Archéologie Extraterrestre ?

Article publié sur :

                                                     

L’œuvre peut être librement utilisée, à la condition de l’attribuer à Pascuser en citant son nom ainsi qu’un lien vers la page web utilisée. – Pas d’utilisation commerciale – Pas de Modification

Source article: http://www.conspirovniscience.com/archeol.php


 

Source image:http://lyhane.wordpress.com/2010/06/25/etrange-cours-dhistoire/

archéologie « extraterrestre »

On a retrouvé des dessins à des époques très reculées dans toutes les parties du monde, et représentant de manière non ambiguë des êtres et des engins que nous pourrons sans problème qualifier d’extra-terrestres. Il ne faut pas oublier que les artistes préhistoriques dessinaient ce qu’ils avaient l’habitude d’observer: peut-on en conclure qu’à une époque où la Terre était complètement sous-développée, l’activité extra-terrestre se faisait au grand jour? Possible!

En tout cas, supposer que des extra-terrestres nous ont découvert subitement, il y a seulement 50 ans, c’est tout bonnement manquer de bon sens, étant donné que les civilisations extra-terrestres n’ont aucune raison de s’être développées en même temps que nous ni toutes à la même vitesse. Statistiquement, ils devraient nous avoir découverts il y a des dizaines de milliers d’années, voire des millions d’années, et d’autres devaient continuer de nous découvrir au cours des milliers d’années qui s’écoulèrent et continueront à nous découvrir.

Il existe aussi des récits du moyen âge décrivant des boules lumineuses, des soucoupes et autres Ovnis, bien sûr en termes du moyen âge (mais à nouveau sans ambiguïté), ainsi que quelques gravures accompagnant ces récits. Certaines peintures sont aussi très éloquentes! Je crois que tout ceci est cohérent: les extra-terrestres nous visitent depuis des centaines de milliers d’années et continuent à le faire; et manifestement, ils ne sont pas belliqueux, sans quoi nous ne serions plus là depuis longtemps pour nous poser cette question.

A l’époque où l’ancien testament a été écrit, on observait des « colonnes de nuées et de feu », et récemment, un témoin d’Ovni a vu le phénomène sous forme de colonne de feu. Il y a quelques années, un témoin a observé un Ovni de forme très bizarre qui n’avait pas été répertoriée et dont la forme particulière figurait très exactement parmi des gravures rupestres anciennes. Ceux qui pensent que les « soucoupes volantes » sont sorties droit de l’imagination de nos contemporains devraient s’intéresser un peu plus à ce type d’information.

La suite:

Lien ci-dessous d’un site vous proposant des photos insolites!

les chapitres du temps

Si vous aimez l’archéologie, rendez-vous chez Sylv1 dans sa rubrique qui y est consacrée : 

 

33 Responses to Archéologie Extraterrestre ?

  1. biostormy dit :

    Bonjour,

    Je suis convaincu… très bon article. A faire diffuser sans modération…

  2. Murielle dit :

    Oui c’est passionnant, pour moi qui suis en train de terminer le visionnage de la saisons 2 d’ancient aliens, ça vient s’ajouter, et il me reste encore tous les reportages à voir sur le site de sylv1.

    Ah là là, que ça donne envie de prendre son « baluchon » et de partir visiter tous ces endroits et merveilles dans le monde !

    Mais bon, heureusement que le mystère et les merveilles sont aussi pas très loin de nous tous les jours.

  3. andre dit :

    il y a trente en cherchant un livre dans une bibliothèque je trouvé un livre le journal di mystéri un magasine italien cela parlé d un squelette appartenant a etre de 35 cm avec sa photo cet être avait un crane hypertrophié l étude du squelette au carbone 14 donnait un age de 75 ans vivant il aurait du peser dans les moins d un kgs quelque années aprés tf1 en a parler aux infos
    ce squelette est exposer au musé de l homme en italie
    j ai chercher sur le net mais pas trouvé il faut ce rendre a ce musé

  4. On ne peut croire un instant à ces allégations. La plupart des « mystères archéologiques » ont souvent trouvé des réponses bien plus terriennes : réponses historiques ou archéologiques ou encore falsifications. Faisons l’économie de solutions rocambolesques et invérifiables pour se concentrer sur le tangible. Pourquoi l’immense majorité des artefacts possiblement extraterrestres sont systématiquement présentés isolés? Pourquoi ne parle-t’on jamais de contexte (la base même de l’archéologie)? Il ne faut pas grand chose pour mettre à mal les théories de ce que l’on appelle l' »archéologie romantique », ce que fait très bien Jean-Loïc le Quellec dans son ouvrage « Des Martiens au Sahara. Chronique d’archéologie romantique ». La science considère souvent avec dédain ce que vous prétendez, sans vouloir y répondre. Mais c’est une erreur! Il faut que les scientifiques répondent argument par argument, sinon on laisse se développer l’ignorance, les théories fumeuses et surtout la fameuse théorie du complot d’une « science officielle » qui étoufferait les idées dérangeantes de la « science alternative. »

    • Sylv1 dit :

      Bonjour,thinkingtheworld:je reprends ce morceau de votre commentaire:
      Il faut que les scientifiques répondent argument par argument, sinon on laisse se développer l’ignorance, les théories fumeuses et surtout la fameuse théorie du complot d’une « science officielle » qui étoufferait les idées dérangeantes de la « science alternative. »
      je réponds:
      dans l’autre sens c’est vrai aussi,dans votre commentaire il y a à boire et à manger exactement comme les hypothèses des sciences et pseudo-science.

      • « à boire et à manger »…que voulez-vous dire par là?

        • sylv1 dit :

          Je veux dire que votre raisonnement est assez juste, puisque les études scientifiques priment quand même sur les spéculations c’est un fait.
          Ceci étant, une affirmation peut effectivement être totalement vrai ,comme elle peut être erronée.
          Le charme des hypothèses est à mon sens celui- là,elles sont faites pour être remises en cause.Seulement de mon point de vue les pseudos-scientifiques comme les véritables scientifiques n’aiment pas que leurs travaux soient quelquefois mis en cause et parfois démontés,c’est humain!

        • D’accord, je comprends mieux et je me range à votre avis. « La vérité scientifique est vraie jusqu’à ce que l’on prouve le contraire », c’est la base même de toute réflexion scientifique (sciences humaines ou sciences naturelles). Cela relativise énormément la « vérité scientifique ». Ceci dit les « affirmations » de la science sont moins sujettes à des a prioris (même si elles le sont quand même) que la pseudo-science. D’ailleurs les « affirmations » font rarement l’unanimité de la communauté scientifique, donnant lieu à des débats passionnés. Mais certaines options ne sont pas retenues car simplement impossibles lorsque l’on a toutes les informations en main : les hypothèses de l' »archéologie romantique » (ou alternative, ou pseudo-) ne le sont que rarement.

    • Murielle dit :

      Bonjour,

      Alors certes ,certes thinking the world. La science peut dater par exemple. Mais quand l’archéologie va dire sur des peintures rupestres ou sur des dessins illustrant un évènement dans le ciel de suisse en 1566, qu’il s’agit d’illustrations « religieuses » abstraites, ou de phénomènes naturels mal compris dessinés, ce n’est plus de la science, c’est une interprétation comme une autre. C’est aussi dénier le droit à nos ancêtres d’avoir tout simplement dessiné ou sculpter ce qu’ils ont vu, et donc les prendre pur des C ..S

      • Vous avez raison. Je n’ai jamais dit que les extraterrestres et les OVNI n’existaient pas, mais c’est le cadet de mes soucis. Je ne pense cependant pas qu’ils aient eu une quelconque influence sur notre monde. Quant à leurs représentation, on peut se retrouver parfois interdits devant certaines représentations mais que dites vous des peintures de Jérôme Bosch, le célèbre peintre du XVe siècle qui représente un monde tout à fait fantasmagorique avec de nombreux êtres bizarres, engins bizarres, ce qui n’en fait pas pour autant un témoin de phénomènes extraterrestres… (si vous pouviez me donner un lien vers les fameux dessins dont vous me parlez ça m’intéresse merci 😉 )

        • Murielle dit :

          Concernant ce Monsieur hyeronimus, je dirais tout simplement : superbe.
          Mais concernant l’INTERPRETATION( et non la science) on peut dire ce qu’on veut : il a mis en scène ses angoisses métaphysiques, il a peint des scènes sorties de son imagination, il a voulu décrire les travers de ses contemporains, ou il a voulu transcrire des visions qu’il avait eues avec ou sans produit altérant la conscience .
          Nul ne peut le savoir si le principal intéressé ne nous le dit pas. C’est tout ce que je voulais dire.

          Pour les fameux dessins et peintures dont je parle et bien je ne comprends pas votre question car ils se trouvent dans la suite du présent article, et vous trouverez profusion de liens sur le net pour toutes ces gravures. Après il « suffit » d’aller visiter les lieux où se trouvent ces gravures et de se faire ma foi sa propre idée.

          Un autre petit lien sur la gravure en question

          http://www.ovni-suisse.ch/catalogue-observations/33-bale-bale-ville-07-aout-1566.htm

          On est bien d’accord là dessus qu’il n’est que question d’interprétation, et des fois d’interprétations de témoignages. Ce que je dis c’est que bien sûr l’archéologie se base sur la science pour les choses matérielles, mais pour les motivations des constructeurs ou peintres ou graveurs ou sculpteurs elle ne peut souvent qu’interpréter sans preuves elle aussi.

        • GEORGES dit :

          dans google taper ovni suisse en 1566 un lien
          http://www.ufoevidence.org/cases/case485.htm

        • GEORGES dit :

          dans google taper nuremberg 1561
          bien amicalement georges

        • Merci pour la gravure. En effet c’est un témoignage intéressant appuyé de surcroît par un texte. Mais en effet tout cela est d’une interprétation difficile.
          Par contre vous semblez méconnaître ce qu’est la science, ce qu’est l’archéologie. La science ne consiste pas à aligner des faits. La science est une collection de faits, d’observations ou d’expériences, et leur interprétation! On structure l’information pour la comprendre, on lui donne un sens. Evidemment l’interprétation que l’on donne d’une chose est éminemment construite, et un produit de l’esprit humain, avec tout ce que cela comporte de paradigmes, de croyances et de biais méthodologiques. C’est pour cela que la prudence, la minutie, l’accumulation des preuves, la critique de l’information, et enfin la conscience des limites de l’objectivité scientifique sont nos remparts pour éliminer les théories non recevables. L’archéologie ne procède pas autrement. Notre science porte sur l’étude des artefacts, des traces de ce que l’homme nous a laissé de son passage. C’est probablement une des sciences où il nous faut être le plus soucieux de la qualité de l’information que nous retirons du sol car le sol ne se fouille pas deux fois. Mais en même temps nous ne sommes pas là pour exhumer des objets et ce que nous pourrions appeler des « faits archéologiques » (traces immatérielles, répartitions spatiales, stratigraphie) sans les interpréter. Il est de notre devoir de le faire. L’archéologie ne s’intéresse en effet pas aux tableaux, oeuvres d’art,… (même si la frontière méthodologique est extrêmement mince mais ce n’est pas mon propos ici), c’est du ressors de l’historien de l’art. Mais l’historien de l’art est un scientifique aussi et ses interprétations se basent aussi sur des faits tangibles, sur des sources diverses et variées, sur une mise en contexte des oeuvres et leur confrontation avec d’autres sources (textuelles, archéologiques, autres oeuvres d’art). D’ailleurs les archéologues sont aussi souvent des historiens de l’art. En conclusion, des interprétations sont donc plus crédibles que d’autre en fonction de la solidité de ce qui les soustends.

  5. sylv1 dit :

    Bien entendu que des dessins ne sont pas obligatoirement des témoignages ou des preuves.
    Ils peuvent représenter tout et n’importe quoi, allant d’une observation,une croyance,une invention,un rêve raconté, à un élément historique d’un individu ou d’un groupe quelconque, personne ne le saura jamais!
    Les symboles,dessins, codes,quatrains etc..,sont interprétés par des experts, mais s’ils se trompent ils enduisent la population en erreur!
    Un lien intéressant:
    http://www.forum-ovni-ufologie.com/t9553-suisse-ovni-ufo-l-ufologie-en-suisse
    Si une existence autre que les terriens existaient nul ne peut dire si notre destin en a été changé ou non et si il en sera changé.
    Pour ma part je ne me risque pas à ce style d’affirmation ou de paris.

  6. Murielle dit :

    thinkingoftheworld, il semble que vous soyez « impliqué » dans de l’archéologie, alors à titre perso, j’aimerai savoir quelle est votre opinion ou interprétation par exemple des objets zoomorphiques en Amérique du sud, notamment les « oiseaux », ou l’oiseau egyptien en bois, que la série ancient aliens épisode 1 saison 1, va analyser comme des « avions, et faire des démonstrations pour le moins troublantes, même si j’ai bien compris qu’il faut faire très attention et que moi même je trouve que dans beaucoup de leurs théories ( il y a 10 épisodes en 2 saisons, ils vont un peu loin et que leurs interprétations et bien n’engagent qu’eux)

    episode 1 (merci de regarder au moins jusqu’au vol de la maquette qui est un artefact simplement agrandi sans rien y changer ( sauf le moteur)

    Liens pour les objets zoomorphiques (mais je pense que vous connaissez )

    http://www.projet22.com/archeologie/artefacts/article/objets-zoomorphiques-ailes-d

    Je ne suis effectivement pas scientifique, mais je pense comprendre un peu quand même ce qu’est la science. C’est tout d’abord l’observation de faits dans tous les domaines , se sont des découvetes passionantes et des avancées dans la compréhension de notre monde.

    Mais ce sont aussi des guerres d’idéologie parfois entre deux théories sur les même faits, se sont aussi des conclusions différentes sur certaines données ( il n’y a qu’à voir les guerres que peuvent se livrer des factions par exemple pour l’étude de la nocivité d’un produit chacun accusant l’autre de ne pas avoir fait une vrai étude scientifique ».

    C’est aussi la chasse au financement, parfois privé en cas de mécène désintéressé (ou non), publique donc étatique le plus souvent.

    Mais reconnaissons que des (bons) scientifiques sont les premiers à admettre humblement que leur théorie peut s’écrouler un jour par une nouvelle observation venant la contredire.

    • sylv1 dit :

      Murielle je suis entièrement d’accord sur :
      Mais reconnaissons que des (bons) scientifiques sont les premiers à admettre humblement que leur théorie peut s’écrouler un jour par une nouvelle observation venant la contredire.
      Pour ma part j’ajoute:
      ce que l’on remarque pour le scientifique,chercheur, archéologue,historien(parfois)vaut pour l’ufologue aussi expert soit-il!
      La remise en question nous fait avancer et comme dirait un certain entraîneur de foot « il n y a que les (imbéciles )qui ne changent pas d’avis! »

    • J’ai bien regardé ce reportage. je n’entrerai pas dans le détail des arguments que l’on pourrait opposer à chacun des sujets traités, ce que je ferai plus tard (après multiples vérifications d’informations). La première impression que celà me laisse est que les intervenants ont tous une conception hyperréaliste du monde. Je veux dire par là que le fait qu’une chose ressemble à une autre démontre une directe filiation entre ces choses. De même, ils oublient (ou oblitèrent) toute notion de « conventions de représentation ». Pour illustrer mon propos je vais prendre un exemple : la représentation égyptienne ancienne typique d’un individu le représente le visage de profil avec un oeil posé à la place de la tampe, et avec le buste vu de face. Les anciens Egyptiens ressemblaient-ils pour autant à ça?
      Pour revenir à votre propos au sujet de la science. En effet elle est asujettie à de nombreuses choses : l’argent, la politique, les idéologies. Elle est avant tout le produit d’une époque et les découvertes, si elles sont parfois le fruit du hasard, sont souvent le fait d’une conjonction de facteurs contextuels. La manière dont nous pensons le monde aujourd’hui n’est pas la même que celle d’hier et ne sera pas la même que celle de demain. La science suit ces mouvements. L’archéologie, l’histoire de l’art ne sont pas exemptes de ces choses. Elle n’est évidemment pas (à l’exception de certains sujets comme l’Evolution ou des revendications identitaires ou concernant la protection du patrimoine) autant au centre des préoccupations et des luttes politico-financières. Donc finalement nous sommes davantage en lutte à l’intérieur de nos cénacles sur des questions « mineures » (même si elles sont essentielles à nos yeux).

  7. sylv1 dit :

    thinkingtheworld , j ai apprécié votre approche qui a eue le mérite d’ouvrir un débat intéressant.
    De ce fait vous m’avez ouvert une « fenêtre et inspiré », alors, je rédigerai un article qui rejoindra plus ou moins cette conversation,ainsi cela m’évitera de trop m’étaler sur un seul commentaire en guise de réponse .
    Votre analyse ouvre une discussion et ce n’est pas pour me déplaire ,et je vous remercie à ce titre a lors vous commenterez sans doute l’article que je ferais sur la médiathèque et qui sera repris ici et sur ufoetscience.Comme quoi on ne peut être entièrement d’accord mais avec de la tolérance des uns par rapport aux autres, le dialogue demeure possible.

    • je suis heureux que mes interventions aient pu offrir de nouvelles perspectives. La science est faite pour convaincre par des arguments tangibles, non pour agresser inutilement (il arrive parfois que nous soyions pris à parti et là nous devons aussi répondre par la provocation). Je ne m’exprimerai d’ailleurs que sur des choses sur lesquelles j’ai prise de par ma formation et mes centres d’intérêt. Je m’abstient du reste, même si je peux me faire une opinion sur une chose. l’on ne peut malheureusement pas tout connaître! C’est là que l’interdisciplinarité a son rôle à jouer.
      J’avoue que l’ufologie n’est pas ma tasse de thé, même si je suis intrigué (comme beaucoup) par certains phénomènes. Mais au bout du compte chacun sa passion. Moi ma passion est finalement d’être un démystificateur. J’ai cette sale manie de ne pas aimer rêver, donc je déconstruit tout pour finalement arriver à l’explication la plus plate possible. Si souvent cela se révèle payant, il y a cependant de nombreuses choses devant lesquelles je suis bien incapable d’émettre la moindre hypothèse. La science signifie être humble et savoir remettre en cause ses convictions devant les preuves et les évidences.
      Pour répondre à un de vos précédents commentaires, l’ufologie peut en effet être une science se basant sur les faits les plus probants, et vous en exposez certains. Pourtant l’impression que donnent les tenants d’une « archéologie extraterrestre » (mais ça vaut pour l’Atlantide aussi) est de vouloir gonfler inutilement et dangereusement le corpus de preuves. Cela amène à de nombreuses méprises, et pire de nombreuses arnaques! Finalement le peu d’évidences solides vers ce que vous croyez finit par être noyé là-dedans et être décridibilisé. En conclusion, la première chose à faire est de faire le tri entre le bon grain et l’ivraie. c’est un très long travail, mais la qualité de l’objet de votre passion n’en sera que grandi 😉

  8. andre dit :

    moi cela me fait rire les égyptien on battis ces pyramides a la force des bras et des leviers fait de bois et cela sur des hauteurs invraisemblable et cela pour faire une tombe ou il sont même pas mis dedans .
    mois je travaille sur un pont qui ne leve que trente tonnes et je ne vous dit pas la machinerie qu il faut
    et la force du courant .ils fallait qu ils soit motivés a un point , pour construire de tel édifices
    pendant des années

    • La construction des pyramides n’est plus un mystère pour l’archéologie depuis longtemps. De nombreux documents iconographiques nous montrent comment ils déplaçaient d’énormes blocs. Nous savons qu’ils utilisaient des rampes (il en reste des vestiges sur plusieurs monuments, entre autre sur les pylones de Saqqarah). Enfin, quand on voit la conception d’une pyramide on se rend compte que malgré une apparence extérieure très lisse, les murs sont en fait faits de trois couches : les blocs de parement très bien taillés, les blocs de structure, plus grossièrement faits et puis un remplissage de détritus.

  9. Murielle dit :

    Bref des humains quoi !
    Merci pour votre réponse thinkingtheworld.
    Concernant les « zoomorphes », un détail qui m’avait fait réfléchir c’était que les grenouilles sont par exemple représentées bel et bien commme des grenouilles avec force détails, le homard comme un homard, certains oiseaux bien que stylisés avec quand même tête aile et queue d’oiseaux, alors que pour les objets qui nous intéressent, les « oiseaux » n’étaient pas représentés tout à fait comme des oiseaux justement,(pourquoi donc tiens ?) mais comme des avions/planeurs à l’aérodynamisme efficace, démonstration à l’appui. J’ai donc trouvé ces arguments valables et effectivement ne peux m’empêcher de me poser la question : What if, it were true ?
    Mais je ne suis pas scientifique, alors on pourrait dire que je ne me pose pas les bonnes questions, c’est certain.
    Finalement moi je dirais que le principal c’est que je m’en pose, et dans n’importe quel sens. 🙂

    • Vous avez raison, les animaux de ces séries sont représentés de manière assez naturaliste. Néanmoins l’on trouve aussi des animaux composites (une grenouille-crocodile par exemple). Je pencherais donc plus vers cela. L’autre hypothèse est que nous ne sommes pas face à des oiseaux. Dans ce cas, je verrais plutôt des poissons (genre poisson plat) ou des batraciens. La dernière hypothèse plausible pour moi est celle d’animaux fantastiques comme il existe dans toute civilisation. Je ne crois pas possible par contre l’idée d’engins volants car : 1) s’il y a une volonté de naturalisme de la part des artistes, pourquoi ont-ils des yeux, une gueule et tant d’éléments ornementaux? 2)pour donner vraiment un aérodynamisme volontaire à ces pendentifs il aurait fallu mesurer les engins et ensuite réduire les mesures pour les reproduire en petit sur des pendentifs…beaucoup de travail pour si peu non? La nature elle aussi produit des êtres avec des performances aérodynamiques. J’en viens alors à mon troisième propos, qui dépend plus de mon analyse du reportage. Première constatation : pourquoi nos pendentifs pré-colombiens n’ont pas d’hélice alors que le prototype en a une? pourquoi n’ont-ils pas de train d’aterrissage ou d’amerissage? Sans compter les grandes différences qu’il y a dans la conception des ailes (qu’ils se gardent bien de mentionner comme part de l’aérodynamisme par ailleurs : tout y passe de la queue au stabilisateurs en passant par le fuselage…à l’exception des ailes…mensonge par omission?). Je trouve l’oiseau de Saqqarah encore plus symptomatique du manque de recul par rapport aux choses, voire de la malhonnêteté intellectuelle dont ces Philippe Coppens et autres sont capables. Pour tout dire les ficelles sont énormes, les paradigmes qu’ils utilisent sont connus et faciles à contrer. Leur communication par contre, et la manière de réaliser le reportage sont brillantes…ce qui, selon ma conviction, les rend plus dangereux. J’écrirai un article décryptant ce documentaire prochainement sur mon blog, le sujet est vraiment fascinant.

      • Murielle dit :

        Merci thinkingtheworld, je ne manquerai pas d’aller faire un tour sur votre blog dès que vous aurez écrit un article.

        • Murielle dit :

          J’ajouterai que dans un deuxième temps je vous demanderai votre avis sur la carte de Piri Reis.
          Vous voulez du boulot, vous allez en avoir avec nous .
          🙂

  10. andre dit :

    a oui on nous explique comment faire rouler des blocs de x tonnes dans du sable avec des cordages de quel force
    quand moi je déplace des tonnes avec des câbles de 3 a 4 centimètre de diamètre quel technologie avec t ils pour avoir a cet époque des cordage aussi résistant
    car faire rouler sur du sable cela doit être coton j imagine mal les pauvres et aux faite ou sont les machine de levage

  11. UN chouka dit :

    Je crois avoir entendu dire que les cranes inclinés artificiellement par des cèrclages,rendaient leurs propriétaires meilleurs guerriers chez les Incas ou autres indiens .

  12. Murielle dit :

    Era, je me permets d’informer que thinkingtheworld a écrit son premier article, il va parler de la série ancient aliens et va donner ses arguments.

    J’ai écris mon commentaire, et c’est pour lui monter que nous ne sommes pas tous réfractaires à la science officielle et que nous sommes aussi capables d »entendre les versions dites « raisonnables ».

    Donc pour ceux que ça intéresse, les questions vont pouvoir être envoyées

  13. Jojo86 dit :

    j’ai une question pourquoi des extraterrests auraient toujours les même vaisseaux qu’il ly a des siécles si il sont si évolué?
    Si nous sommes logiques les extraterrests devraient eux aussi évolué au fil des années…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :