INVESTIGATION OCEANOGRAPHIQUE ET OANIS

maxisciences-recrute-un-redacteur-high-tech_29527_w250

Article source:.maxisciences.com
Publié le 21 décembre 2012 par Maxime Lambert

Publiant leurs travaux le 19 décembre sur PLoS ONE, des chercheurs hongrois et canadiens ont découvert en Hongrie les fossiles d’une nouvelle espèce de mosasaure qui – contrairement aux autres membres de cette famille de reptiles disparus, tous océaniques – vivait en eau douce.

Avec son crâne aplati comme celui d’un crocodile, sa queue différente de celle de ses cousins et ses pattes semblables à celles d’un lézard,Pannoniasaurus ne ressemble guère aux autres mosasauridae connus, dotés, eux, de palettes natatoires. Qui plus est, ses restes n’ont pas été trouvés dans des roches jadis submergées par l’océan – comme c’est le cas pour tous les autres membres de cette famille – mais dans un contexte (anciennement) fluvial.

Il s’agit pourtant bien d’un mosasaure, dont les fossiles ont récemment été découverts dans une mine à ciel ouvert du massif…

Voir l’article original 266 mots de plus

One Response to

  1. melusinefee dit :

    sérieux là… du coup avec la tête plate des crocodiles, je m’interroge sur la pratique dont Jack avait mis un billet sur le fait d’aplatir la tête des enfants… et le cerveau reptilien..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :