Salève et Voirons site privilégiés pour l’observation des ovnis…

L’association Arpe traque et recense les phénomènes aérospatiaux non-identifiés. Notre région de montagne offre de multiples possibilités multiples pour y parvenir.

.. Oh bien sûr, séparer le bon grain (rare) de l’ivraie (plus fréquente) en matière de recherche sur les Phénomènes aérospatiaux non-identifiés (PAN) n’est pas une gageure. Qui d’ailleurs ne voudrait pas vraiment y croire ? Président-fondateur de l’Arpe (Association pour la recherche sur la présence extra-terrestre), le Haut-savoyard Bruno Delorme n’est pas dupe. « On passe pour des illuminés ? Tant pis… », assume-t-il. Et pourtant.  Entre Salève et Voirons les témoignages affluent, et ce, depuis longtemps. Sur les sites web (suisses notamment), il n’est pas rare de trouver des témoignages troublants relatant la présence de phénomènes inexpliqués… Dans les Voirons, au début des années 90, Mara aperçoit ainsi un soir « d’énormes boules oranges, presque rouges, foncer dans le ciel, avec des particules de même couleur dans leur sillage. » Selon elle, « il existe un portail inter-dimensionnel au-dessus du Salève. » En 1993, un touriste néerlandais aperçoit lui depuis le Salève « des sphères de lumière virevolter au-dessus de la ville de Genève », mais aussi « un objet de couleur noire en forme de disque. » En 1998, depuis Genève, plusieurs témoins observent « plusieurs sphères lumineuses d’un diamètre estimé à 2/3 mètres, zigzaguant et survolant le bord du lac. » En 2000 cette fois, des personnes situées au pied du Salève apercevront des objets comme « portés par le vent », identiques à des «  ballons. »
Des témoignages à Annemasse et à Viry…
Impossible de recenser la totalité des témoignages hébergés par les différents sites internet consacrés à ces trouvailles visuelles.
Une chose est sûre : elles n’étonnent pas B.Delorme. « Si on veut apercevoir ce type de phénomènes il faut outre une bonne dose de patience un bon point de vue. Et chez nous ce n’est pas ce qui manque », indique-t-il.
« Voirons et Salève proposent des panoramas remarquables. » Surtout la nuit. «  On peut toutefois observer des phénomènes de jour. Mais c’est plus rare. » À son tableau de chasse, B.Delorme possède quelques observations remarquables. Et notamment celle qui a déclenché cette quête frénétique… « La première c’était en 1995 : j’ai aperçu un ovoïde dans le ciel. En 1996 j’étais avec ma femme quand nous avons vu un vaisseau spatial se transformer en boule de lumière. C’était un phénomène incroyable. » Prémices d’une vie martienne ? « Quand veulent se montrer ils se montrent… », assure-t-il.
« Mais un objet non-identifié ne veut pas dire qu’il y a forcément des extra-terrestres. En revanche, oui, il y a en permanence des « visiteurs » au-dessus de nos têtes, qui passent dans le ciel d’une façon plus ou moins camouflée. » Traqueur de PAN, ce Haut-savoyard explique que son association recense des appels de personnes confrontées à ce type d’événements. « Parfois on se déplace même pour voir sur place. Mais c’est comme une mode chez les gens : ça va ça vient.
Ceci étant la patience est toujours récompensée. »
La preuve, parmi les témoignages recueillis, B.Delorme nous parle ainsi de cette habitante d’Annemasse qui, le 18 juin 200 vers 23 h a aperçu « un objet rond de couleur rougeâtre qui se déplaçait sans bruit mais très rapidement (plus vite qu’un avion). » Le 24 juin 2000, ce sont trois habitants de Viry qui, vers 23 h 30, ont observé depuis leur balcon « quatre ovoïdes de couleur blanc crème qui se déplaçaient ensemble en décrivant un cercle dans le ciel » quant au même moment ils observaient « à l’arrière du Salève un autre ovoïde qui se déplaçait et traversait le Salève en trois bonds successifs. » Pour B.Delorme toutefois, attention à ne pas confondre d’éventuels Ovnis avec la station spatiale internationale ISS, « qui est très lumineuse et très rapide. » Celui-ci incite d’ailleurs les curieux à venir le voir : « Nous avons des photos étonnantes », assure-t-il… Vivement la création du site internet de l’Arpe en 2010.

Philippe Vachey

Arpe : 04 50 27 44 00.

Source : http://www.lemessager.fr/Actualite/Genevois/2010/01/06/article_saleve_et_voirons_site_privilegies_pour.shtml

One Response to Salève et Voirons site privilégiés pour l’observation des ovnis…

  1. sylv1 dit :

    Très interessant cet article,merci ERA.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :