Crash du vol Rio-Paris – Qu’en pensez-vous ?

Voici un document qui m’a été envoyé par l’admin du site www.21122012.be pour avis. Qu’en pensez-vous ?

Selon le rapport des analyses des deux boîtes noires de l’Airbus du vol Rio-Paris, qui s’est abîmé en mer au large du Brésil faisant 228 morts en juin 2009, les experts judiciaires font état de « confusion au sein de l’équipage », sans tirer de conclusion.

Le lien vidéo BFMTV  : http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/crash-du-vol-rio-paris-confusion-de-equipage-1747970/

-Vue de masse nuageuse

« On a un truc droit devant »

Le pilote principal  va se reposer

Le copilote perd le controle

perte des indications du tableau de bord

« On va à une vitesse de fou là »

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

20 Responses to Crash du vol Rio-Paris – Qu’en pensez-vous ?

  1. MrCHOMARCO dit :

    Bien sûr que c’est intrigant…mais une fois de plus, je pense que -malheureusement- à ce niveau de catastrophe, nous ne saurons jamais que ce qu’on veut bien nous faire croire…et c’est plutôt rageant !!!

    • évhémère dit :

      … à moins d’entrer par la force dans le bureau des enquêteurs et de leur faire comprendre qu’ils ont intérêt à se mettre à table !…

  2. Mathias dit :

    C’est un peu léger comme éventuelle apparition d’ovnis.
    Même les appareils les plus perfectionnés peuvent avoir des problèmes techniques.
    Mais bon après avoir tant chercher la fameuse boîte noire, c’est vrai qu’ils auraient put nous en dire un peu plus quand même…

    • ID naze dit :

      Oui, et il semble meme qu’au plus l’apareil est sophistiqué, au plus les pannes peuvent etre dificiles a trouver et le nombre de pannes possibles plus nombreuses peut etre ? 😉
      Bye.

  3. PECQUERY dit :

    c ‘est tres simple , qu est ce qui est le plus important pour un pilote apres son avion à vérifier avant son départ :
    la METEO car il existe tres peu d’avoins capable de voler dans un cumolo nimbus suite au vent de cisaillement avec des eclairs qui pourraient expliquer la perte des instruments subite , j’utilise des sondes pitots pour mesurer des debits d’air amoins de choquer ma sonde c’est l’instrument le plus robuste en comparaison du fils chaud de plus un gros porteur qui part en « stall » n’est pratiquement pas ratrapable sauf par un pilote chevroné
    en conclusion l’avion s’est pris la foudre les systeme de secours se sont mpis en marche mais les degats ont fait partir l’avion en vrille, le pilote se rend compte de vitesse anormale donc certain indicateurs devaient fonctionnés (secours) il est trop tard l’avion se brise à haute altitude , la raison pour laquelle les debris se sont eparpillés sur une grande distance
    la queue de l’avion se brise en premier suivi des ailes et enfin le reste du fusselage en percutant l’eau, voilà mes observations mais ce n’est que pure speculation dire que seul des sondes quadruples sont responsables me parait invraisemblable

    • ID naze dit :

      J’ai cru comprendre, qu’il y avait deux sortes de foudre:
      La foudre négative d’elèctrons qui n’endomage pas la structure de l’apareil.
      La foudre positive de protons qui pèrce les apareils et fait des boules .
      Il est bizard, que les faisseaux ne soient pas protégés de l’induction par des tresses metaliques par exemple ?
      Il doit peut etre y avoir des radars qui détèctent les nuages a risque peut etre ?
      Dans ces cas, le pilote peut faire une manoeuvre d’évitement ?
      Bon il y a aussi le manque de bol surement ? 😉
      Bye.

      • PECQUERY dit :

        efectivement il existe deux types de foudre connues la plus connue est celle entre un nuage chargé negativement et la terre la plus etudiée mais celle entre deux nuages charges de potentiels opposés , je pense que l’on peut la comparée au vagues scelerates dans le genre imprevisible , les raisons du crash sont encore tres vague la question est qui n’aurait pas paniquer dans ce genre de situation et dire aux familles des victimes c’est cette raison première…..sachant avant c’etait les sonde pitot ce qui est flou est esce que l’avion s’est disloquer dans ou avant l’orage, ils parlent que l’avion s’est deroute pour eviter un orage (gros)
        Enfin un dernier reportage nous montre tres bien les interets economique passant devant la securité des passagers

    • ID naze dit :

      En effet,et il y a en plus parfois ,les pieces de rechange contrefaites donc moins chères,mais ne suivant pas le cahier des charges 😉
      Là dessus la main d’oeuvre pas forcement a la page ,peut etre ?
      Dans l’automobile, c’est la politique,je crois, en tout cas.
      Bye.

  4. ID naze dit :

    Bonjour.
    Je n’y connais rien, mais je me souviens de la lècture du roman  » Turbulences  » de Michael Crichton (1996).
    Cet auteur aime reprendre les bons thèmes dans ses ouvrages .
    Ce n’est donc pas nouveau.L’auteur parle de « marsouinage »(l’apareil suit comme une onde altèrnative de montée et de descente ) ,mais l’apareil ne tombe pas dans l’histoire .Il y a seulement quelques passagers victimes qui ont ete balancées trés violament lors de ces montées/ descentes rapides .
    Ce que j’ai trouvé interessant, c’est les controles post accident.L’apareil est passé « au banc au sol « .
    Tout est verifié.
    Là rien n’est decouvèrt, mais peut etre qu’il y a un bug ou un piratage dans le programe automatique ,mais il se peut aussi que toutes autres pannes soient en cause sans que les controleurs ne puissent mettre la main dessus .ça se produit ayeur,lorsqu’un élément sans etre complètement naze, commence a déconner de temps en temps .Une connection peut faire ça, mais bien d’autres choses aussi telles une variation de temperature ou d’hygrométrrie,,une vibration, une induction quelconque ……………?
    Ceux qui depannent en savent quelque chose.
    Dans le roman, rien n’est trouvé, mais il y a surtout des interets cachés dèrière et la situation est tendue ,violente aussi .
    A l’evidence, il n’y a pas de passager particulièrement visé dans l’accident si je me souviens bien .
    La réputation et le crédit de la boite est aussi en cause ……………Hummm:-)
    Bye,les gens .

  5. A-t-on retrouvé des corps ?

  6. évhémère dit :

    Pour le moment, l’enquête est en cours et mon avis personnel ( je ne suis pas pilote mais j’ai déjà suivi des dossiers aéronautiques similaires …) serait que l’ufologie ne s’immisce pas avant que toutes les causes n’aient vraiment été explorées !…
    D’ailleurs, il semble bien que cette catastrophe ne soit hélas qu’une cata. à cause « ordinaire » de notre monde contemporain : la déréglementation ( et la violation des procédures ) , l’emploi de personnels toujours moins nombreux et surchargés ( par rentabilité ), l’emploi de personnels insuffisamment formés pour des postes à risque ….

    • GEORGES dit :

      dans la catastrophe de PALOMARES ils n’ont jamais dit qu’il pouvait y avoir un ovni dans la collision,mais un paysan espagnol a dit que trois avions sont tombes après l’explosion et les américains ont cherches la dernière bombe pendant trois mois,ils ont même réussi a la trouver et a la reperdre,et je pense qu’il sont repartis avec la bombe et l’ovni,bien amicalement Georges.

  7. évhémère dit :

    Et ras-le-citron de cette pub dans ces vidéos !…

  8. Globule dit :

    Je me souviens à l’époque, avoir entendu les témoignages de pilotes d’avion passant dans la région, parler de boules oranges – Ils ont d’abord pensé à des flammes, puis se sont rendus compte que non……….. Et puis, par enchantement, on n’a plus entendu ces témoignages….

  9. Silberberg dit :

    Cela ne rappelle t il pas le triangle des Bermudes ou les avions et bateaux disparaissent.si les ovnis volent a une vitesse de 25 fois la vitesse du son environ a 30000 km h il est possible que l avion et/ ou l ovnis n est pu l éviter…. »on va a une vitesse folle » n est pas la vitesse de l avion mais celle de l ovnis (« c est quoi ce truc devant »)

  10. stranger dit :

    Je vous conseil de vous renseigner surtout sur la météo le jour du crash, et surtout sur les activité électromagnétiques de l’orage ce jours là.

    Vous risquez d’être surpris.

    Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un ovni, mais plus d’un vortex, ce qui a déréglé en effet les instruments de bord.

    un peu comme si vous approchier un aimant d’un ordinateur.

    bien amicalement,

    stranger

  11. séverine dit :

    bonjour,

    je vous conseil de lire ce livre qui est sorti aux éditions ALTIPRESSE , ERREURS DE PILOTAGE TOME 5 ,
    c’est sur le crash rio-paris biensur, avec l’enregistrement complet
    des conversations dans le cockpit.vous risquez d’etre surpris.

    cordialement.

    • PECQUERY dit :

      si je me souviens bien tant qu’une enquete est menée toute divulgation reste interdite sauf biensur devant la cour, car imaginons les dégats que cela pourrait produire sur les familles des victimes, surtout elle apartiennent par definition a AIR FFRRENCH et BEA
      par contre sur la tnt j ai vu une emission (mayday) sur un avion qui avait pris la foudre dite nuage nuage , et la conclusion etait que les avions en general sont tres loin d’etre proteges contre ce genre de foudre
      enfin personnelement j’ ai été confronté à de la foudre passant au travert une fenetre sans la brisé, faisant un veritable 90° pour finir en arc dans une balustrade, quand je dis foudre nous avons tous resentis le courant d’air tres froid entendus l’explosion (tres legere ) et constaté que la rembarde etait sectionnée fondue sur un cm(sans cassé une seconde vitre , on a apelle ça la foudre fantome

      • évhémère dit :

        … et aussi la « foudre en boule » : c’est celle qui joue les stars sur la couverture de l’album d’Hergé « les 7 boules de cristal » !… Dans cette aventure de Tintin, cette foudre est d’origine sud-américaine et manipulée par un grand magicien inca !… La plupart des incidents de foudre sont moins spectaculaires et durent moins longtemps !… Le mystère, lui, reste entier : l’explication des « boules de plasma » ( si chères à M. Philip Klass, grand debunker devant l’Eternel ) consiste en une masse de gaz porté à très haute température et qui possède la propriété de léviter . Celà a été réalisé en laboratoire … mais sa vélocité ne pourrait pas dépasser les 14 kms/h. !… Dans la Nature, ce sont de toutes autres performances qui ont été réalisées !….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :