Appel à témoins

07/09/2010

Appel à témoins : diffusion large,copies autorisées!!

mail reçu par ufoetscience:

Bonjour à tous,

Nous recherchons des témoins qui aux alentours du week-end du 17/07 ou du 24/07 auraient pu observer vers 23h30 au 330 ( NNO), un  » ballet » de lumières qui a duré plus de trente minutes et ceci dans la région de saint Martin la Plaine – département de la loire –
Ces lumières apparaissaient dans le ciel ( dégagé sans nuage) d’un coup restaient en place plusieurs dizaines de secondes pour disparaître d’un coup, puis ré-apparaître toujours dans le même axe mais légèremment décalées.
taille à bout de bras 15 à 20 cm pour 1 cm d’épaisseur.
Le premier témoin ( jeune femme) a prit peur et est rentré chez elle, s’est à ce moment que son père a aperçu d’une fenêtre ce ballet et l’a appelé pour lui montrer, et elle lui a donc expliqué que ceci durait déjà depuis un bon moment.
Le ballet s’est clos d’un coup, toujours dans un ciel sans nuages.
d’après les deux témoins ce ne sont pas des lasers de discothèques car ces lumières  étaient très « épaisses »

Merci de votre aide

rando 42

Merci de déposer vos témoignages sur le site de Sylvain

http://ufoetscience.e-monsite.com/rubrique,appel-a-temoins,562550.html

Publicités

Les Ovnis et les Mines

07/09/2010

DEUX OVNIS VUS AU-DESSUS DE MINES D’URANIUM AU CONGO BELGE, 1952:

Voici un document secret des Etats Unis, obtenu suite au Freedom Of Information Act (FOIA).

Ceci est un rapport concernant un article de presse Allemand, déclassifié et publié récemment sur le site web de la CIA. A cette époque, la CIA collectait toute information à propos des OVNIS provenant de l’étranger, y compris des articles de journaux, qui étaient résumés dans des rapports tels que celui-ci.

Ce rapport porte le numéro 00-W-23602, il a été distribué le 16 Août 1952, et sa diffusion publique a été approuvée le 6 November 1978.

Bien que non-vérifiée, ce récit est plutôt intéressant.

PUBLIE Vienne
DATE DE PUBLICATION 29 Mar 1952
LANGAGE Allemand

CETTE INFORMATION N’A PAS ETE EVALUEE

SOURCE La Presse

SOUCOUPES VOLANTES AU-DESSUS DE MINES D’URANIUM AU CONGO BELGE

Récemment, deux disques ardants furent observés au dessus de la mine d’uranium située au sud du Congo Belge, dans le district de Elisabethville. Les disques glissaient dans des courbes élégantes et ont changés de positions à de nombreuses reprises, c’est pourquoi ils sont apparus comme plats, ovales, ou simplement comme des lignes pour les observateurs. Soudainement, les deux disques firent du sur-place en une position fixe, puis partirent en zig-zag vers le nord-est. Un sifflement pénétrant et un bourdonnement furent audibles par les témoins. L’observation complète dura 10 à 12 minutes.

Le commandant Pierre du petit terrain d’aviation d’Elizabethville parti immédiatement avec son avion de chasse. A son premier passage il s’approcha à 120 métres d’un des deux disques. D’après ses estimations, la « soucoupe » avait un diamétre de 12 a 15 métres et avait la forme d’un disque. La partie centrale interne semblait absolument stable, une protubérance sortait du centre et plusieurs petites ouvertures furent nettement observées. L’anneau extérieure était complètement voilé par un feu et devait avoir une vitesse de rotation énorme. La couleur du métal était similaire a celle de l’alumimium.

Les disques se déplaçaient de manière precise, aussi bien verticalement qu’horizontalement. Des changements d’altitudes, de 800 a 1000 pieds, pouvait être fait en quelques secondes. Les disques sont souvent descendus a une hauteur de 20 métres au dessus de la cime des arbres. Pierre ne pense pas que le disque puisse être occupé, car, d’après lui, sa vitesse irrégulière et sa chaleur interdiraient a quelqu’un de se tenir dans la partie centrale. Pierre poursuivit ces disques pendant 15 minutes quand il entendit un sifflement, malgré le bruit de son avion. Les disques disparurent en direction du lac Tanganyika. Il estima leur vitesse à 1500 kilomètres/heures.

Pierre est un officier digne de confiance et un aviateur zélé. Il a donné un rapport détaillé a ces supérieurs, qui, étrangement, ont été d’accord de bien des manières avec plusieurs des résultats de recherches.

ARCHIVAL RECORD
PLEASE RETURN TO AGENCY ARCHIVES, [CENSORED]

source : http://www.ufologie.net/htm/foia72f.htm


Ovnis dans le ciel du Nord – Pas-de-Calais

07/09/2010

Quelles sont ces mystérieuses boules lumineuses qui ont traversé la région ?

mercredi 25.08.2010, 05:10 – PAR NOS RÉDACTIONS LOCALES

Que s’est-il donc passé dans le ciel du Nord – Pas-de-Calais, dans la nuit de samedi à dimanche ? De nombreux habitants de la région ont aperçu le ballet de mystérieuses boules lumineuses. OVNI ? Ou lanternes célestes, instruments festifs très à la mode ?

Hier, nous relations le témoignage de quatre citoyens de Vendin-lès-Béthune qui ont observé, vers 2 h 40 dans la nuit de samedi à dimanche, une boule lumineuse, de couleur orangée, bientôt rejointe par d’autres, jusqu’à former un « V ». La gendarmerie prend la chose suffisamment au sérieux pour recueillir les témoignages. D’autant que le même phénomène est constaté dans le Cambrésis par trois personnes.

Marie-Thérèse et Bernard, d'Auchy-lez-Orchies, ont vu ces lumières, mais ne croient pas aux lanternes célestes. PHOTO SAMI BELLOUMI.

Des lanternes célestes ?

Il se trouve que, suite à notre article, d’autres témoins se sont fait connaître, de différents secteurs de la région. Calais, Saint-Omer, Lens, Arras… Internet s’affole. Les forums exultent. Les uns ont pris des photos (de mauvaise qualité, avec leur téléphone). Les autres exhibent des vidéos (difficilement exploitables). Bernard, gérant d’un restaurant situé à Auchy-lez-Orchies, près de Douai, raconte qu’il était sorti fumer une cigarette, peu après minuit, quand il a vu le phénomène. Sa femme Marie-Thérèse et les amis qu’ils accueillaient, dévorés par la curiosité, se sont alors précipités dehors, cette fameuse nuit, progressivement rejoints par des passants, pour admirer ces drôles de sphères lumineuses orangées. « Une trentaine. C’était parfaitement cadencé. Elles montaient haut dans le ciel et disparaissaient dans les nuages. » Le Nord – Pas-de-Calais aurait-il basculé aux frontières du réel ? Pas si sûr. Sébastien Delbecq, de la société LBDM « La fête sera belle », basée Sains-en-Gohelle, près de Béthune, vient mettre à mal la poésie que pouvaient susciter toutes ces visions : « Dans la nuit de samedi à dimanche, on fêtait un anniversaire à la salle Duflot, à Annezin (dans le Béthunois). On a lâché une cinquantaine de lanternes célestes. »

Il s’agit de ballons en papier ignifugé de 1 m de haut et 80 cm de circonférence, de forme ovoïde, avec une espèce de torche en dessous.

La chaleur fait monter le dispositif, un peu comme de magnifiques petites montgolfières en somme. « Ces lanternes peuvent rester très longtemps dans le ciel et voler très haut. » Phénomène de société, à défaut de phénomène paranormal ?

Le papa d’une jeune mariée enfonce le clou, par un coup de téléphone arrivé hier à notre bureau de Cambrai. Sa fille a convolé samedi soir en justes noces, dans les environs de Seclin : « Nous avons lancé des lampions chinois dans le ciel ». Une autre appellation pour une même démonstration lumineuse… même si d’aucuns sont sceptiques. Par exemple Marie-Thérèse et Bernard, le couple d’Auchy-lez-Orchies : « En y réfléchissant, les lampions, c’est difficile à croire. Avec le vent, ils se seraient éparpillés. Là, les lumières formaient une ligne droite régulière et l’espacement entre chaque sphère était parfaitement identique. » Encore un mince espoir pour que de véritables extraterrestres aient survolé notre région ? Au fait, la société LBDM prévoit un lâcher de lanternes du côté de Norrent-Fontes, près de Bruay, le week-end prochain. Les chasseurs d’OVNI sont prévenus.

Source : http://www.lavoixdunord.fr

quelques commentaires sur le site de la voix du nord :

Lire le reste de cette entrée »


Ovni et lanternes thailandaises

07/09/2010

Quoi de plus pratique que de se servir de l’hypothèse « lanternes thaïlandaises » pour se débarrasser au plus vite d’un cas troublant relaté par plusieurs témoins qui prétendent avoir observé une formation de lumières dans le ciel.

Petit rappel concernant ces ballons festifs :

Les lanternes thaïlandaises sont facilement identifiables : elles montent, volent de manière erratique et suivent les courants naturels. Leur durée de vie n’excède que rarement les 12 minutes. Elles se consument, s’éteignent et redescendent lentement. Une lanterne allumée « monte ». Une lanterne éteinte « descend ». Sa courte durée de vie l’empêche d’aller très haut dans le ciel. Elle monte difficilement au-dessus de 600 m d’altitude (sauf courants très favorables). Quand elles s’éteignent, elles ne se rallument pas.

Lire la suite sur le site Ovni66


Les hommes en noir

07/09/2010

%d blogueurs aiment cette page :