Déclassification, en juin au Brésil, de documents secrets sur les ovnis.

20/04/2013

reunion (1)

Article source:ovnis-direct.com

Publié le 20/04/2013 et traduction par Ovnis-Direct

La décision a été prise suite à une réunion entre le ministère brésilien de la défense et les ufologues, réunis autour d’une table.

Selon de colonel Alexander Spengler, coordonnateur des services d’information des citoyens, le Ministère de la Défense brésilien diffusera publiquement en juin 2013 des documents classés « secrets » et impliquant des objets volants non identifiés.

On évoque une opération, réalisée entre 1977 et 1978, ayant révélé la présence de lumières dans la ville de Colares, ainsi que des rapports de pilotes à propos de lumières étranges.

La décision de libérer les documents a été prise après une réunion tenue le jeudi 18 avril 2013 entre les représentants du ministère de la Défense et des membres du Comité ufologique brésilien. « C’est la première fois que le ministère de la Défense d’un pays est assis sur la même table que des ufologues », a déclaré Ademar Gevaerd, président de la commission ufologique brésilienne.

Rappel : en 1977, l’île brésilienne de Colares est visitée par des objets volants inconnus pendant des mois. On observe tous les jours toutes sortes d’engins de toutes tailles et toutes formes, arrivant par le Nord, depuis le ciel voire sortant des eaux.
Trente-cinq habitants de l’île sont blessés par des rayons dirigés sur eux par les objets. L’armée intervient, filme, photographie, interroge, la presse est là. Finalement, devant la menace, tous les habitants évacuent l’île.

Selon le colonel Alexander Spengler, suite aux règlements sur la Loi sur l’accès à l’information ( mai 2012), le Ministère de la Défense a reçu 107 demandes d’entités liées à l’ufologie pour la divulgation de documents dont 65 pour l’armée de l’air brésilienne, 26 pour l’armée, 9 pour la marine, 5 pour le ministère central administratif et 2 pour l’école de guerre.

Selon le colonel, l’armée a dit qu’elle ne détenait guère de documents concernant l’événement connu sous le nom de « Varginha ET » en 1996 dans le Minas Gerais, parce qu’ils ont été égarés ou détruits, tel que la loi le prévoyait.

Suite

gif

Mise à jour Aréa 51 Blog, le :20/04/2013 à : 13h30.

area51blog


Stephen Hawking : « Pas besoin de Dieu pour la création de l’univers »‏

20/04/2013

Stephen Hawking entre dans la salle

Stephen Hawking entre dans la salle

Envoyé de Belgique pour investigations ufoetscience et Aréa 51  Blog ,  par Daniel  de l’AREPS.

Récente Conférence de Stephen Hawking à Pasadena, Californie:

Le 16 Avril récent, à 20h du soir heure locale, Stephen Hawking a tenu une conférence au California institute of Technology à Pasadena, Californie. Le titre fut « The Origin of the Universe ». l’Affluence fut colossale et on a du ajouter un deuxième auditoire pour pouvoir contenir cette énorme masse d’intéressés. Stephen Hawking ouvrait sa conférence avec la question « Pourquoi sommes-nous ici ? » Il remarquait que beaucoup de gens tiennent à une solution divine pour contrer les théories des physiciens et là-dessus Hawking répliquait avec un sourire en disant « Qu’est-ce que Dieu était en train de faire avant de lancer la divine création ? Etait-il en train de préparer l’enfer pour les gens qui posaient de telles questions ? » Selon Hawking la théorie d’un univers éternel et infini donc sans début et sans fin ne tient pas debout vu les dernières observations faites par les télescopes et autres instruments astronomiques. Hawking discutait la possibilité d’un Big Bang répétitif. Lui-même et le physicien Roger Penrose ont prouvé que l’univers ne peut pas « bondir » en se contractant. Le temps a donc bien commencé au moment de la singularité (Big  Bang) et ceci s’est produit qu’une seule fois. Ceci correspond avec l’âge actuel de l’univers estimé à 13,8  milliards d’années et avec la maturité et le nombre de galaxies observées. Hawking disait qu’il se comptait parmi les heureux de ne pas avoir été jeté devant l’Inquistion  vu qu’à l’époque le Pape Jean-Paul II demandait à la communauté scientifique de ne pas étudier le moment de la création parce qu’il était considéré comme « divin ». Hawking avance surtout la M-theory laquelle prône que des multiples univers sont créés de rien dans le vide avec plusieurs histoires possibles et avec plusieurs possibles états d’existence. Dans seulement quelques-uns de ces états d’existence la vie serait possible et dans moins encore quelque chose comme l’humanité pourrait exister. Il insistait sur la continuité de l’exploration du cosmos en disant« Nous devons continuer à explorer le cosmos pour l’avenir de l’humanité » et il ajoutait « Je ne pense pas que nous survivrons encore un autre 1000 années sans quitter notre fragile planète. »Hawking souffre depuis 50 ans d’une maladie neurologique appelé sclérose amyotrophique latérale également connue sous le nom de Lou Gehrig’s Disease. Il continue ses recherches ensemble avec ses collègues (comme par exemple le physicien théorique Kip Thorne) entre-autre à Caltech où ils se font séquestrer pour pouvoir discuter les grands mystères cosmiques.

Barre cora

Une foule énorme attendait cette très intéressante conférence

Une foule énorme attendait cette très intéressante conférence

Stephen Hawking Conference, Pasadena, California:

PASADENA, Calif. April 16th — Our universe didn’t need any divine help to burst into being, famed cosmologist Stephen Hawking told a packed house here at the California Institute of Technology Tuesday night (April 16). Many people had begun queuing up for free tickets to Hawking’s 8:00 p.m lecture, titled « The Origin of the Universe, » 12 hours earlier. By 6:00 p.m. local time, the line was about a quarter-mile long. A second auditorium and a Jumbotron-equipped lawn, which itself was jammed with an estimated 1,000 viewers, were needed to handle the overflow crowd. At least one person was observed offering $1,000 for a ticket, with no success. Stephen Hawking began the event by reciting an African creation myth, and rapidly moved on to big questions such as, Why are we here?He noted that many people still seek a divine solution to counter the theories of curious physicists, and at one point, he quipped, “What was God doing before the divine creation? Was he preparing hell for people who asked such questions?”

After outlining the historical theological debate about how the universe was created, Hawking gave a quick review of more scientific cosmological explanations, including Fred Hoyle and Thomas Gold’s steady-state theory. This idea hypothesizes that there is no beginning and no end and that galaxies continue to form from spontaneously created matter. Hawking said this theory and several other ideas don’t hold up, citing recent observations by space telescopes and other instruments. After giving a brief historical background on relativistic physics and cosmology, Hawking discussed the idea of a repeating Big Bang. He noted that in the 1980s, he and physicist Roger Penrose proved the universe could not “bounce” when it contracted, as had been theorized.

Therefore, time began at the moment of singularity, and this has likely occurred only once, Hawking said. The age of the universe — now believed to be about 13.8 billion years — fits that model, as the number and maturity of observed galaxies seem to fit in the general scheme. In another observation of modern religion, Hawking noted that in the 1980s, around the time he released a paper discussing the moment the universe was born, Pope John Paul II admonished the scientific establishment against studying the moment of creation, as it was holy. “I was glad not to be thrown into an inquisition,” Hawking joked. He closed by outlining « M-theory, » which is based partly on ideas put forward years ago by another famed physicist, Caltech’s Richard Feynman. Hawking sees that theory as the only big idea that really explains what he has observed. M-theory posits that multiple universes are created out of nothing, Hawking explained, with many possible histories and many possible states of existence. In only a few of these states would life be possible, and in fewer still could something like humanity exist. Hawking mentioned that he felt fortunate to be living in this state of existence. Hawking closed the event with a familiar plea for continued exploration of the cosmos: “We must continue to go into space for the future of humanity,” he said, adding, “I don’t think we will survive another thousand years without escaping our fragile planet.” Hawking has been battling the debilitating neurological disorder amyotrophic lateral sclerosis, also known as Lou Gehrig’s disase, for 50 years. The physicist has been spending a month or so at Caltech, as he does each year, sequestered with colleagues, such as fellow theoretical physicist Kip Thorne, to discuss many great mysteries of the cosmos.

gif

Note adm investigations ufoetscience/Aréa 51 Blog:

« Merci à l’AREPS et en particulier à Daniel pour ce partage d’information. »

Stephen Hawking : « Pas besoin de Dieu pour la création de l’univers »‏.


Un Pilote rencontre un Ovni au dessus du Mississipi

20/04/2013

Un article de Ken Pfeifer 

Traduction Era pour Area51blog

Illustration Word Ufo Photos

Illustration Word Ufo Photos

13 Avril 2013 PICAYUNE MISSISSIPPI

 Vers  15h30 CDT  le 13 Avril 2013, je pilotais mon avion à 2 500 en approchant de la balise VOR de Picayune, en direction du nord. Vers la VOR, j’ai regardé par le hublot à droite et j’ai vu un petit  objet métallique brillant  (environ 25-30 cm de large), juste à côté de l’aile droite. Ce qui a immédiatement attiré mon attention, c’est que cet objet est momentanément resté stationnaire à côté de mon avion, qui volait  à environ 140-150 MPH. L’objet est resté immobile assez longtemps pour que je puisse voir clairement sa forme qui ressemble à un objet de forme circulaire ou ovale avec ce qui semblait être une petite   ailette dorsale triangulaire dans le centre de la structure. Après un court laps de temps (2-3 secondes) , l’objet a lentement dérivé vers le sud.

Il n’est pas rare d’avoir des rencontres rapprochées avec des oiseaux en vol et celles-ci, par comparaison, ne sont que de brefs  événements très rapides où l’oiseau n’est pas beaucoup plus qu’un flash lorsque votre avion passe. L’an dernier , Lors d’un vol un objet métallique brillant est passé près de mon avion. cela a pris quelques secondes pour que mon cerveau puisse reconnaître qu’il s’agissait d’un petit ballon de mylar. Quand j’ai vu cet objet à côté de mon aile, j’ai immédiatement pensé qu’il s’agissait d’un autre ballon mylar. Mais lorsque l’objet ne bouge pas et reste dans une position fixe par rapport à mon aile de sorte que j’ai pu voir certains détails de l’objet, j’ai réalisé que ce n’était pas un objet qui flotte à travers l’atmosphère. Après avoir séjourné brièvement près de l’aile, l’objet s’est éloigné au lieu de disparaître rapidement de la vue. Une fois l’objet hors de vue, je suis resté perplexe quant à ce que je venais de voir. Depuis, j’ai essayé de comprendre comment un objet autre qu’un avion a pu  suivre l’allure de mon avion, puis dériver hors de vue plutôt que d’apparaître comme un éclair de quelque chose près de l’avion.

Après  mûre réflexion sur cette expérience, j’ai pensé qu’il était préférable de fournir un certain type de trace écrite de mon expérience.

REMARQUE : L’image ci-dessus est une illustration

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

www.mufon.com

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

Ovnis-22

Mise à jour et Traduction par Era pour Area51blog le 20-4-2013 à 09:00

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :