rétro:La Soucoupe MHD

11/09/2011

Note de sylv1:

era  étant indisponible depuis quelques- temps j’ai pris le relais pour une courte période,  afin d’assurer l’actu sur nos sites , une actu plutôt calme concernant les faits qui méritent une investigation.

Seuls vos témoignages peuvent nous prouver le contraire, et c’est à ce titre que nous vous remercions, les post de certains d’entre vous sont quelquefois intriguants, je profite de vous dire que si vous souhaitez hors-site apporter votre témoignage, je peux m’occuper de le recueillir ou de le faire suivre si cela nécessite un déplacement loin de chez moi ou si celà dépasse mes compétences en la matière. Dans tous les cas l’anonymat est respecté

Du fait de l’actualité peu riche niveau ufologique mis à part les fake qui circulent ou suspiscions , nous vous servons de l’actualité plus scientifique ou du « réchauffé ».

cet article ci-dessous a dèjà été traité sur  ufoetscience repris sur un site scientifique.

O.V.N.I.S – U.S.A  a présenté ce ci :

La Soucoupe MHD

On en parlait ici le 11 mai 2008. Dans la catégorie « Drones, Science », le magazine Wired avait été parmi les premiers à publier un article la semaine précédente, titré : « La soucoupe propulsée au Plasma« .

L’information n’a cessé de se répercuter sur de nombreux sites internet. Le WEAV (Wingless Electromagnetic Air Vehicle) de Subrata Roy, professeur à l’Université de Floride est vivement encouragé par d’autres supports, comme le

Scientific American du 7 juillet 2008 :

« Des inventeurs ont essayé toutes sortes de procédés pour faire voler des soucoupes. Le plus souvent, ils ont cherché à maîtriser le flux d’air, en utilisant des ventilateurs, et  »

l’Effet Coanda« . Le fait que l’air suive une surface courbe, augmente la portance d’un engin circulaire.« 

 
Ovni plasma  

L’ingénieur Subrata Roy, de la branche aérospace de l’Université de Floride, vient de déposer un brevet en application de la magnétohydrodynamique. Le New Scientist explique : « Il suffit de faire circuler un courant ou un champ magnétique dans un fluide conducteur pour générer une force« . Peut-être, alors, cette force pourrait-elle être suffisante pour faire voler une petite soucoupe.

Avec une envergure inférieure à 15 centimètres, l’appareil de Roy entre dans la catégorie des MAV (micro air vehicule), mais sa conception est vraiment originale : la soucoupe est recouverte d’électrodes qui ionisent l’air afin de créer un plasma. Ce plasma est ensuite accéléré par un champ électrique, qui propulse l’air tout autour et lui permet de s’élever.

 

Roy envisage de le remplir d’hélium pour l’alléger, et il devrait s’alimenter sur des batteries embarquées. Le pilotage doit être commandé électroniquement, ce qui devrait lui assurer une meilleure résistance aux vents, que les autres MAVs ne peuvent généralement pas affronter. L’inventeur doit maintenant construire un prototype, et le faire voler. Comme les autres MAVs, sa première application pourrait se trouver dans le domaine de la surveillance, mais ça ferait aussi un jouet agréable à manipuler.« 

Si un ingénieur isolé parvient à faire voler un engin de 15 centimètres de diamètre avec la MHD dès 2009, on peut se demander quelle avance peuvent avoir les ateliers de Lockheed dans ce domaine…

 

Cette représentation artistique du Scientific American montre un WEAV en opération dans l’atmosphère de la planète Mars.

 

 

 source: http://ovnis-usa.com/la-soucoupe-mhd/


%d blogueurs aiment cette page :