Ovni et Citoyenneté (13 Mai 2011) (1)

17/08/2011

Ovni et Citoyenneté (13 Mai 2011) (1)

http://www.wat.tv/video/ovni-citoyennete-13-mai-2011-40qfd_2ihgj_.html


Partenaire du Québec

17/08/2011

 Note de sylv1,adm:

Ufoetscience a trouvé un autre partenaire de travail, dèjà des liens avec la belgique, les états-unis, voici que le québec échangera des informations ( valable dans le sens inverse naturellement)avec ufoetscience, la médiathèque et index ufologique et spatial et aréa 51.

Le Centre d’études sur les ovnis a été fondé le 10 janvier 2011, 44 ans, presque jour pour jour après la SRPM. Cette organisation aura pour seul objectif de former des enquêteurs en ufologie. Le CEO offre un Guide ufologique de l’enquêteur d’une centaine de pages. Extrêmement précis et rigoureux ce Guide servira à ceux et celles qui désirent prendre le terrain d’assaut et effectuer leurs propres enquêtes. Ils devront subir un examen de plus de deux heures et réussir afin d’être certifiés. Ils seront toutefois totalement indépendants et pourront travailler pour eux-mêmes, former une organisation ou oeuvrer pour un ufologue de leur choix. Le seul temps où ils devront se rapporter exclusivement au CEO sera lorsqu’ils auront reçu une demande directe de la part du CEO.

Le CEO devient donc un nouveau joueur de la scène ufologique québecoise. Un site web lui sera consacré malgré certaines tentatives récentes de lui en bloquer l’accès.

Le Centre d’études sur les ovnis n’aura aucun membre. Sa seule et unique fonction sera d’offrir un Guide Ufologique de l’enquêteur et si l’acquéreur est intéressé par la suite, un examen en ligne, l’accréditant éventuellement comme enquêteur indépendant (très important…). Il sera donc possible à tout candidat francophone à travers le monde d’être certifié enquêteur ufologique indépendant par le CEO. Un site web dédié au CEO sera également en opération afin de diffuser l’information recueillie par ces enquêteurs qui seront appelés à se rendre sur le terrain et vivre l’incroyable expérience d’une enquête en bonne et due forme auprès des témoins eux-mêmes.

http://www.centretudeovnis.com/

 présente cet article:

 L’Affaire du petit être de Chicoutimi:

 Document reçu par Jean Casault

 Que de souvenirs ! Mais aussi que d’enseignements. La revue AFFA aura existé au Québec de 1969 à 1974. À cette époque, elle était l’unique source d’information disponible à l’intention des francophones. Il en est de même de la SRPM fondée deux ans plus tôt et qui jusqu’à la formation de UFO QUÉBEC par Wido Hoville demeura longtemps le seul organisme d’enquête sur les OVNIs au Québec. Il est intéressant d’apprendre que le phénomène des visiteurs extraterrestres a connu un printemps hâtif au Québec. Le témoignage qui suit est d’autant plus important qu’il se situe en avril 1968. À cette époque, personne au Québec n’avait de connaissances sur le phénomène OVNI ou presque et certes pas cette petite dame charmante à l’écriture ondulée.

Il est important de mentionner qu’à l’époque les enquêteurs de la SRPM étaient sceptiques face à ce dossier. On pouvait accepter le passage d’OVNIs lointains, à la rigueur un atterrissage, mais ça ? Fait intéressant, l’être n’a rien du petit gris auquel nous sommes habitués de nos jours. En fait, rien dans ce témoignage ne ressemble aux cas recueillis jusqu’à maintenant à moins que certains de nos lecteurs plus éclairés parviennent à retracer d’autres rapports similaires. Voici la retranscription exacte de cette lettre envoyée à nos bureaux de Québec le 20 décembre 1968. C’est à la suite d’une émission télévisée à laquelle je participais que la dame est entrée en communication avec moi.

LIRE:


Budd Hopkins

17/08/2011

l’administration de la médiathèque et index ufologique et spatial vous présente un figure de l’ufologie américaine en reprenant une source:http://rr0.org/personne/h/HopkinsBudd/index.html

Source image:http://illuminati-project.kazeo.com/Conference/Budd-Hopkins,a723812.html

article source:http://rr0.org/personne/h/HopkinsBudd/index.html

Hopkins naît en 1931. Peintre et sculpteur — ses oeuvres sont exposées dans de grands musées américains.

Observation

Une journée de 1964 Hopkins et 2 autres témoins observent un petit objet rond et métallique manoeuvrer dans le ciel au-dessus de Cape Cod, près de Truro (Massachusetts). A partir de cette date il s’intéresse au sujet.

Enquêtes

Ce n’est cependant qu’en 1975 que Hopkins mène sa 1ère enquête conséquente. Dans ce cas, un ovni avait apparemment atterri dans le North Hudson Park (New Jersey) à moins de 1 mile de Manhattan et fut observé avec ses occupants depuis divers points avantageux par un certain nombre de témoins. Hopkins recherche avec minutie des récits de cet incident, qui paraissent dans The Village Voice, Cosmopolitan magazine et sont couverts en longueur par la TV et la radio.

Enlèvements ( lire)


Nouvelle opportunité pour la recherche spatiale roumaine

17/08/2011

article source:http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/67405.htm

Nano Space Labs, une compagnie créée par la contribution du cosmonaute Dumitru-Dorin Prunariu, et la compagnie américaine NanoRacks ont signé un partenariat qui permettra aux entités privées et académiques de recherche de Roumanie d’effetuer des expériences scientifiques et éducationnelles dans le Laboratoire des Etats-Unis situé sur la Station Spatiale Internationale. Nano Space Labs permettra d’envoyer des expériences dans l’espace rapidement, à coût réduit à partir de 25.000 dollars.

Le but de ce programme éducationnel est d’offrir une opportunité aux jeunes qui sont tout juste au début de leur carrière. Dumitru-Dorin Prunariu, le premier et seul Roumain à voler dans l’espace, a déclaré concernant ce partenariat : « Il s’agit d’une occasion unique, incroyable pour les étudiants, les professeurs et les entités privées de recherche de Roumanie de tester et de développer des projets dans un milieu exclusif, disponible jusqu’à présent pour très peu de chercheurs. Notre initiative privée contribue au développement rapide, à bas couts, de la recherche spatiale en Roumanie. »

NanoRacks, fondé en 2009 par l’entrepreneur spatial commercial Jeffrey Manbar, a développé et a lancé un centre de recherche spatiale commerciale qui opère à présent en tant que partie du Laboratoire national des Etats-Unis de la Station Spatiale Internationale. Jeffrey Manber décrit NanoRacks ainsi: « On s’engage à stimuler la demande du marché sur toutes les plateformes qui gravitent autour de la terre, par la création d’un climat commercial qui aide les nouveaux utilisateurs, des étudiants jusqu’aux chercheurs, des agences spatiales gouvernementales jusqu’aux individus, à développer des expériences, à faire des erreurs, à expérimenter, et même à réaliser de merveilleuses innovations sur l’orbite de la Terre et pas seulement/et au-delà de celle-ci. »

Dumitru Dorin Prunariu (né le 27 septembre 1952 à Brasov) est le premier cosmonaute roumain et jusqu’à présent le seul roumain à avoir volé dans l’espace, dans le cadre de la mission Soiuz 40 de 1981. Par la suite, il a détenu plusieurs positions officielles dans le cadre du Commandement des Forces aériennes roumaines, la fonction de Chef de l’aviation civile roumaine, Président de l’Agence spatiale roumaine, Ambassadeur de la Roumanie auprès de la Fédération russe, Président du commité de l’ONU pour l’utilisation pacifique de l’espace extra-atmosphérique, pendant la période 2010-2012.


%d blogueurs aiment cette page :