Le cratère Patomsky : OVNI, météorite ou éruption volcanique ?

04/10/2012
Marïa Domnitskaïa,
3.10.2012, 17:22

© Collage : La Voix de la Russie

Post repris par Aréa 51 blog à 19h00 , le : 04/10/2012

Article source: http://french.ruvr.ru/

L’éruption d’un volcan, la chute d’un météorite ou le crash d’un vaisseau spatial extraterrestre ? Les scientifiques russes comptent mettre un point final aux discussions sur l’origine d’un des endroits les plus mystérieux de la planète, le cratère Patomsky en Sibérie orientale. La neuvième expédition se rendra au printemps 2013 vers cet objet géologique dans la région d’Irkoutsk.

Le cratère Patomsky domine la taïga comme une pyramide égyptienne. Les chasseurs locaux l’ont baptisé « Nid de l’aigle de feu ». Sa structure a un diamètre de 180 m et une hauteur de 40 m. Le directeur de l’Institut de l’écorce terrestre Dmitri Gladkotchoud estime que le mont a été nommé « cratère » par erreur :

« Lorsqu’on parle d’un cratère, on suppose une cavité. Dans ce cas-là, il s’agit plus tôt d’un cône, c’est-à-dire qu’il il existe une forme positive du relief. Ensuite, le cratère apparaît généralement suite à la chute de corps célestes ».

Huit expéditions ont essayé d’établir l’origine du « Nid de l’aigle de feu », mais aucune version, dont celle de la chute d’un météorite ou le crash d’un OVNI n’a été confirmée.

Les résultats des recherches mettent en évidence un volcan qui pourrait être causé par la vapeur et les dégagements instantanés de gaz. En particulier, il pourrait, selon les résultats de la cinquième expédition, s’agir de cryovolcanisme datant de l’époque du petit âge glaciaire .

Selon M. Gladkotchoud, le cratère continue encore de se former. Pour confirmer cette théorie, plusieurs détecteurs ont été installés sur la superficie du « volcan ». Si leur position change l’année prochaine, cela signifiera que le cratère est « vivant » et bouge.

Des expéditions scientifiques ont eu lieu en 2006, 2008 et 2010. La masse de roches déplacée est estimée à environ 1 million de tonnes.

Lors de la prochaine expédition, les scientifiques comptent utiliser un appareil permettant d’étudier le cratère à une profondeur de 1,5 km.

Le cratère Patomsky a été découvert en 1949 par le géologue Vladimir Kolpakov. T


%d blogueurs aiment cette page :