L’atmosphère n’a pas tellement changé depuis la Terre primitive

Source :  http://www.maxisciences.com/atmosph%e8re/l-atmosphere-n-a-pas-tellement-change-depuis-la-terre-primitive_art19774.html

Selon une équipe de scientifiques, l’analyse des premières roches terrestres révèle que l’atmosphère de la Terre primitive était proche de sa composition actuelle. Cette découverte pourrait permettre de revoir les théories sur l’apparition de la vie.

L’atmosphère primitive de la Terre n’était pas qu’une « soupe » de méthane, de monoxyde de carbone, d’hydrogène sulfuré et d’ammoniac affirment des chercheurs du New York Center for Astrobiology dans la revue Nature. Cette découverte est contraire à ce que pensait la majorité des spécialistes et l’étude indique que l’atmosphère contenait déjà des composants riches en oxygène comme de l’eau, du dioxyde de carbone et du dioxyde de souffre.

Lire la suite

2 Responses to L’atmosphère n’a pas tellement changé depuis la Terre primitive

  1. isabelle math dit :

    ah? et que dire alors des dernières découvertes issues des analyses des milieux extrêmes?… là où on pensait qu’il ne puisse exister une vie… elle s’y développe ! et ceci laisserait supposer que la vie puisse exister (ou le fut) sur d’autres cometes/planetes/etc…
    documentaires sur la 5 et arte à revoir : pures merveilles permettant de reflechir autrement . car, en effet, ttes les theories s’en trouvent re-discutées, bouleversées.
    plus de science exacte!?

  2. évhémère dit :

    C’est un scoop ?… Curieux , en ce qui me concerne, ce serait plutôt du réchauffé : l’expérience de Miller était déjà nettement sur la voie « révisionniste » alors que je passais mon bac !… Elle datait de 1951 et 20 ans plus tard, la physique du Globe avait fait d’énormes progrès , surtout à la stimulation de l’ Année Géophysique Internationale ( AGI ) de 1957 …que Spoutnick avait « clôturé » de façon inattendue !..
    Dès la fin des années 60, on savait que le dégazage de la Terre avait produit une atmosphère bien différente que celle réunie dans le ballon d’essai !… Cette expérience d’ailleurs avait été réalisée dans le laboratoire de Harold Urey …à l’insu du Prix Nobel de Chimie (1934) !… Elle était très arbitraire et conviendrait mieux pour les atmosphères des planètes géantes gazeuses ( Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune ) , ainsi que pour des planètes comme Titan !…
    Cette expérience a été depuis confirmée pour les conditions les plus extrêmes : on a trouvé des acides aminés , ces « briques du Vivant » au coeur des météorites, mais aussi dans le vide interstellaire !… Mais pour la Terre, tout reste encore à découvrir !…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :