Contraction de la haute atmosphère terrestre liée à l’activité solaire

De fortes fluctuations dans la quantité d’énergie solaire émise ces dernières années a provoqué de fortes contractions passagères et inattendues de la haute atmosphère terrestre, selon une recherche publiée jeudi.

Lire la suite

Voir aussi :

Anomalie dans la Thermosphère

Source : http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article8636

lundi 19 juillet 2010 par LOLOpsw

(Source : CNN) , Traduit par LOlopsw pour N.O.T.

Récemment, une couche supérieure de l’atmosphère terrestre s’est rétrécie tellement que les chercheurs sont perdus pour l’expliquer avec une juste proportion, a dit la NASA jeudi.

La thermosphère, qui bloque les rayons ultraviolets nocifs, augmente et se contracte régulièrement en raison des activités du soleil. À mesure que l’anhydride carbonique augmente, il a un effet de refroidissement à de telles hautes altitudes, qui contribue également à la contraction de la couche.

Mais même ces deux facteurs n’expliquent pas entièrement la contraction extraordinaire qui, bien que peu susceptible d’affecter le temps, peut affecter le mouvement des satellites, ont dit les chercheurs.

« C’est la plus grande contraction de la thermosphère depuis au moins 43 années, » dit John Emmert du laboratoire de recherche navale, qui a été cité en tant que rapporteur dans le rapport de la NASA.

Emmert est l’auteur important d’un papier annonçant une conclusion pour la question du 19 juin des « lettres géophysiques de recherches » du journal.

« Nous ne pouvons pas expliquer les densités anormalement faibles, qui sont environ 30 pour cent inférieurs » que les contractions précédentes, Emmert a dit à CNN.com.

 » La thermosphère se trouve haut au-dessus de la surface terrestre, à la limite d’où l’atmosphère finit et l’espace commence. Elle s’étend de l’altitude de 55 milles (90km) à 370 milles (600km) au-dessus de la terre — le royaume des météores, des aurores, des navettes spatiales et de la Station Spatiale Internationale.

La thermosphère interagit avec cette limite, et fortement avec le soleil et par conséquent est considérablement influencée par l’activité solaire, qui se produit par cycles. »

Quand l’activité solaire est haute, les rayons ultraviolets extrêmes solaires chauffent et augmentent la thermosphère. Quand elle est basse, l’opposé se produit.

« L’effondrement s’est produit pendant ce qui est connu comme « minimum solaire » 2007-2009, où le soleil a plongé dans un minimum sans précédent d’inactivité. Les taches solaires étaient rares et les éruptions chromo sphériques étaient inexistantes », rapporte la NASA.

En tout cas, l’effondrement de la thermosphère a été plus grand que seule l’activité du soleil peut l’expliquer.

Emmert propose que les quantités croissantes d’anhydride carbonique transformant à sa manière l’atmosphère pourraient avoir joué un rôle dans l’anomalie.

L’anhydride carbonique agit en tant que liquide réfrigérant dans la haute atmosphère, à la différence de l’atmosphère inférieure, qui rejette la chaleur par l’intermédiaire du rayonnement infrarouge. Pendant que les niveaux d’anhydride carbonique s’accumulent sur terre, elle transforme sa matière aux niveaux supérieurs et magnifie l’action du refroidissement du minimum solaire, a dit Emmert.

Pendant que l’anhydride carbonique s’accumule graduellement, « nous pensions que chaque minimum solaire était un peu inférieur (NDT : par rapport au maxima), et puis ce minimum solaire long est arrivé, mais à la place il est très inférieur. Et c’est assez étonnant, » a dit Stanley Solomon, un scientifique senior au centre national pour la recherche atmosphérique qui n’a pas été directement impliqué dans cette recherche.

Mais, dit Emmert, même en prenant en considération l’activité solaire et la montée d’anhydride carbonique n’explique pas entièrement cet effondrement anormal.

En dépit de l’anomalie incompréhensible, l’effondrement de la thermosphère est peu susceptible d’exercer un effet direct sur nos vies quotidiennes, a dit l’homme.

 » Il ne va pas affecter le temps, ou vous ne pourrez pas dire que ceci continue en regardant le ciel. Il ne va pas devenir plus foncé, mais la contraction de la thermosphère peut affecter la direction des satellites et les débris spatiaux orbitant à ces niveaux. »

Les « débris qui sont vers le haut resteront en haut plus longtemps. La quantité de débris orbitaux est un souci pour la navigation dans l’espace. Il y a le souci que les débris spatiaux s’accumulent, » dit Emmert.

Le changement anormal de la thermosphère peut également affecter d’autres couches de l’atmosphère, et cependant moins certain, peut avoir comme conséquence de légères ruptures des communications par satellites, y compris le système de positionnement global de signal (GPS), dit Solomon.

Emmert a dit qu’il restait d’autres possibilités inexpliquées qui pourraient avoir contribué à ce phénomène.

« Cela pourrait être que nous sous-estimons les effets [de l’anhydride carbonique] d’une façon ou d’une autre. Cela se pourrait parce qu’il y a des lois de la physique que nous ignorons dans la région de l’atmosphère au-dessous de la thermosphère, qui affecte rapidement la thermosphère, » dit-il.

Les chercheurs disent qu’ils continueront à surveiller l’atmosphère, qui rebondit déjà.

« Ainsi nous allons probablement travailler dans les prochaines années pour tester et démêler tout ceci, » affirme Emmert.

13 Responses to Contraction de la haute atmosphère terrestre liée à l’activité solaire

  1. OBERSONN888 dit :

    Bonjour, comment ça va? Si il commence à faire trop chaud à cause de ces phénomènes, les arbres et leur feuillages représentent une solution de protection du rayonnement solaire pour l’être humain. Donc si il fait trop chaud, mettez-vous sous un arbre à larges feuilles. Pour l’hiver, il existe des arbustes qui donnent aussi des protections autour d’une maison ou sur un balcon, ou à travers les fenêtres d’un appartement. A bientôt.

  2. olivier dit :

    ha! nous allons avoir un problème si les débris tombe sur terre, mes attention il y a une matière très toxique qui existe sur les vieux satellite russe je crois que c’est le famille uranium mes une vrai saloperie pour la santé direct.
    je mais une ALERTE a tous toute? il faut lui envoie si vous le voulez bien des info a notre cher ERA.

  3. nik dit :

    Waouh les gens!! Apprenez a vous relire svp. Je n’ai rien contre les fautes d’othographes simple car moi meme j’ecris avec un clavier anglais et j’ai donc pas d’accentuation. Mais, il y a des fois ou il faut vraiment vous lire 2 ou 3 fois pour essayer de dechiffrer un sens dans vos phrases…
    La langue francaise se meurt….

  4. masquerytte dit :

    bonjour,
    je cite: »Emmert a dit qu’il restait d’autres possibilités inexpliquées qui pourraient avoir contribué à ce phénomène.

    « Cela pourrait être que nous sous-estimons les effets [de l’anhydride carbonique] d’une façon ou d’une autre. Cela se pourrait parce qu’il y a des lois de la physique que nous ignorons dans la région de l’atmosphère au-dessous de la thermosphère, qui affecte rapidement la thermosphère, » dit-il.
    et: »« L’effondrement s’est produit pendant ce qui est connu comme « minimum solaire » 2007-2009, où le soleil a plongé dans un minimum sans précédent d’inactivité. Les taches solaires étaient rares et les éruptions chromo sphériques étaient inexistantes », rapporte la NASA.
    c’est la première fois,alors comment connaissent-ils vraiment les conséquences d’un tel phénomène car il y a toujours de paramètres inconnus?
    je suis d’accord avec vous NIK,même si ce n’est pas le propos,ici,je trouve déplorable que les gens ne prennent pas le temps de se relire(il existe un logiciel de dico sur firefox),ils écrivent comme ils parlent??ils ne connaissent pas grand-chose de la sémantique d’une langue mais ils veulent imposer « leur science » de phénomènes que les spécialistes eux-même ne parviennent pas encore à expliquer,j’ai du mal à accepter les théories de ceux-là(les fautes d’orthographe passent encore,et ça arrive à tous,mais la bonne construction d’une phrase est essentielle à la compréhension du sujet traité)

  5. masquerytte dit :

    bravo ERA pour l’encart « activité solaire » en plus des phases de la lune

  6. olivier dit :

    ah oui ça c’est pour moi g…
    je comprend.
    j’ai tellement de question a vous posé et quand je peut aidé, ce sur, je suis pas scientifique mes que plombier. bat! je suis heureux je me suis diversifier dans ma branche.
    je postule prochainement président de la république, ça ferra bien.

  7. Murielle dit :

    Oui Olivier fait des fautes d’orthographe et de grammaire, et çà n’est pas toujours facile de le suivre dans son raisonnement. Mais ça n’est pas pour ça qu’il ne faut pas le prendre au sérieux, il a vu un ovni lui il me semble ( il est où le témoignage sur ce site olivier ?) et pas bon nombre d’entre nous, donc il peut tout à fait nous faire part de ses impressions, déductions et ressentis et donner son avis. T’inquiètes pas Olivier, nous sommes tous des « petites gens » et c’est formidable. Pour le poste de président de la république, ça n’est que de la Com, mais l’orthographe c’est pas grave car ça n’est pas toi qui écris ton discours LOL

  8. évhémère dit :

    L’étude des rayons cosmiques a pris énormément de retard, après qu’on ait décidé de privilégier les recherches en laboratoire ( accélérateur de particules ) très coûteuses mais moins risquée que les études sur le terrain : des physiciens faisant de l’alpinisme sur les sommets, c’était acrobatique mais pas très « académique » !… Maintenant qu’on s’est aperçu que les accélérateurs menaient à une impasse, il a bien fallu aller chercher les RC « dans la Nature » :
    entretemps, des détecteurs ont été mis au point et tout un réseau installé à travers la pampa argentine et l’Etat du Colarado, « l’observatoire Pierre Auger » !… C’est grâce à ces instruments que l’on devrait mieux comprendre les mystères de la thermosphère … et maîtriser voire capter la colossale énergie qui se dégage à l’interface entre le rayonnement cosmique primaire et l’atmosphère !… Des romanciers de S-F avaient prédit, dès les années 40, que ce serait peut-être la source d’énergie de l’avenir : A.E. Van Vogt ( « à la poursuite des Slans ») B.R. Bruss, Edgar P. Jacobs ( « SOS météores », « le piège diabolique » ) Conrad Frost ( « Ace O’Hara »)….

    Bref, y’a du grain à moudre, à 100 kms au-dessus de nos têtes …

  9. olivier dit :

    un grand merci Murielle. je me sens mieux, et aimé dans ce monde dur! dur!.
    j’ai ma fille qui me donnera un coup de main pour l’orthographe.
    en ce moment je me pose des questions qui me passionne depuis des années, sur les moteurs des ovnis par hypothèse pour en débattre nos idées. oui! quelle est le carburant qu’ils utilise ?
    les moteurs fonctionne comment.
    avec les témoignage de rencontre du 2 et 3 type on pourrai avoir des indice.
    et si on expose les question un forum de science, peut être des personnes ce mettrai au travail pour nous donné des hypothèse.

  10. olivier dit :

    salut évhémère. tu a une adresse de la source d’énergie de l’avenir, merci.

    • évhémère dit :

      Edgar P. Jacobs proposait « l’éclair en boule » du physicien Planté !… Mais cherches sur google avec les mots-clés « Nikola Tesla » : c’est sans doute la liste la plus prolifique !… ( L’électromagnétisme est le « tronc commun » de tous ces perspectives !…)

      Mais il s’agit surtout de projets : le pétrole, voire le charbon ont encore probablement quelques siècles florissants devant eux !… Les technologies qui les utilisent ne cessent de se perfectionner ( et de polluer de moins en moins ), tandis que les sources ne s’épuisent pas ( voir l’article sur le pétrole abiotique sur ce site ) !…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :