Déclassification en Equateur : des Jets de combat poursuivent un ovni

Deux ovnis sont poursuivis par des Jets de combat Equatoriens le 25/08/2007. Les pilotes ont fait des déclarations publiques après que le gouvernement ait révélé l’incident le 13/03/2008. La vidéo a des sous titres anglais.

Vidéo récente montrant des ovnis captés par des caméras de surveillance citadine  dans une ville en Equateur :

11 Responses to Déclassification en Equateur : des Jets de combat poursuivent un ovni

  1. UN chouka dit :

    Pour cacher une lumière,je crois qu’il est possible de supèrposer une lumière plus intense ,pour ne plus voir la petite lumière ?
    Pour un son ce doit etre un peut la meme chose peut etre ?
    Ou comment illuminer un objet dans l’èspace ?

  2. delavega dit :

    Je suis prêt à tenir le pari que la divulgation de l’origine extraterrestre du phénomène OVNI commencera dans un grand pays sud américain comme le Brésil ou l’Argentine.

    Une des raisons qui me fait penser cela, est que ces pays n’aspirent pas à gouverner la planète comme les États-Unis. Par conséquent ils devraient ignorer les conséquences mondiales de cette prise de position.

    Ils ont un point de vue plus pragmatique.

  3. inc dit :

    Cela se tient en effet. Mais d’un autre côté l’ampleur géopolitique de cette annonce est telle que le gouvernement des Etats-Unis s’en est certainement réservé la primeur, et de ce fait contrôle peut-être les pays « secondaires » en ne les autorisant pas à de telles révélations, crédibilité/contrôle de sa population oblige.

    Je pense que le tissu mondial des enjeux politiques réservés aux UFO/ET est fortement interconnecté entre tous les pays au point qu’aucun pays n’a vraiment de position indépendante sur le sujet, malheureusement.

    Les « maîtres des poupées » tirent les ficelles dans l’ombre…

    • delavega dit :

      Bravo inc pour votre analyse !!!

      (on dirait du delavega)

      Comme vous le dites, il y a certainement un « contrôle » de l’information de la part de l’Agence (CIA ou NSA ou que sais-je…) vis à vis de ces pays.
      Seulement tout médaille à son revers, et l’inconvénient que représente la compartimentation d’un aussi grand secret est de ne pouvoir tenir tous les fils (hommes de pouvoir) du Pantin (pays) en main.
      Cela traduit peut être un manque de moyen, ou une volonté délibérée en raison du coût logistique que cela doit représenter.
      Toujours est-il, que certains hommes d’état en place, ou leurs opposants politiques, pourraient s’ils en avaient connaissance se déclarer pour une brusque révélation.

      Il faut comprendre que dans le monde sud américain les États-Unis sont perçus au près de la population comme une puissance colonisatrice. On ne les aime pas.
      Regardez Hugo Chavez au Vénézuela, Lula au Brésil qui sont considérer comme des garants de l’indépendance vis à vis des USA.

      En bref, je pense qu’il ne faut pas confondre INFLUENCE exercée (c’est certainement le cas) avec CONTRÔLE du pouvoir (c’était vrais dans le passé pour certains pays comme le Chili mais ce n’est plus le cas aujourd’hui)

      Par ailleurs le gouvernement républicain du président Bush ne c’est certainement pas illustré par la transparence de l’information. Bien au contraire. Il y en aurait beaucoup à dire à ce sujet.

      Au plaisir de vous lire inc.

  4. inc dit :

    Je vous remercie delavega, et je vous retourne sincèrement les compliments.

    Pour approfondir mon point de vue, je dirais que nous avons affaire à une problématique tellement tantaculaire et recoupant tellement de segments de notre vie sociétale, économique, religieuse, politique, etc que je ne pense pas qu’un petit pays seul prenne l’initiative de s’arroger le droit de révéler au grand jour ce sujet.

    Tant et si bien que ce pays « freelance », à moins de vouloir tenter un « véritable coup de poker » ne prendrait pas ce risque,à mon humble avis, de perturber la vie (expression simple qui à mon avis est suffisamment englobante et compréhensible en terme de sous-entendu pour être adéquate) de tous les autres pays de la planète de son propre chef. En effet, que réserve l’avenir ?
    La « disclosure » n’est pas nécessairement une fin en soi et la diplomatie ainsi que le commerce international, fortement basés sur la confiance entre pays, risquent fort de continuer à s’exprimer pendant un certain temps. Et des représailles sont-elles impensables ?
    N’oublions pas aussi la religion en tant qu’outil de contrôle des masses et opium du peuple (Brésil et Venezuela ne sont-ils pas deux pays à population fortement croyante ?).

    Je remet donc en question une partie de mon analyse (comme quoi on peut toujours trouver mieux à dire si on laisse la pensée murir) en disant que cet effort, que dis-je ce privilège, devrait je pense venir d’une coalition de pays, main dans la main, qui aurait ce statut suffisant de superpuissance pour se rassurer les uns les autres ainsi que la population mondiale.
    J’irais même plus loin en prétendant qu’aucune superpuissance, excepté conflit majeur, ne saurait être mise à l’écart. Et les Etats-Unis encore moins.

    Certes ce pays à beaucoup à faire en terme de relâchement de pression sur la désinformation. D’ailleurs ce seul fait est immensément pesant sur la balance de la révélation du phénomène. Je crois que nous perdons de vue un fait essentiel : les USA sont le premier pays, si l’on se réfère et qu’on accorde une once de foi aux récits de collaboration ET/humains ce dernier demi siècle, à justement collaborer de manière importante avec des entités venues d’ailleurs (voire également les nazis ?), et l’eau lui monte donc allègrement au niveau des c******s, pardonnez-moi l’expression.
    Ce qu’il faut en déduire ? Cela confirmerait quasiment toutes les rumeurs de collaboration désastreuse qui en ont découlé et sur lequel ce pays a fermé les yeux (refus de l’énergie propre et facile à produire, les abductions, les technologies utilisées à des orientations militaires plutôt que médicales, les bases souterraines, les milliards de deniers publics dépensés par la NASA, et des quantités d’autres).
    Le peuple américain et mondial accepterait-il sans trop ciller que son gouvernement lui ait menti pendant tant d’années ? Trop de remise en question et de critique du système gouvernemental, à moins de tout balancer sur le dos d’un club de dirigeants de l’ombre type MJ12 et consorts ? Pas forcément suffisant…
    Et croire que ce pays laisserait un pays émergeant voire moins, qui plus est en mauvaise tenue diplomatique (Venezuela) lui faire cette estocade ? Je n’y crois pas énormément. Ne sous-estimons pas les forces obscures et leur capacité de contrôle de toutes les interfaces de la planète, même les moins accessibles à priori.

    Pour synthétiser ma pensée, je crois les USA trop impliqués, bien que timides et cacheurs d’informations, pour ne pas être parmi les premiers à parler de divulgation concrète ou grande révélation pour éventuellement se dédouaner . Cela si bien sûr la tant attendue révélation puisse exister, car peut-être avons-nous déja trop dépassé les limites acceptables pour le niveau de tolérance à la remise en question de ses dogmes de l’humanité.

    De toute façon, je ne pense même plus, à l’heure actuelle, que le gouvernement des USA ou quelconque pays, en tant qu’humains, soit vraiment maître de lui et de ses publications sur le sujet. Je ne crois pas que cela soit si simple pour dire les choses telles qu’elles que je les perçois.

    Gardons espoir, et faisons de notre mieux pour rester objectif et « contaminer » les gens ouverts.

    En vous remerciant.

  5. inc dit :

    Bien sur quand je parle de collaboration avec des nazis je pense aux relations nazis/ET et pas USA/nazis, car je n’ai pas encore beaucoup étudié sur ce dernier cas, qui n’est pas pour autant forcément exclus (possible lien Rockfeller/nazis ? Il me semble l’avoir lu quelque part).

    Voila je tenais à préciser.

    Merci

  6. delavega dit :

    Bonjour inc,

    Devant ce vaste problème, j’envisage 2 schémas directeur.
    A) Le pays détenteur du secret, USA, Russie etc…
    applique un vaste et profond processus de réflexion qui le conduira de lui-même ou sous la pression de minorités agissantes vers la divulgation, tout en retardant la chose le plus possible en raison des conséquences sociales et économiques que cela induirait.

    B) Une puissance moyenne tel que le Brésil face à une vague d’OVNIs reconnu par les autorités militaires comme étant des vaisseaux spatiaux d’origine non humaine pourraient être tenté d’initier la

  7. delavega dit :

    suite…
    (problème technique)
    Bonjour inc,

    Devant ce vaste problème, j’envisage 2 schémas directeur.
    A) Le pays détenteur du secret, USA, Russie etc…
    applique un vaste et profond processus de réflexion qui le conduira de lui-même ou sous la pression de minorités agissantes vers la divulgation, tout en retardant la chose le plus possible en raison des conséquences sociales et économiques que cela induirait.
    (C’est en fait le résumé de votre version)

    B) Une puissance moyenne tel que le Brésil face à une vague d’OVNIs reconnu par les autorités militaires comme étant des vaisseaux spatiaux d’origine non humaine pourraient être tentée d’initier la divulgation. Car les intrusions seraient si troublantes (visite d’installations militaires, survol de bâtiments officiels etc…) qu’après la mise à disposition du public des archives OVNIs le pas à franchir en serait très largement facilité.

    Le Brésil, la Russie, et d’autres pays ont déjà mis en ligne leurs archives. Ce n’est certainement pas ANODIN. Surtout que parfois elles relatent des évènements extraordinaires qui par la richesse de leurs détails et leur origine ne peuvent laisser indifférent.
    Qu’est ce que cela peut signifier ?
    C’est un message fort qui à sans doute pour but de prendre la température de l’opinion publique.

    De plus, la prise de décision d’un gouvernement FORT du genre Russe ou Vénézuélien ne suivrait pas forcément toutes les étapes que peuvent s’imaginer les hommes politiques de pays « plus démocratiques ».
    Un exemple avec Cuba durant la crise des missiles:
    On sait maintenant que Fidel Castro était prêt à aller jusqu’à l’affrontement direct avec les USA. Ce fut Nikita Khrouchtchev qui l’en dissuada en lui expliquant les retombées climatiques qu’entrainerait une guerre atomique.

    Ce que je veux dire c’est que la logique de gouvernement qui est la notre n’est pas forcément partagée par tous.

  8. inc dit :

    Bonsoir delavega,

    certes la déclassification est déja un premier pas vers la divulgation, mais elle est quand même trop passive pour ne pas intéresser que les gens qui s’intéressent déja au sujet.
    Elle est néanmoins signe que le sujet a accumulé suffisamment de pression pour qu’un processus soit enclenché. Cependant tous les témoignages de pilotes de chasse, de cosmonaute de notoriété internationale et autres militaires, des gens pas vraiment « illuminés » dans le sens péjoratif du terme, n’ont pas encore suffit à faire broncher l’opinion du grand public, c’est dire.
    Le gros du troupeau a vraiment besoin d’une divulgation active car ils ne feront pas l’effort d’aller fouiner dans les dossiers.

    Les USA entamant un processus de réflexion ? Qui sait, OBAMA reprendra peut-être de flambeau de Kennedy pour une gestion plus saine que son prédecesseur de ce genre de problématique. Si bien sur M. Obama a son mot à dire.
    Les dirigeants/gouvernements officiels n’ont pas je crois les pleins pouvoirs pour une telle divulgation. Je prie néanmoins pour que la pression des minorités soit suffisamment agissante, mais sans soutient officiel les amateurs d’ufologie et autres Dr Greer, bien que sérieux et pertinents, passent tout de même pour des écolos new agiens au lieu de tous, ce qui est déplorable.

    En effet il est possible que les pays style Venezuela et Russie agiraient de manière différente pour traiter le problème publiquement, mais ont-ils un intérêt/bénéfice à le faire?
    Je crois que ces dirigeants, par exemple Chavez, savent que ce problème les dépasse et ne se sentiraient pas à l’aise d’agir en solo. Le sujet possède une trop grande part de mystère qui dépasse l’entendement humain, et les dirigeants n’échappent pas à l’adage « j’ai peur de ce que je ne comprend pas ».
    Qui plus est, ces même dirigeants ne sont pas suffisament fondamentalement altruistes au point de se préoccuper d’une optique d’élévation spirituelle de l’humanité (rien qu’à voir le culte de la personne de Chavez, limite écoeurant). Ces pays moins démocratiques subissent encore moins la pression du public et sont encore moins forcés ainsi à parler ouvertement du sujet : si tout va bien, pourquoi bouger ? Juste pour embêter les autres ?
    Concernant la comparaison avec la guerre froide, il s’agissait d’un état qui concernait directement les pays belligérants, le phénomène OVNI est dans ce sens à mon avis trop général et commun à tous les pays.

    Ainsi, je ne pense pas que la divulgation n’aura pas lieu, mais je ne crois pas en la thèse du pays qui se l’octroie en solo. Quoi qu’on puisse dire, un pays même peu orthodoxe ne se prendrait je pense pas, en 2009 dans un contexte quasi uniquement économique et social, pour les porte paroles de l’humanité car le fardeau est trop lourd à porter.

    Dans l’attente cordiale de la suite de nos commentaires.

  9. UN chouka dit :

    Divulguer les activités réelles « des gouvèrnements » (contexte officiel dèrière lequel se cachent des canibales féroces et réalistes ?)?
    L’autorité serait’elle aussi honteuse,que les populations les reniraient ?
    Pas sûr: les criminels aux pouvoirs se sont tout le temps succédés et se sont tous remplacés discrètement de manière innintérompues en réalité? 😀
    L’impudique petitesse de « l’humain » serait’elle aussi pitoyable ? 🙂

  10. GEORGES dit :

    dans le rapport COMETA remis a jacques CHIRAC et a lionel JOSPIN quand ils etaient president et 1º ministre il est dit en conclusion que l’origine extraterrestre des ovni ne fait aucun doute.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :