Récit d’une abduction Stephenville Texas Mars 1980

graysVoici un témoignage trouvé sur un forum

Mon Histoire Vraie :

(Cette histoire est vraie et je jure de n’avoir jamais touché aux drogues, alcool ou un quelconque médicament).

C’était une belle journée ensoleillée du mois de mars. C’était vendredi et j’étais rentrée du travail à midi. J’avais deux emplois à mi temps un le matin et l’autre plus tard dans la soirée. Je suis allée me changer dans la chambre et mis une paire de jeans délavés et une blouse. J’étais bouleversée au sujet de ma situation professionnelle. J’avais été mise à pieds quelques mois auparavant et j’étais inquiète à propos de nos finances. J’avais fait beaucoup de prières et j’avais aussi beaucoup pleuré. Je suis allée dans la cuisine, m’assis à la table et mangeai un sandwich.

Alors que j’étais assise, je sentais que quelqu’un m’observait depuis le plafond, et je pensai alors que j’étais ridicule. Mon mari m’a téléphoné et je lui ai parlé quelques minutes, il était en pause déjeuner.

Je suis allée dans le living room, me suis allongée sur le canapé et ai continué à penser à nos finances. Je m’assis et regardai l’horloge et il était 13:15; Je décidai de laver des verres qui se trouvaient dans l’évier de la cuisine. Je me suis levée du divan et quelque chose de fort, comme un aimant gigantesque me tira vers le bas à l’autre bout du canapé, et me coucha dessus. Je commençai à essayer de me libérer en me débattant avec mes bras et mes jambes. Tout devint noir et j’entendis un bruit strident comme le son d’une perceuse électrique.

La première chose que je vis était un homme étrange, je me battis contre lui avec toute mes forces, et il contre attaquait avec quelque chose qui me coupait le souffle. A chaque fois que je me battais il me donnait une dose de son arme. Je ne sais pas si c’était une sorte de fusil ou un type d’inhalateur. Je perdis la bataille et une fois de plus ma vision devint noire. Alors j’entendis deux voix masculines. L’une dit ce n’est pas son tour, l’autre dit qu’il voulait juste me parler. Il me demanda ce qui n’allait pas. Je lui dis que j’étais inquiète à propos de nos finances. Je lui dis que j’étais inquiète à propos de mes enfants lorsqu’ils rentreraient de l’école. Il me dit que je pourrai être de retour lorsque mes enfants rentreront de l’école et il me parla des gens qui m’avaient abductée et pourquoi ils l’avaient fait. Je ne peux me rappeler aucune des raisons ou ce qu’ils voulaient de moi. Il alla dans mon futur, me prépara pour le divorce qui allait arriver, et pour des périodes dures psychologiquement. Il me dit que mes enfants iraient bien. Je lui dit que j’avais peur de ne pouvoir faire face. Il me dit que le pourrais et que je passerai à travers tout cela. Je ne me rappelle pas à quoi il ressemblait. Sa voix était douce et très patiente me faisant savoir ce qui se passait et ce qui allait se passer, me préparant pour le futur.

Lorsque je revins à moi , avec mon ravisseur, il travaillait sur moi, à essayer de me faire respirer de nouveau. Il dit qu’il pensait qu’il m’avait tuée. Lorsque je fus stable, je fus emmenée et assise dans une salle ronde avec des sièges qui ressemblaient à ceux d’un avion. Quelques personnes étaient assises et ils en amenaient plus. Je regardais les gens autour de moi ; ils étaient tous adultes, hommes et femmes. Une femme dont je pensais qu’elle était un peu plus jeune que moi, était assise près de moi. Elle était tellement apeurée qu’elle devenait hystérique. Je savais déjà que paniquer n’amènerait rien de bon. Elle se mit à me parler de son bébé.

Tous les autres étaient calmes, un homme assis plus loin avait les larmes aux yeux.

Nous avons voyagé dans un endroit que je pensais être une sorte de base ou d’aéroport. Comme on nous descendait de l’appareil, un homme vint vers moi, il avait un micro comme un reporter. Il me demanda ce que je pensais qu’il se passe. Je lui ai répondu que je n’en avais aucune idée et que tout ce qui m’importer c’était de retourner, et que je m’inquiétais pour ma famille et qu’ils étaient ce que j’avais de plus important au monde. On nous a emmenés dans une pièce qui ressemblait à l’intérieur d’un aéroport. Je pense que c’était en sous sol. Je pouvais entendre des avions voler au dessus. Des travailleurs étaient assis contre le mur et observaient tout le monde. J‘ai commencé à trembler, tout mon corps comme si j’étais en état de choc. Certains travailleurs sont venus et ont pris soin de moi. Je ne sais pas comment ou ce qu’ils m’ont donné. J’ai attendu jusqu’à ce que quelqu’un m’emmène dans une autre pièce pour un interrogatoire. On m’a allongée et on m’a examinée avec des espèces de machines. On m’a posé des questions, des sortes de test de personnalité, des test médicaux et niveaux de stress.

Ensuite j’ai été emmenée dans un vestiaire où les femmes reçurent des robes en éponge blanche, ensuite on nous a alignées et j’ai eu l’impression que nous étions jugées, derrière une fenêtre lorsque nous sommes revenues du vestiaire, je me suis douchée et j’ai lavé mes cheveux. Une travailleuse m’a remis un soutien-gorge sans bretelles au dessus de la porte, et une robe fourreau noire et des talons hauts. Je mis tout cela et on m’emmena au salon de beauté. Une fille me coiffa et me maquilla. J’ai essayé de savoir ce que signifiait tout cela mais elle dit qu’elle n’avait pas le droit de me parler de ça.

On m’emmena alors vers un escalier qui me mena à une pièce en dessous. J’ai commencé à descendre puis me suis arrêtée à mi chemin pour regarder autour. La pièce avait tout le tour des tables et des chaises.

A ma gauche, après les marches, se trouvait un homme assis à une table. Il leva la tête vers moi et vint à ma rencontre en bas des escaliers. Il m’emmena à sa table et nous nous sommes assis. Je lui ai demandé si il savait ce que signifiait tout ceci. il dit qu’il ne savait pas. Je lui ai demandé si ils pouvaient nous voir ou nous entendre, il regarda autour de lui et dit qu’il ne savais pas mais q’ils devaient probablement pouvoir le faire.Nous avons parlé et il m’a dit que nous ne devions pas leur causer d’ennuis et faire ce qu’ils nous demandaient. Je ne me rappelle pas de son nom ni de où il venait, je pensais que son nom était le nom d’une couleur.

J’ai été emmenée de nouveau dans la salle médicale, ils ont mis un appareil dans mon oreille droit et je pense dans mon cou pour la traçabilité et la communication. L’appareil fait un bruit strident dans mon oreille. On m’a dit que j’avais été choisie, que quelqu’un m’avais prise ainsi que mon partenaire masculin. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai ressenti qu’il devait être mon partenaire dans tout ce qu’ils voulaient de nous. Le ravisseur m’a dit que j’oublierai tout ce qui s’est passé et que cela ne faisait rien que j’en parle à quelqu’un ou non et qu’on ne me croirait pas.

Il me dit qu’il était temps d’embarquer dans l’appareil, je le remerciais donc et lui dit au revoir. Il me dit que je rencontrerai mon partenaire masculin et que je le connaitrais parce que la même chose lui était arrivée. Nous avons embarqué et je m’assis à côté de mon partenaire masculin. Lorsqu’il fut l’heure de me ramener il me serra pour me dire au revoir et murmura à mon oreille qu’il me retrouverait.

A 15:15 Je revins sur mon canapé avec une secousse. J’ai essayé de rassembler les morceaux du puzzle et dans les jours qui suivirent je fonctionnais à peine. J’avais tant de vertiges que je suis allée me faire examiner. Il fallut un moment au docteur avant de découvrir que mon oreille était infectée ce qui me causait des vertiges. Cela ne me fit aucun bien de parler à quelqu’un de ce qui s’était passé. ; On me jetait juste un regard apitoyé comme si j’étais malade ou perdue. Mon mari me dit que j’avais juste pensé que cela s’était passé. Il a du m’écouter pendant de longues séances. Perconne ne me croyait et je me sentais seule et j’étais terrifiée.

Je pensais que si ils avaient pu me voir pour m’abducter, ils pouvaient toujours me voir. Avec le temps cela m’a causé beaucoup de problèmes et j’ai fait une dépression.

Alors, quelques années plus tard j’ai recommencé à vivre normalement. Heureuse, j’aimais profondément ma famille. Sept ans plus tard, je suis passée pae un divorce et j’ai appris à vivre seule.

Comme les années passaient, je parlais de mon abduction de temps à autre et j’ai été surprise quand les gens ont commencé à me regarder avec intérêt au lieu de me regarder comme une folle.

Mon rêve est de pouvoir trouver d’autres hommes et femmes à qui ceci est arrivé aussi. Mon plus grand rêve est de retrouver mon partenaire masculin et les gens à qui j’ai parlé lorsque j’étais là bas.

Je pense que j’ai été abductée et emmenée dans un endroit quelque part au Colorado. Je n’en connais pas la raison, ni pourquoi nous avons été choisis et placés avec des partenaires masculins et féminins.Ce fut une expérience qui a mis mon monde sens dessus dessous, m’a causé des cauchemars, beaucoup d’hyperventilation, et beaucoup de problèmes. Cependant j’ai toujours ressenti comme un honneur d’avoir été choisie et que ce n’était que du bon, rien de mal dans tout cela. Tous ceux qui ont eu cette expérience ont eu des traumatismes psychologiques en résultant, et en sont conscients.

source : http://www.abovetopsecret.com/forum/thread442075/pg1#pid5927243

20 Responses to Récit d’une abduction Stephenville Texas Mars 1980

  1. Leila dit :

    eh ben purée!!!!! C’est trop flippant et bizarre. Ce que je comprends pas c’est pourquoi toutes les histoires de ce genre se passent en amérique?

    • Era dit :

      Bonjour Leila 🙂
      Je peux t’assurer, étant dans le milieu de l’ufologie et ayant côtoyé des témoins qu’il y a des cas d’enlèvements et de contacts en France parfois bien différents de ce qui se passe aux États Unis. L’Europe est un pays encore fermé à tout ce qui demeure inexpliqué et les gens hésitent à témoigner, ou le font dans des cercles privés pour ne pas passer pour des déséquilibrés, mais ce phénomène est bien réel.

  2. Perceval dit :

    Bonjour Era
    Tu nous dis que des cas d’enlèvement et de contacts en France son parfois bien différents de ce qui ce passe aux États Unis.En langage clair cela veut dire quoi?

  3. Leila dit :

    Tu crois qu’il y en a meme au Maroc? Je pense pas. Et en asie? Tu as déjà trouvé des cas là bas? ça aussi j’en ai jamais entendu parler!

    Tu m’as rappelé un truc!!!!!!!!!!! Ils l’avaient montré à la télé, et y a la video sur youtube, jété tombée sur par hasard, ils montraient en fait un homme religieux musulman qui parlait, sorte d exorciste si tu veux, et il a montré tu sais une looooooooooooooooooooooooooongue corde épaisse purée!!!! et elle été sortie du vagin d une petite fille!!!!!!!!!!! moi je suis restée scotchée devant mon écran, j avais presk regretté d etre tombée sur cette vidéo!!! ça me fait flipper!:s mais en islam ils associent ça aux djins si tu sais ce que c’est… des autres vivants dans d autres dimensions. cités dans le coran et reconnus par tous les musulmans.

  4. Loly dit :

    Une chance qu’un échange sur ce thème soit amorcé afin de permettre à ceux qui hésitent, de témoigner sous un pseudo.

  5. Era dit :

    Bonsoir Perceval, c’est plutôt la façon d’exprimer leur expérience qui diffère, beaucoup plus de retenue par rapport aux USA, les témoins ne parlent pas toujours d’extraterrestres, certains récits font penser à des manifestations d’entités démoniaques. Les expériences sont vécues différemment selon la culture de l’abducté et ce dont tu parles Leila ne m’étonne pas vraiment, je crois que selon les religions on les nomme Djinns ou démons,chez nous cela ressmble étrangement aux récits de succubes et incubes il y a peut être confusion entre ces phénomènes, mais nous ne sommes déjà pas sûrs de l’origine du phénomène OVNI (hypothèse tôles et boulons, hypothèse temporelle, hypothèse des dimensions)comment être sûrs de l’origine des enlèvements ? Il y a toujours les mêmes effets à savoir paralysie, amnésie, examen médical, prélèvement de tissus biologiques, ou relations sexuelles. En France on m’a parlé de boules de lumières qui entraient dans la pièce. Des traces de brûlure sur le corps, de marques laissées sur le corps comme pour marquer un animal ou alors pour la symbolique. On m’a parlé de cas de catalepsie du conjoint qui se met alors à parler d’autres langues ou à délivrer des messages. Des gens pourtant cartésiens parlent de lutte physique contre une entité invisible. La personne en question se retrouve avec des contusions. On commence à peine à en parler en France, alors qu’aux Etats Unis les gens en parlent plus librement.
    Il y a des abductions sur tout le globe, mais ça n’est pas médiatisé. Il y a les récits de Credo Mutwa en Afrique du Sud entre autres : https://area51blog.wordpress.com/2008/04/20/credo-mutwa-par-icke/

    voir aussi livre de Stéphane Alix « Enlevés » https://area51blog.wordpress.com/2009/03/04/enleves-stephane-alix/

    @ Loly : Oui le fait de pouvoir en parler, même sous un pseudo c’est déjà se libérer d’un lourd secret. Le fait d’être cru et compris soulage également. Il est important que les victimes sachent qu’on ne les juge pas et qu’on les écoute.

  6. Perceval dit :

    Effectivement cela pourrait s’apparenter a nos possession »démoniaque »,le fait de parler des langues mortes,comme le copte, l’araméen , les transformation du corps,les stigmates,les relations sexuelles,la lévitation,bien que là nous entrons dans le domaine de la parapsychologie,qui à peut être une connotation ovni,mais cela reste à démontrer.Dans les deux récits le côté manipulation profondément cruel ressort clairement, un côté sadique,voir esclavagiste,même le parasitisme,n’est pas écarté bien au contraire.

  7. Era dit :

    Je te rejoins Perceval sur le côté manipulation, car que fait on du libre arbitre de ces « Abductés » ? Même si la personne qui témoigne ci dessus dit qu’on ne lui veut pas de mal, des gens pleurent et paniquent, elle a quand même été déboussolée, elle est passée par une dépression, son divorce n’a t il pas été provoqué par cette expérience ? Je repense au témoignage du contacté Pi Mu Sigma…
    On peut se demander si ces gens qui pensent qu’on agit pour leur bien et qui se sentent investis d’une mission ne souffriraient tout simplement pas du syndrome de Stockholm ? Je me souviens d’une dame qui me parlait avec un profond respect de ses rapteurs, elle avait tout de même été marquée dans sa chair comme du bétail !

  8. Jbat dit :

    Ce qui me choque, me dérange dans ce témoignage, c’est l’aspect si terre à terre, si « humain » de l’expérience. Si l’on excepte l’enlèvement proprement dit, tout le reste est teinté de sauce purement terrienne, de complot militaro-américano-terrestre. Point de petit gris, de moyens télékinésiques, télépathiques, de salle de contrôle noyée sous les lumières et les cadrans, foin de vue de la terre au loin sous fond d’étoiles, mais rien que du bon décors made in complot x-file…

    Un enlèvement de la CIA/NSA/etctéra sous couvert de terrorisme ne serait en rien différent, n’étaient les dialogues.

    Rêve éveillé, réalité, il semble que le principal intéressé y croit, et exorcise sa peur en la relatant. Cela n’en fait ni une vérité ni un mensonge.

    La vérité est ailleurs, décidément…

  9. UN chouka dit :

    Decidément,de mon point de vue d’ignard, j’y vois un cèrtain point commun avec les rêves qui intèrprètent et intègrent les faits vécus avec ses propres repères .
    Pour une pèrsonne avèrtie, il n’y a pas un grand décalage mystèrieux entre le vécu et le vrais rêve,mais avec ceux qui ont caché en eux des zones d’ombre, il y a angoisse et incohérance manifèste ?
    Donc ,il me semble que ces mystères recèlent des réalités que nous ne connaisons pas encore .
    Bon, une fois identifiée, la supèrcherie, devient banale ,et controlable par tout le monde ,mais actuellement, cela peut représenter un véritable danger pour les naifs ,il me semble.
    Que sont véritablement ces « OVNIS » qui peuvent peut etre provoquer des modifications locales qui affèctent la conscience des gens ?
    Vu comme ça, je crois que nous n’allons pas tarder en en savoir plus sur ce secret ,si non, en connaitre les magouilles cachées aux yeux des populasses écartées des tèchniques secrètes ?
    Allons nous connaitre le fin d’une longue tromperie ?
    Comment ces etres transfuges se comportent ‘ils avec de vrais aliens ……………………..? 🙂

  10. Perceval dit :

    Quelqu’un pourrait il me dire si il existe,une étude sur les Contactés et Abductés,à ton effectués des recherches les concernant,tel que,niveau intellectuel, sociale,pratique d’une religion,si oui laquelle,pays,pourcentage homme femme enfant,que deviennent ces personnes,quel est leurs évolution psychique,y a t’il un suivit médicale.
    Sont ils choisi,au hasard,ou,est ce le fruit d’une programmation bien coordonné,et si oui dans quels but?.

  11. Loly dit :

    Bonjour Perceval,

    Il y à quelques temps, je me suis laissé entendre dire que Fabrice Bonvin abordait la thématique des ovni, plus sur l’angle de l’expérience psychique (forcément les enlèvements) qu’à travers le prisme de la super-technologie, comme c’est très souvent le cas. Voici la page de ses articles :
    http://www.extraterrestres.org/main/page_articles.html

    Après, je te conseille de lire l’article et d’écouter l’enregistrement de l’émission sur le cas (et quel cas!) de Varginha, au Brésil : tu y trouveras les grands noms de ceux qui ont enquêté et écrit, sur les abductions.
    http://ovnis-usa.com/laffaire-de-varginha/

    voilà, voilà 🙂
    Olivier

  12. Perceval dit :

    Bonjour Loly,

    Un grand merci pour toutes ces infos,certaines ne mettaient pas inconnue,par contre les autres me son bien utiles.
    Amicalement Perceval.

  13. Loly dit :

    Bonjour Perceval,

    Jean Sider est un ufologue qui penche plus pour une hypothèse Gaia plutôt que pour une vision « tole et boulons » du phénomène ovni : l’expérience serait aux frontières de la matière et de l’énergie… psychique. Voici l’enregistrement d’une interview qu’il à donné à la radio « ici et maintenant ».
    Jean Sider fait le lien entre les religions, les phénomènes sociologiques et le phénomène ovni.

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/cigar/video/x6z7ui_jean-sider-ovni-et-hommes-en-noir-p_tech

    amicalement, Loly

  14. Bonjour,

    Cette histoire, non vérifiable, est juste belle.

    Ce qui me choque, ce sont les humais qui mettent des dauphins en cage pour observer des bulles ou des éclaboussures toutes leurs vies durant !

    Bien à vous et à votre site,
    Vincent.

    • Era dit :

      Bonjour Vincent, c’est juste, certains humains ont un comportement révoltant envers les animaux, j’ai découvert entre autres récemment les vaches fistulées 😦

  15. Loly dit :

    … et les abeilles : on parle d’un effondrement des colonies ! un cataclysme qui pourrait sonner le glas de polénisation avec des conséquences non-moins désastreuses pour nous humains.

    Le comportement des abeilles est incompréhensible : à peine arrivé dans un rucher, elles butinent et le soir venu, et bien elles partent !!! où ? on ne sait pas.
    Les autres meurent tout simplement. La mortalité est tellement brutale, que les ouvrières n’ont même pas le temps d’évacuer les cadavres des ruches; elles sont affairées à tenter de rééquilibrer la température de la ruche mais trop peu nombreuses pour y arriver !!!

    Si nous ne prenons pas la Nature en meilleure considération, nous allons le payer très cher et nous serons les artisans de cette situation ! Notre espèce dépend des abeilles, pas des banques ni des politiciens !!

  16. Perceval dit :

    Bonjour Era.
    Je te transmets,l’adresse d’un site,qui montre la cruauté à l’état pure,je te prévient les images, son insoutenable,cela dépasse l’entendement.
    http://www.opevlv.be/accueil-petit-elevage-villers-la ville.php
    Une fois sur le site vous entrez puis vous cliquez sur petites annonces,vous faite défiler et, sur l’image d’un raton laveur vous cliquer,la vidéo commence très très très très dure.
    Quand je pense que j’ai traité les visiteurs de l’espace de sauvage,je commence à me poser des questions.
    Amicalement Perceval

  17. Perceval,

    Voila le lien pour cette video:
    http://www.apevlv.be/annonces.php

    J’en ai pas regarder plus de 3 sec…

    a+,
    Vincent.

  18. Era dit :

    Bonsoir Perceval et Vincent
    Moi non plus je ne peux en regarder plus.
    La barbarie à l’état pur. Et nous nous croyons civilisés…

    @ Loly oui tout à fait, la disparition des abeilles pourrait sonner le glas de l’humanité. A ce propos lire le très intéressant article sur le site Liberterre :

    http://www.liberterre.fr/agriculture/pollinisateurs/requiem01.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :