Les gouvernements mentent au peuple concernant les vaisseaux extraterrestres

23/02/2013

ALIEN 9873

Un article de Ken Pfeifer – World Ufo Photos

Traduction Era pour Area51blog

Merci à Ken pour son aimable autorisation

Un rapport de l’ONU affirme qu’il y a eu plus de 150 millions d’observations d’OVNI depuis 1947 et plus de 20 mille atterrissages documentés. Pourquoi les gouvernements ont-ils caché les faits jusqu’à présent ? Que peuvent-ils gagner à le faire et quel est leur secret?

Il faut jeter un coup d’oeil en arrière sur notre illustre histoire pour commencer à trouver une explication. Lorsque l’homme occidental a découvert l’invention de la poudre des  chinois il a rapidement construit une bombe.

Quand il a inventé la TNT il a construit une bombe plus grande, nouvelle et améliorée. Quand il a découvert la puissance de l’atome, il a amélioré l’amélioration précédente par la construction d’une bombe encore plus grande et l’a ponctuellement utilisée.

Ce que l’homme fera quand il découvrira une énergie d’une puissance encore plus grande est très clair. D’ailleurs celui qui la trouvera en premier fera pencher la balance du pouvoir de manière significative.

Imaginez que vous ayez une plate-forme d’armes si puissante qu’elle rend l’utilisateur pratiquement invulnérable aux armes conventionnelles d’une force d’opposition. C’est un avantage qui vaudrait la peine d’investir dedans.

La prémisse est que l’utilisation de ladite source d’énergie pour des moyens pacifiques est considérée comme secondaire par rapport à l’utilité de celle-ci à des fins militaires. Puis il y a les fanatiques religieux qui croient que toute preuve de vie extra-terrestre  invaliderait leurs livres saints.

C’est une question qui a été prise au sérieux par de nombreux chercheurs et plusieurs articles sur ce sujet ont été écrits dans plusieurs publications de renom.

Le  Huffington Post a réalisé plusieurs articles des plus libéraux sur ce sujet où ils ont exprimé le points de vue des chercheurs selon lesquels les  religions organisées survivraient.

Les fondamentalistes, cependant, semblent réticents à recevoir une telle pensée. Sur conservapedia.com la question  prend une signification totalement différente et  l’argument semble être de savoir si ces « créatures » ont droit au salut du Christ chrétien.

Bien qu’ils affirment que la vie extra-terrestre est de la science-fiction, ils   ressentent néanmoins le besoin de laisser une porte de derrière ouverte en se référant à Jean 10:16, cité ici à titre de référence:

J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas dans cette bergerie; je dois les amener aussi, et elles entendront ma voix, et elles formeront  un seul troupeau avec un seul berger.

Ici, c’est visiblement le discours de Jésus, la divinité principale des chrétiens. Cela, disent-ils, ouvre la voie à la possibilité d’êtres existant par ailleurs.

 Cependant, quand on lit entre les lignes, il est clair que les auteurs de  conservapedia.com sont terrifiés par la notion de  vie extra-terrestre intelligente  et à la place préfèrent se référer à vie extra-terrestre en termes de micro-organismes.

Bien qu’ils présentent la possibilité d’une vie extraterrestre, ils assimilent l’idée que des extraterrestres intelligents existent  à de l’hérésie et la classent dans les idées non  chrétiennes.

Malgré les balbutiements du puissant lobby religieux, la preuve de l’existence extraterrestre aurait des effets profonds sur eux et pourrait très bien constituer une menace pour l’ordre public.

Il est donc raisonnable de supposer que le lobby chrétien serait bien servi si certaines connaissances des extraterrestres leur était cachée , et en passant, toute la population de la planète.

Les plus raisonnables d’entre vous peuvent maintenant demander: bien maintenant, mais ces choses existent réellement?

Si une ou deux personnes affirment avoir vu un objet volant non identifié alors il est facile de les disqualifier. Mais que faire si le même phénomène est perçu, photographié et filmé par milliers ?

 

Source : KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS

WWW.UFOCASEBOOK.COM

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDEWS.ORG

MISE A JOUR ET TRADUCTION  Era pour AREA51BLOG le 23 février 2013 à 23h30

Note au Webmasters et Réseaux sociaux : vous pouvez reprendre cet article à condition de mentionner les sources, Area51 blog  y compris, merci de respecter le travail d’autrui.

area51blog


Dossier : Résonance magnétique nucléaire

23/02/2013

avatar i love japan

Note de sylv1 adm:

22/02/2013, 22h35:

Aspect complexe du phénomène OVNI , l’énergie représente un point fondamental concernant une structure pilotée , téléguidée directement par un individu ou une entité . L’énigme première représente le mode de déplacement, en termes de manœuvrabilité, de vitesse et d’alliage composant les vaisseaux.

Concernant l’aspect de la rapidité ( accélérations spontanées et brutales ) enregistrée de certains OVNIS celle – ci paraît hors norme.

viaDossier : Résonance magnétique nucléaire.

 


LA FORET DE CRISTAL ET LE CHAMP D’INVISIBILITE ET BARRIERE DE PROTECTION

22/02/2013
image illustration:ovniparanormal.over-blog.com

image illustration:
ovniparanormal.over-blog.com

Article source: ovniparanormal.over-blog.com

A-christ-logo-1

Note de C.Macé:

Vendredi 22 février 2013

Grand Merci à l’Ami Claude Burkel qui vient de m’adresser son nouvel article ci-après… :

Nous avons déjà parlé du cas de l’automobile rendue transparente par un faisceau lumineux, le 22 mai 1973 ? Au Brésil. Or, le mardi 19 mars 1974, M. Henri Broussouloux, cultivateur, observe à Meuzac, près de Limoges, dans la Haute Vienne, vers 20 h 30, par temps couvert, un faisceau d’un jaune éclatant qui balaie les environs, tournant en sens inverse des aiguilles d’une montre. Ce ruban plat, de 3 m de large, semble jaillir de derrière un petit bois à 80 m. Le balayage se poursuit plusieurs minutes durant, la ferme du témoin est éclairée une seconde chaque fois. A chaque balayage un petit bois les arbres deviennent transparents et l’o peut voir la ferme voisine, normalement invisible. Durant encore plusieurs minutes M. Broussouloux observe le phénomène, qui prend l’aspect d’une « marguerite lumineuse » constituée d’un objet central sombre – à 200 m d’altitude – entouré de faisceaux tournants d’un jaune intense, De 150 m de long et 3 m de large, qui se détachent sur le fond nuageux d’un noir d’encre. Puis, tout disparaît brusquement. Les gendarmes de Saint-Germain-les-Belles recueillent la déposition de M. Blanchet, cultivateur à Meuzac, qui dit avoir vu à la même heure un faisceau lumineux. (OURANOS – nouvelle série, n° 11, p. 3). Le jeudi 19 août 1976, vers 6 h 30 du matin, près de Chateauneuf-sur-Charente, en Charente, M. et Mme Sardin, réveillés par un bruit mystérieux, observent un objet elliptique rouge de plusieurs mètres volant à un mètre au-dessus de leurs vignes. Des arbres et des lauriers qui auraient d’ordinaire empêché toute observation sont devenus invisibles, « tout avait disparu comme s’il n’y avait rien devant nous : on avait l’impression d’être au bord d’une falaise, avec absolument rien, avec le vide autour, et puis cet objet-là », selon le couple, disparait, et tout revient normal ? REFERENCE : U.F.O. –Magazine n°2 . 1977, LDLN. n° 159, p. 26 Courrier de l’Ouest 3 août 1976. En Roumanie, vers le milieu de l’été 1953, Alexandre Sift, élève dans une école secondaire, vit une terrifiante aventure lors d’une excursion dominicale. Arrivant à l’orée d’un d’un bosquet près de Cluj, vers midi il aperçoit une sphère entourée de brume, d’un blanc laiteux, presque translucide, qui vole à 30 m du sol en face de lui, en direction du S.O…pour ensuite s’immobiliser puis descendre à terre dans la forêt lentement : « je gardais présent à l’esprit l’endroit supposé de l’atterrissage, et, armé d’un bâton, je commençais à me diriger vers le site. Tandis que je m’en approchais, je n’apercevais rien du tout. L’étrange objet volant semblait avoir disparu dans le néant. Je continuais à avancer avec précaution vers un buisson précis, où devait selon moi se trouver l’objet, et avançait le bâton pour sonder le terrain alentour. Alors soudain, je fus abasourdi, en constatant que le bâton et mon bras droit étaient devenus complètement invisibles. Immédiatement après, une douce brise humide, un souffle froid, quelque chose d’invisible et d’inexplicable commença à exercer une forte pression sur toute la surface de mon corps, m’incitant ou me forçant à reculer de quelques pas. Je ressentis une chaleur intense dans mes jambes, et j’eus alors immédiatement la nausée, me mettant à vomir. Je commençai à courir vers ma maison aussi vite que mes jambes flageolantes pouvaient me porter Or, le lundi 27 septembre 1954, de 20 h 30 à 21 h, à prémanon, dans le jura, les enfants de la famille Romand : Raymond , 12 ans, Janine, 9 ans, Ghislaine, 8 ans, Claude, 4 ans, voient une sphère rouge de 4 m de diamètre, posée sur quatre pieds, et un objet d’environ 2 m de haut, semblable à un gigantesque « morceau de sucre fendu en bas », à la surface d’aluminium poli. Raymond, de son pistolet à ressort, lance contre le « morceau de sucre » des pierres et une fléchette à embout de caoutchouc qui rebondissent dessus dans un bruit métallique. Alors qu’il approche de l’objet qui se déplace en se dandinant, il est comme repoussé par une pression glaciale. Tous fuient en criant. Tout ceci tendrait à rendre plus crédible l’incroyable aventure – citée – du caporal chilien Armando Valdès qui, le lundi 25 avril 1977, disparaît sous les yeux de sept hommes – Julio Rpjas, German Riquelme, Ivan Robles, Pedro Rosales, Humberto Rojas, Raul Salinas et Juan Reyes – de 4h 15 à 4 h 30 du matin, alors qu’il approche d’un objet éblouissant violet, situé à 500 m d’un autre objet semblable. Or, en raconte encore en Vendée l’histoire d’un paysan qui voulut empêcher son cheval de «  courir le lutin ». Il avait en effet trouvé, deux nuits successives, l’animal couvert d’écume, crinière et queue tressées, alors qu’il venait s’en occuper vers 4 h du matin. La troisième nuit, il eut le courage d’aller dormir dans l’écurie. Ayant le sommeil lourd, il ne se réveilla hélas que vers minuit, pour constater la disparition de son cheval. Fort mécontent, il guetta alors son retour. L’animal finit par revenir, et le paysan put voir qu’il était monté par un être nain d’apparence humaine, tandis qu’un souffle chaud le frappait au visage. Pris d’une folle colère en dépit de sa peur, il se précipita vers le cavalier, mais, avant d’avoir pu le toucher, il fut comme violemment repoussé par une force invisible et retomba sur la paille, il voulut recommencer et subit le même sort, se heurtant derechef à la dite barrière. Il saisit alors sa fourche, mais elle lui fut arrachée des mains inexplicablement. Il renonça à lutter, et au bout d’un moment l’être s’en alla, tandis que la sensation de paralysie qui l’oppressait disparut. Ramenant une lanterne, il constata que crinière et queue de son cheval étaient encore tressées. REFERENCE : Phénomènes spatiaux n° 8 juin 1966. P. 14-15 et n° 25, septembre1970. P.26.

Claude BURKEL le 21 février 2013

separation

Mise  à jour Aréa 51 Blog, le : 22/02/2013, 23h00.

area51blog

 


OVNIS dans la vallée de l’Ebre

22/02/2013

Source  http://www.bardenas-reales.net/

 Publié sur area51blog avec l’aimable autorisation de l’auteur

Bardenas Reales, in Navarra, Spain

Bardenas Reales, in Navarra, Spain (Photo credit: Wikipedia)

La vallée de l’Ebre (de Lérida à Logroño)  est l’une des régions espagnoles où l’on recense le plus grand nombre de cas d’observations d’ovnis.

Mais attention, ovnis ne veut pas forcement dire extraterrestres.

Tenons compte tout d’abord d’un certain nombre d’éléments qui ont leur importance :

Cette vaste région est relativement peu peuplée.

Les Bardenas Reales abritent le plus important champ de tir aérien de la péninsule Ibérique.

En périphérie de Saragosse se trouve la plus importante base militaire aérienne d’Espagne où il existe un vaste secteur américain appartenant à l’US Air Force et à la Nasa. Dans les environs se trouvent également la base de San Gregorio et le champ de tir et de bombardement des Bardenas Reales.

Des prototypes ainsi que des avions top-secrets viennent parfois faire des entraînements nocturnes de reconnaissance et de tir aériens dans les Bardenas Reales. Ces avions peuvent être basés à Saragosse, mais il est plus courant qu’ils proviennent d’un porte-avions se trouvant de passage en méditerranée près des côtes Catalanes. Il y a quelques années, des SR-71 et des F-117 ont ainsi réalisé des vols d’entraînement dans la région.

Si ces avions peuvent parfois être pris pour des ovnis, cela n’explique pas tout. En effet, depuis une trentaine d’année, des lumières ne laissant pas apparaître de formes solides sont couramment observées tant par les militaires que par les civils.

Quelques exemples :

01/11/1968 vers 04h30, cinq jeunes militaires de retour de permission roulent vers Saragosse par la zone des Monegros. Ils observent avec terreur un énorme disque lumineux (d’une superficie égale à celle d’une arène de tauromachie) qui s’approche et se pose à 500 mètres d’eux. A ce moment, le véhicule des jeunes militaires ainsi que la radio et les phares se sont éteint. L’OVNI n’est pas resté plus de trois minutes sur place, il s’est lentement élevé puis a disparu dans une stupéfiante accélération. L’automobile, la radio et les phares se sont alors remis en marche.

01/01/1975 vers 05h00, une étrange lumière stationne au-dessus de la base aérienne de Saragosse. Des avions décollent afin de l’identifier. L’armée ne donnera aucune explication.

02/01/1975 à 22h55 puis à 23h20, six soldats espagnols de la base des Bardenas Reales observent durant une demi-heure une lumière rouge qui stationne au-dessus du polygone de tir. Cette lumière se rapprochera par la suite rapidement d’un mirador avant de disparaître à grande vitesse vers l’horizon. La base est en alerte. Selon les témoins, l’objet avait la taille d’un camion et émettait une forte lumière.

05/01/1975 à 23h30, dans les Bardenas Reales, deux soldats espagnols observent quatre objets lumineux sphériques qui atterrissent près des installations militaires. La base est en alerte. Une trace calcinée sera par la suite découverte sur le sol (diamètre : 10 mètres ).

??/06/1975, vers 20h30, un objet de très grande dimension, d’aspect métallique et extrêmement brillant, est observé en vol statique au-dessus de la base aérienne de Saragosse ; sous cet objet s’en trouvait un autre plus petit et de forme ovale. Selon les témoins, des avions de chasses sont rapidement apparus et se sont dirigés vers l’ovni, ce dernier s’est alors élevé à la verticale jusqu’à être, semble-t-il, hors de portée des appareils militaires.

Nuit du 31/03 au 01/04/1976, de nombreuses personnes observent des OVNIs dans la Hoya de Huesca.

02/04/1976, vers 23h00 entre Huesca et Angüés, un couple qui circule en automobile observe un étrange objet lumineux qui s’approche d’eux en volant à moins d’un mètre au-dessus de la route nationale. Les dimensions de cet objet étaient d’environ 3,5 m de haut sur 7 ou 8 m de largeur.

02/04/1976, de nuit, quatre jeunes sont poursuivis par un OVNI sur la route Huesca – Saragosse.

18/03/1977 vers 23h00, un OVNI est photographié à Zuera (province de Saragosse).

15/08/1978 vers 00h30, sur la route NA 134 Arguedas / Tudela (près des Bardenas Reales), un industriel et son neveu observent pendant trois nuit consécutives un objet qui suit leur véhicule.

05/02/1979, de nuit, au pied de la sierra de Moncayo, cinq personnes circulant à bord d’une automobile observent une lumière éblouissante située au-dessus d’eux. La voiture perd rapidement de la vitesse, puis s’arrête toute seule. Cette lumière provenait d’un objet circulaire et éclairait plusieurs kilomètres carré de terrain comme en plein jour.

14/09/1979, observation à la base aérienne de Saragosse.

14/12/1979, à Saragosse, des centaines de personnes ainsi que la presse locale observent pendant des heures d’étranges lumières dans le ciel. Pendant ce temps, la base aérienne de cette ville est en état d’alerte : avions et hélicoptères ne cessent de décoller.

29/03/1980, observation à l’Académie Générale Militaire de Saragosse.

30/03/1980, observation à l’Académie Générale Militaire de Saragosse.

31/03/1980, observation à l’Académie Générale Militaire de Saragosse.

01/09/1980 à 03h00, un photographe fixe sur la pellicule un objet brillant en mouvement à Fuentes de Ebro (Province de Saragosse).

25/12/1980, observation dans les Bardenas Reales (Navarre). Durant cette même nuit, d’étranges lumières survolent toutes l’Europe de l’ouest.

??/ ??/1980, base de Saragosse, des militaires espagnols sont témoin de l’atterrissage d’un objet discoïde dans le secteur américain.

??/ ??/1985, dans la zone de Pruebas de San Gregorio (Province de Saragosse), un OVNI s’approche d’un convoi militaire. Les militaires ouvrent le feu, l’OVNI n’en est nullement perturbé.

02/02/1988 vers 22h30, divers objets volants sont observés par de nombreuses personnes à Burgo del Ebro (Province de Saragosse).

31/09/1990 vers 01h10 en provenant du village de Almolda (Province de Saragosse), deux hommes observent et poursuivent cinq lumières qui se déplacent dans le ciel. Après la disparition soudaine des lumières, ils constatent que leurs montres retardent toutes deux de quatre heures. Il s’agirait apparemment d’un cas d’enlèvement.

25/03/1991, une personne observe une sphère blanche à Burgo del Ebro (Province de Saragosse).

25/07/1995, en fin d’après-midi, entre Alcubierre et Saragosse. Deux personnes et un enfant circulant en automobile observent un objet immobile dans le ciel. Cet objet était de grande taille, de forme ovale et de couleur argenté. Un autre OVNI fut observé peu après : celui-ci était de forme quadrangulaire, immobile dans le ciel et deux petites sphères (l’une blanche et l’autre rouge) en sortirent.

??/12/1995, vers 01h30, entre Farlete et Monegrillo (Province de Saragosse), un automobiliste est poursuivi à 140 km/h par un OVNI. Lorsque l’OVNI se trouva au-dessus de l’automobile la radio ne capta plus que des interférences.

28/06/1996, dans la zone de Pruebas de San Gregorio (Province de Saragosse), un objet sphérique de couleur orange est observé à très faible altitude par des milliers de témoins. L’OVNI s’éloigne à l’arrivée d’un convoi militaire.

24/11/1996, un objet lumineux survole lentement et à haute altitude la ville de Saragosse dans un sens sud-nord. Cet OVNI a été observé par des milliers de témoins durant une vingtaine de minutes. Il fut plus tard repéré à Vitoria et à Logroño.

05/05/1997 peu après 00h00, de nombreux témoins observent un OVNI volant au-dessus de Saragosse. A 00h35, deux avions de chasse provenant de la base aérienne s’envolent afin d’identifier l’OVNI. Ce dernier s’éloigne alors à grande vitesse à l’approche des appareils militaires.

??/ ??/2002, à Saragosse au-dessus de la très fréquentée Place de Nuestra Señora del Pilar, des milliers de témoins observent une étrange lumière immobile.

A plusieurs reprises ces trente dernières années, de nuit, la base de Saragosse se met en état d’alerte sans raisons apparentes. Les militaires vivant dans les villages limitrophes se rendent de toute urgence vers la base tandis que les travailleurs civils sont prestement priés de quitter les lieux. Parfois, les habitants des villages proches sont témoins de l’arrivée d’un objet escorté par des hélicoptères ou des avions (de nuit).

Il ne s’agit là que de quelques exemples, ceux qui sont les plus connus. Il est évidant que le nombre réel d’apparitions d’ovnis est beaucoup plus important car beaucoup d’entre elles n’ont probablement pas été observées et de nombreux témoins n’ont certainement jamais témoigné de leur observation (par peur du ridicule ?). En ce qui concerne les militaires qui nous en apprendraient pourtant beaucoup, ceux-ci ont pour consigne de ne pas divulguer d’informations.

De nombreuses observations s’expliquent certainement par la présence d’engins militaires Top-Secret en vol dans la région. Mais cela n’explique pas tout.

Pour convaincre les sceptiques, voici un reportage TV intitulé « Ovnis, quand l’armée enquête« .

Les témoignages de pilotes militaires.

Des témoins militaires d’OVNI sur des sites nucléaires américains (conférence de presse).

Et les déclarations déconcertantes d’Edgar Mitchell.

Sourcehttp://www.bardenas-reales.net/ 

bardenas

Mise à jour le 22-2-2013 à 00h45 par area51blogue 

area51blog


Dossiers OVNIS – Le cas de Bardenas Reales en Espagne – 1975

21/02/2013

area51blog
avatarera

Note Era Admin :

21-2-2013  à 19h30

Nous vous proposons ce cas d’ovnis vu de près en 1975 à Bardenas Reales en Espagne. Cette information m’a été envoyée par Georges, lecteur assidu d’area51 que je  remercie. En faisant des recherches sur cette histoire je suis tombée sur le site de Fréderic Moncoqut  http://www.bardenas-reales.net . Ce monsieur est passionné par cette zone désertique située au Sud Est de la Navarre, qui est devenue une Réserve Naturelle reconnue par l’UNESCO en 2000. La région abrite depuis 1951 une base de l’armée de l’air espagnole, dont l’implantation en cette zone naturelle exceptionnelle a très vite suscité l’opposition des populations locales qui manifestent fréquemment contre la poursuite des activités militaires. Frédéric se rend  plusieurs fois par an dans les Bardenas, et depuis plus de 20 ans y passe toutes ses nuits à la belle étoile près d’un feu de camp (en toute saison) et il y a un jour fait une observation d’ovni (le 11 novembre 2010) . Voici le lien vers sa photo : http://www.bardenas-reales.net/OVNI.htm

Il  m’autorise aimablement à publier quelques un de ses écrits sur area51 mais il nous donne également un résumé plus précis des évènements qui se sont déroulés en 1975 (d’après un texte écrit en espagnol qu’il a  traduit) que vous trouverez ci-dessous  

séparation jet

Bardenas Reales, Navarra, Spain

Les Monegros (province de Saragosse) et les Bardenas Reales figurent parmi les régions espagnoles qui recueillent le plus grand nombre d’observations d’ OVNIs .

Les observations les plus réputées sont celles des 02 et 05 janvier 1975 :

1975, Ovni dans les Bardenas.

Tout a commencé dans la nuit du 02 janvier 1975 dans le polygone de tir des Bardenas Reales, en Navarre (Espagne).

 22h55 : Un soldat de garde à l’extérieur de la tour principale voit au loin une lumière rouge intense qui se déplace très légèrement. Puis, pendant quelques minutes, une forte lumière illumine toute la zone militaire. De façon inattendue, cette lumière commence à se déplacer vers la tour. L’alerte est donnée chez les militaires, quelque chose s’approche de la zone réglementée.

De quoi peut-il s’agir ? Peut-être des manœuvres aériennes, un effet d’optique ou un objet inconnu ? Les soldats de gardes, nerveux et affolés, prennent la décision d’appeler leur caporal ainsi que trois autres militaires. Ils sont tous très surpris, la source de lumière leur est inconnue.

Selon les documents officiels, aucune des personnes présentes n’est capable de percevoir l’objet en détail, mais il est confirmé qu’il « dégageait une lumière rouge très intense, et une autre de la même couleur mais plus faible », « l’objet se situait entre 2 et 5 km de la station observation et après avoir été immobile pendant 5 à 10 minutes, il s’éleva à 50 mètres de hauteur puis disparut rapidement »

Environ 10 minutes plus tard, un autre objet volant arriva au-dessus de la zone militaire. Un sergent, comme témoin principal, le décrit comme une « forme de coupelle inversée, avec des lumières blanches sur le haut et le bas, et des lumières clignotantes blanches sur les côtés ». Il compare sa taille à celle d’un camion

Trois jours plus tard, le 05 janvier 1975, un nouvel objet apparaît au-dessus du polygone de tir.

01h00 : Le soldat Martinez écoute tranquillement la radio. Le calme est total, jusqu’à ce que, curieusement, le récepteur commence à avoir des interférences. Il décide de résoudre le problème et se rend en haut de la tour pour chercher des outils. Jusqu’à présent, tout semble normal, mais quand le soldat grimpe la tour il voit quelque chose d’inhabituel, « un grand rayon de lumière s’élève de la montagne la plus proche. »

C’était une lumière très claire qui est restée statique pendant plus de 30 minutes.

Martinez prévient le caporal de garde. Toute la base est alertée.

Cette étrange affaire, avec celle qui eut lieu trois jours plus tôt, provoque une « Alerte Maximale » des forces militaires de toute la région. La raison est simple : une lumière d’origine inconnue a envahi une zone de sécurité espagnole.

Plusieurs véhicules partent de la caserne en destination de la lumière, l’objectif est clair : « Clarifier l’événement ».

Le phénomène s’accentue encore plus à l’approche des militaires. Le faisceau lumineux commence à bouger et à changer de couleurs. Puis l’objet lumineux s’élance à une vitesse vertigineuse et disparait sans laisser de trace.

Les militaires arrivent dans la zone où l’objet a soi-disant atterri quelques instants auparavant. Ceux-ci découvrent une large empreinte circulaire d’environ 10 mètres ainsi que des herbes brûlées. Qu’est-ce qui a bien pu brûler les herbes dans ce cercle ?

Il y a encore de nombreuses inconnues concernant ce qui s’est passé dans Bardenas durant les nuits du 02 et du 05 janvier 1975. Certains des soldats témoins de ces phénomènes ont été interrogés par des ufologues réputés. Mais selon ces même militaires, des supérieurs de haut rang les ont sérieusement mis en garde, « Aucune déclaration ne doit être faite à propos de ce qui s’est passé, l’affaire est close », et aussi que « Le feu des herbages avait été causé par des braconniers ». 

Informations et désinformations :

Articles de presse datant du 07.01.1975

Article de presse datant du 08.01.1975

L’affaire a été déclassifiée en juillet 1994 et rendue officiellement publicque dans un document très controversé intitulé « el documento 0023 « .

 

 

Source : http://www.bardenas-reales.net

Grand Merci à Frédéric Montcoqut

bardenas

Mise à Jour AREA51BLOGUE le 21 fevrier 2013 à 19:30

area51blog


A l’époque soviétique, le ministère de la Défense a travaillé sur un projet secret visant à créer un surhomme avec des capacités paranormales.

21/02/2013

illustrationPravda.Ru

Le:21/02/2013, 22h40.

Article posté par  chez notre ami christian Macé que nous remercions pour son travail de recherches et de partage.

(Traduction  investigations ufoetscience à l’aide de traducteur en ligne)

A l’époque soviétique, le ministère de la Défense a travaillé sur un projet secret visant à créer un surhomme avec des capacités paranormales. En vertu de ce projet, un groupe de scientifiques a réussi à entrer en contact avec une civilisation étrangère. La tête de ce projet top-secret a partagé quelques détails avec les journalistes pour la première fois.

Par une journée d’hiver régulier à Moscou, dans le confort d’une chambre avec une cheminée, les journalistes ont reçu une véritable sensation. Un haut fonctionnaire à la retraite du ministère de la Défense, le lieutenant-général en réserve, Ph.D., membre de l’Académie des Sciences Naturelles Savin Alexey dit que vers la fin des années 1980, un groupe de chercheurs de l’Unité de Gestion Expert d’état-major général a réussi à prendre contact avec les représentants d’une autre civilisation. Fait intéressant, aucun des journalistes ont été particulièrement surpris, mais plutôt soulagés par la «confession».

A l’époque soviétique, le ministère de la Défense a travaillé sur un projet secret visant à créer un surhomme avec des capacités paranormales..


Une créature bizarre dans les eaux du New Jersey ou fake?

21/02/2013

.paranormal-info.fr/

Une créature, ressemblant à une Lamproie marine, fut capturée et tuée par deux pêcheurs dans une rivière du New Jersey.

La chose étonnante est la taille. En général, la taille moyenne est de 50 à 70 cm de long, 90 pour les plus beaux spécimens.

Une créature bizarre dans les eaux du New Jersey ou fake?.

.


Rencontre rapprochée à Fairview état de Pennsylvanie.

21/02/2013
Illustration " reconstitution"WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

Illustration  » reconstitution »
WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

Traduction Aréa 51 Blog, le : 21/02/2013 à : 17h40.

area51blog

Bonjour Je vous écris dans le but de confirmer une observation inhabituelle dont je fût témoin le 16 Octobre 2012 à environ 23h15. Je rentrais à  la maison de mon  travail en direction nord sur RT 20 Rd West Ridge. près de Fairview, PA quand je remarque de vives lumières vertes qui descendent dans les bois derrière un hôpital vétérinaire. J’ai tout de suite ralenti j’ ai stationné dans le parking à l’arrière de l’hôpital. J’ai pu voir plusieurs feux verts dans les bois et quelques lumières rouges et blanches. Je suis sorti de la voiture pour avoir une meilleure vue. Debout devant ma voiture, j’ai commencé à entendre  comme un son « de tranchage » mêlés à d’autres extraordinaires distinct venant des bois . Il a en  semblé en réalité que plusieurs personnes coupaient  des arbres. Les lumières (feux) et l’activité se  situaient à environ 50 yards (45,72 mètres)   devant moi mais je ne pouvais distinguer de mouvements.

Je suis resté debout là , pour environ 10 minutes à écouter les sons continus. Ainsi fatigué, j’ai décidé de partir à la maison. J’ai supposé qu’il y avait des  ouvriers qui dégageaient le terrain ( la terre) , quoique ceci soit près d’un emplacement résidentiel et travaillant  la nuit  était un peu inhabituel.Lorsque  j’ai fait marche  en arrière dans la voiture j’ai remarqué le mouvement dans un parking adjacent.Le lieu suffisamment éclairé afin que j’aperçus   2  silhouettes s’éloigner de moi vers les bois.

Ils ressemblaient  aux personnages d’un dessin animé. Les êtres mesuraient environ 5 pieds ( 1,50m) leurs membres étaient grands et très minces. Je ne pouvais pas voir leurs visages mais leurs  têtes étaient  comme une forme d’arachide. Ils se déplaçaient vite . Seules leurs jambes bougeaient ,tous les autres membres de leur corps étaient rigides. Ils portaient  aussi une ceinture blanche liée à travers la taille .

Lorsque j’ai observé les 2 entités entrer dans le  bois,  un « son de tourbillonnement » semblaient venir de la direction de ce  bois. Soudainement cinq feux verts énormes sont montés du bois, une structure a plané pendant une seconde ou deux, avant de disparaître. Je pense que les lumières(feux) allongées désignaient un ensemble que j’estime d’ environ 150 pieds( 45 mètres ). C’était un très grand vaisseau.

Le jour suivant j’ai marché par les bois où cet incident est arrivé et j’ai remarqué que quelques petits arbres dans une zone particulière ont été déracinés.  Rien d’autre d’anormal. J’ai décidé de ne pas mentionner mon témoignage afin de voir si quelqu’un l’avait rapporté aux médias locaux. Aujourd’hui, je n’ai pas vu de mention de cet atterrissage ou de curieuses lumières(feux). Je vis dans Fairview, PA et  aucun résident a rapporté quoi que ce soit à ce sujet.

Précision du témoin à l’enquêteur:

Je préfère de ne pas fais divulguer tout haut  » mes détails », au moins jusqu’à ce qu’un autre rapport semblable soit rendu public. Fiarview est une petite ville et tout le monde s’occupe de ses affaires, si tu vois ce que je veux dire.

Remarque : l’image  de ce post est une illustration.

separation

Sources/ Références:

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS

http://www.naturalplane.blogspot.com
 
 
WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG
 
WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG
 
 WWW.MUFONNJNEWS.COM
 
separation

Mise à jour Aréa 51 Blog , 21/02/2013, 17h40.

area51blog


Des archéologues belges découvrent la tombe d’un vizir de Ramsès II

20/02/2013

media_xll_5577285

Article source:7s7

MERCREDI 20 FÉVRIER 2013

Des archéologues belges ont découvert en Egypte les vestiges du tombeau d’un important ministre du pharaon Ramsès II. La pyramide du vizir Khay devait mesurer 15 mètres de haut lors de son édification, a indiqué mercredi l’administration égyptienne des Antiquités.

 Le tombeau, vieux d’environ 3.200 ans, a été découvert à Sheikh Abd el-Qurna, dans les environs de Louxor. Un relief représentant le vizir rendant hommage à une divinité a été découvert dans les vestiges de la pyramide.

Les égyptologues disposent de peu de connaissances concernant la vie du vizir Khay. Ce dernier aurait servi à la cour de Ramsès II durant près de 15 ans.

Dans l’Egypte antique, le vizir était le premier magistrat après le pharaon.

separation

Mise à jour Aréa 5 1Blog, le 20/02/2013 , 21h25.

area51blog


Dossier :L’OVNI de Kecksburgh : Le Nouveau Roswell

20/02/2013

photo-22536-L

area51blog

avatareraavatar-i-love-japan

Note adm:

Reportage de planète choc:

*L’incident de Kecksburg le 9 décembre 1965, vers 16h30, plusieurs centaines de témoins répartis sur 3 états américains (Michigan, Ohio et Pennsylvanie) ainsi qu’au Canada aperçurent une boule de feu suivie d’une traînée de vapeur traverser le ciel sur un axe nord-ouest/sud-est. Plusieurs pilotes, en vol au moment des faits, aperçurent également le phénomène et parlèrent d’onde de choc ressentie à proximité de l’objet. L’hypothèse du météore semble la plus probable aux yeux des scientifiques.

Cependant, dans la même soirée, un objet fait un atterrissage en catastrophe 

dans un bois près de Kecksburg (Pennsylvanie)

Un Ovni se crash dans la forêt, il y a des centaines de témoins, 

l’armée américaine boucle la zone et  récupère l’engin.

Un dossier bien connu de l’ufologie exposé dans ce documentaire avec une reconstitution, des témoignages contradictoires……

Vidéo Dailymotion

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

separation

Mise à jour Aréa 51 Blog, le  :20/02/2013, 21h10.

area51blog


<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :