La Rencontre de Salter

09/06/2011

Dans la plupart des cas, un enlèvement par des extraterrestres est une expérience atroce et humiliante…de celles que celui qui la vit aimerait oublier. Dans certains cas cependant, le processus d’enlèvement devient une expérience enrichissante. Ce fut le cas de John Salter Jr. et son fils Jean III. Il était prévu que John Jr. membre du corps professoral de l’Université du Dakota du Nord, fasse une tournée de conférences des États du Sud.

C’était en mars 1988 lorsque, accompagné de son fils conduisait son pickup sur la Route 61 se dirigeant vers son premier engagement. pour quelque raison inconnue, John conduisit son pickup hors de la route prévue et une heure plus tard se trouvèrent tous les deux à voyager dans la direction opposée. Ils décidèrent de se reposer pour la nuit et de continuer leur route le lendemain matin.

Lire la suite

 

Publicités

créature ou trucage?

09/06/2011

 

 

présente une vidéo youtube:

Note sylv1,adm:

Irkoutsk, en Russie, mystère sur cette vidéo mise en ligne sur le net.

Fake ou cadavre réel, de nos jours difficile de savoir car certains font la « compétition » du meilleur hoax, pour s’amuser ou prouver la crédulité de certains ufologues, et ainsi décribilser la filière toute entière, alors je vous serait gré d’ avoir votre propre opinion sur ce sujet, pour ma part je me garderais bien de vous donner mon avis personnel sur cette vidéo.

Quelques éléments que  j ai reccueillis sur le net.

Le « corps étranger « aurait  été découvert par deux hommes de Russie dans une dépression dans la neige.
Les théories incluent la possibilité que ce cadavre est d’origine extraterrestre du fait que des individus auraient assistés à l’explosion d’un O.V.N.I.
Les militaires sur place auraient nettoyés la zone du supposé crash rapidement.
Il faut une enquête sérieuse pour avoir des éléments solides avant de se risquer à une hypothèse ou une affirmation!

Perte des dossiers Xfiles en Australie

09/06/2011

Source : http://www.latest-ufo-sightings.net/2011/06/australian-requested-ufo-files-lost.html

Traduction Area51blog

8 Juin 2011 – Suite à une publication importante de l’information (plus de 4.000 pages) du gouvernement britannique sur les observations d’OVNI et autres phénomènes étranges provoquée par la FOI (Freedom of Information, Liberté de l’Information) demandée par les médias, des demandes similaires ont été faites à l’armée australienne.

Cependant, au lieu de publier les X-Files, surnom donné aux dossiers conservés par les militaires australiens en ce qui concerne les OVNIS, il a été rapporté que la plupart des fichiers ont soit disparu ou ont été détruits. On a dit aux journalistes que, dans la ligne d’une procédure administrative normale, un grand nombre de dossiers ont été détruits bien que rien n’ait été dit pour indiquer ce qui marque exactement les dossiers à détruire. Il semble quoi qu’il en soit que quelques dossiers aient survécu à cette procédure administrative.

L’un d’eux a été  déclaré  perdu  après une longue semaine de recherche à travers le système de défense de gestion de dossiers, les Archives nationales australiennes à la fois de Canberra  et Chester Hills, les Archives de la Défense et le siège du Commandement aérien de Queanbeyan, et la base de la RAAF Glenbrook.

Le fichier qui s’est trouvé   être ni détruit  ni perdu est appelé Rapport sur les phénomènes ovnis / phénomènes étranges  à Woomera. Le fichier contient des articles de journaux anciens et lettres de et vers le gouvernement australien. Une grande partie de celui-ci présente des observations par des civils, la plupart des observations centrées autour de Woomera, un entrepôt de munitions.

Un autre point intéressant est le rapport fait par l’Adjudant-Willard GE  à la fin de 1952. Willard a déclaré avoir vu un objet traversant le ciel. Il a suivi  la trajectoire de vol pendant environ 24 minutes en utilisant l’équipement radar. La chose étrange, dit-il, était qu’il ne pouvait pas suivre l’objet avec un télescope normal. Ce fait anormal est ce qui l’a conduit à faire le rapport.  Plus tard il a déclaré que l’objet devait être un nuage de neige. Il faudrait aussi remarquer que l’Armée Australienne a arrêté de traiter les observations d’ovnis, ou  les Phénomènes Aériens Inexpliqués comme les nomme l’armée australienne en 2000. Ils ont déclaré que  le dossier scientifique ne leur a donné aucune justification pour continuer de consacrer des ressources à cette cause. Au lieu de cela, ils ont demandé aux citoyens de contacter la police ou  les organismes de recherche ufologique  exploités par des civils  concernant les observations d’OVNIS  et d’anomalies aériennes.

 

http://www.Latest-UFO-Sightings.net (c) 2011


%d blogueurs aiment cette page :