14 avril -2011 CHANTILLY VIRGINIE

17/04/2011

Publié avec l’autorisation de KEN PFEIFER MUFON NEW JERSEY pour Ufoetscience et Area51

Traduction Area51blog/Ufoetscience

14 avril -2011   CHANTILLY VIRGINIE

La base aérienne Andrews fait décoller ses chasseurs en alerte

Tard hier soir, je suis sorti pour fumer une cigarette. Tout d’un coup j’ai entendu un grondement de tonnerre de plus en plus fort, venant du nord-ouest. Cela me fit lever les yeux. Cela ressemblait à des jets militaires dont les pilotes appuient à fond la pédale sur le métal. Je n’ai pas vu les jets, mais le bruit ressemblait à ceux que j’ai vu survolant Base Aérienne Andrews dans le Maryland.
 Les avions commerciaux ne font pas le même bruit et volent beaucoup plus haut. (J’en vois beaucoup puisque je vis à 15 minutes de l’Aéroport International de Dulles). Ces chasseurs semblaient voler très bas et je ne les ai jamais vus ou entendus survoler à cette heure de la nuit – jamais. Je levai les yeux pour voir ce qui faisait tout ce bruit, mais n’ai pas vu les jets.Toutefois, d’un regard panoramique dans le ciel ciel de l’ouest vers le sud, j’ai vu ce qui ressemblait à une grande étoile très brillante, traversant le ciel de l’ouest vers le sud dans le quadrant sud-ouest du ciel. Ça avait la même teinte blanc bleuté  que les étoiles.

Lire la suite

Publicités

VASIMIR : un nouveau moteur de propulsion spatiale

17/04/2011

 

Présente ce document:

 

 

Vidéo youtube:

Vasimir-Motore al plasma

Source article:
http://www.futura-sciences.com/fr/spatiale_2204/
 
Par le bureau du CNES de l’Ambassade de France aux Etats-Unis
 
 

Les moyens de propulsion utilisés dans l’espace ont peu changé en 40 ans. La NASA recherche en ce moment un nouveau concept de moteur appelé VASIMIR qui permettrait de voyager plus rapidement.

VASIMIR (Variable Specific Impulse Magnetoplasma Rocket) est constitué d’une source électrique utilisée pour ioniser un carburant en plasma. Ce plasma est ensuite chauffé et accéléré, puis dirigé par des champs magnétiques pour propulser la sonde.

La poussée de ce moteur est variable. Il existe même un mode « Afterburner » qui permet d’obtenir une accélération supplémentaire au détriment du rendement du moteur. L’hydrogène, l’hélium et le deutérium seraient des carburants possibles. « L’utilisation d’hydrogène aurait beaucoup d’avantage, d’après Franklin Chang-Diaz, astronaute expérimenté de la NASA (il a volé 7 fois !) et directeur du laboratoire de propulsion avancée du Johnson Space Center. Il y a de l’hydrogène partout dans notre système solaire. Une sonde lancée vers Mars par exemple ne partirait qu’avec la quantité de carburant nécessaire pour atteindre la planète rouge et ferait le plein sur Mars pour rentrer sur Terre« . L’hydrogène est aussi le meilleur bouclier anti-radiation connu et protégerait donc les astronautes pendant un éventuel voyage interplanétaire. VASIMIR pourrait être intégré au projet Prometheus de la NASA.

 

La suite:


%d blogueurs aiment cette page :