Dossier scientifique sur les agroglyphes en France

Publié sur la Médiathèque et Index Ufologique et spatial

Avec l’aimable autorisation de Monsieur Umberto Molinaro

Phototropisme des céréales (Orientation

des végétaux par rapport à la lumière).

Vous devez vous douter qu’il y a parfois de faux crop circles. Bien sûr les mystificateurs existent. Pourquoi ? Il y a plusieurs raisons.
Certains le font pour faire un coup de pub, pour un journal ou une radio par exemple.
D’autres le font pour expérimenter et montrer que « c’est faisable ».
Il y a aussi ceux qui veulent créer le doute… c’est de la désinformation.
Puis certains « mystiques » qui tentent sincèrement de poursuivre l’œuvre réalisé, et réussissent à faire certains crop circles intéressants. C’est aussi le goût de l’aventure qui les pousse vers cette expression artistique.

Alors  parfois on peut se faire « avoir ». Mais je peux vous assurer que le crop circle apparu en France à Amilly et celui qui fit face au Lion de Waterloo en Belgique sont de vrais phénomènes non encore identifiés par la Science. Comme je vous l’ai déjà dit dans l’article sur « Waterloo », je ne suis pas convaincu par le deuxième crop circle, en forme de deux cœurs apparu peu après.

Voici comment vous pouvez vous faire une première petite idée.

Il vous faut connaître un peu le phénomène qui se déroule très rapidement. Parfois tout peut se jouer en quelques secondes.

Les tiges des céréales (quand il s’agit d’un champ de céréales bien entendu) sont pliées au niveau des nœuds. Dans la nature ce phénomène existe, il permet à la plante de se redresser vers la lumière si un coup de vent ou un accident quelconque a couché l’épi vers le sol. Mais dans un crop circle, le phénomène est très différent, car ce sont tous les épis qui sont pliés suivant la place qu’ils occupent dans le dessin.

blés coudés

Exemple

Si nous prenons le cas simple d’un cercle, les tiges seront coudées selon un angle de 80° quand elles se trouvent à la circonférence. Si on se rapproche du centre du crop circle, les angles sont différents. Cela s’explique ainsi :

Imaginez un boule de force énergétique au dessus du champ, en un premier temps les épis vont se tourner vers cette source, ils vont être étirés et coudés et l’angle sera plus ouvert à mesure que l’on approchera du centre. Par contre la force d’attraction étant plus grande à mesure que l’on avance vers le centre, les nœuds seront plus étirés, plus déformés.

Une fois les blés coudés, l’ensemble est alors brossé, le dessin apparaît … les blés sont pliés ou torsadés à la base sans être cassés. Pas mal, non ! Allez voir si les hommes sont capables d’une telle prouesse avec leurs petites planches.

blés coudés
Céréales provenant du Crop circle de Waterloo en face de la Butte au Lion.
blés coudés

Vous pouvez essayer de plier les tiges au niveau des nœuds… elles casseront toutes. Il n’y a qu’une méthode.

Attendre que les blés couchés se redressent naturellement. Il faut alors beaucoup de temps, c’est le phototropisme.

Si vous observez bien, vous pouvez voir des petits trous ou des cavités d’expulsion au niveau des nœuds. En effet, quand le crop circle se produit, il y a un tel dégagement de chaleur en quelques nanosecondes que les tiges trop jeunes et gorgées d’eau, peuvent éclater…comme le bouchon d’une cocotte minute. Il faut bien que la vapeur d’eau trouve son chemin. Sinon le nœud est simplement gonflés. Vous trouverez différents cas de figures suivant les conditions dans lesquelles ont lieu ces phénomènes.

blés coudésnoeuds gonflés

Le biophysicien américain, William.C.Levengood, a fait une très bonne étude sur le sujet.

En analysant ces anomalies dans les céréales, les chercheurs ont très vite compris qu’il s’agissait de micro-ondes diffusées par une source lumineuse. Des expériences ont été faites aux Etats-Unis, on sait reproduire le phénomène en laboratoire… mais sur de petites quantités de blé.

Dans l’avenir l’homme possèdera peut être la technique, mais on n’y est pas encore. Affaire à suivre…

grains de maïs

Étude préliminaire sur les agroglyphes en France

L’ensemble de notre analyse vous est présenté dans les lignes suivantes. Cela nécessite un minimum d’explications.
La conductivité est la fonction inverse de la résistivité. Je m’explique : plus un corps est isolant (caractérisé par la résistivité), moins il est conducteur au passage du courant. Et inversement plus il est conducteur et moins il est isolant.
Le Siemens (noté S) est l’unité de mesure de la conducivité.
Le symbole μ correspond à 1 millionième de l’unité. Nos mesures sont effectuées en micro Siemens et notées μS. Par exemple : une mesure de 100 μS correspond à une résistivité de : 1/(100μS)  ou 1/ 0,000 01 = 10 000 Ohms ou aussi noté 10 Kilo ohms (10 KΩ).
Nous n’utiliserons pour notre part que la mesure en μS  pour des raisons de compréhension et de simplicité pour le lecteur. (sauf pour l’étude détaillée de Montélier qui a nécessité un soin  plus important.) Notre but étant de rendre l’étude accessible au plus grand nombre.
L’erreur maximum pour la plus haute valeur est de +/- 1µS.
Nous allons tout d’abord parler de chaque agroglyphe en France et nous terminerons par le petit dernier en date, celui de Montélier (Valence) dont l’étude est la plus détaillée pour les raisons citées plus haut.

Nous regrettons seulement que certains sites internet n’aient pas coopéré à cette étude. Cela nous aurait permis d’avoir des prélèvements sur deux ou trois autres agroglyphes supplémentaires.

Lire la suite

8 Responses to Dossier scientifique sur les agroglyphes en France

  1. sylv1 dit :

    Merci à monsieur Molinaro et à toi era.
    cet article et son site sont intéressants de mon point de vue personnel.

  2. krajewski dit :

    Bonjour, c tellement intéressant que je vais être obligée de m’y reprendre à plusieurs fois mes aïeux!!! Enfin, ce que je voulais savoir en détails…pas que j’ai une formation scientifique mais ce sont les questions que je me posent et encore ils répondent à beaucoup mais il m’en manquent….
    Tout ceci est en corrélation avec les ovnis …qui laissent aussi des marques intéressants quand ils atterrissent …il y a tellement de sujet intéressants dans ces dossiers en général qu’on peut y passer toute une vie à approfondir…merci Era…à +

  3. UN chouka dit :

    Bonjour les gens .
    Cette note est tout simplement extraordinaire .
    Le monsieur Hutchinson,a, il me semble, tout simplement eu la visite des sbirs de l’industrie secrète qui utilisent depuis des lustres cette tèchnique secrète hautement embarassante pour les communs comme moi,il me semble ?
    En effet, entre des mains malicieuses,les combustions sponanées, « les crachs incomprehensibles « ,et surement tout plein d’autres trucs bizards,pourraient se répendre comme une trainée de poudre sans bruit ni fumée ,peut etre ?
    Voila qui est tout simplement stupefiant,mais pas aussi surprenant que ça finalement ?
    Cette tèchnique ,ne pourrait’elle pas faire économiser beaucoup d’enèrgie et de chaleur pour le façonage des metaux les plus durs ? 😉
    Pèrcer a moindre cout des trous et autres ouvèrtures dans des matèriaux toxiques,sans faire trop de polutions alentour ?(ex:uranuium, amiante,etc…?)
    Par ayeur,(hors sujet), je n’ai pas trouvé d’explication a l’élévation de la temperature enregistrée par un thermomètre maxi/mini a liquide en hiver placé sur la façade nord.
    J’avais il y a quelques années relevé 70 ° C .J’avais alors cru a une farce des jeunes d’alors.
    Il a quelques temps (un an ou deux ) j’ai encore lu 40 ° C en plein hivèr par temps ensoleillé .Les jeunes ne pouvaient semble t’il pas pu etre a l’origine de la farce .
    J’avais pensé a une source de chaleur de passage discrètement .
    Bye les gens .

  4. Mathias dit :

    Tout simplement génial! Enfin une longue et sérieuse étude, qui plus est appuyer sur des études scientifiques et des explications qui tiennent la route! Merci beaucoup!

  5. Murielle dit :

    Oui tout à fait intrigant. Il y a maintenant quelques mois suite à un reportage sur ce site, que j’avais révisé mon opinion sur les crops circles qui pour moi étaient tout simplement tous faits par des humains. Et avec cet article et le site de umberto molinaro , je me rends compte encore plus que je me trompais. Comme quoi il suffit d’enquêtes sérieuses et tout simplement de s’informer ( ou que l’on nous laisse la possibilité de s’informer) sur les résultats pour se rendre compte à quel point les choses ne sont pas du tout si simples.

  6. christian dit :

    Bonjour à tous

    Voilà une formidable analyse scientifique quoi que j’ai du mal à comprendre tous ces domaines vibratoires, j’avais vu des vidéos sur la mémoire de l’eau, si cela forme de jolis fractales c’est positif, sinon ce sont de mauvais dessins, pas facile de tout comprendre dans l’univers.
    Merci Era et Sylvain

  7. UN chouka dit :

    Dans un autre donaine,les metaux ont parfois un comportement bizard:
    « Une vieille encume de forgeron se casse en deux . »
    A la cassure (je ne l’ai pas vue moi meme ) on distingue de grosse mollecules d’acier qui resemblent a de petits cristaux brillants .
    Les coups répétés au meme endroit peuvent ‘ils ordoner le metal a l’intèrieur de l’enclume et lui enlever sa solidité ?
    Phenomène d’ecrouissage sur un tube de cuivre assez pure(le laiton et le bronze, par exemple, ne réagisent pas de cette façon,je crois ) ,que l’on tord,écrase,mais qui une fois chauffé a la température convenable redevient mou (recuir le cuivre).

    Avec l’aluminium et ses aliages, le phenomène ne dure pas longtemps,mais je ne me souviens plus.
    Finalement ça resemble un peut aux micro onde avec l’eau ?
    Je me demande si avec la terre,il n’y a pas un truc comme ça .(cuisson de l’argile)
    Bye.

  8. Milouone dit :

    ça c’est de la bombe! Des preuves scientifique qui feront réfléchir les éternels sceptiques 🙂
    Merci beaucoup pour ce travail et ces études.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :