Exoplanètes

23/03/2011

Les exoplanètes

Depuis quelques temps déjà, l’actualité de la science est fortement marquée par la découverte d’exoplanètes. On peut notamment parler du télescope spatial Kepler qui a récemment repéré un système solaire, comparable au notre, situé dans la constellation du Cygne. Cependant, ce genre de découverte n’est pas nouveau, puisque la recherche d’exoplanètes date de la fin du XXième siècle. 

Le télescope spatial Kepler (image d'artiste) 

Qu’est-ce qu’une exoplanète?

 Si tout le monde emploie ce terme aujourd’hui, sa signification n’est en revanche pas toujours bien connue. il faut d’abord savoir qu’une exoplanète est, comme son nom l’indique, une planète appartenant à un autre système solaire. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on utilise également le terme de « planète extrasolaire » pour les qualifier. Il s’agit d’un objet céleste qui tourne autour d’un soleil. Tout comme les planètes, les exoplanètes peuvent être telluriques (comme Mars), ou gazeuses (comme Jupiter ou Saturne). De même, on peut parler d’exoplanètes géantes ou naines. Dès lors, étant donné que chaque galaxie contient plusieurs milliards d’étoiles, on pourrait éventuellement penser qu’il existe autant d’exoplanètes que d’étoiles. Mais tous les soleils ne sont pas pourvus d’un système, et la quantité d’objets en orbite est aléatoire. 

A ce jour, on dénombre moins de 2000 exoplanètes…

 La chasse aux exoplanètes a commencé à partir des années 1990. A cette époque, les astronomes s’intéressaient tout juste à l’existence théorique de planètes situées en dehors de notre système solaire. C’est ainsi que la première exoplanète fut découverte en 1995 par l’Observatoire de Haute provence (OHP). Les instruments de recherche étaient, en ce temps-là, peu adaptés et peu nombreux. Depuis, la chasse aux exoplanètes s’est développée, et l’on trouve actuellement des télescopes conçus spécialement, voire même des observatoires entièrement dédiés aux exoplanètes. Ainsi, au début des années 2000, on ne parvenait à déceller qu’une dizaine de planètes extrasolaires par an. La fréquence de découverte a progressivement augmenté, et aujourd’hui, on découvre plus d’une cinquantaine d’exoplanètes chaque année. Au 15 Mars 2011, on comptait environ 540 exoplanètes connues des astronomes, et depuis, environ 1200 objets célestes trouvés par le télescope spatial Kepler sont actuellement étudiés pour savoir s’il s’agit d’exoplanètes.La suite

vidéo: youtube

Une exoplanète, ou planète extrasolaire, est une planète orbitant autour d’une étoile autre que le Soleil. La plupart des exoplanètes découvertes à ce jour orbitent autour d’étoiles situées à moins de 400 années-lumière du système solaire.
Dès le 17e siècle apparait l’idée de planètes hors du système solaire, mais c’est au cours du 19e siècle que les exoplanètes sont devenues l’objet de recherches de quelques scientifiques. Beaucoup d’astronomes supposaient qu’elles pourraient exister, mais aucun moyen technique d’observation ne permettait de prouver leur existence. On ne pouvait pas les rechercher, les dénombrer, ou savoir si elles seraient similaires ou pas aux planètes connues de notre propre système solaire. La distance, mais aussi le manque de luminosité de ces objets célestes si petits en comparaison des étoiles autour desquelles ils orbitent ont rendu leur détection impossible. Ce n’est que dans les années 1990 que les premières sont détectées de manière indirecte, puis depuis 2008 de manière directe. La plupart des autres ont été détectées par l’effet Doppler-Fizeau. En date du 5 janvier 2011, 519 exoplanètes ont été découvertes, presque toutes de masse supérieure à celle de la Terre1.
Un biais dans les méthodes de détection utilisées fait que l’on a détecté majoritairement des planètes assez particulières comparées à celles présentes dans le système solaire. La découverte de ces planètes a obligé les astronomes à revoir les modèles de formations des systèmes planétaires qu’ils avaient élaborés en se basant sur le système solaire.
Depuis que les méthodes se sont améliorées, nombre de travaux en ce domaine visent à mettre en évidence des planètes ressemblant à la Terre et pouvant héberger une vie comparable à celle qui y existe.

2 vidéos

La suite

Publicités

1965 – L’affaire de TULSA OKLAHOMA

23/03/2011

Ce qui suit est un regard sur ce qui est sans doute la plus célèbre observation d’OVNIS dans l’histoire de Tulsa. C’est arrivé en 1965.

L’image que Alan Smith a capturée quand il a pointé son appareil photo de boy-scout en l’air vers le ciel, est toujours conforme à toutes les exigences standard: Ce qu’il a vu cette nuit-là reste inconnu, ça volait, et quoi que ce fut, c’était un objet

Les écrivains de revues et de livres ufologiques dans le passé, ainsi que les ufologues sur plusieurs sites Web d’aujourd’hui, croient que « la photographie de Tulsa »  est parmi les premières photos d’ OVNI qui a été prise en couleur et la nuit, sinon la première.

Après que la photo de  Smith ait couru dans plusieurs publications – dont le Life magazine  en 1966 – un comité du Congrès a exhorté l’Armée de l’Air de mener l’enquête.

« Sur la base des informations fournies, nous ne pouvons ni confirmer ni infirmer l’identification d’un objet volant non identifié », a déclaré l’armée de l’air après avoir analysé la photo et le négatif , selon un article de Tulsa World.

« Il a fait une sorte de pulsation, un son comme une plainte. Les lumières ont semblé plus lumineuses , puis  ont faibli, » a déclaré Smith à propos de son observation d’OVNI à l’époque où le livreur  âgé alors de 14-ans, a pris sa photo de Tulsa, en août 1965 , depuis la cour à l’arrière de sa maison de l’ouest de Tulsa  dans la région Carbondale.

‘L’objet étrange », ainsi qu’il l’a décrit, était «solide rouge, puis il est devenu blanc, et est sorti de la vue. » En regardant l’image ronde, avec trois couleurs nettement différentes illuminé avec des bandes noires entre eux, l’ovni ressemble à quelque chose comme les jeux électroniques des années 1980 Simon, mais avec trois boutons au lieu de quatre.

« Je n’ai pas vu de soucoupe volante » ou de « petits hommes verts ». J’ai vu un OVNI », déclare Smith en 1985 dans une interview du Tulsa World, 20 ans après la prise de cette photo célèbre.

La nuit du 1er aout 1965, il a vu une lumière géante volant dans le ciel, émettant ce qu’il  a décrit comme un bruit de ronflement.

La nuit suivante il sortit avec sa  famille et son appareil photo.

Smith déclara au World qu’il avait appuyé  trois fois sur le déclencheur alors que sa famille observait, avec pour seul résultat une fois le film développé de n’avoir aucune épreuve. Mais en réexaminant les négatifs il en trouva une avec un point noir dans le coin qui a été agrandie et imprimée. C’était son ovni.

« L’image est claire et vive, de la taille d’un centime sur une impression 5-en-7, » a déclaré Smith à l’époque.

Après avoir montré la photo à des amis, un journal d’Oklahoma City  apprit l’existence de la photo et   offrit de publier l’ovni de  Smith.

Les frais de réimpression  lui rapportèrent suffisamment pour payer trois semestres de cours à la Northeastern State University à Tahlequah et à l’Université de Tulsa, déclara  Smith   en 1985.

Il dit aussi, 20 ans après sa prise de vue, que sa seule considération sérieuse était qu’il avait pris en photo un certain type d’appareil expérimental.

« Le fait que ce soit de cette planète est plus une certitude pour moi que quoi que ce soit d’autre », dit Smith

 

Les tentatives de contacter  Alan Smith aujourd’hui, plus de 45 ans après que cette photo ait été prise, ont été vaines – Ceux qui sont en faveur de la thèse de l’enlèvement par des aliens ne devraient rien y voir dans ce fait.

Merci à Michael Smith  de  World Scene Writer et à  UFO Casebook.

Publié avec l’autorisation de KEN PFEIFER MUFON NEW JERSEY pour Ufoetscience et Area51

Traduction Area51blog/Ufoetscience

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.MUFONNJ.COM


Source : http://ufoetscience.e-monsite.com/rubrique,tulsa-oklahoma,594596.html


%d blogueurs aiment cette page :