Attention, un satellite va nous tomber sur la tête !

Source : http://www.lepoint.fr/science/attention-un-satellite-va-nous-tomber-sur-la-tete-20-09-2011-1375640_25.php

Une demi-tonne de débris d’engin spatial s’écraseront quelque part sur Terre, aux alentours de vendredi.

Pendant près de quatorze ans, l'Upper Atmosphere Research Satellite (UARS) est allé étudier l'atmosphère terrestre et surveiller les évolutions de la couche d'ozone. © Nasa Marshall Space Cen / REX / Sipa

 
Par CHLOÉ DURAND-PARENTI

Il mesure 11 mètres de long, pèse près de 6 tonnes, a coûté 536 millions d’euros et s’apprête à retomber sur Terre en morceaux aux environs de vendredi… Il, c’est le satellite américain UARS (Upper Atmosphere Research Satellite) lancé par la navette Discovery en 1991. Sa mission d’étude de l’atmosphère terrestre et de surveillance de la couche d’ozone s’est achevée en 2005, le satellite Aura ayant pris la relève.

Depuis lors, sa destinée – comme celle de tous les engins de ce type – est de retourner sur Terre dans un délai maximum de 25 ans. Reste que, comme l’a annoncé la Nasa vendredi dernier, le satellite UARS ne sera pas entièrement désintégré lors de son entrée dans l’atmosphère… « Pendant la descente du véhicule, la plupart des matériaux sont consumés par l’échauffement qui se produit, mais certains, comme l’acier ou le titane, résistent », explique Fernand Alby, du Centre national d’études spatiales. Aussi, les scientifiques de la Nasa estiment qu’environ 500 kilos de débris du satellite UARS s’écraseront à la surface de notre planète dans les prochains jours.

Risque calculé

Mais l’heure précise de cette collision est difficile à prévoir. « On a l’habitude de dire que la précision de la date de retombée est d’environ 10 %. Cela signifie grosso modo qu’à 10 jours nous pouvons prévoir le jour de l’impact et qu’à 10 heures de celui-ci, nous pouvons en déterminer l’heure », indique Fernand Alby. Quant à la trajectoire des débris, elle est quasiment imprévisible. « Tout ce que l’on peut dire, c’est qu’ils tomberont dans une zone située entre 57 degrés de latitude nord et 57 degrés de latitude sud, soit sur une ligne faisant le tour de la Terre », indique Fernand Alby. Impossible dans ces conditions d’envisager la moindre évacuation des zones d’impact…

« Jusqu’ici, aucune victime ni même aucun dégât lié à la chute de ce type de débris n’ont été signalés, et ce, alors qu’au moins un satellite ou un étage de fusée retombe sur Terre chaque semaine », tempère le scientifique. La Nasa estime à environ 1 pour 3 200 la probabilité qu’un débris de UARS fasse une victime humaine. Le risque est faible, mais néanmoins réel. Les plus anxieux scruteront donc attentivement le ciel vendredi, mais inutile de partir à la chasse au trésor. Toutes les pièces du satellite resteront la propriété exclusive du gouvernement américain. Il sera donc impossible de les vendre.

11 Responses to Attention, un satellite va nous tomber sur la tête !

  1. Merci pour l’info !
    Bisous tendresse
    Annie

  2. krajewski dit :

    Et pourquoi ils ne peuvent pas considérer ces débris comme une mini météorite et le désintégrer avec une missile??
    ça promet le jour qu’une mini météorite s’écrasera… avec les radars ils peuvent les voir quand même ….
    bref

    Bonne soirée
    Kra

  3. HL dit :

    Bonsoir,
    pas de satellite sur e-Bay…
    ——————————————————————-

    Nous vous annoncions il y a quelques jours la (probable) future chute du satellite américain UARS, et bien voici quelques détails plutôt rassurant sur ce qu’il va advenir afin de ne pas bêtement céder à la panique ou à toute euphorie.

    Pourquoi ne pas céder à l’euphorie ? Et bien s’il existe une personne sur cette planète pensant pouvoir revendre un morceau de satellite sur eBay, il est important de savoir que « toutes les particules du satellite UARS qui s’écrasant sur Terre restera la propriété exclusive du gouvernement américain ». Il sera interdit (et déconseillé) de toucher le moindre morceau ou débris tombé du ciel. Point de futur millionnaire parmi vous donc, à moins très chanceux tout en devenant hors la loi.
    Pourquoi ne pas céder à la panique ? Car les probabilités pour qu’un débris chute sur l’un des 6,8 milliards d’habitants sont de 1 pour 3 200 alors qu’il y a une chance sur 21 000 milliards pour que vous, lecteurs, soyez touchés personnellement par un bout de satellite. À titre de comparaison, vous avez une chance sur 76 millions de gagner à l’Euro Million. Il n’y a donc pas de risque pour qu’un des morceaux du satellite UARS fasse de victimes, même si la prudence reste de mise.

    Pour finir, la Nasa pense savoir que les débris ayant résisté à l’atmosphère s’écraseront ce vendredi, mais pour avoir un lieu ou une heure un peu plus précise, il faudrait attendre que le satellite se rapproche, ainsi, à moins de 10 heures de l’impact, il sera annoncé les lieux d’impacts qu’il faudra probablement évacuer (même s’il y a plus de chance pour que les morceaux finissent au fond d’un océan).
    http://www.logiciel.net/uars-le-satellite-secrasera-sur-terre-ce-vendredi-14923.htm

    Bonne soirée, HL

    • krajewski dit :

      Ah que!!
      HL merci mais j’aimerai savoir Si on se la prend en plein G…le….
      comment vais je savoir si on devrait déménager ?? qui nous le dira ?? 10h avant, la télé pourrait peut être non??
      et si je dors??

      lol

      je plaisante …je ne dormirai pas …lol
      Merci bp quand même
      Kra.

  4. Murielle dit :

    Merci HL, comme quoi le potentiel revendeur sur Ebay a meilleur compte d’attendre qu’une petit météorite de 500 g, s’écrase pas trop loin de lui, ( une du genre à 1000 euros le gramme).

  5. christian dit :

    En plus ça peut s’écraser n’importe où, et nos astronautes sont sérieusement aveuglés.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/1322049/2011/09/21/Les-astronautes-de-la-NASA-bientot-tous-aveugles.dhtml

  6. Mathias dit :

    Vers 2020 ce sera le tour de l’ISS il me semble, et là on rigoleras nettement plus 😀
    En tout cas, mieux vaut le prendre sereinement, ce ne sont que quelques débris et comme l’a souligné HL, on a bien plus de chance de gagner au loto que de se prendre 1 mm de morceaux spatial dans la face….
    Je pari que les débris finiront dans l’atlantique pour ma part 😉

  7. HL dit :

    Bonsoir,
    faut mieux pas toucher les débris de l »espace irradiés par les radiations cosmiques, mais comment avertir les poissons dans l’océan ?? Sourires…
    Bonne soirée, HL

    • krajewski dit :

      Bonsoir HL, alors atlantis qui n’arrêtait pas de partir et revenir était lui aussi irradié …mais ils faisaient marcher l’engin quand même…alors c pas si dangereux que ça…
      et quand les cosmonautes sortent pour réparer les stations …là haut…ils ne s’en portent pas plus mal…
      enfin je n’y connais rien c vrai mais je constate…
      Amicalement
      Kra

  8. évhémère dit :

    De plus, il existe un marché noir des reliques astronautiques ( tout comme des météorites ). Mais en fait, comme ces débris sont nettement moins nombreux que les étoiles filantes ( micrométéorites ) , les risques sont plus faibles !… ( quoique , les aérolithes ont tué une vache, blessé une femme à la cuisse et écrasé une bagnole … avec personne dedans, heureusement !…)

  9. martin dit :

    bein en tout cas quil nes pas le malheur de secraser dans ma cours parce que croit moi que je vais tout les garder les piece (ce qui tombe dans ma cours mapartien satelite ou pas ¨:,)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :