Présentation du rapport d’étape de la commission SIGMA 3AF mai 2010

30/06/2010
Rapport d’étape de la commission SIGMA 3AF  du 31 mai 2010 au format PDF :
rapport etape 31 mai 2010 sigma 3AF pdf

Présentation du rapport d’étape de la commission SIGMA / AAAF par Alain Boudier et Jean Gabriel Greslé le 31 mai 2010.
L’essentiel de ce rapport intermédiaire tient dans les révélations de déploiement de la 3AF et la reconnaissance du bien fondé de toutes les conclusions du rapport COMETA, qui est considéré comme une référence honorable à notre pays dans le reste du monde, selon les propos des représentants de 3AF. Au cours d’une réunion interne, fin juin, la commission va débattre de la suite à donner auprès des institutions et de quelle manière elle doit poursuivre ses investigations, notamment par le choix des méthodes les plus appropriées.
http://www.dailymotion.com/video/xdtuq4_presentation-commission-sigma-3af-m_tech#from=embed?start=494

AAAF : Association Aéronautique et Astronomique de France
http://www.aaafasso.fr/

Informations complémentaires :
Rapport COMETA : http://www.cnes-geipan.fr/documents/Cometa.pdf
version web : http://ufo.the-foundation.fr/Dossier_Cometa/Rapport_Cometa_complet.htm

http://www.les-repas-ufologiques.com/

Merci à Monsieur Gérard Lebat pour toutes ces infos 🙂

Publicités

ISS : la capsule Soyouz s’est arrimée à la Station spatiale internationale

29/06/2010

Russie – Lancée mercredi dernier avec trois astronautes à son bord depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, la capsule russe Soyouz s’est arrimée ce vendredi à la Station spatiale internationale (ISS).

Comme prévu, les astronautes américains Shannon Walker et Douglas Wheelock et le cosmonaute russe Fiodor Iourtchikhine sont arrivés ce vendredi à bord de l’ISS, qui fonctionne désormais à pleine capacité avec six membres.La mission de l’équipage du vaisseau Soyouz devrait durer cinq mois environ. Les spationautes travailleront sur de nombreuses expériences scientifiques, testeront un système de prévention des catastrophes et déchargeront les derniers éléments de l’ISS. Des sorties dans l’espace sont également prévues.La construction de la Station spatiale internationale, un projet auquel participent seize pays, a été lancée il y a douze ans. Elle devrait être enfin achevée au début de l’année 2011, après un investissement de 100 milliards de dollars.


Entretien avec un ancien combattant à propos des « Foo Fighters »

28/06/2010

(Source : Ovnis-USA)

Les Foo Fighters aperçus pendant et après la Seconde Guerre Mondiale n’ont jamais été vraiment expliqués. Chacun des belligérants pensait que c’était peut-être une arme secrète de l’ennemi. Voici le témoignage d’un ancien combattant lors de cette période :

JPG - 21.5 ko
Frédéric Sargent

Frédéric Sargent étudiait l’économie au Colby College, dans le Maine quand il fut appelé pour faire son service militaire lors de la Seconde Guerre mondiale.

En 1942, à 22-ans il rejoignit le 415th Escadron des Chasseurs de Nuit des Forces Armées et étudia dans plusieurs écoles radio.

Pendant plus de 31 ans, il fut en poste en Afrique du Nord, en Sicile, en Corse, en Allemagne et en Angleterre. En tant que caporal, il n’a jamais volé, mais sa tâche principale était d’entretenir les éclairages sur les pistes d’atterrissage pour les chasseurs de nuit.

Il apprit la mécanique sur les moteurs d’avions. En 1946, en tant qu’historien de son groupe, il écrivit un récit inédit sur l’interaction entre son unité et les Foo Fighters, intitulé « Foo Fighters et le 415th ».

Sargent poursuivit en enseignant l’économie dans diverses universités américaines avant de se retirer à Sarasota avec sa femme Shirley.

Ci-dessous quelques-uns de ses écrits et réflexions sur le sujet des Foo Fighters :

GIF - 42 ko

« Les britanniques avaient développé le radar et les combats de nuit, alors quand les États-Unis entrèrent en guerre, nous avons dû tout apprendre des anglais. Mon escadron était le premier à le faire.

Nos pilotes et chefs d’équipages sont allés en Angleterre et en Écosse pour apprendre auprès des anglais. Je faisais partie de l’équipe au sol et je ne les ai retrouvés qu’en Afrique du Nord.

Les pilotes du 415th ont rencontré des « Foo Fighters » (ou lumineux, objets non identifiés) au cours des nuits au dessus de la vallée du Rhin occupée par les allemands. Ils ont fait des rapports.

Ces observations ont été enregistrées entre Novembre 1944 et avril 1945, quand le 415th opérait à partir de pistes d’atterrissage de Dijon et d’Ochey en France.

Ces observations posaient des questions déroutantes pour les mordus de la guerre aérienne, les scientifiques, les médias et le public. Qu’étaient-ils ?

JPG - 74.9 ko

Les pilotes ne trouvaient pas la moindre explication correspondant à l’ensemble des observations. L’Air Force était en mesure de répondre à cette question étant donné qu’ils avaient récupéré des tonnes de documents allemands sur la guerre aérienne.

Mais leur objectif était d’élaborer la prochaine génération de chasseurs et bombardiers, pas de diffuser des informations.

La multiplication des observations, ou d’observations imaginaires, d’Ovnis et de soucoupes volantes partout et par tant de gens a compliqué la recherche d’une réponse.

Lorsque les Alliés ont capturé la zone située à l’est du Rhin, les observations de foo fighters ont cessé.

Quelques chercheurs scientifiques spécialisés dans l’aéronautique ont étudié les dossiers et les archives venant d’Italie, d’Allemagne et du Royaume-Uni. Des récentes investigations indiquent une ligne directrice pointant vers le développement progressif de l’invisibilité radar venant des foo fighters vers la furtivité des avions de chasses et des bombardiers.

Éventuellement, alors que les États-Unis deviennent militairement plus sûrs, l’Air Force déclassifiera probablement ses dossiers de recherche sur la Seconde Guerre mondiale. »

Quelques extraits du journal de bord de l’unité :

JPG - 29.3 ko

27 novembre 1944 : le lieutenant Edward A. Schleuter de retour d’une mission, a indiqué qu’il avait vu une lumière rouge qui volait dans les airs. Elle est arrivée aux environs de 2.000 pieds par tribord, puis a disparu en une longue traînée rouge.

15 décembre 1944 : rapport de mission d’un pilote qui a déclaré : « J’ai vu une lumière rouge brillante à 2.000 pieds allant vers l’est à 200 mph dans les environs d’Erstein. En raison d’une défaillance de la radio, je ne pouvais pas prendre contact mais je l’ai suivie en visuel jusqu’à ce qu’elle disparaisse. Impossible de s’approcher suffisamment près pour identifier l’objet avant qu’il ne disparaisse ». – Source


Boule lumineuse Joigny sur Meuse (Ardennes – 08)

28/06/2010

Source :  http://www.forum-ovni-ufologie.com/observation-ovni-vos-temoignages-f3/boule-lumineuse-27-06-10-2300-joigny-sur-meuse-ardennes-08-t10348.htm#70523


Dimanche 27 juin 2010 à 23:00
Joigny sur Meuse (Ardennes – 08)
En fermant ses volets de terrasse une personne a vu vers le sud une boule très lumineuse blanche de type halo. Pas de lumière conventionnelle. Ca a traversé le ciel d’ouest en est avec un leger bruit (léger car éloigné) ressemblant à celui d’un réacteur. La taille était équivalente à celle de l’ongle de l’index, bras tendu. Le temps d’aller chercher la paire de jumelle que le phénomène avait disparu.
Le témoin ayant l’habitude d’observer le ciel affirme que :
– ça ne pouvait pas être un satellite ou encore la station ISS
– c’était plus bas que les avions de ligne (un avion de ligne est passé juste après)
Le témoin estime l’altitude à celle d’un petit avion de tourisme.
______________________________
Jean-Luc Lemaire
Enquêteur privé

52, rue de la république
08000 Charleville-Mézières
Tél : 03 24 59 08 42 (de France)
Tél : +33324590842 (international)

http://jeanluclemaire.fr
http://jeanluclemaire.fr/blog2/


Ovni dans la Nièvre

26/06/2010
J’ai reçu ce soir ce Mail d’un lecteur de la Nièvre :
« Bonjour.
Je tenais à vous rapporter mon observation du vendredi 25 juin 2010 vers 23h40
Je suis domicilié dans la Nièvre, à la ‘’croisée’’ de plusieurs couloirs aériens : militaire (avord (18)/Dijon (21)) et couloir civil qui passe entre Paris/Clermond ferrand
Mon observation s’est faite hier soir , vendredi 25 juin 2010 à 23h40.
J’étais sur le pas de mon domicile car j’aime regarder le ciel nocturne et les évolutions des avions. (surtout qu ‘il m arrive de voir aussi des exercices aériens de nuit (base d’avord situé à moins de 40 kms du domicile)
à 23h40, je regardais en direction de Bourges/Avord (direction de l’Ouest) quand j’ai vu évolué une sorte de halo spéhrique très lumineux.
Sur le coup j’ai pensé que c’était un projecteur type ‘’sunlight’’ d’un hélicoptère ou bien d’un avion (feu atterrissage)
Météo: ciel dégagé, quelques filandres (trainées d’avion à haute altitude – Température extérieure à 23h40 : 22°C (relevé sur mon thermomètre digital)
Cependant l’objet a continué sa trajectoire Ouest vers l’Est en direction de Dijon. (il est passé au dessus de ma maison)
Comme je suis assez habitué à voir évoluer des avions de chasse et avions de tourisme, j’estime sa vitesse comprise entre 180 km et 250 km (vitesse de croisière d’un petit avion)
et son altitude comprise entre 1500 et 2500 m (il était en dessous de l’altitude des avions de lignes car je pouvais prendre comme repère 2 avions civils qui venaient de Paris et qui allaient plein Sud/Sud Ouest.)
Je n’ai ou observé aucun autre phénomène lumineux, il s’agissait d’une ‘’boule lumineuse de grosse magnitude”, lumière blanc jaune orangé  (plus grosse qu’une étoile ou planète)
(pour mon sentiment perso je dirais que la boule devait avoir la dimension équivalente à un petit appareil , entre un petit avion de chasse/hélicoptère)
Aucun bruit apparent dans l’air (pas d’effet Doppler, ni bruit particulier)
Cependant j’ai pu observé au passage de la “boule”une légère baisse acoustique des insectes et oiseaux (le niveau sonore a baissé au passage de la boule) (baisse de quelques décibels)
Pas de sensation particulière ressenti, pas de sensations désagréables.
Il n’y avait pas de souffles de vent assez fort, je ne pense pas qu’il s’agisse d’un ballon hélium ou météo
La trajectoire du PAN était rectiligne et ne vacillait pas
L’observation a durée 3 minutes entre le début et sa perte de vue au delà de l horizon Est
Il ne s’agit pas non plus de la station ISS car compte tenu de l l’altitude, je ne pense pas que l’ISS soit en mesure de descendre dans atmosphère en dessous des lignes de couloir aérien.
Concernant mes hypothèses :
–  l’existence de drone de cette sorte en France développé par la DGA
De ce fait l’hypothèse la plus probable est pour ma part un PAN d’origine inconnue (espionnage ou bien plus vraisemblablement un Ovni)
Sincères salutations
S.  du 58. »

Ovni qui clignote au dessus de Flushing – New York

26/06/2010

Hier soir j’ai été contacté par un lecteur de  Flushing, NY qui a plus tard envoyé le rapport qui suit au  MUFON. SVP, remarquez que le nord ouest des États Unis a rencontré des orages très violents du Maryland à  Rhode Island Jeudi. On nous a dit qu’un enquêteur sur le terrain du   MUFON sera mis sur l’affaire aujourd’hui :

Système de gestion des cas du Mufon :  J’ai jeté un coup d’oeil dehors et remarqué combien le ciel était gris ce soir. Nous avions eu une intense pluie d’orage sur tout le territoire (grêlons de la taille d’une balle de golf à Long Island, arbres arrachés et une chaleur et un taux d’humidité anormaux avant que la pluie de frappe).  J’ai remarqué une lumière étrange dans le ciel.  En premier lieu j’ai pensé à un avion mais c’était stationnaire. J’ai alors supposé que c’était un hélicoptère mais quelque chose me titillait. J’ai pris mes jumelles et jeté un coup d’œil. Ce n’était certainement pas un avion   parce que les jets passaient toute la nuit (je me trouve à 30 minutes de La Guardia) et cet objet flottait juste sur place. Sur le côté gauche j’ai vu que le bout était bleu tandis que le reste était une ombre blanc cassé/jaunâtre. Puis les couleurs ont  changé vers le blanc et ont commencé à trembloter d’une manière étrange. Après quelques minutes j’ai remarqué un  modèle défini.

trois éclairs courts
trois éclairs longs
trois éclairs  longs
un éclair long et un tiret court

Perturbé, j’ai appelé sur ma mère qui a une meilleure vue, 20/20 de  vue. Après quelques instants, elle a soupiré et m’a donné les jumelles. L’objet a cessé de clignoter son schéma et est revenu à  sa couleur blanchâtre-jaunâtre avec du bleu sur son côté gauche. Il est ensuite devenu plus éclatant, et il a brusquement cessé de  clignoter.

Je viens de passer une heure a parcourir internet à la recherche de rapport astronomique prédisant des observations, en vain.

1 – J’étais dans la salle de séjour en train de regarder la TV
2 – J’ai jeté un coup d’oeil à l’extérieur pour regarder mon appartement actuellement vacant  qui appartenait à mon parrain et ma marraine (l’un est décédé et l’autre est retourné à Cuba). J’ai regardé vers le ciel.
3 – Une étoile, mais les nuages étaient trop nombreux. Puis j’ai pensé que c’était un avion mais il ne bougeait pas. Puis j’ai pensé que c’était un hélicoptère mais il était trop loin et trop haut pour être un hélicoptère
4 – Il a simplement flotté. Cela ressemblait vaguement à une larme, avec une légère bosse dans le milieu, comme saturne ou une soucoupe typique avec un dome. Les couleurs étaient bleu sur la gauche et le reste blanc jaunâtre. Il a alors clignoté d’une manière étrange suivant un modèle.
5- Pour une raison quelconque, après le modèle clignotant j’ai commencé à me sentir anxieux, nerveux, inquiet et pour une raison très inquiet.
6 – Il s’est juste arrêté de clignoter

REMARQUE : le témoin m’a dit que les éclairs ont épelé  « SOON » (« BIENTOT »)   en code  Morse …Lon

Flashing UFO Witnessed Over Flushing, New York


Interview de Richard Dolan sur les OVNIs et les Cover-Up du Gouvernement

25/06/2010

Source : http://newsoftomorrow.org/spip.php?article8068

Extrait :

Q : Ces êtres sont-ils une grande famille galactique qui attendent que nous grandissons pour nous accueillir dans la… vous savez… « Confrérie » (…) ou sont-ils si en avance qu’ils ne se soucient pas tellement de ce que nous faisons… (…)

Richard Dolan : Il se peut que ce soit une troisième possibilité. La troisième possibilité est qu’ils vivent simplement ici. Cette idée de Fédération galactique, personnellement, je n’ai jamais trouvé tout cela convaincant, je n’ai jamais vu le moindre début de preuve pour le soutenir. Il y a des gens qui affirment avoir un contact avec de telles entités… c’est tout ce que nous avons. Donc, peut-il qu’il y a quelque chose comme cela, peut-être que non. Mais quand je m’intéresse à ces autres créatures… disons-le différemment : quand je lis les rapports sur ces autres créatures, qui sont toutes tétrapodes (deux jambes, deux bras et une tête), elles ont la même organisation corporelle que nous, ou la même organisation corporelle que d’autres formes de vie terrestre, comme chez les soi-disant « mantides » ou « insectoïdes », ou les « reptoïdes »… en d’autres termes, leur structure génétique fondamentale semble à peu près similaire à celles que… Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :