Argentine: Un ovni prélève de l’eau en 1980

Illustration

Notre collègue Esteban Coronel de l’Equateur nous a envoyé un cas très intéressant qui se rapporte à un des articles des infos d’hier: l’évènement de 1999 impliquant un objet non identifié qui a apparemment privé d’eau une installation militaire argentine.

Ce nouveau cas, de 1980, apparaît sur le site Web chercheur espagnol Juan José Benítez (www.planetabenitez.com) et a eu lieu en Janvier de cette année là, sans qu’on ait jamais déterminé de date. Trois jeunes argentins – Daniel Crescini, 16 ans, Federico Higa, 18 ans et Gustavo Moreno, 17 ans ont entrepris un voyage à la rivière Sali dans la province de Tucumán (nord de l’Argentine) avec un résultat totalement inattendu.

Le site de  Benítez cite un entretien avec Marcelo Eduardo Pichel, qui a réussi à parler avec les jeunes gens à l’époque :

« Le premier jour», a déclaré Crescini nerveusement, « nous nous sommes plutôt ennuyés. Les poissons ne mordaient pas avant la nuit … le lendemain, nous nous sommes levés tôt et l’un de gars a dit qu’il avait fait un cauchemar affreux et a même pensé que le sol tremblait. Nous ne lui avons pas prêté attention et sommes retournés à la pêche. Mais toujours pas de chance. Nous avons commencé à jouer aux cartes et presque la tombée du jour, nous avons réalisé  qu’en fait le sol   tremblait.

« C’était comme un tremblement de terre. Un bruit très fort semblait venir des profondeurs de la terre. Nous avons cherché dans tous les sens jusqu’à ce que nous ayonss vu un tourbillon d’eau dans la rivière. Il était éloigné d’environ cinquante mètres. Cette chose est passée de la surface de l’eau dans l’air, absorbé par un objet plat et métallique qui est resté  statique environ trois mètresau dessus de  la rivière. « 

Federico Higa a continué l’histoire: « Il semblait immobile. Il n’avait pas de feux ou de hublots et ne semble pas à tourner sur lui mêms. Pour autant que je sache, les objets de ce genre tournent toujours sur eux même. Nous avons alors dit à Daniel d’aller chercher l’appareil photo, pour essayer de prendre un instantané. « 

Pendant ce temps, Crescini, presque paralysé par ce qu’il voyait, se rendit à la tente et prit l’appareil photo (un Kodak 136) avec un film couleur. Un autre petit tremblement lui a fait perdre l’équilibre pendant qu’il courait.

« Nous étions tous très nerveux », a poursuivi Crescini. «Un des gars a  commencé à saigner du nez. Je ne pouvais même pas appuyer sur le déclencheur. La vue de l’objet m’a paralysé. Mes amis ont dû me pousser, et ils m’ont même donné des coups de pieds pour que je prenne  des photos. Et je l’ai fait alors que  l’objet commence à monter très lentement. « 

À ce moment, les trois témoins ont eu un peu le vertige et se sont sentis étourdis. Le fait est qu’ils sont incapables de se rappeler ce moment avec précision. « Il semblait que cette« chose » a réalisé que nous la regardions», ajoute Higa. « L’observation a duré environ cinq minutes. Plus tard, la soucoupe volante – ou quoi que ce soit – a tout à coup poussé vers le haut et s’est perdue dans le ciel. « 

Les environs de la rivière étaient  complètement désers. Les trois jeunes se souviennent d’avoir entendu des coups de feu ce jour-là (peut-être des chasseurs dans la région), mais il n’y avait pas d’autres témoins. Ils étaient les seuls à svivre l’expérience saisissante.

«Personne d’autre n’a vu l’OVNI, »  dit Crescini ensuite. « Quand il a disparu, nous avons levé le camp et je suis retourné à San Miguel de Tucumán, très effrayé. »

Les jeunes gens ont hélé un automobiliste qui a offert de les ramener à San Miguel de Tucumán, mais ils étaient incapables de dire un mot de ce qui leur était arrivé. Une fois la maison, ils ont emmené la pellicule à  développer à un magasin de photo local. Les expérimentateurs ont dit à Pichel lors de l’entretien  que le propriétaire du magasin avait offert dix millions de pesos pour les clichés, mais ils avaient décliné  l’offre, préférant conserver le souvenir de leur aventure à faire dresser les cheveux sur la tête. Dans un premier temps, les jeunes craignaient d’être méprisés s’ils racontaient leur histoire, mais l’offre pécuniaire du propriétaire du magasin de  photo avaient  renforcé leur confiance.

« S’il n’avait pas ri», a déclaré Moreno, « pourquoi riraient  les autres? Lorsque nous avons finalement eu la photo dans nos mains, nous n’avions plus de doutes. La «chose» qui nous a paralysé à River’s Edge n’était pas une l’hallucination. « 

Moreno a raconté le minimum à  Pichel au cours de l’entrevue. Il a fait des cauchemars après l’expérience, en se réveillant au milieu de la nuit pendant deux nuits d’affilée, en proie à un sentiment d’angoisse. Les calculs montrent que l’objet figurant sur la photo mesurait de 25 à 30 mètres de diamètre, et peut-être trois à quatre mètres de haut à sa partie la plus épaisse.

Nous n’avons pas l’autorisation de M. Benítez d’utiliser la photo de son site, mais toute personne intéressée peut cliquer sur http://www.planetabenitez.com/ovnis5/1980argentina.htm pour un jeter un oeil sur le véhicule absorbant l’eau après son apparente « ravitaillement » opération était terminée.

Merci à Mr.Coronel pour rechercher ces informations, et au légendaire JJ Benítez de les rendre disponibles.

source : http://inexplicata.blogspot.com/

Publicités

6 Responses to Argentine: Un ovni prélève de l’eau en 1980

  1. GEORGES dit :

    depuis toujours je pense qu’il se ravitaille en eau sur terre pour leur base dans l’espace,ils ne vont pas faire des milliers d’annees lumiere alors qu’ils ont les sources a cote de leur base.bien amicalement georges.

  2. UN chouka dit :

    Ne croyez vous pas que cette colone d’eau sous le disque, ne serait ‘elle pas de l’eau aspirée par un vide d’air provoqué par ce disque plutot ?
    Ainsi balot croit que le machin aspire de l’eau mais en realité,c’est l’eau qui rempli l’espace vide ?
    Ce pourrait etre n’importe quoi d’autre qui est aspiré par la colone de vide peut etre ?
    Mais comment expliquer ça avec mes pauvres connaisances en physique .

  3. UN chouka dit :

    Ouais, mais pas plus de 10,33 metres sans quoi, l’eau ne monte pas plus haut peut etre ?

  4. masquerytte dit :

    bonjour,oui de l’eau!

  5. olivier dit :

    donc c’est une citerne l’ovni. ils non pas peut des microbes et des pollution industrielle humaine, ils vont attrapé le cancer. les pauvre ils mérite pas ça!.

  6. évhémère dit :

    Ben, on voit pas grand’chose sur cette photo !… En tout cas, à moins que la monnaie argentine soit à l’époque très inflationniste ( 1980,c’était la dictature militaire et on « disparaissait » facilement !), je ne pense que cette photo ait pu valoir 10 millions de pesos !…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :