Les « Messages extraterrestres » de la NSA

28/04/2011

http://mediathequedelufologie.wordpress.com/2011/04/28/les-%c2%ab-messages-extraterrestres-%c2%bb-de-la-nsa/

Reprends l’article du site:http://ovnis-usa.com/

Les « Messages extraterrestres » de la NSA

La NSA (National Security Agency) publie une série de documents au format Pdf, répertoriés en 42 sections, dont certains circulaient en fait depuis plusieurs années.

Divers Blogs et forums ufologiques se sont aussitôt mobilisés pour annoncer sans précaution que l’Agence détenait « 29 messages extraterrestres« , et ils ont mis en ligne leur prétendu décryptage proposé par le Dr Howard Campaigne.

Il s’agit en fait d’articles autrefois publiés par la revue interne de l’Agence, le « NSA Technical Journal », qui sont connus depuis 2004.

L’éditeur du site web de la NSA explique : « Chacun des 4 articles suivants comporte le terme ‘extraterrestre’ ou approchant. Bien qu’ils ne concernent pas directement la recherche d’une intelligence extraterrestre, ils montrent que cette thématique n’était pas complètement étrangère aux équipes de la NSA :


1. Book Review : Lincos, Design of a Language for Cosmic Intercourse, Part 1, Vol. VII, No.1, Winter 1952, NSA Technical Journal.

2. Communications with Extraterrestrial Intelligence, by Lambros D. Callimahos., Vol. XI, No. 1, Winter 1966, NSA Technical Journal.

3. Communications with Extraterrestrial Intelligence, by Howard H, Campaigne, Vol. XI, No. 2, Spring 1966, NSA Technical Journal.

4. Key to the Extraterrestrial Messages, by Howard H Campaigne, Vol. XIV, No. 1, Winter 1969, NSA Technical Journal.

Nous avons décidé de publier ces articles afin de couper court à toute spéculation sur leur contenu, parce que leurs intitulés pourraient être sujets à controverse.

Le Dr Howard Campaigne était un chercheur civil, travaillant pour l’US Navy. Il contribua en 1946 à la rédaction d’un rapport sur les avancées dans le domaine de l’informatique, et notamment les nouvelles possibilités offertes pour le cryptage.

Howard Campaigne, considéré comme un pionnier du traitement des données, fut chargé du Programme « Lightning », approuvé par le Président Eisenhower, afin que la NSA puisse lancer une nouvelle génération d’ordinateurs beaucoup plus performants. –

Source

Dans le bulletin de la NSA publié à l’automne 1966, Lambros D. Callimahos inaugura un exercice de décryptage pour ses collègues de la NSA. Le Dr Campaigne composa ensuite une première série de 29 Messages.

L’exercice consistait à considérer qu’ils avaient été émis par une intelligence extraterrestre. Trois ans plus tard, en 1969, il publia sa clé de décryptage.

La règle du jeu est exposée en annexe du document : « Une série de messages radio a récemment été captée de l’espace. La transmission n’était pas continue, mais les pauses déterminent des séquences, parce qu’elles étaient maintes fois répétées. Les pauses doivent être considérées comme des ponctuations. Les diverses combinaisons ont été transcrites par des lettres de l’alphabet, afin que les messages puissent être rédigés. Chaque message, à l’exception du premier, n’est donné ici qu’une seule fois. Un numéro a été affecté à chaque séquence. » –

Source

Howard Campaigne

Les chercheurs auront cependant de quoi s’occuper en analysant les autres Sections déclassifiées sur le site web de la NSA.
Source du site:http://ovnis-usa.com/
Publicités

OVNI – Les Ailes de Carson Sink –

28/04/2011

C’est un cas où les témoins étaient tellement extrêmement fiables qu’ils ont simplement dû être cru, ainsi leur observation a fait l’objet d’une grande attention à l’ATIC et au Pentagone quand elle a été rapportée. Les deux observateurs compétents étaient tous deux officiers de l’Armée de l’Air, le Lieutenant Colonel John L. McGinn et le Lieutenant Colonel John R. Barton. Ils étaient parfaitement au courant de chaque type d’avion ou missile dans le monde à ce moment-là. Ils étaient à bord d’un bombardier bimoteur à hélice B-25 Mitchell qu’ils avaient réquisitionné pour un vol à travers le pays partant du terrain de Hamilton. Après le décollage ils ont mis le cap sur Colorado Springs, sous une météo très dégagée avec une visibilité illimitée. Des conditions de vols aussi parfaites de vol sont de n’importe quel vétéran, particulièrement les deux Lieutenant Colonels qui attendaient avec intérêt un trajet agréable et la chance de voir de beaux paysages. Tandis qu’ils étaient au-dessus de la Sierra Nevada, McGimm et Barton ont vu certes des paysages étonnants, mais ils ont bientôt vu quelque chose de bien plus spectaculaire.

Entre Sacramento et Reno ils ont pris « Green 3, » le pendant en terme de voie aérienne d’autoroute, vers Salt Lake City. A 15:40 MST tandis qu’ils étaient à 11.000 pieds au-dessus de la région de Carson Sink dans le Nevada, les pilotes ont repéré trois engins volants en avant d’eux et vers leur droite. D’abord les Lieutenant Colonel ont supposé que ceux-ci devaient être des chasseurs à réaction F-86. Les « bogeys » se déplaçaient tout comme les nouveaux jets – bien que quelque chose clochait. S’ils étaient des F-86, ils devraient être à des altitudes plus basses selon les règlements aériens, et il était également semblé bizarre de voir des jets militaires voler dans ce qui a semblé être une parfaite formation en V. Dans les instants qui suivirent leur B-25 d’est rapproché des objets, assez près pour qu’ils puissent être mieux vus. Les pilotes ont alors immédiatement réalisé qu’ils n’étaient pas des F-86 du tout. Chaque engin est apparu argenté très brillant avec une aile en delta. Ils ont pensé que ceux-ci ne pouvaient pas être un nouveau type de jet à aile delta parce qu’ils n’avaient aucune queue ni verrière. L’engin montrait seulement une aile triangulaire nette avec une arête définie allant du nez à la queue. Avant que McGinn et Barton aient entièrement réalisé la vue fantastique qui s’offrait à eux, les objets étranges ont fait un virage à gauche et ont approché à moins de 400 à 800 yards de leur B-25, une distance inconfortablement courte dans le ciel. Leur vitesse a été estimée par les hommes comme étant au moins trois fois celle de tout jet volant à cette époque. Après quatre courtes secondes leur manoeuvre très inquiétante a prin fin et les OVNIS ont filé.

Lire la suite

Source : http://www.thinesclaude.com/ovni-carson-sink.php



OVNI – Marshall County – Val Johnson 1979

28/04/2011

Le 27 Août 1979 – Marshall County. Une rencontre rapprochée de deuxième type s’est produite dans la région de la Red River Valley dans le nord-ouest du Minnesota, laquelle est un des cas OVNI dont le dossier est des plus fondés, et l’un des cas les mieux étudiés. Le Shérif adjoint Val Johnson de Marshall County était en service de nuit, conduisant non loin de la frontière avec le Dakota du Nord, quand à environ 01:40 heure du matin il a vu une lumière par sa fenêtre latérale. Elle n’était visiblement pas sur une route et semblait trop brillante pour être un phare de voiture. Il a d’abord pensé que ce pourrait être un petit avion au sol ou très près du sol. Il a tourné à gauche sur une autre route pour essayer de se rapprocher plus près de la lumière et l’identifier. Soudainement, la lumière s’est déplacée vers lui, voyageant tellement rapidement qu’elle fut presque instantanément sur sa voiture (couvrant une distance estimée à deux kilomètres). Johnson a été aveuglé par la brillance de la lumière et a entendu le bruit de verre brisé de son pare brise, et a alors perdu conscience.

Lire la suite 

Source :  http://www.thinesclaude.com/ovni-marshall-county.php


Le cas (RR3) de Betty Cash Lundrum

28/04/2011

RONCQ Un ovni serait-il passé par la ville ?

28/04/2011

Françoise et Hugues vivent en Guyane. De passage à Roncq ils ont observé un curieux phénomène de la rue du Docteur Schweitzer.

Françoise et Hugues Pontiere veulent comprendre. Le couple, de passage à Roncq, a observé vendredi soir dans le ciel « un objet très lumineux qui montait et descendait ».


Un ovni ? Le doute s’est installé dans leur esprit cartésien.
Il est environ 23 heures vendredi quand Hugues et Françoise sortent du domicile du frère de Françoise. Surprise. Dans le ciel, ils aperçoivent une chose étrange qui attire vite leur attention. Cinq autres personnes les rejoignent. Bouche bée. « Tout le monde s’est demandé ce qu’il se passait ». Têtes levées, ils assistent à un spectacle surprenant : « L’objet montait assez haut, descendait, changeait de vitesse, détaille Françoise. Son centre était blanc, le tour orangé. Il éclairait très fort et a disparu très vite ».
Hugues, qui est professeur de mathématiques, est encore troublé. « Nous habitons en Guyane et observons souvent le ciel. C’est sûr, ce n’était pas un satellite, pas un avion, pas une étoile filante », souligne-t-il en précisant que s’apprêtant à prendre le volant, il n’avait pas bu plus que de raison. Peut-être s’agissait-il d’une lanterne thaïlandaise, cet objet lumineux que l’on lâche dans le ciel en faisant un voeu ? C’est une option.

Mais le couple repart quand même en Guyane avec des questions plein les bagages. Et un regret. « Nous n’avons pas pensé à filmer grâce à un téléphone portable… ». L’effet de surprise sans doute.

Après Toufflers et Roncq,  à qui le tour ?

Le surlendemain de cette soirée dont ils se souviendront, la lecture de Nord éclair n’a fait que multiplier leurs doutes. Dans notre édition de dimanche nous vous relations que des habitants de Toufflers avaient observé « des boules énormes comme des soleils ». C’était le 15 avril, sept jours avant l’épisode roncquois. Drôle de coïncidence : c’était aussi un vendredi, c’était aussi vers 23 heures. Vous croyez aux extra-terrestres ? Vendredi soir à vos jumelles !w
SIMON CAENEN

Source : http://www.nordeclair.fr/Locales/Halluin/2011/04/27/un-ovni-serait-il-passe-par-la-ville.shtml

Article envoyé par Martin


%d blogueurs aiment cette page :