Retour sur le malaise de l’astonaute Mary Anne Stefany Shyn-Piper – Mission STS 115

26/01/2013
STS-115

STS-115 (Photo credit: Wikipedia)

Note Administration

Comme toutes les vidéos youtube ou dailymotion la position de votre administration se voulant rigoureuse et vigilante aborde avec prudence l’interprétation de celles-ci. Le malaise de cette astronaute reste une énigme,  à savoir que le mal de l’espace peut en être la cause et comme tout être humain un spationaute n’est pas exempt d’avoir une pathologie. Néanmoins il n’est pas interdit de penser qu’il y ai pu y avoir un évènement exceptionnel là haut et que ceci soit gardé top secret. Cette astronaute ne s’est jamais plus exprimée depuis, il est aisé de comprendre que si elle ne tient pas sa langue ça en sera terminé des missions spatiales pour elle. Pour conclure, là encore nous sommes toujours dans le doute entre les versions officielles lorsqu’il y en a et la suspicion des versions officieuses.

separation

Le 19 septembre 2006, la mission STS 115 de la navette ATLANTIS est incapable de revenir sur Terre. Elle doit attendre 24 heures à cause d’un objet qui interfère avec sa trajectoire. L’objet la suit depuis plusieurs heures. Aucune explication officielle n’a jamais été donnée par la NASA. Lorsque l’astronaute, Mary Anne Stefany Shyn-Piper, essaie d’expliquer ce qui s’est passé, elle s’effondre. Elle essaie de nouveau et s’évanouit encore une fois. Quelle histoire, n’est-ce pas !

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

En voilà le récit : 

A 11h45, le 9 septembre 2006,  la mission STS-115 avait été lancée comme prévu depuis le complexe 30-9 situé au centre spatial Kennedy en Floride. Cependant, la NASA avait retardé le programme de retour d’un jour, à cause d’une rencontre avec un objet le 19 septembre. Un objet qui demeurait dans les hautes couches de l’atmosphère depuis 24 heures rendait impossible sa trajectoire de retour.

Bien que la NASA ait d’abord annoncé qu’il s’agissait de débris spatiaux, de glace ou même d’un sac, elle reconnut finalement ignorer la nature de l’objet. La NASA, employa les termes « d’objet étranger ».

Une fois sur Terre, durant la conférence de presse de l’équipage, voici ce qui se produisit lorsque l’astronaute voulut décrire cette rencontre

Mary Anne Stefany Shyn-Piper : – Nous avons vu quelque chose qui …  vous voyez ….quelque chose que nous n’avions jamais vu avant. Et quand j’ai ouvert la porte, il y avait aussi quelque chose de différent…  Et je suppose que cela ne se serait jamais terminé ainsi sans la préparation d’entrainement de l’équipage. J’ai vu cette lumière…

L’astronaute Stefany Shyn-Piper, un membre de l’équipage de la navette ATLANTIS STS 151 s’est s’évanouie en racontant son expérience : l’observation d’un étrange objet très proche de la navette, tandis qu’elle essayait de procéder à une manœuvre à l’extérieur du vaisseau.

Elle tente de poursuivre sa description. Cependant, en se remémorant cette rencontre inattendue, elle est de nouveau sujet au syndrome de stress post traumatique. Elle quitte alors la salle pour être examinée.

Qu’est ce qui a maintenu l’équipage d’Atlantis en attente ?
Ces images en révèlent la raison.

Pendant que la navette spatiale libérait un liquide inconnu, on peut voir en arrière plan quelque chose qui émerge de l’espace. Cela s’approche. Ses mouvements écartent la possibilité d’un reflet ou d’un satellite. Cet objet tubulaire semble observer l’étrange situation. Progressivement, il s’éloigne jusqu’à disparaitre. Toutefois, il ne s’agit pas des seules images d’ovnis enregistrées au cours de cette mission.
Atlantis avait décollé sans avoir la moindre idée de ce qu’il se passerait.
Dès le premier jour, les rencontres inattendues avaient commencé : cinq sphères de grande envergure, une formation qui avait attiré l’attention de l’équipage. Ces images ont été enregistrées depuis la navette en orbite au-dessus de la république mexicaine. Le 14 septembre à l’aube, tandis que les astronautes tentaient d’installer de nouveaux panneaux solaires qui doubleraient la capacité énergétique de la station spatiale, ils remarquèrent un objet. Soudain et de façon inexplicable, la transmission fut interrompue durant plusieurs minutes.
– Coïncidence ? Observez combien la sphère brillante se déplace rapidement devant la station spatiale internationale. Les caméras placées sur Atlantis ont pu enregistrer cela le 17 septembre. Ce qui se produisit durant les 13 jours qu’a duré la mission fut extraordinaire comparé aux missions antérieures et est devenu une référence pour les équipages qui suivirent: les rencontres avec des présences étranges inattendues dans les projets, des présences qui interfèrent avec les activités humaines dans l’espace…

STS-115 fut capable de rassembler un grand nombre d’images d’ovnis. STS-115 n’a jamais été seule dans l’espace.

Des images édifiantes. Davantage que des suggestions, elles révèlent une réalité dans l’espace. Une réalité qui n’appartient pas seulement à la mission STS-115, mais à toute l’Humanité, à tous les hommes de la Terre et tous les visiteurs de l’espace.

Les équipages ne sont jamais seuls… ni préparés.

Ce qui est arrivé hors de la navette Atlantis entre le 19 et le 20 septembre 2006 est extraordinaire mais la réaction de l’astronaute Stefany Shyn-Piper l’est davantage lorsqu’elle s’est rappelé avoir été si proche de l’étrange objet. Un évènement auquel ni elle ni l’équipage n’était préparé.

Mise à jour  par Era pour Area51 le 26-1-2013 à 02h15

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :