Appel à témoins : Observation d’objet au dessus du sud de Paris

15/07/2013
http://solere.blogs.com/

Source image :  solere.blogs.com/

telephone

Bannière

avatar-i-love-japan avatarera

Note Administration : 

Lundi 15-7-2013 à 23 h 00

Ce jour j’ai reçu dans ma boite mail un témoignage sur une observation restant à définir. Nous émettons un appel à témoins concernant cette nuit là et plus particulièrement pour la région Paris-Ile de France (ci dessous vous trouverez copie du mail expliquant les faits). Si vous aussi avez été témoins, veuillez prendre contact sur area51blogue@gmail.com ou ufoetscience@live.fr.

Pas sérieux s’abstenir

 gif lettre (1)  Message :  

Bonjour,

J’aurais aimé savoir si d’autres personnes que moi et mon amie ont fait la même observation la nuit dernière vers 01:25 (le 15 juillet 2013) au dessus du sud de Paris, vers Malakoff et Châtillon.

Voici la description :
Je profitais de cette première réelle chaude nuit sur mon balcon, orienté plein ouest, quand mon attention fut attirée par ce que j’ai d’abord pris pour un avion venant soit de Roissy ou du Bourget et se dirigeant vers moi, direction est.
Tout en discutant je regardais ces deux lumières car habituellement les phares des avions sont plutôt blancs. Dans le cas présent, elle était jaunes (exactement comme les anciens phares des voitures françaises). J’étais aussi intrigué par leur taille, qui était très nettement supérieure à celle des avions commerciaux. Pendant 2 à 3 mn, j’ai continué à regarder, tout en discutant, l’objet se rapprocher.
Considérant que son vol était quasi horizontal, j’ai été surpris de voir qu’il semblait ralentir petit à petit – ce qui n’est pas courant pour les avions que je vois passer quotidiennement. Je me suis dit à cet instant que c’était plutôt un hélicoptère, car le jour du 14 juillet, ils sont très nombreux à survoler la capitale.
À cet instant je me suis levé de ma chaise et commencé à vraiment observer cet objet, car j’ai commencé à mieux le voir et constaté qu’il y avait une autre lumière plus petite entre les deux premières (de même couleur) ainsi qu’un halo rouge sur la partie supérieure, comme s’il y avait soit une autre lumière à l’arrière du véhicule, soit une carlingue demi-sphérique lumineuse elle aussi. Ce que je trouvais aussi étonnant, est que ces « phares » ne projetaient pas de faisceau mais illuminaient comme les ampoules omnidirectionnelles.
Cet « hélicoptère » me paraissait de plus en plus inhabituel dans sa forme et surtout dans sa trajectoire qui, elle, devint carrément loufoque : une trajectoire en légères lignes brisées avec des décélérations/accélérations, comme si son moteur avec des hoquets !
J’ai attrapé alors mon appareil photo en me disant que le zoom me permettrait de mieux voir, surtout si je filmais. Je n’ai pas eu le temps de régler la molette de l’appareil que l’objet à changé brusquement de direction : environ 120 degrés à droite (quasi retour en arrière) et 45 degrés à la verticale, direction la première étoile de la Grande Ourse qui est à ce moment dans mon axe de vision, le tout à une vitesse en constante accélération. En environ une dizaine de secondes, l’objet était devenu moins visible que l’étoile dans son axe, pour disparaître enfin totalement.
Voilà. Si vous avez d’autres témoignages du même type et à la même heure, je serais ravi de partager cette expérience. Et si de votre côté vous avez une explication – même si elle est décevante – je suis preneur… 🙂
Pour ne rien vous cacher, je suis vraiment très heureux d’avoir pour la première fois assisté à ce genre de phénomène. (Honte à moi, car je suis réalisateur et je n’ai pas été foutu de faire dix secondes de vidéo ! Promis, pour la prochaine fois, mon appareil sera pré-réglé !).
Cordialement

gif

Mise à jour par Era pour area51blog le 15 juillet 2013 à 23 h 00

Bannière

 


Crash de San Francisco : Le pilote aveuglé par un mystérieux flash de lumière

15/07/2013
Les autorités américaines poursuivent l’enquête sur les circonstances du crash du Boeing d’Asiana à San Francisco. Photo EPA

Les autorités américaines poursuivent l’enquête sur les circonstances du crash du Boeing d’Asiana à San Francisco.
Photo EPA

La première consigne des pilotes du vol 214 d’Asiana Airlines, juste après le crash qui a coûté la vie samedi à deux adolescentes chinoises, a été de ne pas immédiatement évacuer l’avion, ont révélé mercredi les autorités américaines.

L’agence américaine de sécurité des transports (NTSB), chargée de l’enquête sur le crash, a fini d’interroger les quatre pilotes du Boeing 777 et deux membres du personnel navigant, et a livré mercredi quelques précisions sur l’évacuation de l’appareil.

Aveuglé par un flash

Le pilote Lee Kang-Kuk a déclaré aux autorités de Séoul et enquêteurs américains qu’il avait été temporairement aveuglé par un flash de lumière quand l’avion était à une altitude d’environ 500 pieds alors qu’il était en approche de la piste.

L’origine du flash et son rôle dans l’accident ne sont pas encore connus, a déclaré Deborah Hersman, chef du NTSB.

Lee, un pilote chevronné de 46 ans, effectuait son premier vol sur ce type d’avion.

Évacuation demandée par les stewards

Immédiatement après le crash, « les pilotes ont demandé au personnel navigant de ne pas procéder à l’évacuation. Ils étaient en contact avec la tour de contrôle », a déclaré Deborah Hersman lors d’une conférence de presse.

« Le chef de cabine a alors fait une annonce au micro pour que les passagers restent assis », a-t-elle ajouté. « Au même moment, le steward qui était assis à la sortie 2L […] a vu des flammes à travers la fenêtre. Il a envoyé à l’avant de l’avion le steward qui était assis avec lui, pour qu’il avertisse (les pilotes) qu’il y avait un incendie et qu’il fallait évacuer. C’est alors que l’évacuation de l’appareil a commencé ».

Mme Hersman a décrit le fil des événements et la rapidité de l’évacuation.

Évacuation rapide

« Une minute trente après l’immobilisation de l’appareil, la porte 2L s’est ouverte, immédiatement suivie par la 1L, et les toboggans se sont déployés », a-t-elle détaillé. Le premier camion de pompiers est arrivé « environ deux minutes après le crash », tandis que les premières procédures d’extinction ont commencé « trois minutes après le crash ».

La présidente de la NTSB a assuré que l’ordre de ne pas évacuer n’était pas forcément une preuve de négligence : « Les pilotes sont à l’avant de l’appareil, ils n’ont pas une idée complètement exacte de ce qui se passe à l’arrière, l’information doit venir du personnel de cabine ».

« Vu de l’extérieur, tout a toujours l’air plus simple, et on peut avoir une vision différente de celle des personnes directement impliquées. Nous devons comprendre ce que (les pilotes) ont pensé, les informations qu’ils avaient, quelles sont les procédures, s’ils ont respecté ces procédures et si l’évacuation a été réalisée de façon opportune », a-t-elle insisté.

Cependant, pour une raison encore inconnue, deux toboggans d’évacuation se sont gonflés vers l’intérieur de la cabine, bloquant deux stewards, mais qui ont pu être libérés avant le début de l’évacuation.

Le vol 214 d’Asiana s’est écrasé samedi à l’aéroport de San Francisco après que la queue de l’appareil eut heurté une digue séparant la piste d’atterrissage d’un plan d’eau. Les premiers éléments de l’enquête laissent apparaître que l’avion était trop lent et trop bas avant d’atterrir.

 Source  logo_ouestfrancefr Via Wikistrike


Deux personnes sont mortes dans l’accident et 182 ont été blessées, dont quatre étaient encore mercredi dans un état critique.

gif

Mise à Jour Area51blog le 15-7-2013 à 15 h 45

Bannière


Alain Boudier Président de la commission spéciale « SIGMA » France Radio « ICI & MAINTENANT »

15/07/2013

Le 20 juin 2013 Alexandre recevait Alain Boudier le président de la Commission Sigma/3AF.  

Cliquez sur l’image pour écouter l’émission

Capture

gif

Mise à Jour Area51blog le 15-7-2013 à 14 h 30

Bannière


%d blogueurs aiment cette page :