Mystérieux sons : « 52 Hz », « Plop » et autres sons inexpliqués en provenance des profondeurs océaniques

21/07/2013

Sound_1

Article source:le-veilleur.com

Des scientifiques de divers endroits du monde ont enregistré plusieurs sons très inhabituels dans lesocéans. Ces sons proviennent-ils d’énormes formes de vie tapies dans l’obscurité inexplorée des profonds océans terrestres ou peut-être d’autre chose ? Quelque chose est là en dessous et les experts ne savent pas ce que c’est… Tous ces sons n’ont rien en commun ? et ils restent inexpliqués.

Le Plop

En 1997, des microphones sous-marins ont capturé dans l’océan Pacifique un son puissant et inhabituel, qu’on a décrit comme un « plop ». Bien que les plops figurent parmi les sons les plus forts jamais enregistrés dans les océans terrestres, leur origine demeure inconnue. Le son plop a été identifié à plusieurs occasions au large de la côte sud de l’Amérique du sud et il était audible à 5000 km de là. Ce son possède des similitudes avec ceux vocalisés par des organismes vivants, mais les chercheurs disent que même une baleine bleue n’est pas suffisamment grosse pour produire un son aussi fort. En fait, aucune créature connue sur Terre ne peut créer ce son, disent les scientifiques.

« Les ondes sonores ressemblent presque à des enregistrements de voix. On peut regarder les caractéristiques du son et dire : « C’est peut-être aussi bien une baleine bleue qu’un rorqual, un bateau ou une baleine à bosse, ou le début d’un séisme » », a dit Christopher Fox, du Projet de surveillance acoustique de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) à Portland dans l’Oregon. Mais le plop est mystérieux. Est-ce un monstre des profondeurs ? Aucun autre plop n’a été entendu depuis 1997, bien que d’autres sons puissants et inexpliqués aient été enregistrés à d’autres endroits en différentes circonstances.

– Écoutez le son (le « plop »)

D’autres exemples de sons inexpliqués

Julia

Le son a été enregistré le 1er mars 1999, sur le Réseau Hydrophonique Autonome de l’Océan Pacifique (RHAOP) à l’équateur. La source du son est inconnue, mais suffisamment forte pour être entendue sur l’intégralité du réseau. Il dure environ 15 secondes et est limité à une bande de fréquences très étroite.

– Écoutez le son (« Julia »)

Le train

Mystérieux sons : « 52 Hz », « Plop » et autres sons inexpliqués en provenance des profondeurs océaniques.


%d blogueurs aiment cette page :