Crop circle de Wanborough Plain, Liddington, Wiltshire – 1 Juillet 2012

08/07/2012
Publicités

Derniers crop circles 2012- Pologne, France, Italie, Pays-Bas

08/07/2012


08/07/2012

Médiathèque et Index Ufologique et Spatial

Si l’on recoupe  les différents témoignages d’ovnis dans le monde, nous pouvons lister les formes les plus couramment observées…
SYNTHESE

Il existe quatre grandes catégories de formes d’ovnis : Cylindres, Disques, Sphères, Triangles. La forme observée ou photographiée d’un ovnis varie selon la distance séparant le témoin de l’objet et la déformation engendrée par la propulsion.

Par conséquent un engin en forme de disque peut apparaître sous la forme d’une sphère, d’une simple boule lumineuse à haute altitude. De plus, on peut logiquement supposer sans aller trop loin que le type d’engin ne doit pas être le même selon sa fonction propre (sonde d’exploration avec ou sans pilotes) et selon la nature des ufonautes de la civilisation extraterrestre qui en est à l’origine…

1- SYSTEME DE CLASSIFICATION ET LES DIFFERENTS TYPE PENDANT LES OBSERVATIONS

En 1979, Une étude statistique de Erich Zürcher sur les formes d’OVNIs rapportées par les témoins…

Voir l’article original 1 639 mots de plus


« Le crash de Roswell est réel »

08/07/2012

La une du Roswell Daily Record au lendemain du « crash »


C’est la « bombe » lâchée par Chase Brandon parfois surnommé le visage public de la CIA, dans Coast to Coast, une émission de radio très suivie aux Etats-Unis. Ce n’est pas la première fois bien sûr qu’un pseudo agent secret ou qu’un militaire à la retraite aux états de services brumeux dévoile « toute la vérité » sur l’un des plus grands mythes modernes. Mais la carrière de Chase Brandon le distingue des habituels « whisperers », les chuchoteurs de rumeurs qui alimentent la légende roswelienne depuis 1947.

Chase Brandon a travaillé pendant 35 ans à la CIA dont 25 comme agent sous couverture. Depuis quelques années, il officie comme aux « relations publiques » de l’agence et a travaillé comme consultant sur de nombreux films hollywoodiens comme « La Recrue » et « Ennemi d’Etat ». L’ancien espion va même faire ses débuts d’acteur dans « The Rogue », un thriller où il incarne… un ponte de la CIA.

Dans cette interview de près d’une heure, Chase Brandon se montre relativement avare de détails mais pas de conviction : « Je sais de façon absolue qu’un vaisseau venu d’un autre monde s’est écrasé à Roswell, que les militaires ont ramassé non seulement une épave mais aussi des cadavres et que tout cela a été rendu public pendant un court laps de temps (Référence aux premières déclarations de l’US Air Force qui avait annoncé le crash d’un Ovni avant de se rétracter) ».

Il affirme avoir consulté les archives de la CIA, l’Historical Intelligence Collection, lu plusieurs documents relatifs au crash et vu des « objets » dont il refuse de préciser la nature exacte. Chase Brandon lance-t-il ses révélations de sa propre initiative ou a-t-il obtenu l’accord tacite de la CIA ?

Le passé professionnel de Chase Brandon est à double tranchant : gage de crédibilité, il peut être aussi l’indice d’une manipulation.

Le blog de Gildas Bourdais, LE spécialiste français de Roswell : http://bourdais.blogspot.fr/

Un extrait de l’interview de Chase Brandon.

Source : http://dark-zone.blog.parismatch.com/2012/07/01/%C2%AB-le-crash-de-roswell-est-reel-%C2%BB/#more-949


L’Atlantide refait surface dans la mer du Nord

08/07/2012

Le continent légendaire de l’Atlantide a été découvert par les scientifiques britanniques. Ils affirment qu’il y a 8000 ans, un pays existait entre le Danemark et l’Ecosse, où des villes étaient construites et où vivaient des gens. C’est le changement climatique, qui les a forcés à quitter cette terre, qui est finalement allée sous l’eau dans la mer du Nord.

Les plongeurs d’une compagnie pétrolière ont trouvé ce « monde enfoui sous l’eau » par hasard. Ils effectuaient l’inspection de la zone aquatique autour d’un plateau pour y placer de plateformes de forage. Des harpons, des outils en silex, des tumulus anciens, ont été retrouvés sur le fond marin, rapporte l’étude de l’Université de St. Andrews. Les chercheurs supposent que des dizaines de personnes vivaient dans cette région. La terre qui reliait l’Ecosse au Danemark a été inondée à la suite d’une catastrophe naturelle, probablement un tsunami. Toutefois, on peut également émettre l’hypothèse que les gens ont quitté cette zone à cause des changements du niveau de l’océan, provoqués par des processus climatiques.

La version des Britanniques suscite beaucoup de doutes, explique Andreï Velitchko, Directeur du Laboratoire de Géographie évolutive de l’Institut de géographie de l’Académie des Sciences de Russie.

« Il n’y a jamais eu de descente des terres aussi brusque dans la zone de la mer du Nord. Mais à l’époque du dernier maximum glaciaire on pouvait y observer une régression de l’océan. Son niveau a baissé de 130 mètres. Cependant, il n’y a aucune preuve de ce processus, sauf la propagation des glaciers dans cette région, qui était en train de s’assécher. La dernière étape du phénomène a été enregistrée il y a environ 20.000 ans. Et on date l’Atlantide d’il y a 8000 ans environ. Il y a donc une contradiction ».

Malgré des différences de dates, les scientifiques britanniques ne sont pas moins enthousiastes. Le professeur de l’Université de St. Andrews Richard Bates affirme que l’Atlantide occupait une superficie de 800.000 kilomètres carrés dans la mer du Nord et sa partie centrale avait la taille de la France. Les scientifiques ont même modélisé la flore et la faune du pays qui s’est retrouvée sous l’eau. Ils estiment que les conditions de vie y étaient très confortables. Les spécialistes comptent rétablir prochainement la forme de ce territoire, en utilisant les technologies de simulation par ordinateur.

L’Atlantide passionne les chercheurs depuis plusieurs dizaines d’années. Une discipline à part a été même créée : l’atlantologie. Elle s’intéresse à toutes les informations sur l’Atlantide. En réunissant les différentes suppositions, on peut identifier une quinzaine de points sur le globe, où aurait pu se trouver le mystérieux continent. Il s’agit notamment de la zone maritime entre l’Espagne et le Maroc, des îles Baléares, de la région des Açores, des îles Canaries, de la mer Noire, des Andes, ou du Brésil. Selon une autre supposition, l’Antarctique serait en fait l’Atlantide perdue. L’auteur de cette hypothèse, l’écrivain anglais Graham Hancock explique dans son livre Fingerprints of the Gods (Traces des Dieux) que l’Antarctide s’est déplacée vers le pôle Sud à la suite de cisaillement lithosphérique. Et avant cela, elle se trouvait près de l’équateur et n’était pas recouverte de glace. Lorsqu’elle se trouvait à son emplacement d’origine, l’Antarctide avait un climat chaud, une flore et une faune variée, et une population nombreuse. D’ailleurs, des traces de la civilisation sont toujours visibles sur les photos satellites, estime Hancock. Toutefois, l’hypothèse de l’écrivain britannique entre en contradiction avec la vision scientifique du mouvement géologique des continents.

Peut-être que l’Atlantide, ce n’est qu’un mythe, écrit par le philosophe grec Platon. C’est lui qui a décrit pour la première fois dans ses Dialogues la mort de l’île légendaire des Atlantes, descendue en une journée sur le fond marin. Se basant sur certaines légendes, le philosophe grec a estimé la date approximative de cette catastrophe d’il y a 9000 ans au milieu du 10e siècle. Mais Platon n’a pas parlé de la mer du Nord, où le continent légendaire aurait été identifié par les scientifiques britanniques. Pour lui, l’Atlantide a coulé dans l’océan Atlantique.

http://french.ruvr.ru/2012_07_07/Atlantide-decouverte/


08/07/2012

Investigations UFO et Science

Article source:http://www.mysteredumonde.com/

Située en Australie occidentale, Perth est l’une des villes les plus isolées de la planète, avec un vaste territoire en grande partie désertique qui s’étend sur des milliers de kilomètres. Pour tous ceux qui ont régulièrement traversé des zones vraiment éloignées seuls la nuit, c’est une donnée que vous n’aurez probablement pas connue. Il est préférable d’avoir de la musique au cas où vous n’auriez pas envie de vous ennuyer, car cette région est si vaste avec une route aux lignes droites interminables.

Au petit matin du 20 Janvier 1988, Knowles Faye et ses trois fils adultes, Sean, Patrick, et Wayne, ainsi que leurs deux chiens, se dirigeaient de chez eux à Perth, sur la route vers Melbourne, le long de la Eyre Highway dans la plaine de Nullarbor voyant une partie du paysage de désolation, qui est une route sans arbres, mais bien entretenue malgré de…

Voir l’article original 2 539 mots de plus


%d blogueurs aiment cette page :