J. ALLEN HYNEK de debunker à believer

12/11/2014
KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWSWWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORGWWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWSWWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORGWWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

 Traduction Era& Sylvain pour Area 51 Blog.
area51blog
J. Allen Hynek, autrefois sceptique en matière d’OVNIs, a commencé à classer les cas scientifiques les plus convaincants et prometteurs d’observations d’ovnis et des rencontres extraterrestres. Comme il classait  et étudiait les différents cas ovnis/extraterrestres, Hynek a commencé à devenir de moins en moins sceptique. Ce sont ses recherches et expertises qui ont conduit au film Rencontres Rapprochées du Troisième type qui est considéré comme l’un des portraits les plus précis de témoins d’ovnis/extraterrestres dans un film de fiction.
N’importe quel enquêteur ( OVNIS, affaires criminelles, ou sur le paranormal , etc.) vous dira que le récit d’un témoin oculaire est normalement la pièce la plus incertaine d’une preuve rassemblée au cours d’une enquête. Et pourtant, bien souvent il est le seul élément de preuve  que les enquêteurs  ont à se mettre sous la main.
 En outre, plus un événement est complexe ou traumatisant, plus il est difficile de se reposer sur ces récits.
En outre, il est même plus difficile de classer et d’organiser ces récits de façon cohérente qui permettrait aux autres de les étudier. Cette difficulté de classification est certainement vraie pour les témoignages oculaires d’O.V.N.I et de rencontres rapprochées. La difficulté étant de différencier chauqe témoignage oculaire d’un cas à un autre.
Comme l’indique UFO Casebook: «  Les témoins d’O.V.N.I rapportent beaucoup de formes et des tailles différentes ; allant des disques aux cigares, en passant par les triangles et pratiquement tout ce que vous pourriez  imaginer.« Des récits  varient tellement qu’il est pratiquement impossible de les classer dans une catégorie propre. Toutefois, le docteur Dr. J. Allen Hynek un sceptique entrepris de le faire.
Selon  Hynek, bien que les observations d’ O.V.N.I et les rencontres rapprochées diffèrent grandement les unes des autres, il y a généralement, un fil conducteur qui peut relier les différentes observations et rencontres ensemble, tel que la distance, l’heure, la forme de l’objet, etc.
Il commença à examiner les témoignages sous un nouvel angle.
Ayant rompu avec l’ USAF, l’ancien sceptique commença à étudier indépendemment ses compte-rendu en les classifiant suivant sa propre classification.
Actuellement le système de classification instaurépar Hynek, est le plus couramment utilisé.
 Voyez aussi l’artice de UFO Casebook: The Hynek Classification System
 
 KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWSWWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORGWWW.WORLDUFOPHOTOS.ORGSPECIAL TKANKS TOWWW.UFOCASEBOOK.COM CASE FILES
gif
Mise à jour Area 51 Blog, le : 12/11/2014 à : 20h00.
area51blog

Ovnis : la NASA nous ment-elle?

12/11/2014

 

Sonde-martienne-Phobos2-  crédit: http://actualites.sympatico.ca/

Sonde-martienne-Phobos2-
crédit: actualites.sympatico.ca/

 

Article  et images  source:  Sympatico.ca

Publié le : le 5 novembre, 2014

On peut penser que les extraterrestres existent. On peut aussi croire que non, que nous sommes tout seuls dans l’univers.

Par contre, après avoir vu ces deux vidéos de compilations de rencontres avec des ovnis provenant des archives de la NASA, il devient de plus en plus difficile de croire que les extraterrestres n’existent pas.

 Vidéos youtube

La première vidéo se termine avec un lien vers la deuxième partie.

«Les extraterrestres dans les archives de la NASA. Nouvelle compilation d’étonnantes traces d’ovnis provenant des archives de la NASA »

La première vidéo a été mise en ligne en mars 2009. Quinze millions de personnes l’ont vue à ce jour.

Le 9 juin de la même année, l’auteur de la vidéo écrit qu’il a tant reçu de réponses positives suite à sa première vidéo, qu’il en a fait une deuxième pour présenter d’autres bandes-sons, films et photos qu’il a collectionnés au fil du temps. Près de quatre millions de personnes ont vu cette deuxième vidéo.

Un objet non identifié, lors d’une éclipse de Terre. (Photo: YouTube/LunaCognita)

Un objet non identifié, lors d’une éclipse de Terre. (Photo: YouTube/LunaCognita)

Le sixième homme à marcher sur la Lune

On y entend entre autres une autre entrevue avec le Dr Edgar Mitchell, le pilote du module lunaire d’Apollo 14 et le sixième homme à avoir marché sur la Lune. C’était en 1971.

L’astronaute Edgar Mitchell, en 1971, après avoir marché sur la Lune, et en 2011.(Photos: 5dmedianetwork.com)

L’astronaute Edgar Mitchell, en 1971, après avoir marché sur la Lune, et en 2011.(Photos: 5dmedianetwork.com)

L’entrevue date de 2008 et l’astronaute, qui a déjà été nommé pour l’obtention du prix Nobel de la paix,  s’y montre très candide quand il parle de sa certitude de l’existence d’une vie extraterrestre intelligente et de l’effort qu’ont fait les gouvernements, et qu’ils font encore, pour dissimuler cette information au public.

« Il y a de la vie extraterrestre. Nous avons été visités », affirme Edgar Mitchell avant d’ajouter qu’il y a eu plusieurs contacts et qu’il a souvent été le témoin privilégié de tels contacts.

« Si on n’en voit pas plus, souligne-t-il, c’est que depuis 60 ans, ces contacts sont camouflés par les gouvernements ».

Selon l’astronaute, qui n’est pas n’importe qui, sa bio en fait foi, cette dissimulation date de l’incident de Roswell, en 1947.

Pourquoi la NASA tient-elle tant à nous cacher le fait que les extraterrestres nous ont contactés ? Ou le contraire ?

Pour ne pas semer la panique ?

Qu’en pensez-vous ? Croyez-vous que les images et les bandes sonores montrées dans ces vidéos sont vraies ou que ce sont des trucages ? Si elles sont vraies, pourquoi nous les avoir cachées ? Si ce sont des trucages, à quelle fin ?

* Sur la photo du haut, une ombre non identifiée sur la surface de Mars (les trois dernières images avant que le contact de soit mystérieusement coupé. (Photo : YouTube/LunaCognita)

Source

gif

Mise à jour Area 51 Blog, le : 12/11/2014 à : 13h30.

area51blog


Mission Rosetta: Les différents scénarios de l’atterrissage de Philae sur la comète

12/11/2014

Source : 20 minutes.fr

A 510 millions de kilomètres de la Terre, le petit robot Philae va tenter, ce mercredi, d’atterrir sur la comète Churuymov-Gerasimenko…

La comète avance à la vitesse de dix kilomètres par seconde à plus de 500 millions de kilomètres de la Terre. C’est sur ce caillou de quatre kilomètres sur trois que le petit robot Philae va tenter d’atterrir ce mercredi.

crédit: 20minutes.fr

crédit: 20minutes.fr

video esa via  dailymotion par 20 Minutes

Suite 

gif

Mise à jour pour Area51 Blog, le : 12/11/2014 à : 12h55.

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :