Belgique : “Moi, j’ai vu des centaines d’OVNIs”

19/04/2010

Source : La nouvelle gazette.be) Via Newsoftomorrow

C’est dans l’air du temps : on reparle des OVNIs. Mais on n’en a plus vu depuis un temps, dans la région de Charleroi. “Faux”, rétorque Michel Delval, un habitant de Fontaine-L’Evêque de 61 ans. “ Moi j’en vois encore tous les jours ”, affirme-t-il. Il nous raconte l’âge d’or de l’ufologie en région carolo : la “ vague belge ” du début des années nonante.

De 1989 à 1992, ce que l’on a appelé la “ vague belge ” a fait les titres des médias belges. Elle est toujours considérée comme la plus importante d’Europe. Car durant celle-ci auraient eu lieu un nombre anormalement élevé d’observations d’OVNIs dans le ciel belge. La Société belge d’étude des phénomènes spatiaux (SOBEPS) affirme d’ailleurs avoir collecté plus de 2 000 témoignages durant cette période.

L’armée belge s’était d’ailleurs penchée sur la chose. Et son constat était loin d’être clair : impossible d’identifier ni la nature ni l’origine de ces cas. La RTBF est revenue sur ce phénomène, hier, lors de son émission “ Questions à la une ”. Un documentaire que n’a pas manqué de regarder Michel Delval. “ J’ai commencé à m’intéresser à ça, après avoir rencontré un monsieur durant la vague belge. Il m’a indiqué des lieux où apercevoir des objets volants non-identifiés (OVNIS). Je me suis rendu à la Molette, à Goutroux. Depuis le terril, j’ai aperçu l’un d’eux ”, soutient Michel. C’est avec une passion non feinte qu’il nous explique ses mois d’observations. “ Durant deux années de suite, jusqu’au début de l’année 1993, je me suis posté sur le terril de Goutroux. Un jour, alors que j’étais avec un ami, sa femme et un enfant, nous avons vu un triangle noir, mat, juste au-dessus de notre tête. Je suis tombé sur mon derrière. Cet objet volant faisait environ 7 mètres sur 2 mètres d’épaisseur avec une coupole en verre. Ensuite, il est parti avec un bruit de turbine ”, explique-t-il encore.

Un événement qui marque, mais dont Michel est sorti indemne. “ Ce n’est pas le cas de tout le monde. Certains ont pété un câble. J’ai filmé 4h de ce vol. J’ai ensuite envoyé cela à quelqu’un du CNRS pour qu’il identifie ça par des recherches. Mais, mon original, je l’ai caché. Je me méfie de la sûreté de l’Etat ”, appuie Michel. Pendant deux ans, notre ufologue amateur a donc observé encore et encore des sphères au-dessus du terril de Goutroux, en direction de Jumet. Ses photos (dans le bandeau ci-dessus) montrent des points lumineux en forme de triangle. Ses vidéos, que vous pouvez consulter sur notre site montrent les déplacements latéraux des engins triangulaires. Des images qui laissent sans voix, même si on n’y croit pas. Sur le site Internet www.forum-ovni-ufologie.com, il avoue avoir ressenti un sentiment de bien-être à l’approche de ces engins.

Ce que j’ai vu n’avait rien d’humain. D’ailleurs aucun scientifique n’a pu identifier ces engins. Du coup, je crois en une vie extraterrestre, voire en un monde parallèle. Dans un premier temps, je suis tout de même resté 16 ans sans en parler. J’ai continué à observer des objets pareils durant les années qui ont suivit. Énormément, d’ailleurs. C’est parce que les gens n’y croient pas qu’ils n’en voient pas. Il suffit de regarder plus souvent le ciel ”, affirme notre observateur. Notre homme n’est pas craintif. Être l’idiot du village, parce peu de gens le croient, ne lui fait pas peur. Mais il reste discret et évite d’en parler en famille. “ Mes preuves sont irréfutables. Il suffit de regarder mes vidéos !


%d blogueurs aiment cette page :