Budd Hopkins est décédé

22/08/2011

article source:http://aliensx.over-blog.com/article-budd-hopkins-est-decede-15-juin-1931-21-aout-2011-82176030.html

15 juin 1931 – 21 août 2011

Budd Hopkins le spécialiste des ovnis et des enlèvements d’humains par des extraterrestres est décédé le 21 août 2011

Leslie Kean

Je suis très triste d’annoncer que Budd Hopkins est mort, le 21 août, à 01h35 pm. Budd avait été sous les soins palliatifs pendant environ trois semaines, à son domicile à New York. La combinaison de cancer du foie et de la pneumonie a conduit à sa mort. Sa fille grâce Hopkins-Lisle et moi étions avec lui presque continuellement au cours de ces dernières semaines. Il n’était pas dans toute la douleur à travers toute le processus, et il a reçu les meilleurs soins possible et le soutien de ses proches. Aujourd’hui il a progressivement et simplement arrêté de respirer tranquillement. Il est mort paisiblement et sans lutte.

Merci à vous tous pour avoir été de fervents partisans de cet homme extraordinaire, qui a tant contribué à nos vies, de tant de façons différentes.

Un peux sur lui

Hopkins Peintre et sculpteur ses oeuvres sont exposées dans de grands musées américains.

Observation

Une journée de 1964 Hopkins et 2 autres témoins observent un petit objet rond et métallique manoeuvrer dans le ciel au-dessus de Cape Cod, près de Truro (Massachusetts). A partir de cette date il s’intéresse au sujet.

Enquêtes

Ce n’est cependant qu’en 1975 que Hopkins mène sa 1ère enquête conséquente. Dans ce cas, un ovni avait apparemment atterri dans le North Hudson Park (New Jersey) à moins de 1 mile de Manhattan et fut observé avec ses occupants depuis divers points avantageux par un certain nombre de témoins. Hopkins recherche avec minutie des récits de cet incident, qui paraissent dans The Village Voice, Cosmopolitan magazine et sont couverts en longueur par la TV et la radio.

Enlèvements

Peu après, il commence à concentrer ses enquêtes sur les cas d’enlèvements, qu’il popularise dans les années 80. Son usage de l’hypnose pour aider les victimes à se souvenir, bien que contesté, à fait école. Il travaille sur le cas de Linda Cortile.

En 1992, Hopkins écrit The Ropper Poll avec David M. Jacobs et Ronald Westrum, un rapport sur des expériences inhabituelles avec des enlèvements ovnis, basé sur l’étude de l’organisation Roper de 5947 américains adultes.

Par la suite il fonde la Fondation Intruders (IF). Prenant le contre-pied de la fameuse phrase de Carl Sagan, il déclare : Un phénomène extraordinaire demande une investigation extraordinaire. Il continue à étudier divers cas comme celui de James Mortellaro, qu’il finira par admettre non crédible.

En janvier 2011, son ex-femme met en cause son travail ainsi que ceux de ses collègues sur les enlèvements.

Auteur de :

Missing Time: A Documented Study of UFO Abductions. New York: Richard Marek Publishers, 1981

Intruders: The Incredible Visitations at Copley Woods. New York: Random House, 1987

A Special Report for Members of IF: The Ongoing Problem of Deception in UFO Abduction Cases. New York: Intruders Foundation, 1990

Hopkins, Budd & Jacobs, D. M. & Westrum, D.: Unusual Personal Experiences: An Analysis of the Data from 3 National Surveys. Las Vegas: Bigelow Holding Corporation, 1991

« A Doubly Witnessed Abduction » – Proceedings of the 1992 Abduction Study Conference at MIT, 1992

  s’associe aux proches et à la famille de cet homme qui a consacré sa vie à l’ufologie, et nous leurs  présentons ainsi, nos sincères condolélances.
Publicités

3 objets lumineux autour de la lune

22/08/2011

 

Etat de Mexico, le 11 aout 2011

Photo de  Mario  Enrique Gonzales Mondragon

Le témoin a rapporté l’observation sur un réseau social au moment même où il la voyait. Une autre personne a également écrit avoir fait la même observation.

 

Rapport d’observation

Déclaration de  Mario  Enrique Gonzales Mondragon : « Cette nuit là j’étais en train d’écouter l’émission de radio de Victor Camacho (« Le sommeil »), j’ai regardé par la fenêtre de ma maison et j’ai remarqué trois objets près de la lune. J’avais mon téléphone portable à portée de la main, j’ai monté le son, puis activé la photo, je ne voulais pas arrêter d’écouter le programme. J’ai pris plusieurs clichés mais le premier était le bon. A ce moment là mon neveu (adulte) est sorti, je lui ai demandé ce que c’était, il ne pouvait en voir que deux, l’un avait disparu. Aucun bruit, tout ce qu’on entendait était les aboiements des chiens très en colère. Donc, professeur, je dis qu’il était à peu près 01h38 le jeudi 11 aout, villa de Jilotzingo. »

 

« La nuit, j’ai le sentiment que je recherche la nuit dans le ciel quand je ne dors pas, mais quand quelque chose se révèle à moi dans mon esprit je le vois et l’enregistre »

Mario a donné son avis sur le réseau social seulement 1 minute après son observation

Source : Ana Luisa Cid

 

 

 

 


%d blogueurs aiment cette page :