01/02/2012

MAXINE-VOYANCE

Le « Système international de surveillance géodynamique » a rapporté le 15 Novembre 2011 une émission d’énergie puissante du noyau de la Terre.

Une anomalie de gravité intense a été enregistrée simultanément à partir du réseau de surveillance Atropatène et dans les diverses stations de géophysique à travers le monde : A Istanbul (Turquie), à Kiev (Ukraine),à Bakou (Azerbaïdjan),à Islamabad (Pakistan) et à Yogyakarta (Indonésie).

View original post 229 mots de plus

Publicités

Quand Eisenhower fait copain-copain avec les extraterrestres

01/02/2012

Source : http://www.rtl.be/loisirs/detente/paranormal/731460/quand-eisenhower-fait-copain-copain-avec-les-extraterrestres

Les langues se délient, les dossiers secrets s’ouvrent lentement et certaines voix s’élèvent pour affirmer que, dans les années ’50, le Président américain aurait délibérément rencontré des extraterrestres…

« On nous cache tout, on nous dit rien » chantait Jacques Dutronc, mais force est de constater qu’en matière de secrets, les États-Unis n’ont de leçon à recevoir de personne. Ainsi, à en croire des témoignages de fils de personnes ayant vécu les événements, deux absences injustifiées du président des États-Unis, à l’époque Dwight Eisenhower, se justifieraient, justement, par des rencontres avec des êtres venus d’ailleurs

La première rencontre aurait eu lieu le 20 février 1945. Alors qu’il est en vacances d’hiver à Palm Springs, le président disparaît pendant une trentaine d’heures. La version officielle parlera d’une dent cassée et de soins donnés dans une clinique dentaire privée. La version sera confirmée par la dentiste qui, curieusement, disparaîtra à son tour, son compte en banque lui permettant d’arrêter de travailler miraculeusement jusqu’à la fin de ses jours. La deuxième rencontre se déroulera, elle, le 11 février 1955. Là encore, le Président disparaît pendant quelques heures.

Dans les deux cas, des hommes et des femmes voient le président ailleurs que ce que les versions officielles affirment, ils sont convoqués et l’on invoque le secret défense pour s’assurer de leur silence. Dans les deux cas, de curieux engins se seraient posés à proximité de Air Force One, l’avion présidentiel. Le président serait monté à bord de ses engins pour ‘discuter’, toujours selon des témoins aujourd’hui introuvables, de l’opportunité de révéler au monde l’existence de vies ailleurs que sur notre planète. Différentes sources semblent vouloir confirmer cette histoire rocambolesque au possible.

Il n’en reste pas moins que si l’on y croit, Eisenhower serait l’unique chef d’État à avoir conversé avec des êtres venus d’ailleurs. Et là, nous pouvons nous poser deux questions légitimes : est-ce vrai ? Et, si oui, qu’a-t-il pu bien dire d’aussi idiot pour que les extraterrestres n’aient plus jamais voulu réitérer l’expérience ?


%d blogueurs aiment cette page :