Lumières en haute mer

19/08/2009

(Source : infoparanormal)

030520-N-0295M-008Le 11 avril 2009, l’équipage du navire de la marine US, le Milius, a assisté à un spectacle fascinant dont l’origine reste inconnue.

«  Salut, je suis le Commandant d’un navire de la Marine des États-Unis en patrouille dans le Golfe Persique. Le 11 avril 2009, nous avons été témoins du phénomène des roues de lumière. C’était incroyable ! Tandis que nous nous efforcions de comprendre ce que nous voyions, un de nos hommes découvrit votre rapport sur l’internet. Merci ! »

Ainsi commence le mail que Kris Sherwood, chercheuse en crop circles, affirme avoir reçu le 12 avril 2009 sur son site (www.cropcircleanswers.com) consacré au décryptage du phénomène. Lire le reste de cette entrée »


Une enfant photographie un Ovni en Russie

19/08/2009

02-1Trois enfants, Lyuda Kurenkova, Veroica Prudnikova, et Pasha Arbekov, jouaient dans un champ du village de llyinke en début de soirée le 7 aout dernier, lorsqu’ils ont remarqué un énorme ovni parfaitement clair passer au dessus de leurs têtes. L’ovni en forme de soucoupe volante a jeté une grande ombre sur le champ  et les jeunes filles ont commencé à crier pour alerter les autres habitants du village de l’observation insolite. Lire le reste de cette entrée »


Karla Turner

19/08/2009

karla_into« Cette intellectuelle insoumise était ce que l’on appelle, dans le langage ufologique contemporain, une abductée, c’est-à-dire quelqu’un qui se souvient avoir été enlevée de force par des entités apparemment extraterrestres. Elle était surtout une chercheuse au parler vrai qui prit le risque de parler publiquement de son expérience et qui n’hésita pas à naviguer à contre courant des idées reçues pour défendre l’intégrité de ceux qui, comme elle, ont pénétré un monde inconnu. Elle laissera derrière elle, trois ouvrages clés encore mal connus et pourtant indispensables pour qui veut comprendre le phénomène des abductions : Into The Fringe, Taken et Masquerade of Angels.

C’est par la force des «choses» que Karla entrera, en mai 1988, dans un monde encore inimaginable pour beaucoup. En l’espace de quelques semaines, c’est la vie tranquille et bien organisée de toute une famille qui sera envahie par la résurgence de souvenirs incroyables, peuplés d’ombres fuyantes, d’entités reptiliennes, d’inquiétantes expériences «médicales», d’apparitions d’OVNIS et par la découverte d’ecchymoses et de cicatrices étranges au lever du lit. Un phénomène qui touchera Karla et Elton Turner, son mari, mais aussi leur fils et son copain de chambrée ainsi que Megan (pseudonyme), qui deviendra plus tard leur belle-fille. »

L’article complet sur Karmapolis

Première partie du livre « Taken » traduit par Karmapolis au format Pdf

Karla Turner, à la fin de sa vie, parle des atrocités reptiliennes


%d blogueurs aiment cette page :