Des vaisseaux spatiaux se rendront vers des dimensions parallèles

07/07/2012

Photo : EPA

La recherche de Jack Scudder, un physicien spécialisé dans les plasmas à l’Université de l’Iowa, a conduit à des portails secrets qui s’ouvrent dans le champ magnétique. Selon la recherche, des « points X » existent dans la magnétosphère de la Terre. Dans ces endroits, les champs magnétiques de notre planète entrent en collision avec le Soleil, créant ainsi une ligne continue de 93 millions de miles. Selon les physiciens, ces « points X » sont insaisissables, temporaires et de petite taille. Ils se forment et disparaissent de façon imprévisible.

En 2014, une grande mission de la NASA, à laquelle participeront quatre vaisseaux spatiaux équipés de toutes sortes de capteurs, sera lancée dans la magnétosphère terrestre. Cette mission aura pour mission l’étude de ces portails secrets.

Source : 


Des ovnis aperçus aux États-Unis et en Europe centrale

07/07/2012

Source :

Des ovnis aperçus aux États-Unis et en Europe centrale

Photo : RIA Novosti
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog

Au cours de cette semaine, des objets volants non identifiés auraient été aperçus aux Etats-Unis, en Slovaquie et en Pologne. Selon plusieurs sources, il s’agirait du même objet.

Trois boules de couleur rouge, dont la trajectoire ne correspond pas aux mouvements des aéronefs terrestres auraient parcouru très rapidement une distance de 10.000 kilomètres.

Plusieurs vidéos des témoins ont été publiées sur Internet, confirmant le phénomène de l’apparition presque simultané des ovnis dans plusieurs régions de la Terre.


Certains scientifiques sont déçus par la découverte du boson de Higgs…

07/07/2012

Source : Atlantico.fr

Pourquoi l’un des hommes les plus intelligents du monde trouve la découverte du boson de Higgs sans grand intérêt

"Succès global" pour le directeur général du Cern, mais déception pour plusieurs scientifiques, la découverte du boson de Higgs met les physiciens en émoi. Car si elle ouvre de nouvelles portes, elle en ferme aussi beaucoup.

Le Cern a annoncé le 4 juillet avoir découvert, avec une certitude de 99,99997%, le boson de Higgs. Crédit Flickr / Fredaniane

Les réactions après l’annonce mercredi de la découverte du boson de Higgs ne sont pas toutes enthousiastes. Certes, pour l’immense majorité des scientifiques, il s’agit d’une des plus grandes victoires de la physique moderne et « un autre grand bond pour l’humanité », pour reprendre les mots du président du conseil du Cern, Michel Spiro. Mais pour d’autres, la joie est teintée de déception, à l’image du physicien et cosmologiste Stephen Hawking. S’il considère que cette découverte mérite un Prix Nobel, il a déclaré à la BBC qu’elle était « dommage dans un sens, car les grandes avancées dans le domaine de la physique proviennent d’expériences dont les résultats sont inattendus ».

Quelques semaines avant la conférence du Cern, Futura-Sciences expliquait déjà que « la pire déception serait certainement que l’on annonce dans quelques mois que l’on a trouvé un seul boson de Higgs avec des propriétés identiques à celles prédites par le modèle standard. Si tel était le cas, il y a gros à parier que le LHC n’aurait servi à rien et que même les successeurs du LHC (Large hadron collider, l’accélérateur de particules du Cern, ndlr) ne seront pas vraiment en mesure de nous donner des signes d’une nouvelle physique. »

Car cette découverte, finalement, ne fait « que » confirmer une théorie qui était déjà largement acceptée. Les chercheurs voulaient trouver le boson depuis un demi-siècle, ils l’ont trouvé. Le directeur général du Cern était d’ailleurs laconique, mercredi, en annonçant : « Je pense que nous l’avons trouvé ».

Le boson de Higgs était un postulat du physicien écossais Peter Higgs, émis en 1964, et son existence est essentielle dans le cadre du « modèle standard » de la physique des particules. C’est lui qui permet d’expliquer pourquoi certaines particules ont une masse et d’autres n’en ont pas.

Le problème, c’est que ce modèle standard ne décrit pas toutes les forces qui animent l’Univers, et possède encore plusieurs zones d’ombre. Pour les éclairer, de nombreuses théories ont été proposées : des nouvelles dimensions, de nouvelles particules, des mini-trous noirs… Or, en prouvant l’existence du boson de Higgs sans valider aucune de ces nouvelles théories, l’accélérateur de particule du Cern laisse beaucoup de questions en suspens, rappelle le New Yorker.

Pour le scientifique britannique Stephen Wolfram, « homme le plus intelligent du monde » selon The Atlantic, le modèle de Higgs est un peu comme un « hack », une tricherie. Sur son blog, il explique avoir espéré depuis 35 ans que « finalement, on trouverait quelque chose de plus élégant et de plus profond pour expliquer quelque chose d’aussi fondamental que la masse des particules. Mais on dirait bien que la nature a choisi une solution simple au problème : le mécanisme de Higgs dans le modèle standard. »

Le scientifique continue en expliquant que « si le modèle standard est correct, l’annonce [de mercredi] est certainement la dernière découverte majeure que pourrons nous offrir les accélérateurs de particules actuels. Bien sûr, on peut toujours avoir une surprise, mais je ne parierais pas dessus. »

Déjà en 2008, Wired écrivait que la découverte du boson, rien que le boson, serait le pire scenario que pourrait offrir le LHC. « Ca ne confirmerait que ce que l’on sait déjà, sans faire avancer la science : quel ennui. » Le journaliste Adam Mann précise cette pensée : « Le boson de Higgs est déjà un peu trop ordinaire ».

Les scientifiques ne perdent néanmoins pas espoir. Notamment parce que cette découverte ouvre la porte à de nouvelles recherches. « Est-ce qu’on peut appliquer cette découverte à quelque chose ? Pour le moment, mon imagination est insuffisante. Comme l’imagination de Michael Faraday était bien trop petite pour envisager tout ce qu’il pouvait faire avec l’électricité lorsqu’il l’a découverte», a déclaré Albert de Roeck, physicien du Cern, à la Tribune de Genève.

Maria Spiropulu, professeur au California Institue of Technology, a elle expliqué au New York Times qu’elle avait toujours espoir d’être surprise par le boson. « Je ne veux pas que ça soit une histoire de modèle standard. Je ne veux pas que ça soit simple, ou symétrique, ou ‘comme prévu’. Je veux que cette découverte soit si complexe qu’elle m’envoie –qu’elle nous envoie tous- dans une impasse pendant un bon moment. »

Et dans tous les cas, rappelle Futura-Sciences, il reste encore des territoires « où l’humanité pourra progresser encore, en particulier technologiquement » : les neurosciences, la bio-informatique, l’information quantique, l’astrobiologie, la nanotechnologie et l’astronautique.


Le 07 Juillet 2012, Soirée en direct de 20h30 à 23h

07/07/2012

Nous vous informons que ce soir (soit le 07 Juillet) se déroulera une soirée en direct sur ODH Tv, de 20h30 à 23h.

sans titre

Une soirée en direct de type "Antenne Libre" vous sera proposée demain soir.

Les émissions "Antenne Libre d’ODH Tv" sont:

- des témoignages

- un ou plusieurs sujets libres selon vos choix

- un ou plusieurs débats lancés par les intervenants, auditeurs (trices) ou T’chatteurs (euses).

Tout le monde peut participer aux émissions en direct d’ODH Tv, pas de censure, en toutes libertés et bien sûr totalement gratuites!!!

423226_356019244410717_219484154730894_1414079_130265738_n
http://odhtv-replay.kazeo.com/prochain-direct/le-07-juillet-2012-soir%C3%A9e-en-direct-de-20h30-%C3%A0-23h,a3263425.html

Ovni à Vichy : "J’ai eu peur" confie le cameraman qui a filmé l’objet lumineux

07/07/2012

Information envoyée par Patrick

La vidéo troublante de l’objet lumineux filmé à Vichy il y a quelques jours a été capturée depuis le site des Hurlevents. L’auteur de la vidéo livre ses impressions.

Il est encore très troublé par cette scène, qui s’est déroulée il y a une dizaine de jours dans le ciel de Vichy. Pierre, qui habite une petite commune proche de Saint-Yorre, dans l’Allier, raconte la nuit où il a aperçu un étrange objet lumineux tournoyer dans le ciel.

C’était aux environs de 23h. Le jeune homme de 28 ans se trouvait sur le site des Hurlevents qui surplombe Vichy. « Tout d’abord, quand la lumière est apparue, à ce moment là précis j’ai ressenti un doute. Je ne savais pas ce que c’était au départ. Puis, à un moment donné, j’ai eu peur, car j’ai vu "l’objet " tournoyer sur lui même. Mais la lumière rouge qu’on voit à l’arrière de "l’engin " sur la vidéo ne bougeait pas. Pourtant, ces lumières appartenaient au même ensemble, j’en suis sur », raconte celui qui a filmé pendant près d’une heure cette étrange scène.
« Et puis à un moment les lumières se sont rapprochées et ont clignoté plus vite un peu comme à la fin de la vidéo. L’observation a largement duré 1 heure ».
Pour certains observateurs, très attentifs au manifestations ufologiques et à l’univers des Ovnis, il s’agit d’un document exceptionnel, de par sa durée dans le temps notamment. Les plus cartésiens continueront à penser qu’il s’agit des lumières d’une villa située sur les coteaux ou autres explication plus rationnelle.

Voici une photo du site depuis lequel la vidéo a été enregistrée. D’après Pierre, le cameraman, l’Ovni était positionné juste à gauche du petit arbre que l’on voit sur la droite de la photo.

 

Source : http://www.lasemainedelallier.fr/06072012ovni-vichy-filme-soucoupe-volante-ufo-juin-2012-endroit-hurlevents-temoignage,1.media?f=1475


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  077 followers

%d bloggers like this: