Paul Hellyer, ancien ministre Canadien dit ouvertement à la TV russe que les Aliens sont là !

Article posté sur le site  Sign Of The Times le lun., 06 jan. 2014 04:46 CST

« Le discours est clair, sans ambiguité, les Aliens sont ici, ils nous surveillent depuis des milliers d’années. Certains gouvernements sont en contact étroit avec eux. Certaines technologies nous ont été données par eux. Nous avons reçu un avertissement : ARRETEZ VOS CONNERIES SUR TERRE.« 

Paul Hellyer

Notez l’attitude de la journaliste Russe, classe, sans a priori, elle essaye pas de se moquer mais au contraire est très ouverte et pose de bonnes questions. Ca change de la TV francaise, non ? 

 Source SIGN OF THE TIMES 
Mise à Jour du 10-1-2014
Ci-dessous

Traduction en Français par Ovnis-Direct.com, le média ufologique francophone  placée dans les commentaires à la suite de l’article et nous les en remercions. :

 (Il y a deux questions que nous n’avons pas jugées nécessaires de traduire)

Sophie Chevardnadze (SS) : Notre invité aujourd’hui est l’honorable Paul Hellyer, ancien ministre de la Défense du Canada, qui prétend que des formes de vie Aliens sont présentes sur Terre. Pourquoi dites-vous que les ovnis sont aussi réels que les avions volant au-dessus de nos têtes ?

Paul Hellyer (PH) : Parce que je sais qu’ils le sont. En fait, ils visitent notre planète depuis des milliers d’années et l’un des arguments, si vous me donnez deux ou trois minutes pour répondre, est que durant la guerre froide, en 1961, il y avait environ 50 ovnis en formation aérienne au sud de la Russie puis à travers l’Europe, et le Commandement suprême allié était très préoccupé et presque prêt à appuyer sur le bouton « panique » avant que la vague ne cessa peu à peu. Ils décidèrent de mener une enquête durant 3 ans puis eurent la certitude absolue que quatre espèces au moins visitaient cette planète depuis des milliers d’années. Nous avons une longue histoire au sujet des ovnis et bien sûr il y a eu beaucoup plus d’activité au cours des dernières décennies, c’est-à-dire depuis que nous avons inventé la bombe atomique. Ils sont très inquiets à ce sujet et du fait que nous pourrions l’utiliser de nouveau. Elle risquerait de nous affecter ainsi que d’autres habitants du Cosmos.

SS : Aucun scientifique sérieux n’a jamais confirmé publiquement la preuve d’une rencontre avec des extraterrestres. Pourquoi ?

PH: Je crains qu’ils ne soient contraints à un moment donné de sortir de leur dogme. S’ils avaient connaissance d’au moins 10% des informations que j’ai pu accumuler ces dernières années, ils en seraient convaincus. Il y a tellement d’ouvrages qui racontent ces histoires, authentifiés par plus d’un témoin ainsi que par des radars. Ils ont débarqué dans divers endroits du globe, y compris en Russie. Il y a le célèbre cas dont je ne me souviens plus du nom, mais qui a largement été rapporté à l’époque. Un homme a écrit un livre à ce sujet, puis les Français ont racheté les droits… Il y a beaucoup de preuves à la portée de quiconque prend le temps de les chercher. Certaines personnes s’y intéressent et y consacrent le temps nécessaire, alors que d’autres diront que c’est juste de la science-fiction. Depuis mes déclarations fracassantes sur ce sujet, je reçois environ trois ou quatre courriels par semaine en provenance du monde entier où des témoins me racontent leurs observations, dont certains d’entre eux se trouvaient notamment sur des navires…

SS : Certains ont monté de toutes pièces des récits d’abduction ou d’observation d’ovnis dans l’unique but de devenir célèbre. Comment est-il possible d’authentifier au mieux ces cas ?

PH : Il faut beaucoup d’efforts pour arriver à séparer le vrai du faux.
Lorsque j’étais ministre, les services compétents arrivaient à identifier une grande majorité d’observations d’ovnis, mais 15 à 20% d’entre eux demeurait inexpliqué. J’ai assisté à une conférence à Las Vegas en rapport avec les crashs d’ovnis et où les conclusions étaient formels : il s’agit vraisemblablement de véhicules intersidéraux.

SS : Avez-vous déjà eu votre propre rencontre avec des extraterrestres ?

PH : Non je n’ai jamais rencontré d’extraterrestre. Néanmoins, j’ai observé un ovni à environ 120 miles au nord de Toronto sur le lac Muskoka où je possède une maison. Nous étions ma femme et moi…

SS : Vous m’avez dit que les gens vous transmettez plusieurs mails par semaines prétendant avoir été enlevés lors de rencontres avec des extraterrestres. Ont-ils pu vous dire à quoi ressemblaient réellement ces Aliens ?

PH : La première question consiste à connaitre le nombre d’espèces différentes ? Je pense qu’il y en a entre deux et douze, c’est ce dont nous avions discuté avec l’ancien astronaute Edgard Mitchell lors d’un diner. Il a aussi évoqué le nombre de 80 espèces dont certaines se seraient fondues dans la population. Certains sont ce que nous appelons « les blonds/nordiques » qui travaillent actuellement avec l’armée de l’air des États-Unis dans le Nevada. J’ai un ami qui a vu l’un des hommes marcher le long de la rue. Il s’est rendu compte de leur différence physique et du fait qu’ils étaient différents. Puis il y a les petits gris pourvus de bras et de jambes très minces, de très petites tailles ainsi qu’une grosse tête et de grands yeux bruns…

SS : Ces espèces que vous décrivez, sont-elles nocives pour notre civilisation ? Quels sont leurs objectifs ? Y-a-t-ils des bons et des mauvais parmi eux ?

PH : C’est une question à laquelle il est difficile de répondre, car ils ont des objectifs différents, tout comme les différentes nations terrestres.
Je dirais que presque tous sont bienveillants et veulent nous aider, mais il peut y avoir une ou deux espèces dont il faudrait se méfier. C’est justement une enquête que je mène en ce moment, c’est-à-dire tenter de connaitre leurs programmes.

SS : Il y a de nombreux humains qui aimeraient interagir avec eux et les connaitre. Comment les inviter à interagir avec nous ? Que voulez-vous dire par le fait qu’ils ne veulent pas s’immiscer dans nos affaires ?

PH : Ils ne veulent pas nous dire comment gérer nos affaires et ont accepté le fait que c’est notre planète, et que nous avons le droit d’en disposer, mais ils sont extrêmement inquiets :
Ils ne pensent pas que nous prenons correctement soin de notre environnement vu que par exemple nous coupons les arbres de nos forêts, polluons nos rivières et nos lacs, rejetons les eaux usées dans l’océan,… Ils n’apprécient absolument pas cette attitude et nous ont lancé un avertissement.

SS : De quelle manière nous ont-ils lancé cet avertissement ?

PH : Ils ont parlé à des gens. Un des témoins avec qui j’ai échangé il y a environ un mois. Celui-ci est entré en contact avec eux en 1974, ainsi que son frère, au Pérou. Ils ont été téléportés vers Andromède. On leur a expliqué que nous étions en train de ruiner notre planète et que quelque chose de terrible allez arriver si nous ne nous ressaisissions pas. Nous passons trop de temps à nous battre les uns les autres et dépensons trop d’argent sur ​​les armes, et pas assez sur l’alimentation des pauvres, des sans-abri et des malades, que nous polluons nos eaux et de notre air et que nous utilisions des armes dévastatrices sur terre avec des effets notoires sur le reste du Cosmos. Ils n’aiment pas cela et c’est la raison pour laquelle ils aimeraient travailler avec nous, pour tout nous apprendre, avec bien évidemment notre consentement. Ils travaillent à travers des individus n’étant pas effrayés par eux.

SS : Du fait que vous tentez de révéler leur présence, n’avez-vous pas peur d’éventuelles représailles ?

PH : Ils sont parmi nous et je n’ai pas peur étant donné que dans la mesure où la technologie est concernée, ils sont à des années-lumière d’avance. Nous avons appris beaucoup de choses d’eux que nous utilisons aujourd’hui, par exemple les led, les puces, les gilets en Kevlar et toute sorte de biens que nous avons obtenus grâce à leur technologie, dans les domaines de la médecine et de l’agriculture.
Mais, je pense que peut-être que certains parmi nous sont plus intéressés par l’obtention de la technologie militaire…

SS : Vous avez parlé de la technologie militaire et d’échange de technologie. Je souhaite vous poser une question en tant qu’ancien ministre de la Défense du Canada, y a-t-il des possibilités de guerre interstellaires ? Devrions-nous créer une force capable de nous défendre ?

PH : Ce n’est pas impossible, surtout si nous nous mettons à abattre tous les OVNIS qui survolent notre espace aérien sans permission. Dès le début, nous avons tenté de les abattre, mais leur technologie était suffisamment supérieure au point que nous n’étions pas en mesure de rivaliser. Durant cette période, ils auraient pu nous anéantir sans aucune difficulté s’ils le souhaitaient. Donc je pense que, plutôt que de développer nos propres défenses, nous devrions travailler et coopérer avec ces espèces.

SS : Que pensez-vous qu’il se produise si la population commençait à croire en leur existence ?

PH : J’espère que ça sera le cas. Je suis pour une divulgation complète, et je vais m’investir au maximum pour une divulgation totale dans le livre que je suis en train d’écrire, avec des arguments en faveur de cette initiative. Notre avenir en tant qu’espèce est potentiellement en péril si nous ne travaillons pas ensemble pour essayer d’améliorer nos conditions de vie et de travailler avec nos voisins d’autres planètes.

SS : S’ils sont ici depuis si longtemps que vous le dites et qu’ils souhaitent aider l’humanité, pourquoi ne font-ils rien ? Si vous voulez aider quelqu’un, vous n’attendez pas qu’ils vous invitent à le faire.

PH : Je pense que les parents montrent parfois la voie à leurs enfants, mais cela ne signifie pas qu’ils vont la suivre. Les lois du cosmos sont basées sur le libre arbitre. On nous donne la possibilité de faire des erreurs, et ce qui dérange certains d’entre nous, c’est que nous avons fait trop de mauvais choix. Donc, nous allons devoir commencer à penser à nos priorités et arrêter de dépenser autant de temps et d’efforts à fabriquer des armes pour nous entre-tuer ou de dominer l’autre….

gif
Mise à jour Era pour Area51blog le 09-1-2014 à 17h30
Bannière

24 commentaires pour Paul Hellyer, ancien ministre Canadien dit ouvertement à la TV russe que les Aliens sont là !

  1. Biostormy liner dit :

    Quelle évidence pour ‘les initiés OVNI’ pourquoi seraient-ils mauvais pour l’humanité ? L’homme est mauvais tout seul…

    LIght On Humanity

  2. Sardine dit :

    Traduction en Français par Ovnis-Direct.com, le média ufologique francophone.

    (Il y a deux questions que nous n’avons pas jugées nécessaires de traduire)

    Sophie Chevardnadze (SS) : Notre invité aujourd’hui est l’honorable Paul Hellyer, ancien ministre de la Défense du Canada, qui prétend que des formes de vie Aliens sont présentes sur Terre. Pourquoi dites-vous que les ovnis sont aussi réels que les avions volant au-dessus de nos têtes ?

    Paul Hellyer (PH) : Parce que je sais qu’ils le sont. En fait, ils visitent notre planète depuis des milliers d’années et l’un des arguments, si vous me donnez deux ou trois minutes pour répondre, est que durant la guerre froide, en 1961, il y avait environ 50 ovnis en formation aérienne au sud de la Russie puis à travers l’Europe, et le Commandement suprême allié était très préoccupé et presque prêt à appuyer sur le bouton « panique » avant que la vague ne cessa peu à peu. Ils décidèrent de mener une enquête durant 3 ans puis eurent la certitude absolue que quatre espèces au moins visitaient cette planète depuis des milliers d’années. Nous avons une longue histoire au sujet des ovnis et bien sûr il y a eu beaucoup plus d’activité au cours des dernières décennies, c’est-à-dire depuis que nous avons inventé la bombe atomique. Ils sont très inquiets à ce sujet et du fait que nous pourrions l’utiliser de nouveau. Elle risquerait de nous affecter ainsi que d’autres habitants du Cosmos.

    SS : Aucun scientifique sérieux n’a jamais confirmé publiquement la preuve d’une rencontre avec des extraterrestres. Pourquoi ?

    PH: Je crains qu’ils ne soient contraints à un moment donné de sortir de leur dogme. S’ils avaient connaissance d’au moins 10% des informations que j’ai pu accumuler ces dernières années, ils en seraient convaincus. Il y a tellement d’ouvrages qui racontent ces histoires, authentifiés par plus d’un témoin ainsi que par des radars. Ils ont débarqué dans divers endroits du globe, y compris en Russie. Il y a le célèbre cas dont je ne me souviens plus du nom, mais qui a largement été rapporté à l’époque. Un homme a écrit un livre à ce sujet, puis les Français ont racheté les droits… Il y a beaucoup de preuves à la portée de quiconque prend le temps de les chercher. Certaines personnes s’y intéressent et y consacrent le temps nécessaire, alors que d’autres diront que c’est juste de la science-fiction. Depuis mes déclarations fracassantes sur ce sujet, je reçois environ trois ou quatre courriels par semaine en provenance du monde entier où des témoins me racontent leurs observations, dont certains d’entre eux se trouvaient notamment sur des navires…

    SS : Certains ont monté de toutes pièces des récits d’abduction ou d’observation d’ovnis dans l’unique but de devenir célèbre. Comment est-il possible d’authentifier au mieux ces cas ?

    PH : Il faut beaucoup d’efforts pour arriver à séparer le vrai du faux.
    Lorsque j’étais ministre, les services compétents arrivaient à identifier une grande majorité d’observations d’ovnis, mais 15 à 20% d’entre eux demeurait inexpliqué. J’ai assisté à une conférence à Las Vegas en rapport avec les crashs d’ovnis et où les conclusions étaient formels : il s’agit vraisemblablement de véhicules intersidéraux.

    SS : Avez-vous déjà eu votre propre rencontre avec des extraterrestres ?

    PH : Non je n’ai jamais rencontré d’extraterrestre. Néanmoins, j’ai observé un ovni à environ 120 miles au nord de Toronto sur le lac Muskoka où je possède une maison. Nous étions ma femme et moi…

    SS : Vous m’avez dit que les gens vous transmettez plusieurs mails par semaines prétendant avoir été enlevés lors de rencontres avec des extraterrestres. Ont-ils pu vous dire à quoi ressemblaient réellement ces Aliens ?

    PH : La première question consiste à connaitre le nombre d’espèces différentes ? Je pense qu’il y en a entre deux et douze, c’est ce dont nous avions discuté avec l’ancien astronaute Edgard Mitchell lors d’un diner. Il a aussi évoqué le nombre de 80 espèces dont certaines se seraient fondues dans la population. Certains sont ce que nous appelons « les blonds/nordiques » qui travaillent actuellement avec l’armée de l’air des États-Unis dans le Nevada. J’ai un ami qui a vu l’un des hommes marcher le long de la rue. Il s’est rendu compte de leur différence physique et du fait qu’ils étaient différents. Puis il y a les petits gris pourvus de bras et de jambes très minces, de très petites tailles ainsi qu’une grosse tête et de grands yeux bruns…

    SS : Ces espèces que vous décrivez, sont-elles nocives pour notre civilisation ? Quels sont leurs objectifs ? Y-a-t-ils des bons et des mauvais parmi eux ?

    PH : C’est une question à laquelle il est difficile de répondre, car ils ont des objectifs différents, tout comme les différentes nations terrestres.
    Je dirais que presque tous sont bienveillants et veulent nous aider, mais il peut y avoir une ou deux espèces dont il faudrait se méfier. C’est justement une enquête que je mène en ce moment, c’est-à-dire tenter de connaitre leurs programmes.

    SS : Il y a de nombreux humains qui aimeraient interagir avec eux et les connaitre. Comment les inviter à interagir avec nous ? Que voulez-vous dire par le fait qu’ils ne veulent pas s’immiscer dans nos affaires ?

    PH : Ils ne veulent pas nous dire comment gérer nos affaires et ont accepté le fait que c’est notre planète, et que nous avons le droit d’en disposer, mais ils sont extrêmement inquiets :
    Ils ne pensent pas que nous prenons correctement soin de notre environnement vu que par exemple nous coupons les arbres de nos forêts, polluons nos rivières et nos lacs, rejetons les eaux usées dans l’océan,… Ils n’apprécient absolument pas cette attitude et nous ont lancé un avertissement.

    SS : De quelle manière nous ont-ils lancé cet avertissement ?

    PH : Ils ont parlé à des gens. Un des témoins avec qui j’ai échangé il y a environ un mois. Celui-ci est entré en contact avec eux en 1974, ainsi que son frère, au Pérou. Ils ont été téléportés vers Andromède. On leur a expliqué que nous étions en train de ruiner notre planète et que quelque chose de terrible allez arriver si nous ne nous ressaisissions pas. Nous passons trop de temps à nous battre les uns les autres et dépensons trop d’argent sur ​​les armes, et pas assez sur l’alimentation des pauvres, des sans-abri et des malades, que nous polluons nos eaux et de notre air et que nous utilisions des armes dévastatrices sur terre avec des effets notoires sur le reste du Cosmos. Ils n’aiment pas cela et c’est la raison pour laquelle ils aimeraient travailler avec nous, pour tout nous apprendre, avec bien évidemment notre consentement. Ils travaillent à travers des individus n’étant pas effrayés par eux.

    SS : Du fait que vous tentez de révéler leur présence, n’avez-vous pas peur d’éventuelles représailles ?

    PH : Ils sont parmi nous et je n’ai pas peur étant donné que dans la mesure où la technologie est concernée, ils sont à des années-lumière d’avance. Nous avons appris beaucoup de choses d’eux que nous utilisons aujourd’hui, par exemple les led, les puces, les gilets en Kevlar et toute sorte de biens que nous avons obtenus grâce à leur technologie, dans les domaines de la médecine et de l’agriculture.
    Mais, je pense que peut-être que certains parmi nous sont plus intéressés par l’obtention de la technologie militaire…

    SS : Vous avez parlé de la technologie militaire et d’échange de technologie. Je souhaite vous poser une question en tant qu’ancien ministre de la Défense du Canada, y a-t-il des possibilités de guerre interstellaires ? Devrions-nous créer une force capable de nous défendre ?

    PH : Ce n’est pas impossible, surtout si nous nous mettons à abattre tous les OVNIS qui survolent notre espace aérien sans permission. Dès le début, nous avons tenté de les abattre, mais leur technologie était suffisamment supérieure au point que nous n’étions pas en mesure de rivaliser. Durant cette période, ils auraient pu nous anéantir sans aucune difficulté s’ils le souhaitaient. Donc je pense que, plutôt que de développer nos propres défenses, nous devrions travailler et coopérer avec ces espèces.

    SS : Que pensez-vous qu’il se produise si la population commençait à croire en leur existence ?

    PH : J’espère que ça sera le cas. Je suis pour une divulgation complète, et je vais m’investir au maximum pour une divulgation totale dans le livre que je suis en train d’écrire, avec des arguments en faveur de cette initiative. Notre avenir en tant qu’espèce est potentiellement en péril si nous ne travaillons pas ensemble pour essayer d’améliorer nos conditions de vie et de travailler avec nos voisins d’autres planètes.

    SS : S’ils sont ici depuis si longtemps que vous le dites et qu’ils souhaitent aider l’humanité, pourquoi ne font-ils rien ? Si vous voulez aider quelqu’un, vous n’attendez pas qu’ils vous invitent à le faire.

    PH : Je pense que les parents montrent parfois la voie à leurs enfants, mais cela ne signifie pas qu’ils vont la suivre. Les lois du cosmos sont basées sur le libre arbitre. On nous donne la possibilité de faire des erreurs, et ce qui dérange certains d’entre nous, c’est que nous avons fait trop de mauvais choix. Donc, nous allons devoir commencer à penser à nos priorités et arrêter de dépenser autant de temps et d’efforts à fabriquer des armes pour nous entretuer ou de dominer l’autre….

  3. Jycroismoyen dit :

    Nous avons reçu un avertissement : « ARRETEZ VOS CONNERIES SUR TERRE. »
    Franchement cette tournure de phrase ne fait pas très crédible venant soit disant de la part d’extraterrestre !
    Je pense plutôt qu’ils nous auraient donné une mise en garde bien plus réfléchi surtout pour des êtres supérieurement évolué.

    • Zagros dit :

      Bien d’accord Jycroismoyen! C’est toujours le même refrain depuis Eisenhower et bien d’autres cas: ne faites pas la guerre atomique, ne polluez pas la planète, ne puisez pas dans inconsidérément dans les ressources naturelles, etc. Comme si on avait besoin des ET pour appréhender ces évidences. Je parie que la prochaine on va nous sortir le coup du réchauffement climatique!!!

  4. Spirou4D dit :

    Un grand merci pour la traduction en français!

    Je pose la question a ceux qui ont écrit: SVP, que pensez vous qu’ils aient à nous dire d’autre quand on pense à l’écart qui nous sépare de leur développement que je mesure simplement à leurs moyens sophistiqués de venir nous rendre visite?

    Rendriez vous 2x visite à une personne qui vit dans un taudis qu’elle saccage « sans limite » sans avoir l’envie de le lui dire?

    2ement: Ce n’est certainement pas en apprenant le crochet que l’on soigne un furoncle! Méditez, svp.

  5. TOM dit :

    Ne pas oublier qu’en France, les gens ne regardent plus ou ne lisent plus des informations mais la désinformation à tous les niveaux surtout sur les chaînes TV.

  6. BURKEL CLAUDE dit :

    BONJOUR A TOUS
    TOUT CELA EST VRAI J AI ETE PLUSIEURS ANNEES AVEC UN EXTRATERRESTRE DE LA CONSTELLATION DE CASSIOPEE CELA ETE PLUTOT UNE SUPERPOSITION DANS UN ETRE HUMAIN J AI DES TEXTES ET DES BANDES MAGNETIQUES DE LUI DANS LES ANNEES 80 MAIS TOUT COLLE DANS LES DIRES J AI MAINTENANT 73 ANS QUE L ON ME CROIS OU PAS CELA N A PAS D IMPORTANCE POUR MOI MAINTENANT JE SAIS CE QUE J AI VECU
    AMITIES A TOUS
    CLAUDE BURKEL

  7. TOM dit :

    et on doit gober ça toujours sans la moindre preuve ?

  8. Biostormy liner dit :

    Que l’esprit humain est étroit en comparaison de l’univers…

    Bio.

  9. SANSELLE Régine dit :

    Bon sang que de sornettes, je m’inquiète aussi pour la planète, je dois être un ET sans le savoir LOL!, je ne sais pas par qui elle est habitée notre terre mais force est de constater que certains ne sont pas tout seuls dans leur tête avec leurs abductions, implants et autres complots et manipulations, Freud appellerait probablement ça autrement!
    Amitiés,
    PS je ne crois pas aux OVNI parce que le verbe n’est pas approprié et renvoie à la religion et bientôt dire son scepticisme sera considéré comme un blasphème et pourquoi pas brûlé sur le bûcher? Je pense que l’hypothèse ET est plausible mais dans le domaine de l’extraordinaire force est de constater que beaucoup d’adeptes mettent la charrue avant les boeufs, sans oublier que ce peut être un petit commerce lucratif quand on s’y prend bien!
    Permettez-moi cette boutade ou pseudo béatitude :
    Heureux les malvoyants car ils ne verront jamais d’OVNI, sauf en braille éventuellement….

    SANSELLE Régine

    • Georges dit :

      vous devriez lire le rapport COMETA,cela vous empêcherez d’être ridicule dans votre commentaire,il fait référence dans le monde entier,a bientôt après la lecture. Georges.

      • SANSELLE Régine dit :

        Du rapport COMETA il convient de retenir les conclusions à savoir que « l’hypothèse ET est de loin la meilleure hypothèse scientifique; elle n’est certes pas prouvée de façon catégorique, mais il existe de fortes présomptions »…[…]

        Comme pour les religions, ici on ne s’embarrasse pas de la moindre preuve, je ne parle même pas de l’ irréfutable. En justice (terrestre), la question serait tranchée, aucune pièce à conviction, que des craintes millénaires bien ancrée dans quelque zone retranchée du cerveau de voir le ciel nous tomber sur la tête, et du matraquage obscurantiste si utile pour soumettre la population en manque de repères, ainsi qu’on peut le déplorer aux EU!
        Pas étonnant que 4 millions d’américains disent avoir été enlevés par des petits gris et autres gnomes fantasmagoriques.
        Heureusement la science sait qu’il existe des hallucinations, des troubles mentaux, des phénomènes mal expliqués touchant au sommeil (paralysie du sommeil, désynchronisme de la perte de conscience et du relâchement musculaire etc etc…et d’autres qui trouveront probablement dans un avenir proche une explication moins pratique pour abrutir les populations que les attaques sordides d’extraterrestres dans des moments de baisse de vigilance!

        Bref pour en revenir au ridicule que vous m’attribuez comme dans un réflexe de défense archaique (de survie devrait-on dire) et le doute profitant à l’accusée (moi), du moins dans une discipline terrestre ayant fait ses preuves, votre étiquettage n’a probablement pas plus de valeur que celles que vous semblez défendre, en tous cas il me confirme que l’ignorance et la croyance sont quelque chose qui doit absolument prospérer sous peine de la vindicte « sectaire »…je ne peux employer décemment « populaire » parce que la France est encore épargnée par cette maladie honteuse que sont les abductions et heureusement pour une UFOLOGIE dénuée d’idée préconçues et délirantes.

        Je suppose que ma réponse vaut dorénavant le bûcher (-;?

        Cordialement.

        • Georges dit :

          la réponse ne vaut même pas le bucher, vous affirmez des choses que vous ne savez pas,prenez les témoins pour des débiles,je n’ai pas un réflexe archaïque,car j’ai vu une soucoupe volante a 130 mètres et moins de 50 mètres d’altitude(sur ce site taper CASABLANCA dans recherche),vous pouvez aussi voir mes photos d’ovni en tapant MAZARRON,seulement vous ne pourrez pas comprendre le plaisir magnifique de les avoir en face de vous, votre réponse devient pour moi encore plus ridicule, Albert Einstein a dit « il y a deux choses infini, l’Univers et la stupidité humaine mais de l’Univers je ne suis pas sur »,de toutes façon je n’ai pas l’intention de vous faire changer, mais soyez moins sur de vous dans vos commentaires,car ils non pas l’intention de nous en dire trop ,mais vous devriez écouter ce que vous dit la 3AFASSO.FR société savante française.bien amicalement Georges.

          • Perceval dit :

            Oui,je pense,que parfois nous pouvons prendre certains témoins pour des fadas de première,pour des illuminés,et certainement pour nombre d’entre eux pour de grand malades,acariâtres,bêtes et méchants,ceci dit,il y a les autres,les raisonnables,les intuitifs,les imaginatifs,en un mot,les moins cons,ceux qui cherches,qui fouines qui ratissent large,qui comparent sans jamais êtres grossiers,ou, vulgaires dans leurs dires.Nos sens nous jouent de fameux tours,l’imbécile se reconnait toujours dans ces propos,il nage dans son absurde petitesse égocentrique.

    • Georges dit :

      le lien pour le rapport COMETA
      http://www.astrosurf.com/luxorion/Physique/cometa.pdf
      vous pouvez aussi vous instruire avec la société savante française 3AFASSO.fr en écoutant leurs divulgations sur la radio ici et maintenant avec ce lien. Georges.
      http://feairplane.canalblog.com/archives/2009/04/11/19140453.html

      • SANSELLE Régine dit :

        Cher Monsieur Georges, si vous vous prévalez de formules d’Albert Einstein avant celles de la politesse, fussent-elles d’ordre philosophique relativement générales, vous devriez faire au moins l’effort de reconnaître le haut du bas avant de parler de point cardinaux, d’orientation, d’altitude et de distances, car quand on est sous un appareil on ne voit pas en principe au dessus de lui, et encore moins voir un écran à 130 mètres. Je défie quiconque de dire qu’il peut voir l’intérieur d’un cockpit disons de caravelle ou n’importe quel objet d’ailleurs qui se trouve à 130 mètres de distance et 50 mètres de hauteur par rapport à lui…à moins d’être particulièrement doué!

        Pour le reste les mirages ont aussi un autres sens que celui qui se réfère à l’aéronautique…

        Je sens que je vais vous apprendre plein de choses sur la façon d’appréhender ce qui sort de l’ordinaire, à commencer pourquoi pas par la mythomanie…?

        Vous me direz.

        Bonsoir.

        • Georges dit :

          il va falloir apprendre a lire avant de répondre des bêtises l’engin est a 130 mètres a moins de 50 mètres d’altitude et moi je suis a 25 mètres d’altitude,après ce n’est pas un cockpit mais un dôme transparent qui recouvre le tiers de la soucoupe,c’était un spectacle magnifique avec la couleur bleu turquoise.ce sera mon dernier commentaire, Georges.

        • Zagros dit :

          Pardon d’intervenir dans votre débat.
          Le régime sans sel pourrait-il rapetisser le cervelet?

          Tous les témoins ne sont pas mythomanes. Certains sont plus dignes de confiance que vous et moi. Les radars des F16 des forces aériennes belges et autres ne sont pas non plus mythos !

          Il n’est pas de pire aveugle que celui qui ne veut rien voir.

          Dans la justice française on condamne à 20 ans de prison pour meurtre sans preuve tangible sur de simples témoignages et une intime conviction. Tiens, les témoins ne sont plus mythos ! Alors pourquoi faire deux poids et deux mesures entre le phénomène ovni et le domaine du pénal? Ce n’est pas logique pour un peuple qui se targue de relever de la culture de Descartes!

          Il est évident qu’on ne peut comparer les cockpits de caravelle et d’ovni. Ils ne sont forcément pas constitués de la même matière, ni présentent la même transparence, etc. De même la physique en champ proche de l’ovni a toutes les chances d’être bien loin de celle de nos appareils : une anomalie locale de l’espace-temps, un champ magnétique élevé…modifient les distances et les volumes, dévient les rayons lumineux, chamboulent les couleurs. On ne peut pas juger d’une physique qui nous dépasse avec ce qu’on a appris au lycée (ou même dans un doctorat de physique nucléaire).

          Alors de grâce, ayez un peu d’humilité. Ce n’est pas parce que ça vous dépasse que ça n’existe pas. Et si vous n’êtes pas un esprit fort et cartésien (donc borné), au lieu de vous calfeutrer dans votre obscurantisme douillet, comme d’autres avant vous, vous verrez que plus vous avancerez dans la connaissance du dossier ovni, plus vous aurez des doutes pour aboutir enfin à des convictions bien différentes. Encore faut-il avoir un minimum de culture, y compris scientifique, et d’ouverture d’esprit. Par bonheur, vous avez au demeurant amorcé cette bonne démarche puisque vous consultez ce site. Félicitations ! Bienvenue au club, et reparlons-en dans dix ans.

  10. SANSELLE Régine dit :

    Bon… en résumé Monsieur Georges ne veut plus intervenir car il est piégé par son propre témoignage, rendu caduque notamment par son altitude à lui…voulait-il parler d’aptitude?
    Bref…non il ne suffit pas d’accabler son interlocuteur en des termes injurieux pour (penser) avoir raison…me concernant je ne me faitiguerai même pas à les inventorier…

    Monsieur ou Madame Zagros, avant de parler de « cervelet » il vous faudrait connaître sa fonction avant d’en parler, il n’intervient essentiellement que dans l’équilibre, et par contre le c-e-r-v-e-a-u, notamment son cortex, oui, les électrolytes y ont un rôle puisque comme tout organe contenant de l’eau, il est suceptible de gonfler et l’inverse…la loi de l’osmose… je vous rassure immédiatement, pour ceux qui confondent « s » et « ent » pour accorder les verbes au pluriel, vous n’avez aucune inquiétude à avoir sur la quantité de sel et eau que vous pourriez ingérer, visiblement ces éléments ne trouveront pas leur cible!

    En même temps vos pseudoarguments sont dérisoires, « un cockpit c’est pas pas comme une coupole de soucoupe volante » vous jouez aux sapeurs pompiers et vous arrosez vous-même etc…mon Dieu, et vous voulez franchement que des êtres d’une autre dimension ou d’un autre univers viennent tailler la bavette avec des gens comme vous, prêts à gober n’importe quoi?

    Je pense qu’il vous faudra attendre plus de dix ans!

    Arrêtons si vous le voulez bien de nous chamailler!

    Jamais des êtres capables de venir d’un autre espace temps ou d’une autre galaxie via une technologie qui nous échappe encore, ne viendront prendre le risque de communiquer avec des ânes bâtés comme par exemple des Bush et consors, qui dès qu’ils auraient la moindre informations partiraient en conquêrants pour coloniser et détruire l’univers comme ils sont en train de le faire ici-bas…notamment pour du pognon et le pouvoir…

    Il faut que vous vous mettiez ça une bonne fois dans la tête…

    par contre qu’ils viennent nous rendre visite de temps en temps, je le conçois, mais force est de constater que ces marques d’intérêt relativement anecdotiques ne suffisent pas aux adeptes soucoupistes, il leur faut donc inventer et extrapoler…d’où tout ce tas de fakes, de témoignages bidons et Cie…

    A tantôt!

    • Zagros dit :

      Régine, apprenez d’abord le français : susceptible prend un s , sapeur-pompier un -, espace-temps un -, consort un t, avant de vous aventurer dans un domaine que vous ne maîtrisez visiblement pas.
      Si le cervelet ne vous convient pas, on peut aussi parler de bulbe ou de cerveau lent.
      La preuve que vous avez des idées préconçues, c’est que je partage totalement votre avis sur le peu d’intérêt prévisible des ET pour notre culture (sauf peut-être pour notre ADN frais et nos ressources naturelles; de longues discussions existent sur ces thèmes) et sur les agissements de certains « adeptes soucoupistes ». Réduire les gens qui s’intéressent à l’ufologie à « des gens prêts à gober n’importe quoi » est très réducteur pour ne pas dire bêtement primaire. C’est un monde bien plus complexe qu’il n’y paraît de l’extérieur et je vous retourne la politesse: » mettez-vous ça une bonne fois dans la tête… » Vous avez visiblement un long chemin à parcourir et dix ans n’y suffiront effectivement peut-être pas.
      Heureux de vous lire si du moins vous pouvez apporter une contribution intelligente et constructive aux débats.
      Et n’accablez Georges. Lui sait ce qu’il a vu, c’est un gros avantage sur vous.
      Ufologiquement vôtre. Z.

      • Georges dit :

        merci Zagros,mon observation a eu lieu le 28 février 1970,et arrivé au laboratoire ou je travaillais j’ai tout écrit pour ne pas avoir de doute plus tard, je n’ai exposé les faits que sur demande de ERA en 2009 après avoir pris ma retraite,je ne demande a personne de me croire mais le souvenir de ce spectacle merveilleux est a jamais gravé dans ma mémoire.bien amicalement Georges.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :