Inclure l’ufologie dans les livres d’histoire

Une part de vérité, un soupçon de mystère, pour un énorme mensonge? ( partie 2)

voir partie1:

Oser l’audace!

« Les problémes du monde ne seront pas résolus par les sceptiques ou les cyniques

dont les horizons sont bornés par la réalité et ses évidences.

Il nous faut des hommes capables de rêver des choses qui jamais ne furent.« 

J.F.Kennedy

Source image:http://matzav.com/jfk-sought-ufo-files-10-days-before-his-death

Pourquoi les faits marquants de l’ufologie n’ont-ils pas leurs place dans les livres pédagogiques , d’histoire , sous forme de chapitre annexe et ainsi inclure les faits inexpliqués les plus sérieusement étudiés ,les rapports, les documents,  les commissions, les organismes d’états ou privés et des personnes comme: Alan Hynek, kenneth  Arnold,Nick Pope,…. ,des témoins …Inclure les dates comme: Roswell 1947, La vague d’ovnis du 5 novembre 1990 en France, la vague Belge de 1990, les lumières de Phoenix, Valensole, Téhéran (1976),  les enfants du Zimbawe, Le cas d’observation britannique le plus connu s’est produit en 1980 et a impliqué du personnel militaire de l’US Air Force positionné sur deux bases militaires au Royaume-Uni. Il y a eut plusieurs témoins et un objet a été vu au sol dans un endroit appelé la forêt de Rendlesham, L’affaire de Trans-en-Provence, Le 8 janvier 1981………

Lire la suite

23 Responses to Inclure l’ufologie dans les livres d’histoire

  1. didier38 dit :

    le problème est que par définition un ovni, on ne sait pas ce que c’est.

    à par les il semble que, il ce pourrait que etc…… rien ne permet de démontrer

    qu’il y a bien quelque chose, même si dans les livres d’histoire tout n’est pas

    vrai, ce qui y est inscrit se base quand même sur des réalités, des objets,

    des écrits, des constructions, en somme des restes, avec lesquelles il y a

    matière à travailler pour tenter d’expliquer.

    personnellement je pense que pour les mayas et l’Égypte il y a une main

    extraterrestre, et j’irai même plus loin que ça sur la religion, mais tout ça

    n’est que mon avis, ma vision d’un passé, ou peut être une espérance,

    pour mettre ça dans des livres d’histoire il faudrait pouvoir démontrer, et

    aujourd’hui personne ne le peut .

  2. slava dit :

    ça changerait surement l’histoire de l’Arche de NOË et le chariot de feu d’Elie ou les dix plaies d’Egypte ….
    Sans compter celle de l’utilité des pyramides .
    Bonsoir ….
    on a tous le droit de rêver à une autre histoire de l’Humanité

  3. Sylv1 dit :

    Didier bonjour, mais les P.A.N (phénomènes aérospatiaux inexpliqués) sont une réalité.
    Effectivement nous ne savons pas ce que c’est du moins le public!
    La preuve?Si ces cas n’étaient que canulars de grande envergure ou hallucinations ou le fait rapporté par plus de 150 millions de personne à travers le monde et de toute catègorie sociale, de l’ouvrier, à l’ingénieur, médecin,astronaute,politiques etc…,croyez vous vraiment que l’us air force, les gouvernements auraient gaspillé de l’argent pour « s’occcuper »?
    Regardez bien les rapports et comisssions et projets:en voici quelques-uns:http://ovni.zeblog.com/359967-lettres-guides-et-reglements-de-l-39-us-air-force-sur-les-ovnis/
    blue book ,grudge, condon,pour les usa,’il y en a d’autres),en france le GEPAN,devenu le SEPRA et actuellement le GEIPAN a été mis en place,pour quoi faire si le phénomène n’était que fantaisie????
    L’HIDEN écris un rapport les onvis et la défense à quoi doit -on se préparer(connu sous le nom de rapport COMETA).http://www.cnes-geipan.fr/documents/Cometa.pdf
    Une comissioin désignée sous le nom sigma 3 af existe et continue les recherches.
    Une lettre a été rédigée et remis au président de la république française en 2008 (http://www.ufo-science.com/fr/telechargements/pdf/LettrePresidentRepub.pdf)
    Les britaniques et n.pope ont travaillé sur le sujet grâce au MOD
    http://mediathequedelufologie.wordpress.com/2011/05/15/nicholas-pope-2/
    (http://www.nationalarchives.gov.uk/news/434.htm)
    http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://en.wikipedia.org/wiki/Nick_Pope&ei=ODL7TY23EsfX8gOZ2oGqCQ&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=2&sqi=2&ved=0CD8Q7gEwAQ&prev=/search%3Fq%3Dnick%2Bpope%26hl%3Dfr%26biw%3D1255%26bih%3D722%26prmd%3Divnsulo)
    http://mediathequedelufologie.wordpress.com/category/organismesinstituts/
    Bref mon idée est celle-ci, la bible,le coran …existe a-t-on plus de preuves???(pourtant les livres existent!) même mieux des gens se reccueillent dans des édifices.(pour la petite histoire ,la bible fait allusion dans la genèse à plusieurs créatures dans l’univers)
    Alors je me dis que faire un annexe sur un livre d’histoire scolaire avec le chapitre intitulé des choses réelles mais inexpliquées ont été sérieusement étudiées et prendre les organismes,personnes et cas les plus sérieux,ni plus ni moins, mais l’écrire dans les manuels me paraît une bonne chose.
    Merci à vous ,pour votre commentaire.

    • didier38 dit :

      il est vrai que pour l’ouverture d’esprits ça ne serait pas inutile,

      mais les cas les plus sérieux comme vous dites, n’apportent pas de
      preuves non plus, et après avoir expliqué aux jeunes qu’il y a des
      phénomènes, qu’on les a étudié, la question sera  » et qu’est ce que c’est? » je doute que le prof apporte une réponse.

      mais pourquoi pas .

    • didier38 dit :

      peut être en science,

      expliquer que les avancées technologiques de l’homme lui on permis
      de réaliser des choses qui quelques années avant n’étaient même
      pas imaginable, comme par exemple voyager à la vitesse du son,
      et même plusieurs fois cette vitesse et donc leur faire envisager que
      quelque par dans l’univers on arrive peut être à voyager à plusieurs fois
      la vitesse de la lumière.
      permettre l’ouverture d’esprit.

      • Sylv1 dit :

        Didier merci pour cette discussion que vous rendez interessante.Le but humain est toujours d’avoir des réponses.Faut-il encore étaler le sujet sur la table concrétement et que l’on ne me dise pas qu’avec l’exploration spatiale ceci est impossible .
        Il faut motiver « nos jeunes » afin de leur donner envie de s’engager dans une filière.
        L’ufologie n’est pas une discipline reconnue comme scientifique,c’est un fait alors ouvrons leur la porte dans ces filières , avec un état d’esprit scientifique et ouvert.L’archéologie s’appuie sur des hypothèses et ça ne gêne personne.Les crop circle par exemple sont bien tout aussi réels et certains d’entre eux n’ont toujours pas de conclusions satisfaisantes au niveau scientifique.(http://www.crop-circles.eu/

        • didier38 dit :

          l’homme est encore trop primitif, tant au niveau de la technologie que
          de la conscience, il se croit arrivé alors qu’il ne fait que prendre la route.

      • GEORGES dit :

        vous pouvez consulter la societe savante française un lien ou tout est dit:

        http://skystars.unblog.fr/divulgations-commission-3af-pan/

  4. Dans tout cela, on ne sent qu’une mécompréhension de ce que fait la science. Je ne m’intéresse qu’aux sciences humaines, et je suis bien incapable de parler des trous noirs ou les autres phénomènes astraux. L’avantage est que les sciences humaines sont très avancées (bien que jamais assez) sur la remise en question des méthodes que nous utilisons et sur la compréhension des biais qui polluent nos analyses. Lorsque nous écrivons un travail scientifique, au moins 5 % de ce travail sert à décrire tous ces biais, les problèmes que l’analyse a rencontrés, et ceci en toute transparence (je ne dis pas qu’il arrive qu’on en oublie, volontairement ou non…nous ne sommes que des humains). Par contre, il est vrai que nous ne considérons souvent que les hypothèses relevant de l’intervention humaine (dans le cas où une hypothèse autre existe, elle sera évoquée tout de même). Ceci pour une simple et bonne raison : parce qu’elle est plus plausible. L’analyse scientifique procède par paliers. Tout d’abord, on va sur le terrain (ou on relit les documents historiques originaux, ou on regarde de près les oeuvres d’art) pour voir l’objet sur lequel on travaille. Là déjà on a quelques éléments qui se construisent, des questions qui apparaissent. Ensuite on lit toute la littérature sur le sujet, on résume, on série les études qui se ressemblent, on regarde le sérieux des analyses qu’elles proposent, dans quel contexte elles ont été produites (le contexte idéologique, politique, technologique biaise évidemment l’analyse). Ce tri permet de regarder où se trouvent les endroits où l’analyse doit être révisée, où les questions doivent être reposées, où les éléments peuvent être confirmés par de nouveaux apports, etc. Ensuite on procède à la refonte complète du sujet et à sa réécriture. Ensuite vient le moment où les résultats sont communiqués à la communauté scientifique. Là c’est la curée : si l’analyse n’est pas bien étayée, la personne va être critiquée de toute part (dans son domaine évidemment) et certaines de ses hypothèses, voire l’entièreté de son travail ne sera pas considéré comme valable tant qu’elle n’apporte pas des éléments convaincants et tangibles. Mais une analyse n’est jamais à 100% parfaite. L’évolution des questions que les sciences se posent la rend déjà obsolète dès sa parution (j’exagère bien sûr). Ce qui est encore plus certain, c’est que l’on doit sortir de l’analyse (celle qui a vraiment fait avancer les choses) avec autant sinon plus de questions qu’au début. La science n’a pas de fin!
    S’il n’y a pas de fin, c’est qu’il n’y a pas de réponses définitives. Une problématique est un prisme : si on la regarde par une facette, on la voit d’une manière, si on la regarde d’une autre facette, elle sera différente. En même temps c’est une arborescence : la résolution d’une question en entraîne une autre et ainsi de suite. Les questions sont différentes selon les époques, les idéaux et idéologies, les réponses de même. Le tout est de savoir ce que l’on veut mettre en exergue, si on veut voir le verre à moitié vide ou à moitié plein (dans le cas d’un système binaire). La science est humaine. Mais nous avons cependant des protocoles pour que les questionnements ne partent pas dans tous les sens et ne se basent pas sur des faits mal compris, faux voire trafiqués. Ca s’appelle la « critique historique ». Sans cela la science ressemblerait à un ensemble de spéculations sans fondements.
    Une chose est sûre, on ne vous cache rien, nous sommes à peine payés pour nos recherches (il faut pas croire, la science ne nourrit pas son homme), un scientifique passe sa vie à travailler sur un sujet précis dans lequel il est légitime qu’il soit reconnu comme expert! Regardez par contre les CV, les manipulations et les stratégies de marketing des concepteurs des théories « pseudo-scientifiques » et là vous verrez que l’on vous cache des éléments de taille. Par hasard passez sur mon blog thinkingtheworld.wordpress.com pour voir à quel point il est facile de démonter la théorie et la stratégie de communication de Erich von Däniken.
    En conclusion, faites confiance à la science! Nous ne sommes ni manipulateurs ni manipulés, juste à la recherche des réponses, aussi difficiles soit-elles à acquérir. 🙂

    PS : pour ce qui est de 2012, je vous recommande vivement la lecture du rapport annuel de la Miviludes http://www.miviludes.gouv.fr/IMG/pdf/ra2010_mise_en_ligne.pdf

  5. Perceval dit :

    Avant d’inclure les ovnis dans nos manuels scolaire,ne faudrait il pas aborder le sérieux problème des phénomène dit paranormaux comme préparation a l’invite de l’étrange,en poussant le raisonnement plus loin, n’y aurait il pas corrélation et interpénétration des dits phénomènes,ce pourrait il que nos chers ovnis viennent étudier les forces étrange et redoutable de notre mère la Terre et cela malgré leur prouesse technologique,vouloir inculquer aux enfants des humains des visions oviniesques ,alors que d’autres disciplines sont laissées entre les mains de charlatans,pourquoi cet ostracisme,faire tourner ou s’élever une table en pierre de plus ou moins 1 quintal,mérite pour le moins une révélation aussi importante,de voir des objets de textures diverses transpercer des portes d’un vieux monastère dont je tairais le nom,de plus de 15 centimètre, fait dans un chêne français plusieurs fois centenaire,peut interpeller,car physiquement cela d’après la science est impossible et pourtant,ou encore ce vieux lustre renaissance espagnol transformer pour l’éclairage,et qui s’éclaire quand les lampes sont installées,sans aucun raccordement électrique,et seulement quand l’obscurité prend naissance et qu’une entité humaine pénètre dans la pièce.
    Nous sommes pour qui désire en être conscient environné par le fantastique,l’étrange l’insolite le surprenant,la aussi il y a des faux, mais combien sont vrais et inexpliqués,ne pourrait on pas l’écrire dans nos chers manuels????.

  6. biostormy dit :

    Bonjour,

    « Tous ce qui est inconnu de nos connaissances est rejeté dès lors que les dirigeants de ces instances internationales sont inféodés à une organisation « lobbisée »…

    Pour que les objets extraterrestres soient dans les livres et manuels d’histoires, il faudrait une révolution mondiale avec un vote démocratique que nos dirigeants nous dévoilent leurs réticences: toutes les instances ufologiques se regroupent pour faire une pétition mondiale devant l’ONU avec Avaaz, les réseaux sociaux, les sites UFO pour faire pression sur eux comme il le font sur nous avec la mondialisation financière…(tous ces livres puant la désinformation à plein nez car nos dirigeants sont passer maître dans l’art de la désinformation… Depuis quand nos manuels d’histoires ont ils été mis à jour ?

    Bonne réflexion à tous

  7. Murielle dit :

    Merci Sylv1 pour cet article très fourni et documenté.

  8. UN chouka dit :

    A mon avis, nous naisons naifs avec nos instincts,il me semble,et nos savons ce que « l’on » veut bien nous laisser croire ?
    S’il y a eu, ou plus exactement s’il y a encore ,une « race d’humains » supèr developés depuis des millenaires,il se peut qu’ils aient developé des tèchnologies et une société en secret ?
    Le savoir, a mon avis est soigneusement caché et il n’est révélé seulement pour des besoins pragmatiques .
    En réalité, je crois que nous ne savons pas grand chose sur le passé 😀
    Les fables que « l’on nous » assènent a longueur d’ecole ,sont en réalité de gros mensonges interessés souvent .
    Donc ceux qui savent vraiment ne disent rien de rien a des nuls de mon èspèce 😀
    Bye les gens .

    • Là où vous avez raison c’est que l’on ne sait pas grand chose sur le passé…car le passé est extrêmement difficile à appréhender. C’est un peu comme marcher sur des oeufs. La science du passé avance à petits pas, avec énormément de prudence. C’est le hasard des découvertes qui nous permet de mettre une pierre supplémentaire à l’édifice (ou de la faire écrouler, et là il faut recommencer à construire). la science est quelque chose d’extrêmement frustrant, mais une belle aventure humaine. Ce que lo’n vous dit à l’école n’est que la photographie de la science à un moment donné (parfois peu actualisé il est vrai). La vision du passé se précise au cours du temps, il n’y a là que patience et persévérance.

  9. Murielle dit :

    Merci thinking the world . Vous nous communiquez un rapport de milivitude, association qui fait bien son travail et d’une utilité incontestable., et qui malheureusement a du pain sur la planche. Mais là en l’occurence c’est hors sujet. Je pense que Sylv1 a très bien résumé ce qu’il pense de la théorie 2012, et il me semble du moins pour un » noyau dur »de ce blog, que nous n’avons en aucun cas envie de nous laisser embrigader dans une secte, je dirais que nous sommes même (trop?) réfractaires à toute sorte d’embrigadement.

    Il me semble que le sujet est la non reconnaissance de l’ufologie au niveau scientifique et officiel, ou la non volonté des scientifiques ( du moins en apparence) de vouloir s’occuper SERIEUSEMENT de ce « problème ».

    Oui, vous thinkingtheworld, ne nous cachez rien, mais en ufologie, si rien ne ne nous était caché on ne ferait pas des « divulgations » du bout des lèvres petit à petit et 30 ou 50 ans après les faits seulement. On s’occuperait des faits d’aujourdh’ui avec application et transparence. Et je vous renvoie également aux liens que George a posté.(Georges qui a vu une soucoupe avec occupants à 130 m de lui et qui se fiche pas mal et à raison de tout se qu’on pourra raconter)
    Que la science s’occupe ouvertement et sérieusement des cas comme celui de Georges, et communique là dessus, et on n’aura plus besoin d’un observatoire des dérives sectaires (enfin j’espère). (Et pourtant la science s’en occupe si on voit les rapports sigma et 3af, commission qui avoue elle-même, dans une interview sur Radio ici et maintenant et pas à demi-mots, que peut-être un jour elle pourra nous dire tout… et pourtant ils en disent pas mal déjà je trouve)

    • J’attirais surtout l’attention avec ce rapport de la Midiluves sur leur passage sur comment le mythe de 2012 s’est créé, rien de plus. Pour ce qui est de l’existence de phénomènes extraterrestres, je n’en ai jamais vus, je ne dis pas que ça n’existe pas. Je reste sceptique, et je crois que les gouvernement le sont autant que moi. Pas qu’il soit difficile de le penser, juste que l’on n’a pas assez d’éléments en main pour construire une hypothèse sérieuse, juste des conjectures, des témoignages avec des nombreux points d’interrogation. Mais je suis sûr que s’ils cachent certaines choses, ils ont des raisons car : 1) le secret-défense, 2) la préoccupation que certains éléments ne viennent créer soit des psychoses, soit alimenter des mouvements sectaires ou de déstabilisation de l’Etat. Certains scientifiques s’occupent de ces questions avec sérieux, et il en faut. Mais je ne suis pas sûr qu’ils vont pouvoir faire taire les rumeurs…quand je vois le peu de confiance qu’on lui accorde parfois 😉

      • UN chouka dit :

        Il y a bien longtemps que je ne fais pas la moindre confiance aux dogmes officiels,aux lois qui justifient les injustices,etc………. .
        Imaginez les craks du calandrier solaire et autre d’il y a quelques milliers d’années ‘Egypte,Grece, mayas,etc….,ETC……………………. 😉 ).
        Croyez vous qu’il ne sacrifiaient pas leurs betail au pretexte qu’ils savaient lire dans les étoiles ?
        Ces savents roués de l’époque qui meritaient bien leurs coups dèrière la tete en douce ?
        Croyez vous qu’un roi adulé pour les besoins de la cause,n’y passait pas en garndes pompes pour faire plus vrais ?
        Ainsi le betail se metait a plat ventre avec rèspèct ,je crois ? 😀
        Bye.

  10. UN chouka dit :

    C’est, a mon avis, helas ,chacun pour soit, en fonction de ses moyens . :->
    Les zumains s’associent pour proteger leurs affaires, mais s’entredevorent dés lors que leurs interets vat ayeur, il me semble ?
    Si nous voyons,l’école pubic pèrdre ses plumes, c’est a cause de quoi a voutre avis ?
    Pourquoi,les deces dans Rhone Alpes a partir d’octobre 2008 ont ete subitement miltiplés par trois ?
    Non,je ne peus faire confiance qu’a bien peut de gens . 😀
    Bye.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :