte.
        Vous devriez vous servir de votre tête et vous instruire.

        Ne serait-il pas plus gratifiant pour vous de penser que nous soyons la seule planète où la vie intelligente ait émergé ? Que la galaxie, l’univers soit à notre disposition pour peu que l’on puisse se lancer dans les étoiles ?

      • Perceval dit :

        On croirait lire du MAO TSETOUNG,conférence sur les contradictions août 1937.

        • évhémère dit :

          Je sais très peu de choses sur le Président Mao et celà remontait surtout à ma formation universitaire : cela fait pas mal d’années !… Alors je ne peux pas faire de comparaison …

  8. évhémère dit :

    @Jim : ce que « j’adore » , c’est cet inventaire à la Prévert de procès d’intention !…. Environ 27 abus d’Autorité , certains vraiment outranciers : « faut prouver » que les aliens existent avant de parler d’eux !… Ce serait tellement « mieux » s’ils existaient pas : « nous » serions les maîtres de l’Univers !…. Encore un qui se croit de la race des seigneurs et qui se réveille un peu trop tard pour découvrir ( couvert de chaînes ) qu’il appartient au corps des esclaves !…

  9. Zagros dit :

    J’ai déjà émis précédemment l’opinion suivante:

    Je ne vois pas pourquoi les aliens qui ont asservi et terrifié les hommes dans le passé auraient brusquement changé d’attitude envers nous pour devenir de gentils philanthropes. Les mêmes causes conduisant aux mêmes effets, s’ils sont venus pour piller notre planète pour leurs besoins propres, eux ou d’autres reviendront dans les mêmes dispositions d’esprit.
    Je maintiens qu’il faut se méfier grandement des aliens et non se jeter dans leurs bras l’air béat. Autrefois on n’aimait pas les dieux, on les craignait, on a trop tendance à oublier notre histoire.

    Et pour Jim, les scientifiques sont aujourd’hui majoritaires pour dire que l’univers foisonne de vie, et ce, indépendamment du phénomène ovni, lequel, dès qu’on s’y plonge, laisse de très fortes convictions. Mais encore faut-il s’y plonger…
    Et pour la question de la « preuve », on en a déjà écrit des centaines de pages, par exemple dans le domaine du hautement significatif en méta-analyse (exprimé de façon candidement intuitive dans le rapport COMETA précité)!

    • évhémère dit :

      PERSONNE n’a parlé de se jeter dans leurs bras, l’air béat !…. ( Mis à part le p’tit con qui voit des bisounours partout !…) Je me réfère à l’avis du lieutenant-colonel Alexis, porte-parole de l’Etat-Major Interarmes ( bref la Défense de notre pays ! ) qui écrivait en 1975 que les responsables militaires « veillaient à ce que le phénomène demeure inoffensif !… »

      L’Armée veille, en somme : il semble que le SEMOC ( Service d’Enquêtes sur les Mystérieux Objets Célestes ) ait été fondé dès 1946 et … qu’il soit toujours là !… Et donc, il est n’est demandé à personne de baisser sa garde !… Sans pour autant se laisser intimider par un « syndrome de Montezuma », comme l’a fait imprudemment Stephen Hawking , en faisant référence à la conquête des Amériques par les navigateurs européens !… Cet épisode qui fonde « les Temps modernes » ( achevés le 4 octobre 1957 vers 21h. quand les bip-bip de Spoutnik 1 surgirent dans les postes de Radio !…) fut précédé par une « vague frontale » !… ( Comme l’invasion planétaire par les immenses flottes de « l’empire jaune » , au début des aventures de Blake et Mortimer, l’album bd « le Secret de l’Espadon » !…) En cette fin de XV° siècle, l’envahisseur est minuscule, mais innombrable et mortel : la variole !… Les caravelles sont de véritables nids à microbes et bien avant les campagnes de Cortez et de ses Conquistadores, une grande partie des forces de défense locales étaient désorganisées, avec de nombreux chefs de corps malades, voire agonisants !…

      Voilà une chose dont tout le monde devrait se méfier : le risque de développement de maladies inconnues !… H-G Wells s’en était servi comme « arme » salvatrice ( et inattendue ! ) dans son roman « la guerre des mondes » !… Mais l’attaque martienne n’avait été mené que par une trentaine de Martiens, manifestement déjà très malades et ils succombent rapidement, malgré d’énormes moyens offensifs très supérieurs à ceux de la Terre !… Peut-être par le Passé des contacts ont échoué , ayant déclenché plusieurs épidémies ?!… Mais une rencontre directe n’est pas obligatoire : au cœur des années 50, de jeunes radioamateurs avaient projeté de créer un réseau radio dans la stratosphère pour proposer un dialogue aux aliens !… ( Un reportage d’actualités US fut diffusé dans les premières chaînes télé , ainsi que dans les salles obscures !…Etrangement, non seulement cette initiative ne fut pas soutenue, mais elle disparut aussi, et ses auteurs devinrent silencieux !… Plus personne ne demanda aux soucoupes volantes de confirmer leur (in)existence !…  » On nous cache tout, on nous dit rien … on nous fait taire aussi  » !…De celà aussi, un jour, il faudra bien rendre des comptes !…

      • Zagros dit :

        Évhémère: bien loin de moi l’idée de parler de vous dans le « se jeter dans leurs bras l’air béat »! Au contraire, je respecte vos grandes connaissances sur le dossier. Je me réfère à des candidats de courte vue et de courte expérience dans le domaine (comme Jim semble-t-il).
        Jim, vous n’êtes qu’au tout début d’un long chemin à parcourir. Mais rassurez-vous, je n’ai qu’une très mince avance sur vous sur ce long chemin.

      • Zagros dit :

        Évhémère, bien loin de moi l’idée de penser à vous dans le « se jeter dans leurs bras l’air béat ». Au contraire, je respecte trop vos grandes connaissances sur le dossier ovni. Je me réfère à des candidats à la courte vue comme on en rencontre souvent.
        Certains sont au tout début d’un long chemin. Mais qu’ils se rassurent, la plupart des autres, dont je fais partie, n’ont qu’une très mince avance dans cette quête ingrate.

  10. évhémère dit :

    J’apprécierais que la webmestre réinstalle le commentaire qu’elle vient de me faire disparaître : j’avais oublié de le sauvegarder et j’aimerais bien le récupérer !… Et si elle trouve indésirable, ce n’est pas grave, je lui trouverai un emplacement plus « stable » !… Il suffit de me demander et c’est plus courtois !… Qu’elle garde les ………. c’est son affaire !…

    • Sylv1 dit :

      Evhémère
      Era n’ a rien fait disparaître du tout, c’est moi qui ai validé les commentaires et celui-ci a du venir après. Je ne l’ai pas vu, car j’ai fait autre chose entre temps, que je sache nous ne nous sommes jamais cachés, alors cool, merci! il n’y a pas mort d’homme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :