Stephen Hawking : « Pas besoin de Dieu pour la création de l’univers »‏

Stephen Hawking entre dans la salle

Stephen Hawking entre dans la salle

Envoyé de Belgique pour investigations ufoetscience et Aréa 51  Blog ,  par Daniel  de l’AREPS.

Récente Conférence de Stephen Hawking à Pasadena, Californie:

Le 16 Avril récent, à 20h du soir heure locale, Stephen Hawking a tenu une conférence au California institute of Technology à Pasadena, Californie. Le titre fut « The Origin of the Universe ». l’Affluence fut colossale et on a du ajouter un deuxième auditoire pour pouvoir contenir cette énorme masse d’intéressés. Stephen Hawking ouvrait sa conférence avec la question « Pourquoi sommes-nous ici ? » Il remarquait que beaucoup de gens tiennent à une solution divine pour contrer les théories des physiciens et là-dessus Hawking répliquait avec un sourire en disant « Qu’est-ce que Dieu était en train de faire avant de lancer la divine création ? Etait-il en train de préparer l’enfer pour les gens qui posaient de telles questions ? » Selon Hawking la théorie d’un univers éternel et infini donc sans début et sans fin ne tient pas debout vu les dernières observations faites par les télescopes et autres instruments astronomiques. Hawking discutait la possibilité d’un Big Bang répétitif. Lui-même et le physicien Roger Penrose ont prouvé que l’univers ne peut pas « bondir » en se contractant. Le temps a donc bien commencé au moment de la singularité (Big  Bang) et ceci s’est produit qu’une seule fois. Ceci correspond avec l’âge actuel de l’univers estimé à 13,8  milliards d’années et avec la maturité et le nombre de galaxies observées. Hawking disait qu’il se comptait parmi les heureux de ne pas avoir été jeté devant l’Inquistion  vu qu’à l’époque le Pape Jean-Paul II demandait à la communauté scientifique de ne pas étudier le moment de la création parce qu’il était considéré comme « divin ». Hawking avance surtout la M-theory laquelle prône que des multiples univers sont créés de rien dans le vide avec plusieurs histoires possibles et avec plusieurs possibles états d’existence. Dans seulement quelques-uns de ces états d’existence la vie serait possible et dans moins encore quelque chose comme l’humanité pourrait exister. Il insistait sur la continuité de l’exploration du cosmos en disant« Nous devons continuer à explorer le cosmos pour l’avenir de l’humanité » et il ajoutait « Je ne pense pas que nous survivrons encore un autre 1000 années sans quitter notre fragile planète. »Hawking souffre depuis 50 ans d’une maladie neurologique appelé sclérose amyotrophique latérale également connue sous le nom de Lou Gehrig’s Disease. Il continue ses recherches ensemble avec ses collègues (comme par exemple le physicien théorique Kip Thorne) entre-autre à Caltech où ils se font séquestrer pour pouvoir discuter les grands mystères cosmiques.

Barre cora

Une foule énorme attendait cette très intéressante conférence

Une foule énorme attendait cette très intéressante conférence

Stephen Hawking Conference, Pasadena, California:

PASADENA, Calif. April 16th — Our universe didn’t need any divine help to burst into being, famed cosmologist Stephen Hawking told a packed house here at the California Institute of Technology Tuesday night (April 16). Many people had begun queuing up for free tickets to Hawking’s 8:00 p.m lecture, titled « The Origin of the Universe, » 12 hours earlier. By 6:00 p.m. local time, the line was about a quarter-mile long. A second auditorium and a Jumbotron-equipped lawn, which itself was jammed with an estimated 1,000 viewers, were needed to handle the overflow crowd. At least one person was observed offering $1,000 for a ticket, with no success. Stephen Hawking began the event by reciting an African creation myth, and rapidly moved on to big questions such as, Why are we here?He noted that many people still seek a divine solution to counter the theories of curious physicists, and at one point, he quipped, “What was God doing before the divine creation? Was he preparing hell for people who asked such questions?”

After outlining the historical theological debate about how the universe was created, Hawking gave a quick review of more scientific cosmological explanations, including Fred Hoyle and Thomas Gold’s steady-state theory. This idea hypothesizes that there is no beginning and no end and that galaxies continue to form from spontaneously created matter. Hawking said this theory and several other ideas don’t hold up, citing recent observations by space telescopes and other instruments. After giving a brief historical background on relativistic physics and cosmology, Hawking discussed the idea of a repeating Big Bang. He noted that in the 1980s, he and physicist Roger Penrose proved the universe could not “bounce” when it contracted, as had been theorized.

Therefore, time began at the moment of singularity, and this has likely occurred only once, Hawking said. The age of the universe — now believed to be about 13.8 billion years — fits that model, as the number and maturity of observed galaxies seem to fit in the general scheme. In another observation of modern religion, Hawking noted that in the 1980s, around the time he released a paper discussing the moment the universe was born, Pope John Paul II admonished the scientific establishment against studying the moment of creation, as it was holy. “I was glad not to be thrown into an inquisition,” Hawking joked. He closed by outlining « M-theory, » which is based partly on ideas put forward years ago by another famed physicist, Caltech’s Richard Feynman. Hawking sees that theory as the only big idea that really explains what he has observed. M-theory posits that multiple universes are created out of nothing, Hawking explained, with many possible histories and many possible states of existence. In only a few of these states would life be possible, and in fewer still could something like humanity exist. Hawking mentioned that he felt fortunate to be living in this state of existence. Hawking closed the event with a familiar plea for continued exploration of the cosmos: “We must continue to go into space for the future of humanity,” he said, adding, “I don’t think we will survive another thousand years without escaping our fragile planet.” Hawking has been battling the debilitating neurological disorder amyotrophic lateral sclerosis, also known as Lou Gehrig’s disase, for 50 years. The physicist has been spending a month or so at Caltech, as he does each year, sequestered with colleagues, such as fellow theoretical physicist Kip Thorne, to discuss many great mysteries of the cosmos.

gif

Note adm investigations ufoetscience/Aréa 51 Blog:

« Merci à l’AREPS et en particulier à Daniel pour ce partage d’information. »

Stephen Hawking : « Pas besoin de Dieu pour la création de l’univers »‏.

36 commentaires pour Stephen Hawking : « Pas besoin de Dieu pour la création de l’univers »‏

  1. Biostormy liner dit :

    Attention, les religions vont lui tomber dessus…

    Il est tout à fait possible que Dieu n’y soit pour rien…
    A voir Alien théorie :
    http://www.dailymotion.com/video/xyx6lw_alien-theory-s01e04-contacts-1-2-fr-hd_webcam#.UXJ36aKBrwP et partie 2…

    L’humanité a besoin de remettre en cause toutes ces théories religieuses (bidons et préfabriquées par les hommes eux-mêmes) pour pouvoir avancer vers ce grand humain décrit
    dans les prophéties de Saint-Jean de Jérusalem
    http://www.syti.net/Prophetie.html

    Des êtres supérieurs nous observent en permanence à travers l’espace et le temps (même dans nos rêves hé oui…). Il faut faire la différence entre les âmes brillantes comme un phare dans la grande mer noire de l »univers et les âmes pourries et nous fonctionnons tous par niveaux d’élévations spirituelles :

     » l’amour est universelle mais pas les religions… »

    Universellement vôtre

    P/S : Acquérir des connaissances est une chose merveilleuse, en faire bon usage en est une autre…

    Bio.

  2. Didier dit :

    aurons nous le temps de percer le mystère de la vie avant que nos civilisations basées sur l’argent ne s’autodétruisent ?

  3. Job dit :

    il devrait dans ce cas parler de « construction » de l’univer et non de « création »…l’accu commence à être un peu usé!!!

  4. manu dit :

    mouais les plus grand génis ces x derniers millenaires pensaient que la terre etait plate alors qu’ils voyaient la lune et le soleil rondes dans le ciel. bref

  5. évhémère dit :

    C’est Saint-Augustin qui avait parlé de la création d’un tel enfer par Dieu !… L’hérésie n’était pas encore pourchassée à cette époque-là ( IV°-V° siècle ) , sinon celui qui est considéré comme le théologien le plus important du christianisme ( après St-Paul) ne le serait sans doute pas resté longtemps !…

  6. denez666 dit :

    la seule chose qu’il nous reste à faire,c’est d’être très vigilant sur ce qui nous entoure et fait vivre,et garder à l’esprit que nous entrons dans une période de grand remue ménage ,ainsi les seïsmes et le volcanisme se préparent aussi ! et surtout le N.O.M qui n’y est pas pour rien dans ces grands cataclysmes !haarp et pamir sont de redoutables machines de guerress… denez666

    • Biostormy liner dit :

      Notre monde est devenu cataclysmique sur tous les fronts: économie, nature, politique, social…Tout va vite, trop vite pour aller dans le bon sens. Notre univers de terrien est en pleine tempête…Cette civilisation devient de plus en plus instable dans le sens vertical au lieu d’un sens horizontale dans un cadre plus respectueux de tout chose…(au sens propre comme au sens figuré..) L’homme est en train de se détacher de la nature…

      Acquérir des connaissances est une chose merveilleuse, en faire bon usage en est une autre…

      IL FAUT PRENDRE LE TEMPS DE FAIRE LES CHOSES AU MIEUX DE L’HUMANITE ET NON AU PROFIT D’UNE MINORITE…

      Bio.

      • Perceval dit :

        Nous avons une chance inouï ,celle de vivre dans un monde en plein chambardement,nous allons peut être comprendre le pourquoi du comment de la disparition des grandes civilisations,quels ont été les mécanismes qui ont par leurs complexités aboutis à la destruction des fondements des structures établis,comment l’acquisition de connaissances par et pour des esprits orgueilleux ,engendrent une destruction mental mais aussi physique d’une certitude scientiste,comment la confusion a pu être érigée en dogme;n’ayant pas voulu croire aux avertissements du passé,notre présent nous fournira la preuve que illusion et vérité sont les véritables poisons du mental de l’humain,qu’il ne suffit pas de croire pour être,que paraitre ne signifie pas exister,que le je pense donc je suis,na de véritable valeur que si l’on sais réellement se situer par rapport a je suis.

        • denez666 dit :

          j’aimerais bien en recauser avec toi autour d’une bouteille d’hydromel ,mais après les cataclysmes qui vont nous chahutés un peu,on va bien trouvé une esplanade vide pour commémoré les nouveaux jours du monde …! denez666

  7. Dommage que S. Hawking, d’une intelligence pourtant si redoutable, n’ai pas pensé qu’il puisse exister des univers dits cycliques (ou à rebond). Il s’agit d’une théorie initiée par le grand John Wheeler selon laquelle notre univers ne serait que le numéro x d’une succession d’univers indépendants les uns des autres, toujours plus vieux, riches en information et vastes par rapport au précédent.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8le_cyclique

    La théorie même du big bang et de la singularité initiale commence à être remise en cause. Quant à la question de la matière noire et de l’énergie noire sensées expliquer la cohésion des galaxies notamment, il existe des alternatives bien plus logiques qui ont été éliminées du corpus scientifique parce qu’elles remettaient bien trop de dogmes scientifiques en cause.

    Si le sujet vous intéresse, je viens de publier un essai proposant une solution nouvelle à la théorie des univers cycliques fondée sur la nature des forces de pression à l’origine de l’univers et du rôle empirique de l’information universelle… Cette approche s’apparente à une nouvelle théorie de l’information sur la base de faits et découvertes scientifiques notoires.

  8. Enlil dit :

    Si seulement l’univers pouvait garder une trace de nous, nous serions alors plus qu’une brève histoire de temps. Mais notre interprétation, notre définition du réel n’est-elle pas limitée? Nous avons pris conscience de nous mêmes. La 2ème étape est de savoir ou on se trouve.

    • Tout à fait, c’est notre perception de la réalité qui fait défaut… La 2e étape serait donc effectivement de repositionner son compas et de voir avec d’autres yeux que ceux des illusions du mental et des dogmes (y compris scientifiques), bien que la science nous apporte des éléments de réponse. Il faut voir le fil conduction qui relie toute chose… C’est une des questions centrales de mon livre…

    • Biostormy liner dit :

      Qui vous dit que nous ne sommes pas à la fois dans deux univers différents(ou plus pour certains)?

      Bio.

      • D’une certaine manière nous le sommes (dans plusieurs dimensions et temps mais aussi non temps). Il y a un caractère multidimensionnel et intemporel inhérent à la Nature et donc à l’univers. Mais pas seulement. Le sujet est vaste et il ne faut pas se perdre en conjectures et spéculations sans fondement. C’est pourquoi je parle de perception de la réalité et d’illusions conceptuelles, mentales. Les faits et découvertes nous renseignent de bien des façons sur « comment » les lois universelles s’articulent entre elles et dont nous sommes les extensions. L’information universelle est au coeur du sujet, étant réinformés en permanence depuis ici et ailleurs.
        A présent il y a la façon dont nous pouvons étayer cette hypothèse en reliant des faits scientifiques et recherches sérieuses, de manière à trouver le fil conducteur dont je parlais. Mes investigations m’ont ainsi conduite à exposer cette logique dans mon livre, association science et conscience. « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » nous disait Rabelais…

  9. NGC 1365 dit :

    NGC 1365
    L’information fonctionne comme un channeling
    dont l’univers en est le réservoir nous en recevons ces messages.
    Merci IUMMA

    • Oui tout à fait NGC et bien plus que cela encore.. Elle a un role à jouer à la fin de vie de l’univers, en terme de densité et de force de pression pouvant/devant donner naissance à un nouvel univers né des cendres de l’ancien. C’est un role clé aussi incontournable que la succession des cycles cosmiques… Au siècle dernier on a abandonné cette théorie (univers à rebond) sous le prétexte que l’entropie est croissante dans un système fermé. Dans mon essai, je prouve que non seulement l’entropie n’est vue que sous un angle étriqué (notamment sous l’angle thermodynamique), qu’elle n’est pas croissante mais constante, que l’univers est un système dynamique ayant un certain degré d’ouverture sans lequel la Vie n’aurait pu voir lieu, qu’en outre les dernières découvertes montrent que l’univers n’était pas si homogène que cela à ses débuts, introduis les concepts de fluctuations néguentropiques (fluctuations d’information et d’ordre supérieur), de mitose dimensionnelle et enfin montre très simplement comment l’univers se doit de revivre avec en son sein une informaiton plus riche et dense, plus vieux (et sage ?) que l’ancien… C’est une nouvelle façon de voir les choses, simple, logique et argumentée. Hélas la théorie des cordes et modèles ekpyrotiques/brannaires mais aussi les modèles incluant la matière et énergie noires, bien qu’intéressantes, ne résolvent en rien les énigmes actuelles… D’autres théories ont été émises mais le corpus scientifique n’en parle jamais. Je pense donc que pour être honnete et sans parti-pris, tout en cherchant vraiment une solution compatible avec les observations et constats,qu’il faille puiser dans tout ce qui a été découvert en trouvant le fil conducteur menant à une issue cohérente.

      • Perceval dit :

        En vous lisant,des citations issu du tao me vient a l’esprit:La pensée illusoire nait de l’illusion de la pensée objective,ou encore,la logique n’est que le reflet incomplet d’une observation ou raisonnement d’un modèle déjà périmé,ou,les théories,ne sont que des marches menant vers l’inconnu,ceci pour dire ,que l’homme avait a choisir entre le grossier et le subtile en ce qui concerne son devenir,le modèle choisi nous pousse a plus de questions sans aucun paliers stables,aucune chance d’issue cohérente,mais simplement une errance scientifique avec comme corollaire des remise en question permanentes qui ne font que corrompre la véritable question:a quoi cela sert il d’ergoter sur le nombre de dimensions,si nous ne savons pas le pourquoi du comment de notre présence et de sa finalité.

        • Oui l’illusion est là. Mais il est intéressant d’allier science et conscience sans quoi nous stagnons dans de vieux schémas mentaux. Cela permet d’élargir les horizons, à tous les niveaux. Notre propre conscience a soif d’exploration, et quand bien même il peut s’agir là encore d’illusions, qu’importe ! Les artistes, grands penseurs ou grands génies ont osé rester simples observateurs de leurs pensées, procréant par là même de prodigieuses inventions, nouveaux concepts qui ont fait considérablement progresser l’humanité, meme si cette dernière a le choix entre la création ou la destruction…

          A quoi donc cela sert-il d’ergoter sur le nombre de dimensions ? La réponse est qu’il ne s’agit pas de savoir combien de dimensions l’univers comporte mais de chercher à établir un lien entre science et conscience et en l’occurrence via mon livre, de voir le role de l’information universelle dans ce grand tout, ce qui conduit invariablement à poser les bonnes questions : qui suis-je ? Quelle place ai-je dans l’univers ? L’univers renaitra t-il de ses cendres tel le Phoenix, à l’instar de ce que les grandes traditions du monde ont déjà énoncé à savoir que « ce qui est est appelé à renaître ».. ?
          Quelles sont les lois universelles ? Comment les choses s’articulent dans le cosmos et en quoi ‘ce qui est en haut est identique à ce qui est en bas ». L’utilité de rechercher des réponses et bien que ces réponses puissent amener d’autres questions, est un autre moteur d’impulsion de l’univers qui apprend à se connaitre lui même à travers ses enfants, ses acteurs, à savoir NOUS. Et bien que nous soyons des observateurs de notre propre réalité (et de notre référentiel dimensionnel), la réalité dans laquelle nous sommes peut etre dépassée en trouvant les bons outils. Dans mon livre il en est question. A quoi bon écrire quelque chose qui n’apporterait rien de plus ?.
          Il ne s’agit pas de se prendre pour Dieu ni de rester dans les illusions du mental, mais d’explorer les possibles qui s’offrent à nous. Si nous avons été dotés d’un intellect et d’une conscience, pourquoi ne pas explorer tout cela puisque nous le faisons en permanence en étant réinformés. Cette simple discussion en est l’illustration parfaite :)…
          Bien à vous.

  10. Biostormy liner dit :

    Les observations font la qualité des découvertes sans préjugés, sans connaissances prè-digérées au feeling et à l’instinct…
    Ne pensez pas, laissez vous guider par votre soif de comprendre…

    « Je peux lire mais ne rien comprendre, je peux écouter et ne rien dire et tout savoir…. »

    Bio.

    Faites un test :
    —————–
    Avant de dormir, posez votre question… Les réponses vous sembleront plus limpides à comprendre demain, tout de suite (flash, non pas celui des radars!!!), après demain…
    Le lâcher prise sur un problème, c’est ouvrir les portes de la compréhension et l’inattendu…Mais avez-vous les bonnes clés et la capacité à lâcher prise?
    A chacun de savoir si il est capable et mérite de façonner les clés qui vont avec…

  11. NGC 1365 dit :

    NGC 1365
    Je devais chercher le 1er réference inertiel de champs puis developper leur suite , ce sont des maths composées d’images
    didacticiel, à travers ces images la structure génere une quantification existentiel constitué de 4 feuillets , 2 en sens contraire
    en miroir puis 2 en oscillation de poids forts et faible ils ont le rôle
    de lancer les cycles à rebond bigbang bigcrunch ,c’est une balance
    d’information matricielle constituer de signe – + pour constituer un code.
    A + Sandrine Merci ERA

  12. NGC 1365 dit :

    NGC 1365
    Le code c’est le fonctionnement de la matrice d’information universelle tu à compris on es alors dedans dans le miroir.
    bien à toi Sandrine.

    • Tout à fait NGC et merci à toi🙂 Je pense que mon approche axée sur l’information (son role, implications…) devrait te plaire dans ce cas… Ce que tu proposes sur les feuillets CPT symétriques fait également partie de mon approche. C’est une nouvelle façon d’appréhender le cosmos, non pas seulement sous l’angle mécaniste ou thermodynamique mais d’aller plus loin en explorant le role de l’information universelle notamment pour répondre à la question : que s’est-il passé aux origines et que se passera t-il à la mort de notre maison cosmique ?
      Heureuse de connaitre un autre penseur qui ose défier les limites posées par beaucoup… sans toutefois se prendre pour Dieu, bien que nous soyons Dieu dans le sens que tout est UN et UN est multiple…
      Bien à toi aussi.
      Sandrine
      iumma.net

      • Perceval dit :

        A ce petit jeux des réflexions,aucune limites n’existes,l’angle d’approche de la mécanique céleste dépendra toujours de l’observateur,ses certitudes ou interrogations seront dépendantes des constantes qui définissent un individu et son potentiel intellectuel mais aussi,et surtout psychiques,de plus,pour ceux et celles qui y adhèrent,le bagages existentiel de nos vies antérieurs joue un très grand rôle dans l’approche,de la compréhension des mouvements cosmiques et de leurs interprétations,que notre appartenance a l’unité génère la multiplicité des formes,n’impose pas forcément une origine commune,mais bien au contraire une individualité créatrice dans l’espace de l’unité,la manifestation de l’ existé,n’est qu’une infime partie de la réalité contenu dans un moment défini,soumis aux règles de la matière.
        L’origine et la mort de notre maison cosmique ne seront qu’une métamorphose d’un état a un autre,une continuité universelle,une transposition d’expérience unique en une explosion dans la multiplicité,créateur et création fusionneront pour élargir leurs visualisation créatrice.Et l’homme dans tous cela me direz vous,que devient il,et bien il fait ce qu’il peut,avec les moyens que Dame nature lui a donné,pour certain c’est très chouettes,pour d’autres pas trop mal et pour les abandonnés de la vie c’est ni plus ni moins l’enfer ,c’est ça la vie,et vous ne pouvez rien ni changé,les grandes théories humanistes,servent a masquer la roublardise des chanceux,le mensonges est leurs credo.

        • Biostormy liner dit :

          Ensemble, l’humanité peut faire des miracles, seul il n’est rien, isolé…

          L’être humain doit comprendre que la lumière des connaissances et de lui-même est toujours allumée…
          les âmes peuvent être éclairées du simple individu à l’intellectuel chacun à sa mesure… mais ensembles que de miracles (au sens propre comme au sens figuré)…
          Il existent les belles âmes celle de la naissance pour tous qui
          basculent dans cette rivière du bien ou de l’obscurité…
          Trop d’âmes pourris sur terre par la faute d’un petit nombre.
          Plus personne n’écoute le bon sens à mon grand regret…
          Toutes ces fausses éducations religieuses, les écritures, les politiques manipulatrice, le bulldozer de la mondialisation….
          Personne n’est abandonné… Nous avons toujours des choix ensembles pour renverser la vapeur. Les révolutions se sont réalisées à une seule condition : un travail en commun avec l’envie et la foi en ce pourquoi ils se battent…

          MAINTENANT AGIR SERA LA RÈGLE DANS LE BIEN COMMUN

          Bonne fête du 1er mai…et vive les progrès tout azimuts

          « Acquérir des connaissances est une chose merveilleuse, en faire bon usage en est une autre »

  13. NGC 1365 dit :

    NGC 1365
    Bonjour,
    Remarque, il y a 2 types d’informations suivants l’evenements la matiere répond à cette information, la 2eme info c’est le bigbang.

    Dans l’univers préexistant une information organisation préétablie, par la forme de cette matiere préexistante, passe dans le grand rebond dans la même trame d’evenemments parceque relative à l’existence de l’image préexistante va remplir l’inflation quantique.
    Merci à tous ERA , Sandrine à +

    • Je n’ai pas trop saisi ce que tu veux dire, mais tu me diras ça un de ces 4.
      Bisous à toi😉

      Passez tous une belle soirée de 1er mai !
      Au delà des reflexions et idées que nous nous faisons tous de la vie, il reste une chose : nous sommes tous reliés les uns aux autres ainsi qu’ à l’univers tout entier par des échanges à multiples niveaux, dictés par l’harmonie et l’amour

      • Biostormy liner dit :

        Je confirme…cette interconnexion souvent activée pendant notre sommeil ou un événement extrêmement dramatique de notre vie avec une forte poussée d’adrénaline…

        Mais la vie n’est pas rose, ni de tout repos la haut…

        Bio.
        Light in you…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :