Pourquoi craint-on autant les menaces qui viennent de l’espace ?

31/03/2013
comète de Halley
Photo : ru.wikipedia.org

комета Галлея 1P/Halley космос

Article source:french.ruvr.ru

la voix de la russie

Aliona Rakitina, Rédaction en ligne: 31.03.2013, 13:32, heure de Moscou

Les risques que nous ne pouvons pas éviter, les pensées existentielles qui permettent de conclure que la vie est courte et l’impuissance devant la mort ont toujours fait peur aux hommes. La psychologue Irina Loukianova a expliqué dans un entretien accordé à La Voix de la Russie pourquoi cela en est ainsi.

A quoi était liée l’hystérie qui a suivi la chute de la météorite de Tcheliabinsk, tombée dans l’Oural le 15 février dernier ? La psychologue Irina Loukianova donne une explication à La Voix de la Russie.

« Cela s’est produit au moment où personne ne s’y attendait. Personne n’a prévenu que la météorite allait tomber, car les radars ne peuvent pas enregistrer l’approche d’un corps céleste de si petite taille. C’est à cause de cela que les gens étaient choqués. Et même si la chute de la météorite n’a pas fait de gros dégâts, ce phénomène a fait perdre à la population locale la sensation de sécurité. Il s’est avéré que nous sommes impuissants face à des menaces qui viennent de l’extérieur. C’est cette impuissance agace les gens », explique la psychologue.

En décembre 2012, les terriens attendaient, terrifiés, l’arrivée de Nibiru, la planète mythique qui devait mettre fin à la vie sur Terre, confirmant les prévisions des Mayas sur la fin du monde. La catastrophe n’a pas eu lieu.

Et ensuite, les astronomes observaient avec des jumelles ou des télescopes l’astéroïde 2012 DA14 qui a frôlé la Terre à une distance relativement proche de sa surface. Selon la psychologue, la crainte des catastrophes naturelles, et l’arrivée des corps étrangers de l’espace relèvent des phobies inconscientes de l’homme.

La situation n’est pas tranquille dans le monde actuel. La Corée du Nord et l’Iran avec leurs programmes nucléaires menacent la stabilité politique mondiale, il y a aussi la guerre civile en Syrie et la crise financière de Chypre… Au cours de ces dernières années, le monde ressemble de plus en plus à un ulcère hémorragique. Les tensions augmentent un peu partout. Les gens perdent leurs emplois, leur confort matériel et la foi en une vie tranquille.

« Pendant de telles périodes, des histoires affreuses sur la fin du monde semblent particulièrement intéressantes. Car un monde, où la justice et l’égalité sont inexistantes est en proie à la destruction et à sa place un autre monde, nouveau et parfait, peut être construit. Toutefois cette approche est très infantile. Nous voulons détruire l’ordre en place à cause de notre propre impuissance et être « détruits », « punis » nous-mêmes », explique Irina Loukianova.

C’est alors que les gens se concentrent sur les menaces extérieures, notamment celles qui viennent de l’espace. Comme dans l’enfance : lorsqu’on s’est mal conduit, on mérite une punition. Le rôle du parent qui punit est joué dans ce cas par l’espace dangereux, non soumis à la domination de l’homme. Les hommes ont à la fois peur de la punition et sentent que cette punition est inévitable. D’où – les prophéties sur l’Apocalypse, construites sur la psychologie d’un enfant qui n’obéit pas, représenté par l’humanité et d’un « parent sévère mais juste, joué par Dieu ou les forces naturelles ».

Le thème du Déluge et de la « pluie de feu venant du ciel » sera d’actualité tant que tout cela ne se produise pas. Nous avons peur des météorites et des astéroïdes autant que des tremblements de terre et des tsunamis. L’humanité a peur des phénomènes qu’elle est incapable de contrôler. La seule manière de se débarrasser de cette peur – c’est de comprendre que tout a une fin dans ce monde et que chacun vivra autant de temps qu’il était donné.

Inutile donc de regarder chaque astéroïde qui frôle la Terre. L’observation des corps célestes ne changera pas leur trajectoire. Quant à la carrière ou le train de vie, il est possible de les changer et changer en mieux, est persuadée Loukianova. Il suffit de se concentrer non pas sur la peur, mais sur les bonnes choses qui nous arrivent quotidiennement, et qui font partie de notre vie.

separation

Mise à jour Aréa 51 Blog , le : 31/03/2013  à : 20h00.

area51blog


un jet fighter Chinois poursuit un OVNI

30/03/2013

 

Article de KEN PFEIFER envoyé pour Aréa 51 Blog, traduction Era et sylv1.

GetAttachmentz (1) GetAttachment ae(1) GetAttachment ae(1)Lundi,19  Octobre  1998 ,quatre stations radar militaires dans la province du Hebei, en Chine, ont rapporté la présence d’un signal non identifié planant au-dessus d’une école de pilotage militaire à Changzhou.

Une fois que les autorités ont déterminé que l’intrus n’était pas un vol militaire ou civil, le colonel Li,  commandant de la base, a ordonné au  combattant Jianjiao du  jet  6 à décoller et intercepter les OVNI. Au moins 140 personnes au sol ont vu l’objet. Pour les observateurs, à la base, le premier OVNI est apparu comme «une petite étoile», puis s’élargissait, »sans doute une impression »  vu qu’ il est descendu à une altitude inférieure, selon le rapport. Ils ont décrit un objet avec un dôme en forme de champignon sur le dessus et un fond plat recouvert de brillantes lumières tournant sans cesse,  en sens inverse.

L’équipage de l’intercepteur Jianjiao 6 se compose d’un pilote et un officier radar. Les deux dirigeants ont dit que  « l’objet ressemblait clairement aux représentations qu’ils avaient vu dans les films de science-fiction. Quand ils sont arrivés à l’altitude de 4.000 mètres (13.200 pieds) de l’OVNI au-dessus de la région  des Qing , il a brusquement tourné vers le haut,et a facilement échappé aux tentatives d’approche. Il semblait jouer avec le chasseur de façon répétitive qu ‘ils distançaient  puis il réapparaissait juste au-dessus, selon le rapport. le pilote a demandé la permission de tirer sur les OVNI avec le canon de 20 mm.  automatique de l’avion  On lui a refusé la permission de tirer ,ordre du contrôle au sol et on m’a dit de poursuivre et d’observer l’objet. le pilote a interrompu la poursuite, à une altitude de 12.000 mètres (39.600 pieds) lorsque le jet a commencé à manquer de carburant. l’OVNI a alors disparu avant que deux autres chasseurs plus sophistiqués ne puisssent arriver dans le zone.

Changzhou est à 150 kilomètres (90 miles) au nord-ouest de Shanghai. (Voir le Hong Kong Standard pour  le 4 Novembre , 1998. L’histoire aurait d’abord paru dans le Daily Hebei autour du 22 Octobre et a été repris par les Chinois, hebdomadaire Wenzhai magazine Baokhan. Un grand merci à Errol Bruce-Knapp et Andy Denne de AURA pour la transmission de l’article).

REMARQUE de KEN: l’image ci-dessus est une illustration.

Special thanks to www.ufoevidence.org ( remerciements de ken à ufoeviedence pour l’autorisation et l’information)

 

ref/

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

Précision:

L’ administration Aréa 51 Blog remercie Ken et ses sources pour le partage des informations depuis environ 4 ans maintenant.

Area 51 Blog thanks Ken and his source for sharing informations for about  the last 4 years .

separation

 

Mise à jour Aréa 51 Blog, le : 30/03/2013  à : 10h55.

area51blog


L’Ovni de la Plaine des Sables était un coup markéting‏

29/03/2013
illustration:.la-ptite-gazette.com

illustration:.la-ptite-gazette.com

flash

illustration:.la-ptite-gazette.com

Info :

 gilles Thomas

Selon le site Zinfos974.com, l’Ovni de la Plaine des Sables qui a affolé la twittosphère, était un coup marketing.«  Le 19 mars dernier, une photo supposée être celle d’un ovni circule sur le réseau social Twitter. Le cliché est pris à La Plaine des Sables où l’on peut voir, en second plan, une traînée lumineuse dans le ciel, rattachée à un engin volant. Il n’en faut pas plus pour agiter la twittosphère réunionnaise.Depuis, tout le monde y est allé de sa petite analyse. Un hélicoptère, un avion, un reflet sur l’objectif de l’appareil… En réalité, rien de tout ça.

viaL’Ovni de la Plaine des Sables était un coup markéting‏.

 


Dossier archives: Vladimir Vasilyevich Kovalienok déclare que sa déclaration d’OVNI n’était pas un mensonge!

29/03/2013
Cosmonaut Major General Vladimir Kovalyonok..ufoevidence.org

Cosmonaut Major General vladimir Kovalienok
.ufoevidence.org

area51blog

avatar-i-love-japan

Note sylv1 Aréa 51 Blog:

Le 29 mars 2013 à  14h55:

Petit travail de reconstitution dans »dossiers ufo « rubrique spéciale de aréa 51 .

 La photo ci-dessus représente  l’un des célèbres cosmonautes de l’épopée spatiale soviètique.

Cet homme est resté  217 jours dans l’espace. J ‘ai retrouvé un article de la Pravda datant du : 14.08.2004 . voici une  brêve traduction à l’aide de traduction en ligne.

Vladimir Vasilyevich Kovalienok a prétendu ceci:

« Je  travaillai à la station orbitale de Salyut, j’a vu quelque chose d’ étrange dans un hublot pendant un jour. L’objet était de la taille d’un doigt. J’étais étonné de voir que c’était un objet orbital, «  . Voila ce que Kovalenko a indiqué à la conférence de presse à Moscou le vendredi. L’astronaute  a appelé son associé Viktor Savinykh pour jeter un coup d’oeil à l’objet non identifié dans l’espace. « c’était difficile  pour déterminer la taille et la vitesse de l’ objet dans l’espace, c’est pourquoi je ne peux pas dire exactement, ce que celà représentait  réellement. Savinykh a essayé de prendre une photo de lui, mais « l’OVNI «  a soudainement éclaté. Les 2 parties de l’objet étaient encore attachées l’une  à l ‘autre laissant s’envoler un nuage de fumée. »

Les médias ne prêtant aucun crédit à ce cas,  ont ainsi tourné l ‘affaire autrement, alors le cosmonaute s’exprime  en rétorquant qu’is étaient au moins 2 témoins ( membres de l’équipage) et ne voit pas pourquoi les astronautes et eux même raconteraient n’importe quoi. Pour  Kovalennok c’est clair!

 » c’était un O.V.N.I »

Fiche de:

                                                                   Vladimir Vasilyevich Kovalienok


Naissance : 3 mars 1942, à Beloe, région de Minsk, Biélorussie, Union soviétique.. 
Antécédent : Pilote de l’Armée de l’air soviétique. 
Sélection : Avril-mai 1967  quatrième sélection de cosmonautes soviétiques. 
1er vol : Soyouz 25 2 j. 00 h. 46 min. Commandant 
2ème vol : Soyouz 29 139 j. 14 h. 48 min. Commandant 
3ème vol : Soyouz T-4 74 j. 17 h. 38 min. Commandant 
Total :  216 j. 09 h. 12 min.  
Sortie spatiale : 1) Saliout 6 E0-2 29 jul 78 2 h. 05 min. Deuxième sortie de Saliout 6. 

L’ESPACE SOVIETIQUE – LES SORTIES SOVIETIQUES DANS L’ESPACE

Le 29 juillet 1978, une EVA (sortie extra véhiculaire) est réalisée par l’équipage d’occupation n°2 [Saliout 6 – EO-2]
 Vladimir Kovalyonok et Alexandr Ivanchenkov et dure 2 h 05. Les cosmonautes récupèrent des échantillons exposé au vide spatial

Source: http://claudelafleur.qc.ca/KovalionokVV.html
 
Retraite : 23 juin 1984.

 

 

Pravda

 Source :http://www.pravda.ru/

 

 

 

 

 

 

separation

Lien externe:

OVNI: bientôt un phénomène banal?

separation

Mise à jour sylv1 pour Aréa 51 Blog, le : 29/03/2013 à : 14h55.

area51blog


Un test de compatibilité du couple au milieu des étoiles (médias)

29/03/2013
 Dennis Tito (archives)
le premier touriste spatial
© AFP/ NASA

Le premier touriste spatial, Dennis Tito (archives)

Article source: fr.rian.ru/

13:02 28/03/2013

rian
MOSCOU, 28 mars – RIA Novosti

Le premier touriste spatial, Dennis Tito, a proposé d’envoyer sur Mars un vaisseau habité par un couple en 2018. Le cosmonaute russe Gueorgui Gretchko répond que les psychologues devront « signer avec leur sang » pour que ces gens ne se brouillent pas pendant 500 jours, a écrit jeudi le quotidien Izvestia.

« Il faut mener des tests psychologiques de compatibilité. Lorsque l’on constitue l’équipage, les psychologues travaillent d’abord avec chaque cosmonaute à part puis en couple pour voir s’ils se conviennent, explique Gueorgui Gretchko. Avant tout, le couple doit être compatible pour un an et demi. Dans un tel vol, le plus difficile est l’absence de ce qui entourait l’homme sur terre : théâtres, livres, voyages. Le second cosmonaute est destiné à remplacer tout cela pour le premier. Il existe des couples qui vivent ensemble pendant 50 ans et s’aident mutuellement. D’autres, au contraire, se poussent au suicide ».

« Je suis opposé à la participation des femmes au vol spatial. Je pense que c’est un travail assez difficile. Je pourrais accepter la participation d’une femme s’il existait des choses que la femme faisait mieux que l’homme. Par exemple, une femme fera avec davantage de précision un travail scrupuleux et ennuyant. Mais je suis opposé à la participation d’une femme à un vol si durable », souligne Gueorgui Gretchko. 
« En 96 jours d’expédition avec Iouri Romanenko, nous n’avons connu aucun conflit. On pourrait également envisager théoriquement le voyage d’un couple qui a vécu ensemble pendant 10 ans et vivra encore 50 ans main dans la main, «  estime le cosmonaute.

« En parlant du vol d’un couple ou simplement d’un équipage homme-femme, beaucoup s’interrogent : est-il possible d’accoucher d’un enfant dans l’espace ? Je suis persuadé que c’est impossible. Un couple sans médecin pourrait difficilement aller au bout de cette procédure et, qui plus est, continuer le vol ensuite. On ignore comment naitrait un enfant en apesanteur, remarque le cosmonaute. Par exemple, les Américains avait fait participer une femme à un vol spatial. La première question qui lui a été posée sur terre était de savoir si l’équipage avait conçu un enfant en vol. Ils ont plaisanté en disant avoir travaillé pendant des « factions«  différentes et n’en avaient pas eu la possibilité. »

« Cependant je suis perplexe, car si techniquement et financièrement ce vol est possible un danger demeure jusqu’à présent. Il existe divers rayonnements dans l’espace – solaire, interstellaire, stellaire, supernova, etc. Un vaisseau classique est fait d’aluminium fin, qui ne protège pas contre ces rayonnements. Il est impossible de construire un vaisseau en plomb afin de se protéger des radiations qui pourraient provoquer des maladies voire de la mort. Il est possible de construire un refuge où l’équipage se protégerait en cas de rayonnement dangereux, par exemple en plomb. Mais durant ces 501 jours le plomb lui-même commencera à réémettre des radiations. Il est mortellement dangereux de partir pour un vol aussi long.

L’Inspiration Mars Foundation a annoncé vouloir envoyer sur le vaisseau Dragon deux personnes pour un vol sur Mars sans atterrissage. Le décollage est prévu le 5 janvier 2018, et le retour le 21 mai 2019.

Le cargo Dragon

Le cargo Dragon  Ria novosti

separation

Mise à jour Sylv1 pour Aréa 51 Blog, le : 29/03/2013 à : 10h30.

area51blog


Le sens de la vie : Les théories de Stephen Hawking

28/03/2013

les thtéories de stephen  Hawking

area51blog

avatar-i-love-japan

Continuons d’explorer » l’ univers de Stephen Hawking » , cette fois la philosophie  expliquée par la science, la  physique en particulier.

Note  aux visiteurs:

En ce moment je gère au mieux de mes possibilités le site Aréa 51 Blog, Era étant très occupée par sa vie privée.

Elle tient à s’excuser envers les personnes  qui lui écrivent  par mails, car en ce moment elle ne consulte pas spécialement  internet, ce qui explique qu’elle ne leur a pas encore répondu.

Les témoins ont bien entendu la priorité pour les réponses.

Era fera de son mieux pour revenir s’occuper elle même de son site et de répondre aux éventuelles sollicitations.

Merci pour votre compréhension.

separation

Vidéo dailymotion

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

separation

Mise à jour par sylv1 Aréa 51 Blog, le : 28/03/2013 à : 16h10.

area51blog


Le graphène par Ghislain Sanchez.

27/03/2013

ghisIl y a peu de temps, je vous parlais de ce nouveau matériau formidable qu’est le « Graphène » et qu’il allait falloir avoir un oeil sur ses applications. On sait déjà qu’il est compatible avec la création de rétines artificielles, que cela ferait une excellente peau artificielle pour des robots d’un nouveau genre puisqu’il est un excellent conducteur d’énergie...
Et bien nos astronautes vont également en avoir l’utilité dans leur communication (avant que cela ne soit bénéfique aux populations) car des chercheurs ont découvert que le Graphène était si performant , qu’il rendait le système de réseau sans fil le plus rapide au monde complètement obsolète.

«C’est un volume gigantesque de la bande passante, » Ian Akyildiz, directeur du laboratoire sur la technologie sans fil au Georgia Tech, raconte dans « Technology Review » :

« Aujourd’hui, si vous essayez de copier tout d’un ordinateur à un autre, sans fil il faut des heures. Si vous utilisez le Graphène, vous pouvez tout faire en une seconde – boom ».

Terminé donc, les problèmes de communication entre « Houston » et nos chers astronautes, ils pourront communiquer avec une fluidité aussi simple et rapide que lorsque vous parlez à vos amis au téléphone ! Je suis quasi-certain qu’ils utiliseront ce matériau qui va vite devenir indispensable, pour leur fameux projet « Mars One » et ça, ce n’est qu’un début.

Comme le Graphène est aussi le matériau le plus fort jamais testé, ayant une résistance à la rupture 300 fois supérieure à celle de l’acier, nul doute qu’il va devenir indispensable dans le monde de l’industrie spatial, militaire et civil.

Nokia est déjà sur le coup pour fabriquer des antennes relais puissantes (cela va devenir difficile d’échapper aux ondes pour les personnes dites « éléctrosensibles ») ainsi que des enceintes et des casques audio d’une qualité sonore incomparable !

separation

Mise à jour sylv1 pour Aréa 5 1Blog , le : 27/03/2013 à : 17h45.

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :