Tyché, une planète géante… dans le Système solaire. Enfin peut-être…

19/02/2011
Tyché, une planète géante… dans le Système solaire. Enfin peut-être…
par: Jean-Luc Goudet,

Deux astronomes affirment qu’une PlanèteL\’Union Astronomique Internationale (UAI) s\’est longuement penchée sur la définition des planètes lors de sa 26ème assemblée générale qui s\’est tenue à Prague du 14 mai au 25 août 2006. Il devenait en effet urgent que la nomenclature des objets reflète l\’ensemble des corps que les performances des…’,’Cliquez pour plus d\’information’); » onmouseout=killlink()>planète énorme inconnue tourne très loin autour de notre SoleilEtoile centrale du système solaire.
Le Soleil est l\’étoile la plus proche de la Terre, dont elle est distante d\’environ 150 millions de kilomètres. Le Soleil est situé à 8,5 kparsecs du centre de la Voie lactée. Dans la classification des étoiles, le soleil est une étoile de type G2.
La masse…’,’Cliquez pour plus d\’information’); » onmouseout=killlink()>Soleil. Baptisée Tyché, elle serait située au niveau du nuage d’Oort, celui des ComèteUne comète est un corps à peu près sphérique qui peut atteindre une dizaine de kilomètres de diamètre. Ce corps est constitué de glaces et de poussières. Son nom vient du grec coma qui signifie « queue ». En effet, lorsqu\’une « boule de neige sale » s\’approche du Soleil, une partie…’,’Cliquez pour plus d\’information’); » onmouseout=killlink()>comètes lointaines, qui seraient perturbées par sa masse imposante. Mais les preuves sont maigres et des astronomes parlent même de simple buzz.

John Matese et Daniel Whitmire (University of Lousiana-Lafayette, États-Unis) récidivent. Comme ils l’avançaient déjà en 1999, les AnomalieUne anomalie désigne tout phénomène qui s\’éloigne de ce qui est considéré comme normal.’,’Cliquez pour plus d\’information’); » onmouseout=killlink()>anomalies des OrbiteCourbe décrite par une planète autour du Soleil, ou par un satellite autour de sa planète.’,’Cliquez pour plus d\’information’); » onmouseout=killlink()>orbites des comètes nous venant des confins du Système solaireEnsemble des astres soumis au champ de gravitation du Soleil.
Le système solaire comprend des planètes (Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune par ordre d\’éloignement au Soleil) en orbite autour du Soleil et leurs satellites et anneaux, des planètes naines (Pluton,…’,’Cliquez pour plus d\’information’); » onmouseout=killlink()>Système solaire, en l’occurrence le nuage d’Oort, trahiraient l’existence d’une planète inconnue. Ils lui ont même donné un nom : Tyché, du nom d’une divinité grecque.

Elle a tout pour surprendre. D’abord, sa masse : entre une et quatre fois celle de JupiterCinquième planète du système solaire, Jupiter a une composition proche de celle du Soleil, mais sa masse n´a pas été suffisante pour déclencher des réactions nucléaires et former une étoile. Son atmosphère d´hydrogène combiné à d´autres éléments peu abondants, donne des nuages de couleur vive…’,’Cliquez pour plus d\’information’); » onmouseout=killlink()>Jupiter. Ensuite, sa distance : un quart d’année-LumièreRayonnement électromagnétique dont les longueurs d\’onde s\’échelonnent d\’environ 10-6 m (infrarouge) à 10-9 m (ultraviolet). La lumière est représentée par des ondes électromagnétiques ou par des photons, selon la dualité onde-corpuscule. Elle se propage dans le vide à la vitesse c de 3 * 108 m*s-1,…’,’Cliquez pour plus d\’information’); » onmouseout=killlink()>lumière du Soleil. Elle orbite dans cette région lointaine, le nuage d’Oort, où se croisent des milliards d’objets. Elle est donc plus de 300 fois plus distante du Soleil que PlutonPluton
A sa découverte par Clyde Tombaugh en 1930, Pluton a été considérée comme la neuvième planète du Système solaire. Mais, dès la fin du XXe siècle, d\’autres objets assez similaires ont été découverts, dont notamment Eris, qui le dépassait légèrement en taille. Il est bien rapidement apparu…’,’Cliquez pour plus d\’information’); » onmouseout=killlink()>Pluton. Chez elle, l’année durerait 1,8 million d’années.

À confirmer

Pourquoi ne l’a-t-on jamais vue ? Parce qu’elle est très éloignée de la TerreParmi les huit planètes du Système solaire, la Terre est une des quatre planètes telluriques, solides, de composition (roches silicatées et fer) et de densité moyenne voisines (entre 3,9 pour Mars et 6,1 pour Mercure), la densité moyenne de notre planète étant de 5,52.
Structure du globe…’,’Cliquez pour plus d\’information’); » onmouseout=killlink()>Terre et que sa LuminositéPropriété d\’une surface d\’émettre plus ou moins de lumière.’,’Cliquez pour plus d\’information’); » onmouseout=killlink()>luminosité est donc très faible tandis que son Mouvement apparentLe lent décalage des positions apparentes des étoiles proches au fil des ans, du à leur mouvement propre dans la Galaxie. Même les étoiles les plus proches et les plus rapides demandent des siècles pour se déplacer d\’un degré dans le ciel.’,’Cliquez pour plus d\’information’); » onmouseout=killlink()>mouvement apparent dans notre ciel est également très faible.

Le moins que l’on puisse dire est que la conclusion ne fait pas l’unanimité. Après l’annonce de la découverte par le magazine britannique The Independent, la mission Wise, c’est-à-dire l’équipe réunie autour du TélescopeInstrument d\’observation dont l\’objectif est constitué par un miroir.’,’Cliquez pour plus d\’information’); » onmouseout=killlink()>télescope Wise, dont les observations pourraient permettre de confirmer l’hypothèse de John Matese et Daniel Whitmire, s’est empressée de poster un démenti catégorique sur sa page Facebook (« a lot of buzz », « un gros buzz ».

D’après cette équipe, le dépouillement des données de Wise devra se poursuivre encore deux ans pour confirmer éventuellement la découverte. Daniel Whitmire lui-même affirme qu’il faudra attendre mi-2013. Un peu de patience, donc, pour avoir la fin de cette belle histoire.

Jupiter, à côté de Tyché, serait sans doute une petite planète. Sur cet astre lointain, la chaleur interne pourrait, encore aujourd’hui, lui éviter d’être congelée. © Nasa/JPL/University of Arizona

%d blogueurs aiment cette page :