Dossier: Corps étrangers ou implants ? Enlèvements et implants par Gildas Bourdais

Un phénomène qui a pris de l’ampleur dans les années 80 est celui des récits de

image source: mysteresdumonde.f

image source:
mysteresdumonde.f

supposés enlèvements à bord d’ovnis. Jusqu’à la fin des années 70, il n’y avait
encore que quelques cas connus d’enlèvements (connus mais sans preuve décisive
de leur réalité), et l’on ne pensait pas qu’il puisse y en avoir beaucoup d’autres. L’un
des touts premiers cas, celui d’Antonio Villas Boas, avait eu lieu au Brésil en 1957,
les autres apparaissant surtout aux Etats-Unis. Rappelons les principaux : Betty et
Barney Hill en 1961, divulgué seulement en 1966, le policier Schirmer en 1967,
Hickson et Parker en 1973, Carl Higdon en 1974, le jeune bûcheron Travis Walton en
1975, et enfin la remarquable histoire de Betty Andreasson, s’étalant sur de
nombreuses années, avec premier livre en 1979.

Mais voilà que les choses changent au tournant des années 80. Un premier livre de
Budd Hopkins, Missing Time (« le temps manquant ») paraît en 1981, sur des cas
d’enlèvements supposés, révélés en grande partie sous hypnose, alors que le
témoin se rappelait seulement d’un trou inexpliqué dans son emploi du temps.
Hopkins est un artiste New Yorkais d’excellent niveau (et non pas un artiste  »
commercial  » comme l’a raconté Jacques Vallée !) qui s’est intéressé aux ovnis après
en avoir observé un lui-même. Ce premier livre était suivi d’un autre en 1987,
Intruders, encore plus impressionnant, qui paraissait presque en même temps que le
premier livre de l’écrivain à succès Whitley Strieber sur le même sujet, Communion,
un best seller immédiat avec plus d’un million d’exemplaires vendus. Sa couverture
popularisait la figure de l’extraterrestre à grands yeux noirs, à la peau grise et au
menton pointu, qui est devenu célèbre sous l’appellation de  » Gris «  ou  » Petit Gris « .

Mise en évidence de la taille d'un implant   L'analyse en général ne révèle rien d'extraordinaire, la coque extérieure est composée de keratine, matière naturelle, se formant habituellement autour de tout corps étranger invasif se trouvant dans le corps humain. Des moyens d'analyse poussés mis en action (microscope électronique, spectroscope, rayons X, chimie), permettent d'étudier la composition, la densité et propriétés électromagnétiques des implants. image source: mysteresdumonde.fr

Mise en évidence de la taille d’un implant
L’analyse en général ne révèle rien d’extraordinaire, la coque extérieure est composée de keratine, matière naturelle, se formant habituellement autour de tout corps étranger invasif se trouvant dans le corps humain. Des moyens d’analyse poussés mis en action (microscope électronique, spectroscope, rayons X, chimie), permettent d’étudier la composition, la densité et propriétés électromagnétiques des implants.
image source:
mysteresdumonde.fr

Les Français ne se sont pas rendus compte tout de suite de ce choc culturel
américain car, sur la version française du livre, publiée à la sauvette comme roman
de gare, cette tête inquiétante, ressemblant à un diable, avait été remplacée par un
dessin insignifiant. Le livre de Strieber est passé tout à fait inaperçu dans notre pays,
de même que le premier livre de Budd Hopkins, traduit quatorze ans après l’édition
originale, sous le titre ronflant Enlèvements extraterrestres. Les témoins parlent
(Editions du Rocher, 1995), qui fut passé quasiment sous silence dans les médias.

Le deuxième livre de Hopkins, Intruders, non traduit en français, est très important
car il osait parler pour la première fois de manipulations génétiques et de  » fabrication
 » d’enfants hybrides. Un thème inquiétant au possible qui n’a pas manqué de susciter
une violente et durable controverse aux Etats-Unis. De nombreux autres cas ont fait
surface depuis, au point que le phénomène a commencé à ressembler à une
épidémie au cours des années 90. Ces récits, souvent révélés sous hypnose, ont
suscité des critiques de toutes sortes, certains accusant notamment les
hypnothérapeutes d’influencer malhonnêtement les témoins, et même ces derniers
d’être des déséquilibrés avides de publicité.

Pourtant, un examen objectif du dossier, tel que l’ont fait des chercheurs compétents,
nous oblige à prendre très au sérieux cet aspect inquiétant du  » phénomène ovni « .
Inquiétant, certes, mais aussi fascinant car il a ouvert ces dernières années des
perspectives qui rapprochent singulièrement ces récits des expériences de  » sortie
du corps «  et  » proches de la mort « , les fameuses  » NDE  » ( Near Death Experiences)
dont on parle de plus en plus aujourd’hui. Le Figaro Magazine du 15 avril 2000 leur
consacrait un dossier intitulé  » l’explosion du paranormal « , qui posait la question  »  Et
si c’était vrai ? « . Peut-être les journalistes français vont-ils commencer à se poser la
même question au sujet des ovnis et de ce phénomène des enlèvements ?

Il faut bien reconnaître que les preuves concrètes et irréfutables du phénomène des
enlèvements n’ont pas encore pu être réunies. Cependant, il y a de nombreux indice
de cette réalité, tels que des traces au sol, des marques sur le corps, et surtout, à
présent des implants qui ont été extraits du corps des enlevés. C’est le Dr Roger
Leir, qui est devenu depuis 1995 le spécialiste de ce type d’opérations aux Etats-
Unis.

Photographie d'un implant Source image du Dr leir

Photographie d’un implant
Source image du Dr leir

Que penser de cette affaire d’implants ?
par Simone Brunie, coordinatrice d’UFOCOM

Le Docteur Jacques Costagliola, d’une part  et Gildas Bourdais, d’autre part, nous proposent
chacun  un article que nous publions, bien que la relation entre « implants » et ovnis n’ait pas
encore été établie jusqu’ici. Dans les deux cas, il s’agit d’une note de lecture du livre du Dr
Leir: « The Aliens and the Scalpel », publié par le « NIDS » (National Institute for Discovery
Science). Alors que J. Costagliola rapporte les résultats d’un point de vue médical, G.
Bourdais, avec son talent reconnu d’écrivain ufologue, fait le point sur la question des
implants.

NIDS rappelle toutefois que ce n’est pas parce qu’il publie un tel livre qu’il assume la
responsabilité du contenu, qui reste à la charge de son auteur.  UFOCOM s’associe à cette
mise en garde. Cependant, l’ensemble des faits relatés par le Dr Leir sont hautement
intrigants et c’est à chacun de se forger sa propre opinion en fonction de ses propres
convictions.

image source: http://ufocom.eu/

image source:
ufocom.eu/

Afin que la publication des diagrammes de rayons-X soit plus claire que celle présentée dans
le livre, nous avons demandé au Dr Leir de nous fournir une copie grandeur nature des
diagrammes. Le Dr Leir a répondu rapidement à notre demande, ce qui plaide en sa faveur.
Vous pouvez ainsi prendre connaissance du rapport du laboratoire « New Mexico Tech » qui a
effectué des analyses d’échantillons d’implants.  Les techniques rapportées sont celles
habituellement utilisées dans de tels laboratoires, que l’on peut difficilement soupçonner de
tricherie. Les diagrammes justifiant les conditions expérimentales et les résultats sont
reproduits.

source image: ufocom.eu/

source image:
ufocom.eu/

Voici la traduction en français du sommaire du rapport.

Résumé du rapport, publié par le NIDS, des analyses métallurgiques des échantillons

L’échantillon T1,2 a une forme d’aiguille, avec un un cœur de fer prédominant, enrobé d’une
couche non conductrice, gris-noir foncé. Cette couche superficielle est composée de Fe, Ca,
P, Cl et très probablement d’éléments plus légers comme du carbone ou de l’oxygène.
L’analyse de phases par diffraction des rayons-X n’a pas été absolument concluante du fait
de la très petite taille de l’échantillon. Cependant le diagramme obtenu suggère la présence
probable de quatre phases : apatite (phosphate de calcium Ca2Fe(PO4)2H2O), gœthite
(hydroxyde de fer FeO(OH)), phosphure de fer FeP4 et oxyde phosphorique P2O5. La
structure microscopique du cœur, observé au microscope optique après décapage et
polissage, semble être un alliage riche en fer avec d’importantes quantités de carbone,
probablement sous forme de carbure de fer. Le fer est probablement sous la forme alpha
avec un empilement cubique faces centrées, puisque les échantillons sont magnétiques. La
dureté de ce cœur est très élevée, au voisinage de celle d’aciers à haute teneur en carbone.

Implant en forme de "pépin de cantaloup" (Tim Cullen) Source: Dr leir

Implant en forme de « pépin de cantaloup » (Tim Cullen)
Source:
Dr leir

Implant en forme de " T " (Patricia) source photo Dr leir

Implant en forme de  » T  » (Patricia)
source photo Dr leir

L’échantillon T3-A est un mélange très complexe de matériaux. Alors que le cœur interne est
supposé semblable à celui de T1,2, la partie externe est constituée d’une combinaison de
nombreux éléments et phases différents, selon l’emplacement, dans l’échantillon, du
prélèvement. En majorité, le revêtement est le même que celui de T1,2. Cependant, on
observe parfois une substance qui a l’apparence d’écailles et qui est composée de Fe, Cu,
Ni, Al, & Sn. L’alliage constituant le revêtement pourrait donc avoir été oxydé du fait de
l’absence de peinture protectrice. L’échantillon T3-B était apparemment une sorte de tronçon
du matériau constituant le revêtement amorphe/minéral avec un cœur non métallique,
comme en témoigne sa très faible densité et l’absence de magnétisme.

Radio de l’implant en T Source photo: Dr Leir

Radio de l’implant en T
Source photo:
Dr Leir

Rappelons les symboles chimiques:

Al= aluminium, Ca=calcium, Cl= chlore, Cu= cuivre, Fe= Fer, O=oxygène, P= phosphore,
Sn= étain

Lorsque vous aurez pris connaissance des articles de J. Costagliola et G. Bourdais, n’hésitez
pas à nous faire part de votre opinion. A condition qu’elle soit écrite dans un français correct,
et avec votre autorisation, nous publierons votre réponse (en conservant votre anonymat si
vous le souhaitez). Nous envisageons d’ouvrir une rubrique « Débats » pour permettre de
conserver une trace des discussions constructives. C’est grâce à cette diversité d’opinions
que nous progresserons dans nos recherches.
Cependant, avant de formuler des critiques, je ne peux que vous encourager à lire le livre
« The Aliens and the Scalpel », afin de vous forger par vous-mêmes une opinion objective.

Source: touraine-insolite.clicforum.fr/article de Gildas Bourdais

barre2

area51blog

Sylvain Matisse Enquêteur Crédit Photo : Investigation Océanographique et Oanis

Sylvain Matisse Enquêteur
Crédit Photo : Investigation Océanographique et Oanis

« Les images ont été ajoutés ( vraies photos ) afin d’agrémenter l’article proposé par Area 51 blog.

Voici les principaux articles qu’on peut trouver facilement dans la littérature sur les ovnis.

Dans le Mufon UFO Journal : http://www.mufon.com)

  • Avril 1996 (No 336)  » In search of hard evidence  » par le Dr Roger Leir
  • Juin 1998 (No 362) :  » Alien implants. A 1998 update  » par le Dr Leir
  • Novembre 1998 (No 367) :  » The effects of  » implant  » removal discussed by five individuals « , par Eve Frances Lorgen
  • Décembre 1998 (No368) :  » NBC films  » implant  » removal « , par le Dr Leir
  • Novembre 2002 (No 415) :  » Implant anomalies continue « , par le Dr Leir

Actes du symposium du Mufon de juillet 2001 :  » Alien abduction – Alien implants. Why ?  » par le Dr Leir

Dans UFO magazine (EU), janvier 1999 :  » NBC Special to air surgical removal of purported implant « , par Jack Carlson

Dans UFO Magazine (GB), mai 2002 :  » dans le compte-rendu du congrès international de Laughlin, par Graham Birdsall.

Quelques vidéos sont également disponibles, sur les opérations et les conférences du Dr Leir.

La rédaction Area 51 blog vous propose ce reportage en complément d’informations: »

Vidéo  Spectral News TV via youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour  sylv1 pour Area 51 blogle: 21/10/2014 à : 14h40.

area51blog

Un commentaire pour Dossier: Corps étrangers ou implants ? Enlèvements et implants par Gildas Bourdais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :