Les mystérieuses constructions taillées par nos ancêtres

 

Source : humanitehistoire

Que cela soit en Amérique du Sud, en Europe, ou au Moyen-Orient, les archéologues ont mis à jour des centaines de blocs de pierre dont la taille et le poids nous laissent réfléchir sur l’avancée technologique de nos propres ancêtres.

Commet peut-on transporter une pierre pesant 300 tonnes ajustée sur 11 faces ? Les pierres sont si bien imbriquées les unes dans les autres que l’on ne peut même pas y mettre une lame de rasoir ! Les ruines de Sacsayhuaman au Pérou sont incroyables !

0437 - Ruines de Sacsayhuaman - Rocher de plus de 300 tonnes et nous a cote pour donner une idee

vide Atlantide dans les anomalies archéologiquesvide gizehvide histoire de l'humanitéMur

La cité antique de Baalbeck (Héliopolis) au Liban en vaut tout autant le détour:

Sur le côté ouest du podium du temple de Jupiter, on peut observer trois lourdes pierres, de 750 à 1 000 tonnes chacune, appelées leTrilithon. Comment a-t-on pu déplacer de telles masses à une époque reculée (antérieure aux Romains) ? A moins de deux kilomètres du site, existe une quatrième pierre encore partiellement attachée au sol et pesant elle-même 1200 tonnes. Les spécialistes ont estimé qu’il aurait fallu 40 000 hommes avec l’aide d’une rampe pour déplacer un seul de ces blocs depuis la carrière d’origine ! [Permettez moi mais je crois que cette hypothèse est fausse] La plus grande mesure 18 m sur 4.20 m par 3.60 m et pèse environ 800 tonnes. Aujourd’hui la plupart des grues modernes seraient incapables d’accomplir un tel exploit.

Megalithic-Trilithon-Baalbek

batrilit

A travers ces deux exemples (sans parler bien entendu des pyramides de Gizeh ou encore des pierres du Machu Picchu qui ont été extraites de carrières situées à des dizaines et des dizaines de kilomètres), on peut facilement montrer que nos ancêtres avaient des techniques de construction très avancées car encore aujourd’hui il serait très difficile de déplacer des blocs de plus de 500 tonnes sur des kilomètres…

Et c’est d’autant plus étrange lorsqu’on sait que la civilisation inca ou maya n’a pas eu de contact direct avec la civilisation égyptienne ou romaine, alors que ces civilisations ont toutes réussi à tailler des blocs de pierres de quelques centaines de tonnes.  Je pense que ces techniques ont été transmises par les rescapés de l’Atlantide après la destruction de leur continent Il s’agit d’une hypothèse bien entendu mais qu’il faut creuser davantage. En ce qui concerne les techniques pour déplacer de si gros blocs de pierres, je ne crois pas du tout à l’image représentant des esclaves contraints de tirer des blocs sous la menace des soldats.  En réalité, il n’y a aucunes représentations de la construction des pyramides !

pyramide13-300x191

 

Dans une carrière proche du  temple de Jupiter à Baalbek au Liban, la pierre de la femme enceinte pèse plus de 1200 tonnes !! Pour la déplacer aujourd’hui, il faudrait la force de 21 grues modernes...

800px-Baalbek-_largest_stone

800px-Interlaken_mystery_park_megastones_model

L’antigravitation : la clé de l’énigme ?

La technologie de l’anti-gravitation même si elle nous paraît impossible permet d’expliquer davantage de monuments comme l’a bien souligné Egard Cayce, le célèbre mystique américain. En effet,quand on demanda à Egard Cayce comment fut construite la Grande Pyramide de Gizeh, il a répondu : «  par l’usage de ces forces de la Nature qui permettent au fer de flotter. Pareillement, on déplaçait les pierres à travers l’espace aérien. »

Extrait page 87 d’un ouvrage époustoufflant de Victorino del Pozo intitulé «  SIRAGUSA messager des extraterrestres  » paru aux Éditions COSMICA en 1979 :

  »Les grandes pyramides, les originelles, furent, des temples de la sagesse, où étaient imparties les connaissances et les concepts qui servirent de guide à cette génération. Elles ne furent pas construites par des masses d’esclaves, mais avec l’intervention de grands moyens provenant du développement atlante. Pour leur construction, on compta sur l’aide extérieure. Les pierres pouvaient être remuées facilement, car dans la zone on opéra en limitant la force de gravité. Et les immenses blocs de pierres ne furent pas tirées par des esclaves, mais furent fabriqués sur le lieu même de leur utilisation par un procédé de cristallisation du sable.  » 

Le 14 janvier 1983 Mijo Potier une médium « vit » la construction d’une pyramide, les blocs de pierre étant amenés par les airs avec un vaisseau qui les transportait grâce à un appareil spécial utilisé pour l’anti-gravitation. Les blocs de pierre devenaient aussi légers qu’une plume.

« Mais par la suite on me fera connaître d’autres façons de déplacer de grosses masses de pierres, grâce aux pouvoirs de certains grands prêtres égyptiens et mayas qui utilisaient le son. »

Pour les sceptiques, sachez que nous venons tout juste de commencer à étudier le principe de lévitation par onde sonore : en voici la preuve avec la vidéo ci-dessous :

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 

Attention ! Je ne prétend pas que cette théorie est la  »Vérité  » !! Je veux juste prendre en considération toutes les théories, même si elles nous paraissent impossible, et irréelles et celles qui ne sont pas aujourd’hui scientifiquement vérifiables. C’est une théorie intéressante qu’on ne doit pas négliger.

Au premier siècle avant Jésus-Christ, l’historien grec Diodore de Sicile avouait son impuissance à rendre compte des méthodes utilisées pour sa construction :

« Ce qu’il y a de plus incompréhensible dans cet ouvrage [la pyramide de Khéops], est qu’étant au milieu des sables on n’aperçoit aucune trace ni du transport, ni de la taille des pierres, de telle sorte qu’il semble que, sans emprunter la main des hommes qui est toujours fort lente, les dieux ont placé tout à coup ce monument au milieu des terres.« 

kheops-pyramide

La pyramide de Khéops aurait été officiellement érigée en 20 ans… Or la pyramide de Khéops est composée de 2 500 000 blocs de 2,5 tonnes. Ce qui revient à dire d’après la théorie officielle que les esclaves ont érigé sur le monument 340 blocs de pierre par jour !! Alors qu’aujourd’hui avec nos camions, nos grues, et nos ordinateurs,  ajuster 50 blocs de pierres de 2,5 tonnes par jour serait déjà un exploit !! D’après Egard Cayce  la construction de la Grande Pyramide dura 100 ans entre 12490 à 12390 av JC. On est bien loin des datations officielles qui tournent autour de 4500 ans.

Il serait juste temps de remettre à jour notre Histoire !

Source  via Wikistrike

gif

Mise à jour Area51blog le 9 Aout 2013 à 07 h 00

Bannière

vide

 

15 commentaires pour Les mystérieuses constructions taillées par nos ancêtres

  1. ntmymtoxic dit :

    A reblogué ceci sur Mr Toxic.

  2. rené dit :

    les atlantes?jusqu’à preuve du contraire il n »y en a aucune trace.peut-être vivaient-ils sur Santorin avant l’irruption gigantesque du volcan?également hypothèse.par contre le cerveau humain est capable de choses incroyables.plusieurs cerveaux sont encore plus forts.nos lointains ancêtres pratiquaient des expériences qui nous laisseraient pantois.certainement une piste à creuser.pratiques oubliées?c’est bien dommage

    • idnaze dit :

      Oui, surtout que ces prouesses spirituelles ne devaient pas sèrvir a grand choses a ceux qui vivent difficilement dans la nature .
      Les bases de ces murs ont ete utilisées ,peut ‘on voir sur les clichés ,pour sèrvir de base a des murs en petites pierres surement bien plus tardifs .
      Il y a des choses bien plus importantes qui passent avant ces prouesses ,je pense .
      Si c’est le cas ,ceux qui ont fait ça ,ne devaient pas dépendre des aspects plus basiques de la nature pour vivre ?
      Ceux qui ont fait ça devaient peut etre avoir une inteligence bien supèrieure a la notre ?
      Comment vivaient ‘ils et de quoi ,vivaient ‘ils alors ?

  3. candide57 dit :

    une théorie intéressante!

  4. parapente dit :

    et pourquoi les atlantes ne seraient t ils pas a l origine des construction en Égypte? , et aussi les constructeur des monuments en Amérique du sud et autres constructions de par le monde , car trop de similitudes . pourquoi avaient ils besoin de simple palan , ou levier pour lever ou manutentionner des charge de plus ou moins 300 t , alors que moi avec mon pont je lève 30 t avec une machinerie capable de lever le double pour la sécurité , car il faut penser a cela et oui les mathématiques entre en jeu , lever un poids 300 t , n est pas simple a réaliser , mais c est vrais il parait que c est si facile . un poids de 100 t d un coté et 300t de l autre et puis installer au centimètre prés , avec leurs cordages qui ne devait ni être du kevlar ni de l acier , mais du chanvre qui très costaud ? , pour l amarrage des bateaux . mais je suppose qu ils ont du avoir des cordages de diamètre important car pour lever même 50t il faudrait des cordages de plus de 50mm démultiplier avec des palans sur dimensionner . imaginé prendre une corde de gros diamètre et bien vous n arriver pas a avoir de prise en main , ensuite des palans en bois? car tous leurs supports était en bois .
    ces constructions sont un mystère que les scientifiques ne veulent pas divulguer tout comme les extra t sur notre terre.
    de nos jour nous somme capable de lever , grâce a l électricité et l électromagnétisme des charge de plus de 100 t peut etre le ferions nous avec n importe quelle roche dans un avenir proche

  5. idnaze dit :

    Je pense que l’on peut « leviter  » des poids trés importants en les faisant floter sur l’eau .

  6. Nico-59 dit :

    A Jerusalem aussi, il y a dans les sous-sols des pierres d’un fort beau gabarit… Mais c’est encore plus tabou d’en parler (terre religieuse pour les trois grands monothéismes… donc pas touche…).
    Pour revenir sur la technique, effectivement deux hypothèses : soit des pierres soulevées de bas en haut (suppression ou diminution de la gravité ?), soit des pierres posées de haut en bas (engins volants pour se faire ?).
    Ou bien un mixte des deux…
    La seule certitude, c’est qu’il est impossible de refaire de telle prouesse aujourd’hui avec les moyens que les « historiens » officiels donnent aux gens de l’époque. En plus, les « historiens » officiels ne sont pas tous d’accord sur les dates d’édification de tous ces monuments qui posent question…

    • idnaze dit :

      Surtout que, si mes souvenirs sont bons, les archologues , ont trouvé a Jerusalem ou pas loin des pierres creusées dans des pieces qui devaient probablement sèrvir de moule pour faire de trés grosses agrafes en bronze comme celles que l’on trouve je ne sais ou entre les pierres trés anciennes .

  7. parapente dit :

    ignaze dit Je pense que l’on peut « leviter  » des poids trés importants en les faisant floter sur l’eau . tres dur
    un sculpteur avait fait un pari tailler un bloc de marbre pour en faire une barque voir si cela aurait flotter il a du tailler et retailler pour avoir grand max 4 cm d épaisseur et cela a tout juste flotter .
    tout les égyptologues se résigne a appliquer se qu ils ont appris et n en pas se détourner car sinon leurs fonds sont supprimés .
    il y a quelque chose qui colle pas toutes ces civilisation sont disparue en même temps corriger moi si j ai fait une erreur .
    pourquoi aussi ces civilisations a cette époque ce sont tourner vers les étoiles et pourquoi orion , et après leurs disparition plus personne ne c est tourné vers cette constellation , étrange .
    une autre chose vue par von daniken et elle est de taille les lignes de Nazca , ils ont décapiter la montagne pour tracé ces lignes, vous vous rendez compte le travail que cela suppose combien de terre et autre bloc de roches qu il faut enlever , combien de tonnes
    1 million ,2 ou 3 , et combien d hommes pour ce travail qui dépasse l entendement et tout cela pour que les dieux retrouvent leurs chemin ou piste .

    • idnaze dit :

      Ce que je voulais dire, c’est qu’en disposant de gros flotteurs autour des pierres, aussi grosses soient ‘elles ,la poussée des flotteurs peut les soulever, comme elle le fait avec les plus gros bateau .
      Bon, cela ne fait pas la manutention pour les ajuster, mais pour le transport sur de grandes distances , ça doit largement suffir,je pense .
      Il faut par ayeur ,ne pas oublier qu’a ces epoques lointaines,les climats,n’etaient pas du tout comme aujourd’hui,je pense .
      Aussi bien des choses ont changé,disparu ………..

  8. rené dit :

    tous nos commentaires ne sont que supposition.ce qui est certain c’est que ces blocs ont été déplacés,mais par quoi?certainement pas par la seule force de l’homme

    • terra dit :

      Les traces sont difficiles à voir car le temps en a effacé beaucoup, en fonction de l’endroit où elles se situent (sable, glace, marécage, …) C’est comme un gigantesque puzzle dont il faut deviner la trame. Nombre de vérités historiques officielles sont fausses (comme les dizaines de milliers d’esclaves travaillant à la construction des pyramides Hollywoodiennes). Les écrits sur la construction des pyramides ou autres grands ouvrages d’art existent sûrement, mais suivant la fonction des dit édifices, les plans devaient rester secrets (c’est toujours le cas aujourd’hui) ainsi que leurs mode de réalisation.

  9. terra dit :

    Je me rappelle qu’il y a une trentaine, passionné par les civilisations anciennes, avoir lu un article sur la découverte de la tombe d’une princesse Inca. Cette dernière, dont le corps fut trouvé dans un parfait état de conservation, n’a commencé a se détériorer qu’à l’ouverture de son sarcophage (d’après l’article), ce qui n’est pas banal! Dans son tombeau, mis a part divers objets et mobiliers, se trouvaient plusieurs lingots d’or, qui a volume égal des notre, pesaient environ 20% de moins. L’explication donnée à l’époque fut qu’il s’agissait « d’or mono atomique ». Or, nous retrouvons ce type d’or en Egypte sous la forme de cerceaux, utilisés uniquement par certains prêtres. D’après les rares commentaires que j’avais lu à l’époque, les prêtres utilisaient l’équivalant de nos diapasons pour faire rentrer en résonnance les dit cerceaux. Il en résultait une inversion du champ magnétique à l’intérieur du cerceau. Si cela est exact, cela permettrai de soulever sans effort un gros bloc de granit s’y trouvant, et de le tirer tout simplement avec des cordes! De même, de très nombreuses calebasses ont été retrouvées dans les villages des bâtisseurs de pyramides. Or il a été prouvé qu’elles disposaient d’une anode et d’une cathode pouvant délivrer environ 2,2 volts. Curieux, vu que l’on n’a découvert l’électricité quelques deux mille ans plus tard …..

  10. parapente dit :

    ces ou cette civilisation disparue ou parti na laisser aucune trace, a nous de le découvrir tout ces monuments on été découvert et repris par les égyptiens que l on connais et bon nombre de bâtiment ont été rajouter ainsi que des dessins.
    nos commentaire sont des supposition il est vrais, mais en se posant les bonnes questions nous sommes autant crédibles que tout les chercheurs ou soit disant égyptologue , car aucune année n est précisé sur les hiéroglyphes il peuvent dater la roche au carbone 14 mais pas l écriture . ensuite rien de chez rien na été écris sur la ou les constructions ? étrange tout de même pas un moufle de trouver ni de dessin , pas de cordes de grande dimension rien , ou alors j ai mal vue et je fait mes plus plates excuses .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :