L’avenir de la conquête spatiale entre les mains des robots

23/07/2011

Et si la mise en retraite des navettes spatiales américaines marquait le début d’une nouvelle conquête spatiale entièrement robotisée? Selon Computer World, à défaut de pouvoir envoyer des humains dans l’espace, la Nasa mise gros sur la robotique.

Les navettes spatiales et la Station spatiale internationale (ISS) utilisent depuis longtemps des bras robotisés permettant de manoeuvrer des charges très lourdes au moment des sorties dans l’espace des astronautes. Les robots ont ainsi joué un rôle essentiel dans le succès des deux programmes.

Lire la suite

Source : Slate.fr via  http://fr.news.yahoo.com/lavenir-conqu%C3%AAte-spatiale-entre-mains-robots-124934654.html

Publicités

Aigremont. La boule mystérieuse dans le ciel est-elle un OVNI ?

23/07/2011

Information envoyée par Patrick – Source : http://www.lepost.fr/article/2011/07/23/2555017_aigremont-la-boule-mysterieuse-dans-le-ciel-est-elle-un-ovni.html

Ceci est une illustration

Aigremont, dans l’Aisne.
L’observation remonte au 15 juin dernier, le jour de l’éclipse  de lune, un père et son fils ont aperçu dans le ciel une boule lumineuse dont on n’a toujours pas d’explication sur l’origine, rapporte L’Union.

Ils se trouvaient ce jour là sur une colline entre Aiglemont et Neufmanil… Il était entre 23 heures et 24 heures, lorsqu’à droite de la lune, ils ont vu une grosse boule de couleur crème, brillante avec à l’intérieur, une lueur qui semblait se mouvoir… La boule se déplaçait lentement et régulièrement selon une trajectoire rectiligne dans la direction sud ouest nord ouest… Elle devait voler à basse altitude… Bras tendu, elle faisait un centimètre, pour 3 mm concernant la lune… Elle était silencieuse et ils l’ont vu disparaître sur leur gauche, à l’horizon…

Le père a contacté Jean Luc, chercheur privé dans le domaine des ovnis qu’il étudie depuis une vingtaine d’années. Mais, il ne trouve pas « ce que çà pourrait être »… Il a pensé au passage de la station spatiale internationale, mais la lecture des tableaux de passage prouve que la station n’était pas visible à  cet endroit là, à 23 heures. Il a envisagé aussi le cas du ballon d’hélium ou des lanternes thaïlandaises, mais « le vol horizontal du phénomène » pose alors un problème. Le chercheur en ovnis recherche donc d’autres témoins et le journal donne ses coordonnées.

Donc, un mois après l’observation, il semblerait qu’on était bien ce jour là, en présence d’un OVNI…

Sources : L’Union


%d blogueurs aiment cette page :