L’ADN des crânes allongés de Paracas révèle une espèce humanoïde inconnue

13/02/2014

Information envoyée par Patrick – Attendons la suite.

Ils n’étaient pas humains et ils ont survécu au dernier déluge.

paracas

Paracas est une péninsule désertique située dans la Province de Pisco dans la région de l’Inca, sur la côte sud du Pérou. C’est ici qu’un archéologue péruvien, Julio Tello, a fait une découverte étonnante en 1928 – un cimetière contenant des tombes remplies avec les restes de personnes avec des crânes allongés – une des découvertes les plus complexes et importantes trouvées n’importe où dans le monde.

Les « crânes de Paracas’

Au total, Tello a trouvé plus de 300 de ces crânes allongés, qui sont censés remonter à environ 3000 ans. Une analyse de l’ADN a maintenant été réalisée sur l’un des crânes et Brien Foerster expert a publié des informations préliminaires concernant ces crânes énigmatiques.

Il est bien connu que la plupart des cas d’allongement du crâne est le résultat de la déformation crânienne, technique d’aplatissement de la tête, dont le crâne est délibérément déformé en appliquant une force contraignante sur une longue période de temps.

Il est habituellement réalisé en liant la tête entre deux morceaux de bois.

Cependant, alors que la déformation crânienne modifie la forme du crâne, il n’altère pas son volume, poids ou autres éléments qui sont caractéristiques d’un crâne humain normal.

Les crânes de Paracas, sont différents

Le volume crânien est jusqu’à 25 % plus grand et plus lourd que les crânes humains classiques, ce qui signifie qu’ils ne pourraient pas avoir été intentionnellement déformés par le biais de liaison/aplatissement de la tête de 60 %.

Ils contiennent également une seule plaque pariétale, plutôt que deux.

Le fait que les caractéristiques de ces crânes ne soient pas le résultat de la déformation crânienne signifie que la cause de l’allongement reste un mystère toujours pas élucidé.

M. Juan Navarro, propriétaire et directeur du musée local d’histoire de Paracas, qui abrite une collection de 35 des crânes de Paracas, a autorisé le prélèvement d’échantillons de 5 des crânes.

Les échantillons étaient constitués de cheveux, y compris les racines, une dent, des os de crâne et de la peau, et ce processus a été soigneusement documenté par des photos et des vidéos.

Des échantillons de trois crânes ont été envoyés à l’analyse, bien que le généticien n’a pas eu connaissance sur ce qu’il devait rechercher, pour ne pas créer des idées préconçues.

Les résultats de l’analyse de l’ADN de l’un des crânes sont maintenant de retour, et Brien Foerster, auteur de plus de dix livres et expert sur les crânes allongés d’Amérique du Sud, vient de dévoiler les résultats préliminaires de l’analyse.

La conclusion est sans appel

L’ADN mitochondrial présente des mutations inconnues sur n’importe quel homme, primate ou animaux connus à ce jour.

Mais quelques fragments, séquencés de cet échantillon indiquent que si ces mutations persistent, nous avons à faire à une nouvelle créature humanoïde, très éloignée de l’Homo sapiens, les Néandertaliens et les Denisovans.

Les implications sont évidemment énormes. « Je ne suis pas sûr qu’il rentre même dans l’arbre évolutionnaire connu, » a écrit le généticien. Il a ajouté que si les individus de Paracas étaient si biologiquement différents, ils n’auraient pas pu se croiser avec les humains.

Le résultat de cette analyse est la première phase de nombreuses phases d’analyses qui doivent avoir lieu.

Source(s) : 2012un-nouveau-paradigme.com via Leschroniquesderorschach via Crashdebug 

gif

Mise à Jour Area51blog le 13 février 2014 à 23 h 45

Bannière

Publicités

Chronique de sylv1:Investigation OANIS/OVNIS

13/02/2014

Chronique sylv1:

Jeudi 13 Février 2014, 15h50:

J’ai été auditionné hier à la radio de Bob dit toute la vérité. Je remercie la radio pour le temps de parole qui m’ a été accordé.

Pour ma part j ‘ ai apprécié les interventions des autres invités, vraiment leurs informations tès interssantes et  nous incitent à réflechir, comme c’est presque toujours le cas en ufologie.

Pour ma prestation, celle -ci fût mi-figue mi -raisin, je m’en excuse, pas évident de parler à la radio, par moments je cherche mes mots. Alors pour vous, j’inclus le lien qui m’a servi de support pour mon intervention,vous aurez ainsi mieux que mon résumé. Je vais exposer ici quelques remarques personnelles par manque de temps à la radio  ou par oubli de ma part, étant pris dans la discussion avec Bob. Pour celles et ceux qui veulent entendre cette émission, je vous remets le lien qui vous premettra d’acheter le podcast à la fin de mon exposé.

Voici l’article complet tiré de Nexus no 16 source de george Filer. ( repris par le site web mentionné) et moi même.( cliquez sous le titre ci-dessous)

http://investigationsoanisetoceanographiee.wordpress.com/2014/02/13/5162/


« Anomalies lunaires ? »

13/02/2014
epa02406425 The International Space Station (ISS) orbiting the Earth is seen backdropped by the Moon, from Gyoerugfalu, 125 kms west of Budapest, Hungary, during the night hours of 21 October 2010.  EPA/BELA VINGLER HUNGARY OUT

epa02406425 The International Space Station (ISS) orbiting the Earth is seen backdropped by the Moon, from Gyoerugfalu, 125 kms west of Budapest, Hungary, during the night hours of 21 October 2010. EPA/BELA VINGLER HUNGARY OUT

Note administration Area 51 Blog:

Jeudi 13 Février 2014 à : 11h35:

« Pierre nous envoie cette vidéo avec ses explications .

Nous attendons vos avis avec respect et coutoisie, argumentés bien entendu.

Pour notre part, nous ne donnerons pas d’avis, dans le sens où nous ne sommes ni experts en vidéo, ni en imageries et que nous n’allons pas prétendre le contraire. Peut-être que des sources officielles et sérieuses parleront de celà. Donc nous postons en toute neutralité sans à priori.

Pour l’heure nous remercions Pierre pour cet envoi et son analyse .« 

avertissement!

avertissement!

Toutes mesquineries ou insultes, injures et propos de donneurs de leçons iront droit à la corbeille, sans aucunes explications de notre part, se référer à la charte du site ( règle no1 se conformer à celle-ci, règle no2, renvoie à règle no1) merci.

gif_engin_spatial

Voci le récit de Pierre:

« Nous sommes sur la face cachée de la lune, capture faite sur google moon. Il y a un scan de 300×300 km qui ce présise et si l’on zoom, et qui passe en haute résolution lorque l’on zoom fortement en basse altitude.Il faut se mettre alors se mettre en plein écran et en haute résolution. Je ne suis qu’un observateur qui a trouvé quelque chose et qui présente ce qu »il a trouvé. A mon sens ça interpelle.

Je ne suis pas seul a avoir trouvé cela, d’autres m’ont précédé.

Je pense que c’est une intention de la part des Japonais de commencer une certaine divulgation.(scan Jaxa/Sélène)

On se rend compte que rien n’apparaît sur la face visible de la lune.

Il y a très peu de choses au niveau de la mare de Moscoviense.

Par contre, tout autour du cratère, surtout au Sud et au Nord-Ouest ce sont des installations très conséquentes.

De toute évidence il y en a des centaines structurées par une intelligence.

Le scan réalisé par des privés Japonais, se clarifie dès que l’on arrive à des altitudes basses  se situant aux alentours de 500mètres et de 1000 mètres.

A présent si l’on accepte cette observation officielle publique, cette révélation est lourde de conséquences.

Surtout si l’on se souvient qu’ entre les pyramides d’ Egypte et Gallilée il s’est écoulé 4000 ans, et qu’il a failli se faire brûler en proclamant que la Terre était ronde et pas plate!( 17ème siècle). Je pense que pour certains cela ne va pas être facile à accepter, mais c’est mon avis.« 

Video youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour sylv1 pour Area 51 Blog, le: 13/02/2014 à : 11h35.

area51blog


Un message viking vieux de 900 ans sculpté sur un fragement de bois enfin décodé

13/02/2014

wo

viaUn message viking vieux de 900 ans sculpté sur un fragement de bois enfin décodé.


%d blogueurs aiment cette page :