États-Unis : l’étude des ovnis comme matière à l’université

New York, États-Unis – Un professeur d’université a formulé une demande auprès de son établissement afin que l’étude des ovnis soit reconnue comme une matière universitaire.

Selon le professeur Philip Haseley, un anthropologue de l’université de New York, l’étude des ovnis devrait être prise au sérieux et être étudiée à l’université au même titre que les autres enseignements de recherche. En effet selon lui, les nombreux témoignages d’apparitions d’objets volant non identifiés devraient pouvoir être étudiés à l’université afin de permettre aux étudiants d’enquêter sur ces phénomènes paranormaux. Le professeur Haseley qui dirige également un groupe de recherche sur les ovnis, pense que ces apparitions peuvent être étudiées de manière scientifique. Ainsi son groupe de chercheurs enquête en utilisant des radars, étudiant l’astronomie et la météorologie. Face aux critiques et aux sceptiques qui pensent que cela n’est qu’une perte de temps, le professeur répond que les faits et les cas répertoriés d’ovnis parlent d’eux même. En effet des centaines d’apparitions d’ovnis seraient répertoriées chaque mois à travers le globe.

Source : http://fr.news.yahoo.

6 Responses to États-Unis : l’étude des ovnis comme matière à l’université

  1. sylv1 dit :

    L’idée ne semble pas mauvaise à condition que ces étudiants ne soient formatés pour continuer le debunking(la désinformation.)Si non ,pourquoi pas après tout!

  2. GIROUX dit :

    Bonjour. c est dans un cercle très limité et fermé,comme les entrées dans l aero spatial.A les voire venir a crée des écoles qu seront plus tard des cotations d intérêt boursière,les effets de la crise au quotidien ne vous a toujours rien fait comprendre.pour moi c est NON.JP Giroux PAris.

  3. JR dit :

    Trés bonne idée en effet =)

  4. masquerytte dit :

    d’accord avec SYLV1

  5. Jean-Claude dit :

    C’est l’évidence même qu’il faudrait étudier scientifiquement le phénomène ovni, c’est à dire sans à priori d’aucune sorte.

    De là à en faire une discipline universitaire ? De plus le système universitaire américain étant à priori sur une optique un peu différente, dans la mesure où il doit servir de tremplin aux applications technologiques nouvelles, ne pourrait il pas y avoir dérive, car trop dépendante d’éventuels intérêts de l’industrie (espace, armement,ect…) ?

  6. évhémère dit :

    L’ufologie peut connaître des dérives, dès qu’elle sera devenue une matière digne d’enseignement et d’étude !… Les Puissants sont toujours à l’affût … puisqu’ils sont aussi à l’origine du tabou qui entoure la même ufologie depuis 1953!… Cependant, cette ouverture démontre leur perte d’influence et c’est une bonne nouvelle !…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :